Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EveduBois : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cercle Secret, Saison 1, Tome 3 : Le Pouvoir Le Cercle Secret, Saison 1, Tome 3 : Le Pouvoir
L.J. Smith   
Diana a pardonné à Cassie ses erreurs du précédent tome, et elle comprend que cela a du être dur pour elle de subir le chantage de Faye.
Mais maintenant, Black John a retrouvé un corps et il peut se montré très puissant s'il découvre où sont cachés les Artéfacts Primordiaux du coven originel. C'est donc pour cela que le coven va devoir s'unir -même sous l'autorité de Faye- pour les retrouver, et vite!
Mais hélas, ils ne sont pas au bout de leur peine....En effet, le nouveau directeur, M. Brunswick, n'est autre que le terrible sorcier et il veut séparer le coven et y semer la zizanie pour pouvoir profiter de leurs querelles pour se retrouver leader.....
Cassie va t-elle réussir son travail? Va t-elle tenir le choc face aux nouveaux virages que prend sa vie?

Ce tome m'a plus plut que les deux précédents. Plus d'action, de suspense et de bons rebondissements s'enchaînent. Par contre la fin est un peu...bref, elle m'a laissé sur ma fin pour un dernier tome, je ne pensais pas que cela se finirait comme ça!
Par contre, chose que je n'avais pas fait remarquer lors de mes autres chroniques sur le tome 1 et le tome 2, c'est les dialogues et l'écriture.... Je n'aime vraiment pas ce langage abrégé, ça me gêne un peu pour la lecture.
Mise à part ça, un tome très bien!

BONNE LECTURE =)
Marie'

par marie45
Le carnet magique de Norbert Dragonneau Le carnet magique de Norbert Dragonneau
Collectif   
J'aime bien les fac-simile et les photos !
Cela dit les textes sont un peu gnangnan... Donc un livre sympa si on ne le lit pas.
Bizarre.
Nés à minuit, Tome 4 : Frémissements Nés à minuit, Tome 4 : Frémissements
C.C. Hunter   
OMG !! Je savais que ce tome 4 allait me tuer, mais je ne pensais pas que ça allait être à ce point, j’ai pleuré en lisant les dernières lignes du livre, et comme qui dirait « De battre mon coeur a cessé » et même si ça fait mal, j’aime ce sentiment d’impuissance, d’attente et d’espoir, car oui j’ai espoir que ça se finisse bien.
Je ne regrette vraiment pas de mettre lancée dans cette saga, je ne parle des couvertures que je trouve magnifiques, ni même du fait que je trouve le début de chaque tome un peu long, je vous parle de ce que je ressens à chaque lecture, et ça s’amplifie à chaque tome, je suis partagée entre l’anxiété, l’envie, la passion, la douleur, la découverte, les révélations, les silences, l’amitié et l’amour. Cette saga a du rythme, du suspense, et de la romance.
Ce tome est le tome des décisions tant sur le plan sentimental que sur le plan de l’évolution personnelle. Kylie va prendre des décisions qui vont la briser, surtout quand elle écoute enfin son cœur, mais elle doit en passer par là pour évoluer.
l'attente va être longue jusqu'à la sortie VF du tome 5 ... normalement septembre !


par coco69
La chambre des morts La chambre des morts
Franck Thilliez   
Dans le genre, je trouve que Franck Thilliez est un auteur sur lequel il faudra compter, je me suis vraiment laissée prendre au jeu, et après avoir fini ce livre, j'avais très envie de retrouver l'univers de cet auteur. Pour les amateurs du genre et ce qui veulent découvrir F. Thilliez, ce bouquin est un bon thriller, français de surcroît.

par kay75
Phobos, tome 2 Phobos, tome 2
Victor Dixen   
Lorsque j'ai terminé « Phobos 1 », j'avais été complètement conquise par cette histoire. J'attendais donc la suite avec impatience, tout en espérant avoir de nouveau un coup de cœur pour ce second tome.

Dans « Phobos 2 », nous retrouvons tout notre équipage au même moment où nous les avions laissés, dans les dernières pages de « Phobos 1 ». Un terrible choix s'offre à eux, l'heure du vote a sonné. Mais il est parfois difficile de choisir entre l'espoir et la vengeance.
Quelle décision vont prendre Leonor et ses compagnons ? Et comment cela va-t-il changer leur quotidien ?
Au même moment, Andrew continue son enquête. Il est loin de se douter qu'il va trouver des secrets bien enfouis.

J'avais donc mis la barre très haut après avoir lu le premier tome.
C'est avec un peu d'angoisse que j'ai donc commencé ce livre, car généralement lorsque j'en attends beaucoup, j'en ressors déçue.
Mais ici, ce n'est absolument pas le cas, bien au contraire.

Victor DIXEN nous replonge dans l'histoire exactement au même moment où on avait laissé nos personnages. Pas d'ellipse temporelle, son choix est de vraiment nous faire participer à ce fameux vote qui est plus qu'important pour nos petits astronautes : c'est un choix vital.
La tension est donc extrêmement pensante dès les premières pages. C'est intense, puissant et enivrant. J'ai rarement été projetée dans la tension si rapidement dans un second tome.

Nous suivons l'action toujours de plusieurs points de vue différents. Nous avons celui de Leonor, celui de Serena sur Terre, celui d'Andrew dans sa quête, celui des téléspectateurs qui regardent la chaîne Genesis. Nous avons également des petits passages dans lesquelles nous suivons une terrienne, fan de la chaîne, mais aussi quelques courts moments où nous suivons uniquement les garçons participants.
Je suis contente de retrouver cette alternance de points de vue. Certes, c'était très déstabilisant dans le tome 1 d'être ballotté d'un côté et d'un autre, mais c'est essentiel pour saisir tous les éléments de cette histoire.

Car oui, l'histoire qui nous paraissait complexe dans le premier tome, l'est encore plus dans « Phobos 2 ».
Attendez-vous à être surpris du début à la fin du livre car les révélations vont se succéder et d'autres mystères apparaissent. Victor DIXEN ne nous ménage absolument pas.
On sent que l'histoire prend vraiment un tournant capital pour la suite et l'auteur réussit à nous mener là où il le souhaite.

Nous retrouvons les personnages que l'on a aimés dans le précédent livre, mais aussi ceux que l'on n'a moins aimé. Certains masques tombent et les véritables caractères font surface. Parfois, on reste un peu bouche bée devant le caractère de certains.
Leonor est toujours mon personnage préféré. Elle reste égale à elle-même et ne se laisse pas embobiner ( ou presque, malheureusement ).
Que dire de Marcus ? Simplement qu'il a fait faire les montagnes russes à mon petit cœur..
J'ai beaucoup aimé Kelly dans ce tome. Elle est une vraie bouffée d'oxygène.

Et enfin, que dire de cette fin !
Plus j'en approchais, plus j'étais certaine que je n'allais pas apprécier ce que j'allais découvrir. J’avais élaboré plusieurs scénarios tous plus ou moins plausibles ou loufoques, mais je ne m'attendais absolument pas à cela ! Je ne sais pas qui est la plus choquée en fait : Leonor ou moi ?

Monsieur Victor DIXEN, si vous lisez cette chronique, voici un petit message personnel pour vous. Je ne sais pas si je vous vénère ou si je vous déteste avec cette fin qui est explosive. Je ne sais pas si je l'aime ou si je la hais. Je peux tout simplement vous remercier de ne pas me laisser indifférente, d'avoir réussi à me surprendre et à me mettre dans tous mes états. Maintenant, il ne vous reste qu'une chose : écrire le troisième tome au plus vite, car c'est une question de survie !


En conclusion, « Phobos 2 » réussit à être encore meilleur que son prédécesseur, chose que je ne pensais pas possible. Victor DIXEN arrive avec brio à nous faire ressentir toute une palette d'émotions toutes aussi contradictoires les unes que les autres. Attendez-vous à ne pas lâcher ce livre dès que vous l'aurez commencé. Sensations fortes garanties.



Un livre à lire absolument et de toute urgence !

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2015/11/phobos-2-victor-dixen.html )
Bloodlines, Tome 1 : Noire Alchimie Bloodlines, Tome 1 : Noire Alchimie
Richelle Mead   
Haaaaaa, quel plaisir de replonger dans l'univers de la saga Vampire Academy ! Depuis le temps que j'attendais ça... Je suis tellement heureux d'avoir pu retrouver le style de Richelle Mead dans une toute nouvelle série en rapport avec VA que je regrette d'avoir déjà terminé Bloodlines ! Ce livre, bien que différent de ceux de l'autre saga de l'auteure, est vraiment prenant... J'ai adoré !
Cette fois, nous ne suivons pas l'histoire derrière les yeux de Rose, mais de Sydney. Vous savez, Sydney l'Alchimiste, personnage qui apparaît de plus en plus fréquemment dans les tomes cinq et six de Vampire Academy. Avec elle, l'histoire commence directement ! Dès le départ, l'action nous étreint ! Sydney est réveillée en pleine nuit par son père qui souhaite lui parler... En compagnie d'autres Alchimistes. On va lui apprendre que Jill, [spoiler]la sœur de Lissa, nouvelle reine,[/spoiler] est en danger de mort et qu'elle doit être protégée à tous prix.
Vont lui être associés pour l'aider dans cette mission Keith, un Alchimiste très étrange qui n'est pas inconnu à Sydney, Eddie, personnage présent dans VA qui prend beaucoup d'importance dans le roman et qui est un protagoniste que j'apprécie beaucoup et... Adrian ! Non, ne clignez pas des yeux, vous avez bien lu ! Adrian est de retour et ça se sent ! Quel bonheur de le retrouver ! A chaque fois qu'il apparaissait dans le livre, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. Bien qu'il soit encore profondément touché par [spoiler]la fin de sa relation avec Rose[/spoiler], il tente de surmonter cette mauvaise passe et de croquer la vie à pleine dent... Ce qui ne l'empêche pas de se rebeller et d'être lui-même !
Mais tandis qu'Adrian nous permet de nous accrocher encore plus à l'histoire, nous découvrons également une personnalité prometteuse et touchante : celle de Sydney. C'est vrai, en devenant le personnage principal du roman, elle nous livre des aspects d'elle-même - et du monde des Alchimistes - vraiment très intéressants.
Tout d'abord, j'ai adoré en découvrir plus sur l'univers de ces derniers... De très nombreuses révélations nous sont faites. On apprend de quelle façon Sydney a été élevée et en quoi consiste son travail. De plus, un détail très important nous est dévoilé : le pouvoir de son fameux tatouage, ce lys en or peint sur son visage. Je ne dirai bien sûr rien là-dessus, car je veux vous préserver le suspense au maximum ! Ensuite, passons à Sydney... Je dois bien l'avouer, j'ai souvent ris... Mais pas avec elle. A cause d'elle. Son éducation dans le monde des Alchimistes lui a beaucoup enseigné, c'est certain... Mais pas comment se comporter en société.
Certaines scènes entre Jill, Eddie, Adrian et elle sont juste magiques ! En plus, Sydney révèle un aspect d'elle qui m'a touché : elle pense plus souvent au bien des autres qu'au sien. Beaucoup d'actions qu'elle entreprend ne sont que le résultat d'un seul but : pouvoir rendre quelqu'un plus heureux. Malheureusement pour elle, certains de ses choix vont être mal interprétés et mal pris. Des tensions vont rapidement se créer et j'irai même jusqu'à dire que des clans voient le jour.
Mais ce n'est pas tout ! Loin de là ! Derrière cet aspect centré sur la sociabilisation des personnages, de nombreux mystères et problèmes vont voir le jour... Sydney, déjà très occupée entre la surveillance de Jill, l'obligation pour elle de la suivre au lycée et de participer en cours, de ne pas avoir l'air esseulé et de se comporter normalement, va devoir affronter d'autres choses. En effet, depuis quelques temps, des meurtres inexpliqués sont commis. Bizarrement, on dirait que ce ne sont ni des Strigois ni des Morois qui sont à l'origine de ses crimes, bien qu'on sache pertinemment que ce ne sont pas les œuvres d'humains ou de dhampirs. Pire encore, tous les élèves du lycée de Palm Spring ne jurent que par une chose : des tatouages, comme celui de Sydney, capables d'accentuer les capacités physiques et mentales des étudiants.
Face à cela, Sydney n'aura pas d'autres choix que de mener l'enquête, tout en effectuant son travail d'Alchimiste qui consiste à procéder en secret pour ne pas que Jill soit repérée. Très vite, elle va s'allier à Adrian... Haaaa, que je les ai aimé ces deux-là ! Ils forment un duo de choc ! L'histoire les a vraiment rapproché, pour notre plus grand bonheur ! J'ai vraiment été conquis par ce côté "enquête", il a apporté un gros plus à une intrigue déjà passionnante !
Je pense que vous l'aurez compris, Bloodlines est un premier opus génial, qui donne réellement envie d'en savoir plus sur la suite des aventures de Sydney. Vous devez savoir que ce que je vous dis là n'est pas grand chose comparé au roman. Il contient encore une multitude de surprises et de rebondissements que je n'ai pas vu arriver ! J'ai été bluffé par le dénouement de certaines énigmes, d'ailleurs ! Quoi de mieux pour me plaire ?
De plus, nous découvrons de nouvelles facettes des protagonistes que nous connaissions déjà, ce qui est vraiment super. Je suis sûr que ce livre vous plaira si vous avez aimé Vampire Academy. Personnellement, j'ai déjà accroché à cent pour cent. Redécouvrir le monde fascinant de VA m'a énormément fait de bien, car celui-ci m'avait manqué, beaucoup. N'hésitez pas à planter vos crocs dans Bloodlines, Wandering-World vous promet du sang au goût magnifique, captivant et... Envoûtant.

par Jordan
Big Easy Big Easy
Ruta Sepetys   
"Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre" m'avait énormément émue, j'ai donc acheté "Big Easy" sans trop faire attention au résumé. Et je n'ai pas été déçue. Chaque personnage a un caractère spécial, aucun ne se ressemble. Ce livre est tout à fait réel, dans le sens où l'histoire est menée avec humanité. Jo n'est pas comme grand nombre de personnages, qui semblent si superficiels, si parfaits. Non, Jo est humaine, je me suis reconnue en cette personne qui commet des erreurs, qui pleure, qui rit, qui vit, tout simplement. L'on en vient à se demander si Jo, Jesse, Cokie et tous les autres n'ont pas réellement existé. Et Josie est un bel exemple pour quiconque souhaite poursuivre son rêve. Elle a soif de liberté, mais a ses faiblesses et pense à abandonner. Le portrait même de chaque être, ni blanche, ni noire, juste un dégradé de gris. Avec "Big Easy" j'ai pleuré avec Jo, j'ai ri avec Jesse, j'ai éprouvé la joie, la peur, le dégoût. Ce livre est humain, parce qu'il est, comme nous, comme Jo, et comme tous les autres un dégradé de gris.
Wizards, tome 9 : A Wizard of Mars Wizards, tome 9 : A Wizard of Mars
Diane Duane   
In the hotly anticipated ninth installment of the Young Wizards series, Kit and Nita become part of an elite team investigating the mysterious “message in a bottle,” which holds the first clues to the secrets of the long-lost inhabitants of Mars. But not even wizardry can help them cope with the strange events that unfold when the “bottle” is uncorked and a life form from another era emerges.

Though the Martians seem friendly, they have a plan that could change the shape of more than one world. As the shadow of interplanetary war stretches over both worlds, Kit and Nita must fight to master the strange and ancient synergy binding them to Mars and its last inhabitants. If they don’t succeed, the history that left Mars lifeless will repeat itself on Earth.

par rubika
La Rose écarlate, Tome 4 : J'irai voir Venise La Rose écarlate, Tome 4 : J'irai voir Venise
Patricia Lyfoung   
Mon tome préféré sans aucune hésitation! J'adore quand ils rencontrent les pirates, qu'ils vont au bal masqué inconito, chez le roi, ... Un tome riche en aventture et en humour, on rage d'attendre que les deux ne se décarent toujorus pas leur amour, ce qui donne une folle envie de lire la suite! je recommande! Genialissime!
Moving Forward, tome 9 Moving Forward, tome 9
Nagamu Nanaji   
Dans un petit village typique, Kuko vit paisiblement entourée de ses amis. C'est une jeune fille très énergique et qui a toujours le cœur sur la main. Elle tient un blog où elle poste de drôles de photos, ce qui fait bien rire son jeune voisin qui semble beaucoup l'apprécier même si elle ne s'en rend pas compte. Cependant la vie n'est pas toujours facile quand on a perdu sa mère et qu'on connait ses premiers émois...

par Laure17