Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ewi14 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Éveilleurs, Tome 5 : Le Nomadstère Les Éveilleurs, Tome 5 : Le Nomadstère
Pauline Alphen   
ANNONCE:
La saga s'étirera en 7 tomes !
Bonne lecture à tous !
Le Pays des contes, Tome 1 : Le Sortilège perdu Le Pays des contes, Tome 1 : Le Sortilège perdu
Chris Colfer   
Mon avis:
Ce mois-ci, j'ai sorti ce livre " Le pays des contes" de ma PAL, je l'ai acheté il y a déjà plusieurs mois et depuis ça me titillait de le lire et je ne suis pas déçue !
Informations:
"Le sortilège perdu" est un le premier tome de la saga "Le pays des contes". Ce roman jeunesse plaira aux lecteurs dès 9 ans. C'est un beau pavé de 414 pages, contenant 24 chapitres.
Personnage principal : Alex et Conner
Personnages secondaires: Cendrillon, Raiponse, Grenouille, Le petit chaperon rouge, La belle au bois dormant, entre autres ...

Un mot sur l'histoire:
Alex et Conner sont jumeaux et pourtant tellement différents.
Alex est une petite fille très sérieuse et studieuse alors que Conner, est lui, un garçon un peu taquin qui ne se prend pas la tête. Mais tous deux sont très complémentaires, c'est d'ailleurs ce qu'ils vont nous prouver dans leur belle aventure.
Un beau jour, la grand-mère des enfants va leur offrir un livre de contes. Les jumeaux ont été élevés avec l'amour des livres, leur papa était libraire et il leur a transmis cette passion. C'est donc avec beaucoup d'émotion qu'Alex va accepter cet héritage inestimable. Très rapidement, elle va s'apercevoir que ce livre est magique, car les objets passent à travers. Conner et Alex vont, par accident, à leur tour, traverser les pages du livre et atterrir dans un monde mystérieux. C'est alors qu'ils vont s'apercevoir qu'un autre monde existe, un monde rempli de prince et princesses, de reines, de loups, de gobelins, de magie ...
Tout cela est bien beau, mais Alex et Conner doivent retourner dans leur monde près de leur maman et une seule solution s'offre à eux, trouver des éléments leur permettant de réaliser le sortilège des vœux, mais une autre personne veut exécuter ce sortilège: la méchante reine.

Mes ressentis:
J'ai pris mon temps pour lire ce livre. Je lisais deux, trois chapitres chaque jour. En fait, je l'ai savouré !
Je trouve que "Le pays des contes" est un livre jeunesse très agréable à lire et à regarder. La couverture est vraiment splendide et il n'y a pas que ça puisque l'intérieur est tout aussi beau, nous avons une magnifique illustration représentant une carte avec tous les royaumes. Et pour le bonheur de nos petits yeux, il y a aussi une illustration par chapitre.

Suite de ma chronique: http://leslecturesdelily.blogspot.fr/2014/04/le-pays-des-contes-t1-le-sortilege.html
Qui es-tu Alaska ? Qui es-tu Alaska ?
John Green   
Wow, le meilleur livre que j'Ai pu lire, il était prenant, les personnages étaient attachant et l'histoire drôle et touchante. Un mélange de réflexion, de rire et surtout de larmes (pour ma part!! :P) J'ai aimer exactement TOUT de ce livre. Une vrai quête de sens! Cette auteur est incroyable et tellement vrai!

par moonlight
Le Monde secret de Sombreterre, Tome 1 : Le Clan perdu Le Monde secret de Sombreterre, Tome 1 : Le Clan perdu
Cassandra O'Donnell   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/le-monde-secret-de-sombreterre-tome-1-le-clan-perdu-de-cassandra-odonnell/

Un roman jeunesse absolument fascinant…

Dans ce récit, nous suivons le jeune Victor qui parle avec les fantômes et voit des choses invisibles pour les autres. C’est alors qu’Alina et son petit monstre sur l’épaule débarquent dans sa vie, prêts à chambouler toute son existence.

Ce roman destiné aux plus jeunes m’a beaucoup plu ! J’appréhendais un peu sa lecture car j’en avais entendu beaucoup de bien, mais soyons honnêtes, il est écrit pour les jeunes lecteurs de 8-10 ans !

J’ai trouvé l’histoire très intéressante, les personnages attachants et l’intrigue très bien menée.

De plus, j’ai beaucoup aimé les illustrations qui jalonnent le récit.

J’ai noté que c’était imprimé avec une police suffisamment grande pour que les plus jeunes déchiffrent cette belle histoire sans trop de difficulté.

J’ai aussi beaucoup apprécié la plume de Cassandra O’Donnell qui ne manque pas d’humour, ainsi que sa créativité qui ne se cantonne pas qu’à un seul type de monstre ! C’est vraiment appréciable de retrouver un bon imaginaire dans des romans pour les plus jeunes !

Enfin, j’ai trouvé que la fin donnait vraiment envie de découvrir la suite !

Un premier tome qui nous immerge dans un univers que l’on a hâte de vraiment découvrir, avec des personnages que l’on a très envie de retrouver. Je suis certaine que je lirai le tome 2 et j’espère pouvoir le découvrir au plus vite !

par Mayumi
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 7 : Vent de trahison Les Chevaliers d'Antarès, Tome 7 : Vent de trahison
Anne Robillard   
Bien que ce ne soit plus de mon âge, je ne peux m'empêcher de lire avec avidité les créations d'Anne Robillard! Ce tome est à la hauteur du reste de la série et il s'y passe maintes aventures! Les personnages (bien que si nombreux qu'on ne peut tous les retenir) sont attachants, notamment Wellan qu'on a adoré également dans la série des chevaliers d'Émeraude et les héritiers d'enkidievs. Entre la guerre qui fait rage entre les chevaliers et les aculéos, la guerre qui se prépare entre les dieux et les deusalas et les plans funestes de Tramail pour anéantir la planète, on ne s'ennuie définitivement pas en lisant ce tome! J'attends déjà la suite avec impatience!
Animas, Tome 1 : L'Héritier Animas, Tome 1 : L'Héritier
C. R. Grey   
La vie sans amis, sans famille, sans qui que ce soit pour partager un moment génial, n'est pas facile. C'est pour cela que les hommes préfèrent prendre un animal de compagnie, qu'ils vivent seuls ou en famille. Ce dernier est souvent considérer comme le petit bébé, le chouchou, le petit trésor des uns et des autres. Et quand un lien fort se créé entre le proprio et l’animal, ce dernier prend souvent la défense de leurs maîtres adoré. Pourtant, certains êtres humain ne s'occupent pas d'eux correctement. Néanmoins, dans le monde de la littérature, les hommes et les bêtes cohabitent plus que parfaitement entre eux. Certains, sont même possédés par une bête et ont jusqu'à leurs caractéristiques animales. On les nomme les métamorphes. Les plus connu d'entre eux ne sont autre que les fameux loups garous, la plus grande légende urbaine. Mais il y en d'autre du genre. Comme les puma, les tigres, les chats, les rats, les corbeaux, etc. Et c'est parce que j'aime ces mecs sexy et macho que je me suis procurée cette petite pépite. Il faut dire qu'elle à tout pour plaire avec sa couverture magnifique. Mais quel ne fut mon étonnement quand je découvrit qu'en réalité ce n'étaient point des métamorphe mais des humains vivants en parfaite harmonie avec les animaux. Et qui plus est un enfant abandonné, qui n'a aucun animal à appelé et qui se sent seul au monde. Et pourtant … Sa vie est sur le point de changer.

Laissez moi vous conter l'histoire de Bailey Walker. Bailey Walker est un jeune garçon de douze ans, qui voit son rêve se réaliser lorsqu’il intègre la prestigieuse Académie Montclair. Il est loin, cependant, de ressembler aux autres élèves. Bailey est en effet le seul à ne pas avoir d’Animas, ce lien spécial qui unit un homme et un animal. Tout en cachant son secret, il essaie tant bien que mal de faire ses preuves à Montclair …

Pauvre enfant !!! Vous savez à qui il me fait penser ??? Au pauvre petit Harry Potter. Vous savez, celui qui a survécu face au sortilège de la mort envoyer par Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom en personne. Non pas que je n'aime pas l'histoire. Bien au contraire. J'ai les huit livres et les huit DVD. Ici on est tous des fana de ces beaux yeux verts mdr. Bref pour en revenir au roman, je vais vous parler un peu des personnages de cette histoire.

Bailey Walker est un jeune homme qui fut adopter par un animas lièvre et un animas Cheval, lorsqu'il n'était alors qu'un nourrisson. Il a été abandonné non loin des sinistres bois de l'Ombre. C'est un enfant intelligent, doux, agréable, mais capable de faire de conneries plus grosses que lui comme tout les autres mômes de son age. La seul différence aux autres jeunes, c'est qu'il n'a pas n’animas. C'est a dire un animal qui lui est lié. La dessus il est fort malheureux. Mais on sent dés le début qu'il est promis à un avenir totalement différent des autres enfants. Pourtant, au fils des pages et de l'histoire, on va aller de découvertes en découvertes, et se rendre compte qu'il est très particulier.

Hal Quindley est un animas Chauve-souris. Il faisait parti de la même école que Bailey. Malheureusement pour lui, à la différence du reste de sa famille qui sont des animas Chat, il est allé vivre avec son oncle. Mais fait enchanteur, il se retrouve à aller dans le même pensionnat que Bailey, et deviennent très vite des amis. Contrairement à son ami, il est tranquille et ne cherche pas à se faire remarquer. Mais c'est aussi un enfant intelligent et sur qui Bailey pourra compter.

Viviana Melore est une jolie femme avec malheureusement sur ses jolies lèvres une expression un peu trop cruelle. Cruelle dans son cœur, elle cherche depuis des années à faire en sorte que les animas obéissent au doigt et à l’œil des humain. C'est pour cela qu'elle a créer le partit Dominance qui veulent utiliser le lien homme/animal pour se servir des animas à des fins maléfiques, et donc contrôler l'animal sans ressentir sa souffrance. Car Viviana pense que le lien est en fait une faiblesse pour l'homme. Mais cette méchanceté gratuite est du au fait qu'elle fut vendue e tant qu'esclave après que le Chacal ait tué son père et qui n'était autre que le roi Melore.

Tremelo est l'un des professeur de Bailey. Ce dernier espère qu'il pourra l'aider à appeler son animas et devenir comme tout un chacun. Mais c'est un homme totalement détruit qu'il va trouver sur son chemin. Néanmoins, le professeur va prendre pitié du jeune homme et l'aider dans sa quête, sans se douter qu'en réalité, lui aussi va se mettre à changer. Car les révélations que le jeune Bailey va découvrir, va non seulement changer sa vie à tout jamais, mais aussi changer la sienne.

Sophia Roque ou Phi pour les intimes est une Animas Faucon. Quand tous découvre qu'elle débarque des Terres arides, c'est le choc assuré. La cause, aucun êtres vivants dans ces contrées n'ose venir vivre en ville. C'est une jeune fille téméraire, audacieuse, astucieuse et intelligente qui veut tout savoir, et tout réussir.

Mais je ne vais pas vous parler des autres personnages qui peuplent le récit, car en fait, même s »il y a d'autres, ce sont ceux là qu'il faut retenir. Et pour cause, vous le comprendrez dans la suite de la chronique que nous allons aborder, via le point roman. Avec notamment la plume de l'auteur, la romance et autres relations entre les personnages et bien entendu l'intrigue de l'histoire.

Tout d'abord parlons de l'écriture de C.R. Grey. La plume de cet auteur qui m'étais alors encore inconnu jusqu'à ce jour, est très aventurière, légère, intense, rythmée et émotionnelle. La légèreté du style se fait ressentir par la manière dont la lecture se fait avec fluidité. Les pages défilent rapidement, et à aucun moments on a envie de déposer son bouquin, tant l'histoire est prenante. Rythmée par les nombres actions, rebondissements, quiproquos, complots, retournements de situations, révélations en tout genre, l'histoire nous laisse aucun moment de répit pour nous permettre de reprendre notre souffle. L'intensité se fait ressentir à chaque coin de pages, et on ne cesse de se demander ce qui va se passer dans les prochaine seconde tant c'est addictif. Et puis les émotions sont aux stade où tout est tranquille pour faire un énorme bond. On rie, on pleur, on s’inquiète, on recherche, on a peur, on espère, on désespère. Bref l'aventure est à chaque pages, chaque action, chaque mot écrit. Par ailleurs on sens la magie dans l'air, voir même on y sens qu'il y a de l'amour, des questions et du tragique à travers le récit. Les personnages quand à eux ressemble à s'y méprendre à une histoire que l'on a déjà lu, mais qui sont attachant. Les descriptions quand à elles sont juste du Waouh. Elles sont belles, simples, mais magnifiques. Quand à l'univers mis en place, il est fort riche, bien travaillé, complexe sans l’être et très recherché. L'auteur n'a pas été avare des petits détails dans ce premier tome qui reste quand même une phase de découverte.

Ensuite, coté relations entre les personnages, vous avez compris, il n'y a pas de romance, mais de l'amitié, ou des relation élèves professeurs. Néanmoins, je vais vous parler de la relation avec une saga mondialement connu. Oui il me rappelle un peu A la croisée des monde lorsque Bailey va à le recherche des siens, ou plus simplement encore par ses aventures. Mais en réalité, Animas ressemble bien plus à Harry Potter. Pour commencer Bailey est orphelin, tout comme Harry. Il a une destiné différente de celles des autres et est différents des autres comme Harry. Et puis sans compter que le petit groupe d'amis était formé de deux garçons et une fille, tout comme dans ce bouquin. Il y a la bande des petits crétins autour du frère de Hal, comme avec la bande à Drago. Sans compter que Harry aimait se fourrer dans des situations plus que douteuses, ou encore le Poudlard express, et là encore on y découvre des similitudes avec les actions de Bailey ou encore le rigimobile. Mais là encore d'autres ressemblances viennent s'y ajuster. L'école est réputée et est située à coté d'une foret interdite. Le sport des animas où Bailey y excelle. Les mômes qui sortent la nuit pour enquêter, et qui sont comme par miracle intercepter par un bon prof qui les amène dans sa petite cabane ou plutôt comme l'est décrit dans le livre « petite remise de pierre nichée au milieu des arbres » et qui cache comme par enchantement des secrets au point d'aller dans une taverne pour y faire je ne sais quoi avec je ne sais qui. Bref, du Harry Potter tout craché. Mais chose la plus étonnante, c'est le nom de famille des héros d'Animas. Walker pour Bailey, Quindley pour Hal qui ressemble à s'y m'éprendre à Potter et Weasley, soit aux noms de famille d'Harry et de Ron dan la célèbre saga. Mais malgré toute cette symétrie, l'histoire est géniale.

Enfin l'intrigue du livre est tournée vers Bailey qui va tout faire pour appeler à lui un animal et ainsi devenir un être comme les autres. Pourtant, jamais il n'allait s'imaginer qu'il était déjà comme les autres ou presque. Mais que contrairement aux autres, non seulement son animas est en danger, mais qu'il va devoir servir de guide au véritable roi qui fait parti de son entourage sans le savoir. En fait, l'auteur a su mêler deux intrigues autour d'un fils conducteur et nous amener là où il avait envie. J'ai même penser que c'était notre jeune orphelin qui était le véritable roi. Et pourtant !!! Et pourtant !!! Rien, ni personnes n'auraient put me faire changer d'avis. Il faut dire que l'auteur à sut embrouiller les pistes. Néanmoins de ce coté, je trouve que l'intrigue est très bien travaillé, et très bien menée.

En conclusion, je n'ai pas été déçue pour un sous par ce roman. Même si c'est sa couverture qui m'a donner envie de le lire, et en pensant que c'était un livre sur les métamorphes, pas une seule fois je ne m'y suis ennuyer. Le lien entre l'homme et l'animal ressemble à s'y m'éprendre A la croisée des monde – Les royaumes du Nord. Mais en réalité il tient plus de la saga Harry Potter. Mais l'univers reste unique en lui-même et ce n'est pas du copié collé, ou plagiat de ces deux sagas. L'action n'y manque pas, les personnages attachants, la plume est magique. Animas est une véritable pépite, un premier tome introductif très agréable à lire livresque que je vous conseil vivement de lire tant l'histoire est belle, bien amenée et bien écrite. Et surtout il est fait pour tous les amoureux de magie, d'animaux, et d'aventures. Foncez le chercher moi j'attends impatiemment le deuxième tome qui ne tarde plus à sortir et dont j'ai hâte de lire le suite. Sur ce, bonne lecture à tous et à bientôt pour une nouvelle chronique.

Plus de chroniques sur mon site http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/
Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre Cœur d'encre, Tome 1 : Cœur d'encre
Cornelia Funke   
J'ai découvert cette histoire il y a cinq ans, grâce à la fabuleuse couverture d'Hachette, qui m'a donné envie de plonger dans l'univers. Et malgré un gros morceau (plus de 600 pages), je n'ai jamais regretté... Il y a une telle poésie et une telle tendresse dans ce texte, qui pourtant comporte beaucoup d'action... J'ai voyagé vraiment pour la première fois avec ce livre, sentant la brise italienne sur ma peau et l'odeur des olives dans le vent...
Une très très belle expérience, même pour les jeunes qui n'aiment pas trop lire, très facile d'accès !
Arf j'suis quand même teeellement déçue de cette couverture pourrie que Gallimard nous a fichu... -_-"

par flo0wer
Gardiens des cités perdues, Tome 8 : L'Ombre du passé Gardiens des cités perdues, Tome 8 : L'Ombre du passé
Shannon Messenger   
Sophie Foster veut des réponses. Mais après toute une vie de mensonges, la vérité est parfois la découverte la plus dangereuse. Même le plus petit secret comporte de nouvelles responsabilités terrifiantes.

Et Sophie n’est pas la seule à avoir des points blancs dans son passé ou des mystères qui entourent sa famille. Elle et ses amis font partie de quelque chose de beaucoup plus grand qu'ils ne l'imaginaient - et leurs rôles ont déjà été choisis pour eux.

Chaque indice les entraîne plus profondément dans le complot. Chaque souvenir les oblige à tout remettre en question, surtout les uns des autres. Et plus ils se battent, plus les lignes entre l’ami et l’ennemi s’estompent
Les Ailes d'Alexanne Tome 6 : Sirènes Les Ailes d'Alexanne Tome 6 : Sirènes
Anne Robillard   
Mon avis va sûrement reprendre un certain nombre de commentaire. Je trouve que l'histoire (et ce à partir du tome 4) manque de suspens. Elle n'est plus "addictive" mais presque lenteet ennuyante. Alexanne n'est plus le personnage principale (étant donné que la série porte son nom, c'est assez étrange) et l'histoire change totalement. On se retrouve dans un scénario de fin du monde alors que l'on partait de l'histoire d'alexanne qui après la mort de ses parents, découvre qu'elle est une fée. De plus, ces trois derniers tomes sont bien fidèles à leurs titres: dans dans Spirales, on ne parle tout au long du livre que des spirales qui surgissent dans les champs de blé (ce qui n'a qu'un interet limité au bout de 200 pages). De même pour Sirène. En bref, j'ai été déçue par ces trois derniers tomes et je pense comme les autres personnes ayant posté des commentaires: l'auteure aurait dû s'arrêter au tome 3 (les trois premiers livres étant géniaux!)
Les Cartographes, Tome 2 : Le Passage d'Or Les Cartographes, Tome 2 : Le Passage d'Or
S.E.Grove   
Sophia est toujours à la recherche de ses parents, disparus il y a plusieurs années. Mais son oncle, submergé de travail depuis sa promotion, ne lui est plus d'une grande aide pour lui apprendre à déchiffrer les cartes, et trouver des pistes.

Un complot ourdi contre lui va laisser la jeune fille seule, en possession d'une carte nouvelle et donnant de nouveaux indices. Pendant que son ami Théo va essayer de faire innocenter Shadrack, elle s'embarque, seule, sur un navire, vers une destination inconnue et lointaine.

L'un et l'autre vont faire d'étranges et dangereuses découvertes, les menant à différentes solutions. Une chose une sûre: ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

Quand j'avais découvert le premier tome, j'avais été un peu déçue. Je n'y avais pas trouvé de structure suffisante, ni de trame bien établie. Et j'avais espéré, à l'époque, pouvoir découvrir dans la suite une amélioration à ce point de vue...

Je n'ai pas été déçue. Dès les premiers chapitres, j'ai bien senti une différence. Clairement, le texte et le scénario ont été mieux travaillé. Travaillant sur deux époques différentes, l'auteur retrace une partie de l'histoire des parents de Sophia, pendant que l'on suit également la jeune fille dans sa recherche pour les retrouver.

Dans un troisième temps, il a également créé un complot, énorme, et astucieux, qu'il a confié à Théo. Trois tableaux, deux territoires différents, et tout s'imbrique parfaitement l'un dans l'autre. Je n'ai pas du tout été perdue, cette fois. A chaque chapitre, je savais très bien où je me trouvais et avec qui. Et chaque chapitre me donnait envie de lire le suivant. Pour moi, c'est un pari gagné, un vrai beau défi relevé, surtout en sachant que j'avais quelques appréhensions.

Du coup, je suis nettement plus intriguée par le troisième tome (y en a-t-il d'autres de prévus?).

J'ajoute également que j'ai un vrai gros coup pour la couverture du roman, que je trouve absolument magnifique! Pas vous?

par bebi
  • aller en page :
  • 1
  • 2