Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de evelica : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le journal de Dylane, Tome 8: Brochettes de bonbons Le journal de Dylane, Tome 8: Brochettes de bonbons
Marilou Addison   
Moi : J’ai des petites nouvelles pour toi ! Tu vaux rien du tout ! T’es un microbe ! Une fourmi ! Un virus ! UNE BACTÉRIE !!!
Émile le débile : Ouuuuuh… ça me touche, ce que tu me dis. J’ai de la grosse pe-peine. Je vais presque me mettre à pleurer.
Moi : Je m’en fous ! Je suis juste ben contente que ma cousine ait compris quel genre de gars tu es. Et je vais m’assurer que toutes les filles qui te croiseront le sachent, elles aussi !
Émile le débile (en s’approchant pour m’intimider) : Si tu fais ça, je t’avertis que tu vas le regretter.
Moi : Tu me fais pas peur !
Émile le débile : Ah ouin ? Tu devrais. Parce que la vengeance, c’est un plat qui se mange froid. Et je peux être trèèèès patient, quand je veux me venger de quelqu’un.
Moi : Tu parles comme mon père ! Et tu sais ce qu’il y a d’autre qui se mange froid ?
Émile le débile (en haussant un sourcil) : Hein ?
Moi (en ramassant une petite balle de neige) : ÇA !!!
Et… je lui ai balancé la neige direct sur le visage. Il en a eu plein la bouche. Ce qui fait que je n’ai pas trop entendu le reste de ses menaces. Il ne faisait que recracher de la neige et de la glace.
Je pourrais dire que la punition qui a suivi m’a fait regretter
mon geste, mais ce serait mentir…
Le Journal de Dylane, Tome 6: Macaron Framboise et Chocolat Le Journal de Dylane, Tome 6: Macaron Framboise et Chocolat
Marilou Addison   
Papa : Dylane... il fait que je te dise...
Moi : Oh, papa, je suis désolée que votre dispute soit encore de ma faute. Je n'aurais peut-être pas dû lui faire la grimace, à l'église, mais j'étais trop en colère et je n'ai pas réfléchi.
Papa : Non... Non, c'est moi qui m'excuse. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas réagi avant. Carmen est... Elle n'est pas le genre de personne que je veux faire entrer dans ma famille, je crois. Je ne veux pas commencer à dire du mal d'elle, mais dison que nous n'avons pas les mêmes valeurs, en fin de compte.
Moi : Ben là... c'est vrai qu'elle est un peu intense, mais si tu l'aimes, tu peux sortir avec elle même si elle m'aime pas, tsé.
Papa : Justement, je ne crois pas. Comment je pourrais être avec une femme qui n'aime pas mes enfants, hein ? De toute manière, quel genre de personne peut ne pas vous aimer ? Vous êtes... OK, vous avez vos défauts et vos qualités, mais vous êtes quand même super attachants ! Et surtout, vous êtes ce que j'ai de plus précieux dans la vie.
Moi : Oh... papa, c'est trop gentil, ça. Je t'aime, moi aussi.
Papa (en me faisant un geste pour venir me réfugier dans ses bras) : Allez, viens ici, ma grande.

Ce que j'ai fait sans attendre. Ça faisait longtemps qu'il ne m'avait pas serrée contre lui comme ça et, au dévut, c'était plutôt gênant, mais j'ai fini par me laisser aller et ça nous a fait un bien fou.
Le journal de Dylane, tome 4 : Sandwich à la crème glacée Le journal de Dylane, tome 4 : Sandwich à la crème glacée
Marilou Addison   
Moi : Mais là, depuis que tu l'as quasiment fait, te sens-tu différente ?
Anna : Différente ?
Moi : Ben... plus femme, mettons.
Anna : Ah, euh... non, je suis pareille.
Moi : Je sais que tu es pareille ! Ce que je veux savoir, c'est si ta vision de la vie a changé, depuis ?
Anna : Comme je te le répète depuis tantôt : Non ! Rien n'a changé. Sauf le fait que Malik m'a laissée... Je suis tellement triste... Je pensais que c'était le bon, tu comprends ?
Moi : Ouin... Est-ce que c'est pour ça que tu avais accepté de le faire avec lui ? Parce que tu croyais que...
Anna : Bon, tu as fini de me poser des questions sur ça ? Je te parle de ma peine d'amour et tout ce qui t'intéresse, c'est le fait que j'ai failli ne plus être vierge !
Moi : OMG ! Mais c'est vrai, tu n'es plus qu'à moitié vierge, désormais ! C'est malade !
Anna : Dylane !
Moi : Ok, Ok, désolée... je ne voulais pas paraître insensible. C'est juste que... Non, c'est bon, j'arrête ! Vas-y, parle-moi de ta peine. Je t'écoute.
Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés... Les Amours de Lara Jean, Tome 1 : À tous les garçons que j'ai aimés...
Jenny Han   
Je n'ai pas pu me passer de ce livre ! On devient addict. Le scénario est très bien construit et original. Ce livre fait partit de mes préférés ! Je l'ai littéralement dévoré ! J'ai hâté de voir la suite. Je recommande ce livre !

par Jessica02
Le journal de Dylane, Tome 9: Popsicle au melon d'eau Le journal de Dylane, Tome 9: Popsicle au melon d'eau
Marilou Addison   
Colin me faisait dos et refusait de tourner la tête vers moi. Il n'avait pas non plus le courage de venir me parler. Alors comment je pouvais réagir, hein? J'ai crié après lui sans pouvoir me retenir. Et je lui ai dit à peu près ceci...

MOI (les larmes aux yeux): Tu pourrais au moins me regarder, il me semble! Espèce de... espèce de lâche!

ANNA (en posant la main sur mon bras): Laisse-le, il a juste besoin d'être un peu tout seul.

MOI (en me tournant vers elle, sans baisser la voix): Seul?! Mais il sera pas seul, il va être avec Benjamin!

ANNA (en tentant de me tirer plus loin): Allez, viens. Il veut pas te parler, là.

MOI: Mais pourquoi?!? C'est pas de ma faute, après tout, s'il a pas pu se retenir de sauter sur Émilie!

Colin a pivoté en vitesse vers moi. Il a serré les poings, mais il a gardé les lèvres closes, tout en me fixant. On s'est regardés comme ça durant plusieurs secondes avant qu'Anna m'annonce que ses parents étaient là, qu'elle allait me conduire chez moi et que ce serait mieux ainsi.
Le journal de Dylane, Tome 7: Bretzel géant au chocolat Le journal de Dylane, Tome 7: Bretzel géant au chocolat
Marilou Addison   
Colin : Peut-être que si tu te mêlais de ce qui te regarde, ce serait déjà super !!!
Moi : T’es sérieux, là ?
Colin : OUAIS !
Moi : C’est elle qui s’est vantée de sortir avec toi ! J’ai rien cherché !
Colin : Je te parle pas juste d’Abby. Je te parle de ta façon de vouloir gérer ma vie !
Moi : Je suis même pas comme ça !!!
Colin : C’est pour cette raison que tu nous as obligés, mon père et moi, à faire la vaisselle ? Que tu veux pas me redonner le journal ?? Que tu m’as obligé à aller au party de Jay ???
Moi : C’était pour aider ta mère ! Pis tu voulais y aller, toi aussi, là-bas. Et le journal, ben… ben… Il était à moi en premier ! En tout cas, tu vas être content, puisque je m’en vais dans deux jours ! Tu me verras plus et je serai plus là pour me mêler de tes affaires !
Colin : Génial !!
Moi : Super !!! Il est allé s’enfermer dans sa chambre en claquant la porte et moi… moi, je suis restée là, les bras ballants, sans savoir quoi faire. Je n’avais pas d’endroit où aller pour me calmer et pour reprendre mes esprits. Ou pour pleurer…
Le Journal de Dylane, Tome 5: Pomme d'Amour sucrée Le Journal de Dylane, Tome 5: Pomme d'Amour sucrée
Marilou Addison   
Fred : Pourquoi tout le monde est en colère contre Dylane, ce matin ?
Anto : Pas tes affaires !
Fred : Pardon ? C'est quoi, ton problème, à toi ?!
Anto : On le sait que tu prends toujours pour elle, alors viens pas t'en mêler.
Fred : P'pa ?! Tu m'expliques ?
Papa (la mine sérieuse) : Elle a... hier soir... avec un gars.
Fred : Elle a quoi ???
Papa : (les sourcils froncés au max) : Tu sais bien... seule... près du bois... sans surveillance... un gars plus vieux !
Anto : Oh que oui ! Mais je suis intervenu à temps !
Fred : Juste à temps ? À temps pour quoi ?
Anto : Pour ne pas qu'ils... tu sais bien !
Fred : Ok, mais toi, tu faisais quoi dans les bois ? Comme je te connais, tu devais être en train de...
Anto : Ferme-là, tu sais pas de quoi tu parles ! Moi, j'ai pas quatorze ans !
Fred : Non, mais tu pourrais au moins montrer l'exemple, il me semble. Tu changes de... à toutes les semaines !
Papa : (en levant la voix) : Suffit, les gars ! Ça ne vous regarde pas, de toute manière. Je m'occupe de Dylane.
Moi : (les yeux exorbités, à essayer de suivre leur discussion) : Tu t'occupes de quoi, au juste ??? J'ai rien fait !
Anto : Grâce à moi !
Amos Daragon, tome 1 : Porteur de masques Amos Daragon, tome 1 : Porteur de masques
Bryan Perro   
C'est un super livre !!! J'ai avalé le premier tome à une de ces vitesses ! Les personnages sont amusants et il y a du suspence ! J'aime beaucoup le personnage d'Amos ! Il est vraiment très futé !! Mais c'est quand même dommage qu'il ne découvre ce qu'est un porteur de masque et qu'il n'ait ses pouvoirs magiques qu'à la fin du tome 1. Je vous le conseille !!

par Elode21
Amos Daragon, tome 2 : La clé de Braha Amos Daragon, tome 2 : La clé de Braha
Bryan Perro   
Ça m'a pris deux coups pour pouvoir le lire en entier, mais là apart savoir que je l'aimais bien, je ne rappelle presque rien... bof, ça fait tout de même environ trois ans que je l'ai lu...

par Yohannai
Juliet Forever, Tome 2 : Roméo Forever Juliet Forever, Tome 2 : Roméo Forever
Stacey Jay   
Une excellente suite je les mêmes préférés au premier...
J'ai tout aimé notre Roméo si torturé mais si attachant à la fois ...
Et une belle fin, magnifique !
Comme je les aime quoi demander de plus que du bonheur ;-)
  • aller en page :
  • 1
  • 2