Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de EveLengronne : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi
Emma Hart   
Une lecture franchement moyenne qui ressemble à d'innombrables autres bouquins de genre New Adult.
Pour commencer, il faut reconnaître que ce n'est pas de la grande littérature hein. Bourré de grossièretés, comme dans tous les livres de ce type. Les auteurs cherchent sans arrêt à faire passer les étudiants pour des fêtards qui couchent avec n'importe qui, boivent à longueur de temps et ne sont pas foutus de faire une longue phrase correcte sans gros mots. Bref, ça m'horripile. Ici, on ne déroge pas à la règle. De la vulgarité en veux-tu, en voilà. "Bite", "la baiser", "nichons", "putain" et j'en passe sont de rigueur. Tout ne tourne qu'autour des coucheries des uns et des autres.
Ensuite, on a le droit à tous les autres clichés habituels. Le beau gosse qui saute sur tout ce qui bouge se transforme au bout de 2 semaines en prince charmant fou amoureux qui sort des phrases mièvres et se montre aussi tendre qu'un fiancé. Je n'ai même jamais réussi à trouver quand et comment Maddie et Braden tombaient amoureux. C'est tellement... rapide et surréaliste. Ils ne se supportent pas et se moquent tous les deux de l'autre vu que c'est un défi. Et paf, après 2 brefs rendez-vous ridicules et quelques autres moments ensemble, ils s'aiment. Braden qui jurait que l'on ne pouvait pas trouver la femme de sa vie à 19 ans se met ensuite à y croire dur comme fer. Plutôt radical comme changement chez un homme qui accumule les conquêtes sans se souvenir de leurs prénoms.
Les amis se mêlent de tout ce qui ne les regarde pas et poussent les protagonistes dans ce défi que je trouve stupide. Et ce qui est encore plus débile, c'est que Maddie accepte d'y participer. Sur ce coup-là, je ne la comprends pas. Surtout que ça ne correspond pas à sa personnalité.
Et puis j'ai eu énormément de mal à m'habituer à l'écriture. Le temps employé est le présent mais avec inversion du sujet et du verbe, et je trouve que ça rend l'ensemble trop simple et bâclé. Ça m'a beaucoup perturbé. Je n'aime pas les phrases écrites ainsi : " — Je dirais qu’il y a de grandes chances, elle murmure en réponse." Et malheureusement, le livre en est truffé.
Bref, un livre très superficiel où la romance ne m'a absolument pas convaincue et où j'ai retrouvé tous les clichés que je ne supporte plus. Je ne lirais pas les autres tomes, surtout que le tome 2 est sur Aston et que lui aussi ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes.
The Player The Player
Vi Keeland   
J'avais lu "Cocky bastard", que Vi Keeland a écrit à quatre mains avec Penelope Ward, et j'en étais ressortie mitigée...
J'ai le même sentiment avec celui-ci.

L'histoire commençait bien mais s'essouffle très vite. Il y a beaucoup de longeurs et la relation du couple n'est pas assez approfondie. Les allers et retours incessants entre l'hôtel, les vestiaires et la maison de retraite plombent le récit.
Le suspense sur le passé lourd des deux personnages principaux est tiré en longueur jusqu'à l'extrême, ce qui fait que quand arrivaient les révélations, je me disais juste : "tant d'attente pour ça ?!?".

J'ai aussi eu de la peine avec les personnages.
Brody est trop obsédé, impossible d'avoir la moindre conversation avec lui sans qu'il fasse des allusions sexuelles et c'est d'un lourd !
Delilah n'est pas toujours cohérente dans ses sentiments, c'est une vrai girouette, doublée d'une midinette dès que Brody est dans les parages.
Quant au personnage de Willow, honnêtement, je n'ai pas compris sa venue dans l'histoire [spoiler](on nous fait croire qu'elle est morte noyée avant sa réapparition)[/spoiler] et surtout pourquoi l'autrice a décidé de lui donner la parole. Pour moi, ça n'a servi à rien, si ce n'est à empêcher d'approfondir l'histoire et les sentiments du couple principal.

Au final, un bilan très mitigé pour cette lecture, je n'ai pas accroché et l'ennui m'a même poussé à survoler quelques pages.

par Vitany
The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark
C.J. Roberts   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Tout d'abord, je tiens à dire que ce que j'estime très dangereux dès le départ, c'est le WARNING pas assez clair quand il n'est pas carrément inexistant pour les livres de Dark Romance ! => mes trois précédents essais n'avaient AUCUN warning (Percée à nue, Twist me - qui est même classé comme "New adult dark erotic novel" ou Tears of Tess)
Pour celui-ci, parler de "consentement ambigü" alors que ce sont des viols, ce n'est pas ce que j'appelle un warning par exemple…
Pour un genre aussi "tordu" que celui-ci, je trouve ça hyper important, surtout que ces livres sont assez facilement accessibles sur internet par n'importe qui, quel que soit l'âge ! Ceci étant dit…


Après mes précédents essais en Dark Romance et après avoir lu de très nombreuses critiques sur amazon.com et goodread, y compris sur les volumes suivants, j'ai décidé de ne pas lire ce bouquin finalement.
Je ne comprends pas comment on peut classer et considérer ce genre d'abomination comme des romances (horreur, thriller, polar, etc, je veux bien... mais romance, même dark, NON QUOI !).

Par ailleurs, comme par hasard, c'est toujours une femme (de préférence jeune => 18 ans bordel !!!) qui est enlevée, torturée, violée, battue, dégradée et j'en passe et qui, comme par hasard, tombe "amoureuse" de son bourreau…
Et sérieusement, ça vous fait fantasmer un mec qui viole et torture une femme (enfin, plutôt une fille dans ce cas vu son âge et sa virginité) ?!? Vous trouvez ça stimulant et érotique ?!? O__O
=> parce qu'en classant ce bouquin comme dark erotica, ce n'est rien de moins qu'une érotisation du viol et de la torture ! Bon sang, cette fille est dressée à ressentir du plaisir à être violée et torturée ?!?!?!? Et après, on appelle ça "consentement ambigu", clair que ça sonne fichtrement mieux hein ! (Le consentement sexuel n'est JAMAIS ambigu ! Si le consentement n'est pas sûr, c'est que ce n'en est pas !)

Alors je me pose quelques questions pour celui-ci particulièrement :

- au vu de ce qu'a manifestement vécu le "héros" et qui devrait nous apporter une soi-disant compassion ou obligeance envers lui (sérieusement ?!?), pourquoi lui n'est pas tombé amoureux de son "violeur/ravisseur/tortureur" ?

- en quoi le fait de kidnapper et détruire de toutes les manières possibles une jeune fille parfaitement inconnue pourrait-il l'aider à se venger ?

- quelle est "l'excuse" pour toutes les autres femmes qu'il a détruites et vendues comme esclaves sexuelles avant ? (puisque celles-ci n'étaient pas destinées à sa vengeance)


Lisez donc "La moitié du ciel" de Sheryl WuDunn et Nicholas Kristof.
Ou encore "Trafic de femmes" de Lydia Cacho.
Ca c'est la réalité du monde et de ce que vivent les esclaves sexuelles… Après, revenez me dire que c'est normal et trop cool d'essayer de tourner des histoires pareilles en quelque chose de "romantique", "sexy" et "sensuel/érotique"…

les bouquins sont ici :
http://booknode.com/la_moitie_du_ciel_01027233
http://booknode.com/trafics_de_femmes_01191553


Quand je me suis essayée à la Dark Romance, je ne m'imaginais pas du tout ça je dois dire… Ce genre d'histoire n'a strictement rien de romantique, je ne comprends pas que ce soit classé dans "romance"… Je m'attendais à des histoires très noires ou dans un milieu très noir et dur (guerre, mafia, gangs, etc…) et à la limite, oui, que la fille souffre… MAIS PAS DES MAINS DU HEROS !!! Pour moi, on ne peut pas écrire une histoire d'amour avec un héros qui fait subir tout ça à l'héroïne (parce que c'est souvent dans ce sens) ! Et on ne tombe pas amoureux de son bourreau, ça n'a rien de crédible, surtout s'il vous traite comme ça ! (ou alors, appelons ça par son vrai nom, du conditionnement, et pas de l'amour !)

Après, j'aurai pu comprendre si on avait classé ces bouquins dans le genre psychologique (et encore, psychologie vraiment tordue et extrême), mais dire, à la fin, "quelle magnifique histoire d'amour", c'est une blague ?!? On peut aimer un livre très noir et glauque, mais il ne faut pas perdre de vue la réalité à mon sens ! Là, on parle de viol, torture, destruction mentale et j'en passe du personnage masculin sur le personnage féminin ! COMMENT peut-on trouver qu'il y a de l'amour dans ça ? Ce n'est pas de l'amour, c'est de la dépravation humaine ! Pour qu'il y ait de l'amour, il faut du partage, du consentement, du respect… dans ces bouquins, il n'y a rien de tout cela, ce n'est que de la noirceur et de la malveillance, de l'obsession et de la violence…

Ce qui me dérange donc le plus dans la Dark Romance, c'est le classement dans "romance" et les commentaires qui trouvent que ce sont de magnifiques histoires d'amour…
J'ai lu des bouquins très durs, comme "Séquestrée" de Chevy Stevens, où j'ai été remuée et profondément touchée et horrifiée de ce que vivait l'héroïne… mais ça n'a pas été tourné en histoire d'amour et c'est pour ça que j'ai apprécié ces livres !

Une lectrice de goodread a décrit sa lecture comme : regarder un ours se faire torturer pour qu'il danse... et considérer du coup que l'ours veut et aime danser et éprouve de l'affection pour son dresseur...
Je ne peux qu'être d'accord avec cette description !

Allez, bonne lecture, je vous laisse pour aller retrouver mes vraies romances (érotiques ou non) où les protagonistes se traitent avec respect et amour… Et si un jour un Dark Romance apparaît où le héros ne violera, battra, torturera et détruira pas l'héroïne mais que ce seront "eux contre le monde cruel dans lequel ils vivent", qu'on me prévienne et je le lirai parce que CA ce serait de la dark romance à mes yeux !



PS : j'encourage toute personne à lire ne serait-ce que la page wikipedia sur "la culture du viol" et à comparer avec les livres de Dark Romance, qui sont à mon sens la démonstration la plus extrême et l'expression noir sur blanc de cette "culture"…
Je considère d'ailleurs que pour écrire des trucs pareils, ces auteurs doivent être profondément sadiques et misogynes.

par Vitany
Unbreak Me, Tome 1 : Unbreak Me Unbreak Me, Tome 1 : Unbreak Me
Lexi Ryan   
Un bon livre.
les personnages sont intéressants et l'histoire est très bien construite. L'auteur a su distiller les révélations au bon moment, ce qui a rendu la lecture presque addictive.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler.


par Adèle
Unbreak Me, Tome 2 : Si seulement... Unbreak Me, Tome 2 : Si seulement...
Lexi Ryan   
Je pensais que c était Maggie son premier amour
Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés Unbreak Me, Tome 3 : Rêves Volés
Lexi Ryan   
A lire avant le tome 2, puisque ce petit tome de 100 pages est le préquel de l'histoire du tome 2.
On retrouve la rencontre entre William et Cally quand ils étaient au lycée, et comment ils tombent amoureux l'un de l'autre.
Mais surtout, cela permet de mieux aborder et comprendre leur histoire dans le tome 2.

par Adèle