Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Evelyne30 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
D'or, de sang et de soie D'or, de sang et de soie
Christine Machureau   
Une fresque flamboyante.

Attila, le roi des Huns, a une idée fixe, vaincre Rome et la réduire en cendres. Pourtant, alors qu’il a vaincu, le Conquérant de l’Europe va épargner Rome et s’enfuir avant de devoir combattre l’Armée d’Orient venue au secours des Romains. Dans le même temps, Orca est offerte à Attila par son oncle. Il a assassiné le père de la jeune fille ainsi que ses principaux conseillers. Meurtrie par la trahison de cet oncle, Orca se jure de revenir et de se venger. Après la mort d’Attila dans ses bras lors de la première nuit, la jeune veuve va prendre son destin en mains. Reine barbare mais capable d’amitié, cavalière téméraire, guerrière amazone, grâce à l’aide du général Hun Kargaï et du diplomate Ogénèse, mais aussi au pouvoir de l’or de sa dot, Orca crée sa propre horde. Elle échappe ainsi à la guerre de succession qui se profile depuis la mort du roi des Huns. Libre, elle ne laissera plus jamais quelqu’un décider pour elle. Elle donnera la vie à la fille d’Attila, Gegheen Tsets qui signifie Lumière de la Sagesse qui aura également une fille, Hou, qui se fera proclamer impératrice de Chine sous le nom de Wu et sera célèbre pour sa cruauté.

Avec le destin de ces trois femmes, Christine Machureau nous offre une fresque flamboyante sur ces peuples de la steppe. Elle fait revivre Attila et ses hordes sauvages. De lui, je ne me souvenais que de cette phrase : « Là où passe mon cheval, l'herbe ne repousse pas. » C’est donc une belle découverte pour laquelle je remercie Anita Berchenko ainsi que Les Éditions du 38. Comme d’habitude l’auteure a fait un gros travail de recherche et la fiction se mêle harmonieusement à l’Histoire. Les descriptions sont bien documentées et très réalistes. J’ai eu l’impression de partager les yourtes avec Orca, souffert avec Gegheen prisonnière du gynécée alors qu’elle n’a connu que la liberté et les folles chevauchées dans la steppe, enfermée entre quatre murs, elle qui vivait à l’air libre et résidait dans des yourtes. J’ai découvert les croyances de l’époque et été passionnée par la vie de ses personnages. Je me suis même attachée à Orca et Gegheen car les sentiments humains sont de toutes les époques et même si je n’ai pas partagé toutes leurs haines, j’ai compris et admiré leurs combats. J’ai voyagé dans le temps mais aussi dans l’espace. « D’or, de sang et de soie » m’a plongée dans des abîmes de barbarie mais aussi au cœur du raffinement le plus extrême.

Un livre passionnant écrit par une auteure passionnée.

par Goewin
Les Guerriers, Tome 3 : Le mariage du guerrier Les Guerriers, Tome 3 : Le mariage du guerrier
Margaret Moore   
une gentille histoire simple et sans prétention!

par chouette
Les Guerriers, Tome 4 : La maîtresse interdite Les Guerriers, Tome 4 : La maîtresse interdite
Margaret Moore   
Je n'ai vraiment pas aimé. La fin me semble bâclée, ils ont couché une fois ensemble et ça y est, ils s'aiment... Bon certes, beaucoup d'historiques sont ainsi. Mais je n'ai vraiment pas accroché à celui là...
Les Guerriers, Tome 5 : L'épouse saxonne Les Guerriers, Tome 5 : L'épouse saxonne
Margaret Moore   
J'ai lu ce livre en une soirée, il est prenant, les personnages sont attachants, j'ai adoré leur jeu de "je t'aime moi non plus" ça été un vrai plaisir de le lire ...
Les Guerriers, Tome 6 : Le bouclier d'airain Les Guerriers, Tome 6 : Le bouclier d'airain
Margaret Moore   
Bien que poignant et très romantique, ce roman aurait pu être un peu plus developpés lors de certains passages, notamment ceux de la fin. On regrète ainsi l'inexsitence de toute action de vengeance qui aurait ajouter du suspense à l'histoire et rendre la fin d'autant plus heureuse encore que le triomphe aurait été plus grand.
Cependant, les passages pleins de romance sont légion et sont racontés avec beaucoup de raffinement, de quoi remonter la barre.
Je le recommande bien sûr au fans de la série des Historiques qui sauront en apprécier la trame.

A savoir que "bouclier d'airain", titre du roman, est une expression figurée de la langue française qui désigne une profonde intériorité, soit le caractère d'Etienne de Gournay, un homme muré dans le silence jusqu'à ce qu'il ose enfin se confier.
Les Guerriers, Tome 7 : L'aigle et la colombe Les Guerriers, Tome 7 : L'aigle et la colombe
Margaret Moore   
Angleterre, 1227
Depuis toujours, Lady Aileas vénère Sir Rufus,l'un des compagnons d'arme de son père : avec son visage taillé à la serpe, sa crignière flamboyante et ses épaules de portefaix, Rufus incarne selon elle l'idéal de la chevalerie. Aussi, quand son père lui annonce son intention de la marier à un certain Georges de Gramercie, la jeune-fille est-elle atterrée : comment cet être nonchalant, soucieux de son confort et de sa mise, pourrait-il être un soldat digne de ce nom ? Elle ne veut point d'un époux qui dépense plus d'argent pour ses vêtements que pour ses armes ! En outre, même si il faut convenir de Gramercie ne manque par d'une certaine séduction, il n'est pas du toutson genre et, n'en déplaise à son père, elle va s'employer par tous les moyens à le lui signifier ...
Les Guerriers, Tome 8 : Le donjon des secrets Les Guerriers, Tome 8 : Le donjon des secrets
Margaret Moore   
Complots et passions au temps des châteaux forts...
Première partie : Le donjon des secrets
Pays de Galles, 1228.
Bryce Freval, un chevalier normand désargenté, accepte l offre du riche gallois lord Cynvelin qui lui propose une place dans sa compagnie d hommes d armes. Mais à peine entré au service de son nouveau maître, il se voit confier pour mission d enlever la fille d un puissant baron que lord Cynvelin désire follement depuis qu il l a rencontrée à un tournoi. Devant les scrupules de Bryce, lord Cynvelin le persuade qu il s agit là d une tradition galloise, et que la demoiselle est consentante...

par Alicella
Les Guerriers, Tome 9 : La fiancée écossaise Les Guerriers, Tome 9 : La fiancée écossaise
Margaret Moore   
une jolie histoire d'amour parfaite pour un après-midi pluvieux!

par chouette
Les Guerriers, Tome 10 : The Welshman's Bride Les Guerriers, Tome 10 : The Welshman's Bride
Margaret Moore   
So much so that even Welsh charmer Dylan DeLanyea looked like the answer to her prayers. But as she took her solemn vows before the exalted guests, she could only hope that her handsome husband would someday forgive her for trapping him into a hasty wedding.

Dylan's Lady wife was a woman of many talents. Indeed, his unplanned marriage to the beautiful chatelaine was turning out to be very pleasant indeed ...and definitely more passionate than he had ever dreamed!

par x-Key
Les Guerriers, Tome 11 : Le baiser du guerrier Les Guerriers, Tome 11 : Le baiser du guerrier
Margaret Moore   
Une belle histoire, bien écrite, qui a fait passer un beau moment. Un livre à lire sans modération.

par Daliana
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3