Livres
454 628
Membres
403 009

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Brunilde 2019-02-11T13:16:24+01:00
Diamant

Enfin un titre sur les vampires digne de ce nom ! Je me rends compte que ma note est surévaluée mais c'est un vrai coup de coeur. L'histoire est un bel hommage aux écrivains romantiques du XIXe siècle autant qu'un retour aux sources : le vampire est ici cruel et démoniaque.

En 1850, un lord dandy et vampire souhaitait se retirer du monde mais c'est sans compter sur la fraiche et pétillante Abigale. On peut dire que leur rencontre va bouleverser leur vie et leur mort. Ce sera donc un véritable histoire d'amour romantique : elle sera lyrique, désespérée et morbide parfois.

J'aime beaucoup le plume de Mathieu Guibé, on se met assez vite dans la tête de ce vampire qui oscille entre vengeance et rédemption, entre ses démons et sa nature humaine à retrouver. En cela, il m'a beaucoup fait penser au héros d'Entretien avec un vampire d'Ann Rice.

Mais ce que j'ai surtout apprécié, c'est la construction du récit divisé en 4 parties qui marquent l'évolution des rapports entre nos deux héros. L'épilogue marque un retournement de situation inattendu. L'auteur arrive ainsi a maintenir une tension et un empathie pou ses personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elfenn 2018-11-05T20:24:21+01:00
Diamant

Tout simplement magnifique. La préface, écrite par une auteure que j'ai toujours appréciée, Georgia Caldera, m'avait intriguée, au même titre que cette jolie couverture et ce résumé annonçant tous deux monts et merveilles.

C'est une réussite totale ! Une plume poétique, riche, sombre et sensuelle à la fois, Mathieu Guibé saura vous séduire grâce aux mots. Mais pas que ! L'on ressent bien l'influence des piliers tels que Rice ou Stoker, et quel bonheur de trouver enfin un roman qui dépeint les vampires, non pas de manière coulante et rose, mais réelle (une sorte de retour aux sources pour le mythe vampirique). De la douceur à la cruauté, le personnage principal saura vous faire jubiler autant qu'il vous fera frissonner. De même que l'histoire vous fera passer par la joie, l'angoisse, la tristesse et le dégoût.

Pour moi, c'est un coup de cœur. Je n'avais jamais lu Guibé auparavant, et je ne regrette pas de l'avoir fait ! Une bien belle découverte. Je vous conseille fortement cette lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-Zombie 2018-07-16T12:09:40+02:00
Lu aussi

Je suis un peu déçue de ma lecture.

En lisant la préface, je m'attendais à un récit original qui renouvellerait le thème du vampire. Or, mes attentes ont été déçues.

Toutefois, je conseille cette oeuvre aux amateurs de romance sur fond vampirique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2018-02-08T12:19:40+01:00
Argent

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/02/even-dead-things-feel-your-love-de.html

Un petit livre court mais très sympa, dans l'ambiance du fantastique classique et romantique.

Je trouve que le résumé éditeur donne vraiment une bonne idée du livre donc je vous le laisse pour une fois plutôt que de faire le mien :

Au terme de votre vie, à combien estimez-vous le nombre de minutes au cours desquelles vous avez commis une erreur irréparable ? De celle dont les conséquences régissent d’une douloureuse tyrannie vos agissements futurs jusqu’au trépas. Mon acte manqué ne dura pas plus d’une fraction de seconde et pourtant ma mémoire fracturée me renvoie sans cesse à cet instant précis tandis que la course du temps poursuit son inaltérable marche, m’éloignant toujours un peu plus de ce que j’ai perdu ce jour-là. Je me demande si notre dernière heure venue, les remords s’effacent, nous délestant ainsi d’un bagage bien lourd vers l’au-delà ou le néant, peu importe. Puis je me souviens alors qu’il s’agit là d’une délivrance qui m’est interdite, condamné à porter sur mes épaules ce fardeau à travers les âges, à moi qui suis immortel.

L’amour ne devrait jamais être éternel, car nul ne pourrait endurer tant de douleur.

Quand j'ai sorti ce livre pour un challenge, en fait j'avais presque oublié sa présence dans ma PAL. Du coup j'ai été contente de le sortir, surtout qu'il se lit vraiment très vite et que j'ai passé un bon moment.

L'histoire commence en Angleterre dans les années 1850, à peu près en même temps que l'exposition universelle dans laquelle nos héros font d'ailleurs un tours.

Notre personnage principal, Josiah va rencontrer par hasard Abigale, jeune fille appartement à la noblesse désargentée de la province dont il est originaire et ou il revient pour échapper un peu à l’effervescence londonienne.

Leur histoire d'amour est forte mais contrariée et c'est la que commence le désespoir de notre héros qui va tout faire pour essayer de retrouver sa bien aimée ...

On est dans un roman sombre et gothique, assez violent certaines fois mais pas jusqu'a sombrer dans l'horreur ou le gore.

Josiah est un Lord typique de l'époque en plus d'être un vampire ce qui le rend encore pire sur ce point. Il est égoïste et extrêmement sur de lui et de ses valeurs. Du coup quand par sa faute tout part en sucette, il a vraiment du mal à gérer cet échec, il accumule les maladresses.

En fait Abigale lui a rendu son humanité durant le peu de temps qu'ils passent ensemble lors de la cours de Josiah. Et du coup il se rend compte qu'il est à nouveau capable de sentiments et ceux ci sont exagérés. Du bonheur celui ci tombe dans le plus profond désespoir, c'est un personnage très torturé.

L'écriture est vraiment du même genre que celle du résumé, assez poétique et un peu chargée, ce qui rend bien pour un livre historique je trouve.

Et malgré ça le rythme est plutôt assez rapide. Après c'est sur que le livre est court donc on n'a pas le temps de s'ennuyer.

C'est vrai que l'intrigue prend des tours que je n'aurais pas forcément imaginé en commençant le livre mais justement c'est sympa que ça change un peu et j'ai vraiment bien aimé la fin.

Un livre que je ne regrette pas d'avoir sorti du fin fond de ma PAL. C'est vrai que ça ne sera pas forcement ma lecture de l'année mais j'ai tout de même passé un bon moment malgré la rapidité de ma lecture.

16/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par themusik 2017-10-04T20:55:29+02:00
Diamant

Une sublime couverture au service d'un roman tout aussi éblouissant.

J'ai été charmée, que dis-je, envoûtée par Even dead things feel your love. Tous les éléments étaient réunis pour que j'aime ma lecture, et effectivement, ce fût le cas au delà de mes espérances.

Rien que l'époque à laquelle se déroule une partie de l'histoire, le XIXe, m'a plu. Je suis une grande fan du Londres Victorien, c'est une époque que j'adore et la retrouver ici, ce n'est que du bonheur.

De plus, cette époque est parfaite pour l'histoire narrée ici, celle d'une histoire d'amour impossible.

La plume de Mathieu Guibé est une merveille, elle est poétique, sombre et d'une fluidité, il dépeint avec brio et délicatesse cette sublime histoire qui m'a emporté, m'a touché.

L'atmosphère gothique, sombre du roman est superbe et apporte vraiment tout son charme à ce récit.

Avec Even dead things feel your love, j'ai vraiment eu l'impression de remonter aux sources du mythe du vampire. On est loin du gentil vampire, un peu ténébreux ou qui brille au soleil ou que sais-je d'autre. Ici, l'auteur n'hésite pas à nous montrer la partie la plus sombre, la plus noire de Josiah et c'est génial.

Honnêtement, peu de roman le font, ou en tous cas, j'en ai lu vraiment peu où le personnage principal est ainsi exposé, il est mis totalement à nu, et l'on voit ses vices, ses pires pensées, ses pires actions et c'est quelque chose que j'apprécie, que le personnage ne soit pas tout blanc ou tout lisse.

L'histoire en elle-même est magnifique, et je préfère ne pas trop en parler pour que vous la découvriez de vous-même, mais j'ai adoré. C'est beau, et très triste en même temps. On ne peut rester insensible face à cet amour si puissant, mais si malheureux en même temps.

Et les personnages que sont Josiah et Abigale subliment tout ceci. Je les ai aimé tout les deux. Ils sont tellement à l'opposé l'un de l'autre, l'un est tellement solaire et l'autre très sombre, et pourtant, il suffit de peu pour que tout soit chamboulé.

Ce sont des personnages entiers, vrais. Ils ne sont pas tout blanc comme je le disais plus haut, ils commentent des erreurs, se trompent, s'égarent, se perdent mais l'essentiel est toujours là, leur amour l'un pour l'autre.

Ce roman est un coup de cœur, assurément l'un des meilleurs livres que j'ai lu cette année. C'est une petite pépite, un joli bijou gothique que je recommande chaleureusement !

Afficher en entier
Or

Une véritable petite pépite qui nous plonge au cœur du XIXème siècle.

Afficher en entier
Or

http://lafetedesmots.blogspot.fr/2016/09/eve-dead-things-your-love-de-mathieu.html

Ça m'a fait un bien fou de lire un roman sur les vampires si différents de ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Pour ceux qui se disent "quoi? Encore des vampires?" Je vous arrête tout de suite. Lisez et vous comprendrez. Le style est excellent. Il évolue en fonction de l'époque où l'on se trouve. Au début, on a un style très XIXème siècle. J'ai adoré. C'est juste excellent. Puis les années passent et le style d'écriture s'adapte aux années. Le style est moins dans l'élégance et plus dans les faits sans fioritures. Pour résumer, c'est écrit brillamment et avec logique.

Concernant les personnages, c'est loin d'être le vampire et la fille qui tombe amoureuse qui finit métamorphosée. Bien au contraire. Le vampire, Josiah, est un homme de la haute société torturé au passé pas facile. Il est loin d'être aussi mauvais qu'on ne le pense. Jusque là, on se dit "bref, le vampire classique bien gentil qui ne fait pas de mal sauf pour se nourrir". Et bien, non. Il faut bien qu'il se nourrisse. Mais par moment, il perd complètement les pédales et s'adonne à des choses très vampires méchants extrême. Je n'en dirais pas plus afin de ne pas spoiler. Abigale est une jeune femme rafraichissante loin d'être soumise et qui sait ce qu'elle veut. Elle est prête à tout pour Josiah Ça peut surprendre cette jeune femme si paradoxale. Elle n'en reste pas moins courageuse et forte même si tout n'est pas facile. Rudolf, le majordome, est un homme toujours présent et j'ai bien cru ne pas le revoir d'ici la fin de l'histoire. Je crois que mon préféré est lui. Il est discret mais présent. Il est la figure paternel de Josiah et aussi un vampire. Je ne fais pas de spoiler. C'est l'une des premières choses que l'on apprend.

Concernant l'intrigue, ça va être difficile d'en parler sans spoiler. Une chose est sûre. Rien ne se passe comme on l'imagine. J'ai été surprise par pas mal de chose. Au moment où l'on se dit "c'est bon. On sait comment ça va se passer", paf. Il se passe l'exact opposé et je peux vous dire que ça fait du bien. L'évolution des personnages est à la fois une torture et très romantique, très gothique pour résumer. C'est surtout logique lorsque l'on connait la personnalité de Josiah à la fois très fier et très sensible. Autre suprise : il n'y a pas que des vampires. Je sais. Ce n'est pas le seul roman contenant plusieurs créatures mais ici j'avoue que je ne m'attendais pas à trouver...Stop, je ne dirais rien. Vous verrez bien. En tout cas, c'est bien plus varié qu'on ne le pense au premier abord même sur des thèmes si peu aborder sauf dans certain type de roman que je ne lis pas. Pour ce qui est de la fin, j'avoue que je ne m'attendais pas à ça mais c'est logique. J'ai même trouvé excellent l'idée de ne pas mentionner le nom de la personne présente. Les choses sont claires mais pas dites. C'est d'autant plus beau.

En bref, ce roman est une excellente surprise qui saura plaire aussi bien aux amateurs de vampire qu'aux autres. Il est varié, ouvert d'esprit et écrit avec intelligence. Je me suis régalée et tant mieux. Je n'ai plus qu'à espérer pouvoir rencontrer Mathieu Guibé aux Halliénales.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2016-08-20T12:34:39+02:00
Argent

Il y a des romans qu'on lit, qu'on apprécie, mais sur lesquels on ne parvient pas à mettre des mots, à développer notre opinion, à choisir si c'est un coup de coeur ou simplement une lecture agréable. Celui-ci en fait partie. Je l'ai lu en quelques heures, presque d'une traite. Je suis tombée dans un univers qui m'a déçue dans sa première partie (jusqu'à lever les yeux au ciel, je ne pouvais même pas croire que je lisais un chat noir !) mais enchantée ensuite (ouf, je me suis juste laissée avoir ;) ), avec une fin digne de Mathieu Guibé, digne de la vague gothique à laquelle il se rattache indubitablement. Rien à redire sur le style, sur l'histoire, sur sa morale un peu douteuse, pourtant ça ne m'a pas transcendée. Est-ce que j'ai aimé Even dead things feel your love? Oui, sans aucun doute. Mais à quel point exactement? Je ne saurais le dire.

A découvrir pour tous ceux adeptes des romans gothiques !

Afficher en entier
Or

En tant que fan de romans traitant de vampires, je ne pouvais pas passer à côté de celui-là.

J’avais rencontré l’auteur à un salon du livre (je ne sais plus lequel) et j’avais tout de suite été attirée par cette couverture mystérieuse. Puis, quand j’ai appris qu’il était question de vampires, je n’ai pas hésité une seconde. Et je n’ai pas été déçu !

Qu’il est bon de retrouvé les vampires que Bram Stoker et Anne Rice nous ont fait découvrir. J’ai été heureuse de retrouver la noirceur et l’essence même du vampire dans ce livre. Non, pas de gentil vampire végétarien à la Twiligh ici, mais de vrais buveurs de sang dangereux et séduisants !

Ce que j’ai aussi apprécié dans ce livre, c’est qu’il soit écris en narration interne, ce qui m’a permis de mieux cerné le personnage principal et de le comprendre. Les émotions sont très bien décrites et même si à certains moments, j’ai peut-être regretté un manque d’action, je n’en ai pas moins apprécié ma lecture.

C’est donc un roman que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vidia 2016-06-23T18:14:18+02:00
Or

Conseillé par une amie, je me suis plongée dans la lecture de ce roman à la plume absolument sublime ! Oui, je suis tombée amoureuse de cette plume sombre, douloureuse, noire, parfois transperçant mais ô combien envoûtante.

Mathieu Guibé manie les mots avec finesse, ces tournures de phrases sont parfaitement bien choisies pour nous entraîner dans ce récit sombre mais magnifique à la fois.

L'auteur nous présente Josiah un véritable vampire, sanguinaire, monstrueux mais aussi paradoxalement que soit la situation, il est aussi très attachant, et humain dans ses sentiments, dans sa relation. Il tombe sous le charme d'une jeune femme Abigale qui va réveiller en lui l'humanité qu'il avait enfoui au plus profond de lui, l'amour qui va s'insuffler dans son coeur mort.

Malheureusement un sombre destin va entrer dans leur relation, donnant des scènes déchirantes, des moments de tortures aussi bien physique que mentales, des passages douloureux que le lecteur va ressentir dans le moindre mots, entre chaque ligne.

Mathieu Guibé n'a pas eu peur de créer une romance entre un vampire à l'âme noire et une jeune femme pure, allant jusqu'à poussé délicieusement le vice en rendant ce lien entre eux encore plus compliqué.

Spoiler(cliquez pour révéler) Il est brillamment parvenu a mettre en scène une histoire entre un fantôme et un vampire, à jongler entre les deux paradoxes que sont les personnages pour en faire la force de son histoire. Sans compter les rebondissements déchirantes, sanglants, ténébreux qui nourrissent le récit prenant même parfois à la gorge, nous arrachant des larmes. Cette fin, logique, mais ô combien extrêmement triste est le dernier point qui conclu ce roman, nous laissant le cœur tiraillé lorsqu'on referme le livre

C'est une histoire comme je les aime, qui prend les tripes, qui vrille le coeur et qui nous fait passer par pleins d'émotions à tel point qu'on en ressort chamboulé.

L'écriture fluide et dont je suis tombée en admiration rythme le récit. Si j'avais un petit point négatif à noter, vraiment un petit ce serait peu de dialogue pour dynamiser le tout, mais la narration est tellement prenante qu'on peut passer outre ceci. La preuve, je l'ai dévoré et j'ai adoré Josiah. C'est un personnage masculin qui a beau être mauvais, vampirique et sanguinaire, pas une seule fois je n'ai eu un jugement négatif sur lui. Au contraire.

Un roman que je conseille, une superbe découverte, une plume que j'ai adoré et que je vais aimer retrouver dans d'autres récits de Mathieu Guibé.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode