Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ewabibli : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
L'Analyste L'Analyste
John Katzenbach   
j'ai découvert cet auteur grâce à "faux coupable" que j’avais adoré, avec "l'analyste", il nous plonge dans une histoire palpitante découpée en 3 actes .

sans spoiler :

la première partie, est un peu longue mais elle nous met à la place de l'analyste, dans ses pensées, elle nous fait entrer dans cette spirale infernale.

Seconde partie, plus intéressante.

La troisième est haletante, formidable avec un suspense incroyable! Il devient alors difficile de lâcher le livre.
Le Liseur du 6h27 Le Liseur du 6h27
Jean-Paul Didierlaurent   
Guylain Vignolles, 36 ans, prend tous les jours le RER qui le conduit à l'usine où il travaille, celui de 6h27. Chaque jour, c'est le même rituel, Guylain ne peut s'empêcher de sortir ses feuillets et les lire à haute voix, devant tous les passagers attentifs. Peu importe le sujet pourvu que cette lecture le tienne momentanément occupé, éloigné de cette "Chose" née pour "broyer, aplatir, piler, écrabouiller, déchirer, hacher, lacérer, déchiqueter, malaxer, pétrir, ébouillanter"... : la Zestor 500, une gloutonne, un bulldozer jamais rassasié...

C'est un premier roman fort sympathique, imaginé et narré avec beaucoup de fraîcheur, d'humour, d'originalité et de tendresse.
Il démarre fort, très fort avec la description, sur une quarantaine de pages, de cette "chose", sans jamais la nommer mais en la personnifiant au possible : jolie performance, joli style aussi.
L'histoire pourrait sembler tout à fait banale, mais elle met en scène des personnages auxquels on s'attache, jusqu'au poisson au prénom célèbre. Elle est surtout un bel hommage au livre et à la lecture, un hommage à la poésie, au théâtre, aux alexandrins, rimes, hémistiches, syllabes et quatrains, où la personnification est reine, presque une allégorie. C'est ce qui dans ce livre a le plus retenu mon attention.
C'est également une histoire d'amitié, de solidarité, entre Guylain et Giuseppe, un partage pour l'amour de la lecture avec tout un groupe de personnes âgées que Guylain retrouve les samedis matin. C'est également la "rencontre", à travers une clé USB trouvée dans un wagon du RER, avec Julie, dame-pipi dont le lecteur tout autant que le protagoniste, apprendront à connaître (j'ai trouvé néanmoins tout ce passage sur Julie et ses écrits, un peu long et moins réussi que tout le reste du roman).
Mais la fin est jolie et reste ouverte, signe peut-être d'un second tome en préparation... c'est en tout cas une lecture que je recommande, un auteur qui gagne à être connu et qui a un réel potentiel pour l'écriture.
Un moment de lecture agréable.

par SuperNova
Otages intimes Otages intimes
Jeanne Benameur   
Un récit coup de poing, malgré quelques longueurs !

C’est le tout premier livre de Jeanne Benameur que je lis. J’ai beaucoup aimé l’histoire. Malheureusement, je n’ai pas tellement accroché à l’écriture. Je l’ai trouvé trop longue pour moi, et par moment je trouvais la lecture trop compliqué du fait de ces longueurs. De plus, il m’arrivait parfois de me perdre un peu lors du commencement d’un nouveau chapitre, et de ne plus savoir qui on suivait. Il fallait parfois que je remonte un peu plus haut et que je recommence. Cependant, je me suis rendue compte que cette lenteur d’écriture avait un sens : elle nous enveloppe totalement et permet de travailler toutes ces émotions. Cette écriture à un rôle particulier dans notre lecture. Mais malgré cette difficulté pour moi, l’histoire m’a touché et marqué. On ne reste pas indifférent à tout cela. Il y a également un petit point que j’ai beaucoup apprécié dans cette histoire, c’est la musique. La musique est évoquée à plusieurs reprises dans la vie d’Etienne et de ses proches. Elle joue en quelque sorte un rôle à part, et renforce un peu plus les émotions et la vie retrouvée, les souvenirs qui refont surface. L’écriture est donc émouvante et nous plonge au cœur de l’intimité du personnage, au fond de son cœur. Une histoire bouleversante et poignante.

http://nuagesdelivres.blogspot.fr/2015/12/otages-intimes-2015.html

par Biiscotte
Les Délices de Tokyo Les Délices de Tokyo
Durian Sukegawa   
Il y a des livres qui vous touchent, qui vous marquent, qui changent votre vie de lecteur à tout jamais.
Celui-ci en fait partie.

Dans « Les délices de Tokyo », nous allons faire la connaissance de Sentarô, un homme qui tient une boutique de dorayaki, ces fameux pancakes fourrés à la pâte de haricots rouges.
Alors que son travail ne le passionne pas et qu'il mène une vie de dépravé, son quotidien va être rapidement chamboulé par l'arrivée de Tokue, une vieille femme qui lui propose de travailler pour lui. Selon ses dires, elle sait parler aux haricots rouges et fait la meilleure pâte de haricots qu'il n'ait jamais gouté.
Tokue, d'abord réticent, va finir par accepter. Cependant, il va vite se rendre compte que cette vieille femme lui cache quelque chose.. Et ce ne sont pas ses mains déformées qui lui prouvent le contraire.

Au vu de la couverture et du titre du livre, je pensais entrer dans un univers léger.
Bien que l'on ressent un sentiment de bien-être en lisant cette histoire, de lourds sujets sont abordés.

Notamment les sanatoriums dans lesquels étaient enfermés les personnes lépreuses au Japon.
On apprend un peu leur quotidien, leur condition de vie, mais aussi que ce n'est que depuis la fin du vingtième siècle qu'ils ont pu sortir de ce lieu. En effet, toute personne contaminée était envoyée dans ces enceintes.. Pour ne jamais en ressortir, qu’elle soit malade ou guérie.
En plus de cela, nous apprenons aussi comment les Japonais ont accueilli ces personnes lorsqu'elles ont enfin pu sortir des sanatoriums. Pas du tout accueillants pour un sou, ils ont érigé une nouvelle barrière entre eux, les emprisonnant de nouveau dans une nouvelle cage.
C'est dur et triste. C'est inhumain et nous ne voulons que crier face à cette injustice. Mais à l'image de nos personnages, crier ne sert à rien car nous n'avons aucune oreille qui nous écoute. Nous ne pouvons donc que compatir et pleurer.

Ayant déjà eu la chance d'être allée au Japon, j'ai retrouvé à chacune des pages ce pays qui m'avait séduite. Haricots rouges, bienséance, uniformes d'écolières et cerisiers. À chaque phrase, nous en prenons plein les yeux et avons presque l'impression de faire parti de cette histoire.
Et que dire de tous ces passages où nos personnages cuisinent ce fameux ‘an’, cette pâte de haricots rouges. J'avais presque l'impression de la sentir, d'avoir moi aussi mon nez au-dessus du chaudron bouillant.

L'écrire de Durian SUKEGAWA est un délice. Nous goûtons chacun de ses mots, savourant chaque phrase. Il se contente de la simplicité du minimum, typique de la culture japonaise, mais c'est incroyablement beau et parfait.

Je me suis énormément attachée à Tokue. Cette vieille femme qui nous paraît sereine et pleine de joie de vivre n'a absolument pas été épargnée par la vie. Sa rencontre avec Sentarô va lui permettre de s'évader de son quotidien, de lui permettre d'être enfin ‘utile’ à la société, comme elle le souhaitait.

La fin est déchirante.
C'est l'apothéose de cette histoire. Bien que triste, nous ne pouvons qu'être émerveillé par tous les beaux messages qui sont véhiculés.
Sortez vos mouchoirs et munissez-vous de vos pâtisseries favorites avant de lire ce livre. Émotions fortes garanties.


En conclusion, « Les délices de Tokyo » est un livre qui va vous faire voyager au pays du soleil levant. Durian SUKEGAWA nous émeut, nous bouleverse, nous fait découvrir une facette de l'histoire de son pays qui est loin d'être tendre.
Un énorme coup de cœur.


Un livre à lire.

( http://lectrice-lambda.blogspot.fr/2016/03/les-delices-de-tokyo-durian-sukegawa.html )
Sur le départ Sur le départ
Magnus Mills   
Au début, on est comme le héros, on est bien dans ce petit camping en fin de saison, on a envie de flâner au bord de la rivière, tranquille. Et puis le malaise s'installe, insidieusement. Et on a envie de secouer le narrateur, lui dire qu'il est en train de se faire avoir... C'est tout simple, il ne se passe pas grand chose mais je n'arrivais pas à lâcher le bouquin. C 'est bon signe, ça !

par mamoac
Les Déraisons Les Déraisons
Odile D'Oultremont   
Une histoire étonnante
Adrien, un homme simple et ordinaire, se retrouve devant un juge. Il est accusé d'avoir perçu un salaire sans avoir travailler. Petit à petit, Adrien va nous faire découvrir son passé : l'histoire d'un couple rocambolesque qui va combattre la maladie, lutter contre la mort d'une façon déraisonnable et pleine d'imagination où les conséquences abracadabrantes d'une restructuration n'ont pas leur place.
J'ai trouvé cette histoire très belle et bien amené malgré un sujet très difficile.

par NajaZi
Isabella Bird, femme exploratrice, tome 1 Isabella Bird, femme exploratrice, tome 1
Sassa Taiga   
Très instructif et très drôle. Quand on lit la biographie d'Isabella Bird sur Wikipedia, on sent que l'auteur lui a donner un tout autre caractère pour la rendre sympathique au public. Et Ito est un vrai contraste avec elle. Ça amène une autre touche. J'ai beaucoup aimé.
Sur les ailes du monde, Audubon Sur les ailes du monde, Audubon
Fabien Grolleau    Jérémie Royer   
Je découvre en cette BD un homme aimant dessiner les oiseaux. C'est déroutant et énervant, c'est l'époque qui veut ça, mais l'amour des oiseaux se mesure à coup de balles de fusil. Rare ou commun aucun oiseau n'est en paix lorsqu'il est dans les parages.
L'histoire doit bien refléter l'esprit de cette époque mais ça a gâché ma lecture et m'a passablement énervée jusqu'à la fin. Mais c'est bien mon côté louant l'importance de la conservation qui se vexe.
Ecrire et illustrer des livres pour enfants Ecrire et illustrer des livres pour enfants
Desdemona McCannon   
Écrire et illustrer des livres pour enfants

Vous souhaitez écrire pour la jeunesse mais ne savez pas par où commencer ? Vous avez des idées, mais vous vous demandez comment les coucher sur le papier ? Vous avez un projet, mais à qui faut-il s'adresser ?

Écrire et illustrer des livres pour enfants est un guide complet pour l'auteur en herbe ou le créateur en friche. Aucune étape ne vous sera épargnée pour transformer mots et images en ouvrage pour la jeunesse :

. La conception où comment cibler le lecteur, quel thème choisir, organiser ses idées, orienter ses recherches ; . Passer du projet à la création où comment le carnet de croquis devient votre meilleur ami, les enfants une source de création inépuisable, les animaux se transforment en personnages, vos dessins préparatoires aboutissent à des illustrations uniques ; . Le récit où comment captiver le lecteur, entretenir le suspense à l'aide d'un schéma narratif béton, faire évoluer l'intrigue avec des dialogues efficaces, trouver le bon ton, choisir le meilleur point de vue ; . Mettre en forme son projet : dynamiser la page à l'aide de la typographie, choisir les bonnes couleurs, construire un chemin de fer, fabriquer une maquette, concevoir une couverture... . La pratique professionnelle où comment démarrer sa carrière d'auteur : organiser son espace de travail, présenter votre book, négocier avec un éditeur, connaître ses droits... Un chapitre entier est consacré au documentaire. Les différentes techniques d'illustration sont abordées en fin d'ouvrage : aquarelle, encre, pastel, crayon de couleur, crayon et feutre pour le noir et blanc, techniques mixtes et collage, logiciels de dessin et de retouche d'images. Des exercices jalonnent les propos, stimuli de la création, humidificateurs de pannes sèches, accoucheurs de talent... le vôtre ? sûrement !


par JustineL
Tension extrême Tension extrême
Sylvain Forge   
Merci à la maison d'édition de m'avoir permis de le lire gratuitement. J'ai de suite accroché a l'histoire qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout. Ce roman parle de cybercriminalité et quand on voit ce qui se passe dans le livre ça fait peur surtout dans les notes de l'auteur qui parlait de l'intelligence artificielle cortana sous windows 10. J'ai adoré l'histoire et les personnages d'Isabelle, Charolles étaient prenant. Une bonne lecture.

par antoine18
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3