Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Exceptioniall : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Endgame, Tome 1 : L'Appel Endgame, Tome 1 : L'Appel
Nils Johnson-Shelton    James Frey   
Une heure après la fin de ma lecture, je suis toujours aussi bouleversée. Sous le choc. Comment définir Endgame ? Juste époustouflant, incroyable, impitoyable.

J'ai mis exactement deux jours pour lire ce pavé de 538 pages. Tellement c'était bon, tellement c'était addictif. Comme beaucoup, au début, à cause du titre et du descriptif, j'ai eu peur de lire un pâle remake de Hunger Games. Mais ça n'avait vraiment aucun rapport. Aucun. On ne peut même pas les comparer tant ils sont différents. Parce qu'Endgame est cru, Endgame est noir, rempli de cruauté.

Mais j'ai très honnêtement apprécié au possible ce petit bijou. Je peux sans crainte le placer parmi les meilleurs romans qui m'ont été donnés de lire. Et malgré toute l'horreur contenu à l'intérieur de ces pages, James Frey a réussi, plusieurs fois, à me faire sourire. J'ai même ri, à un moment. Après je suis peut-être folle, je ne sais pas, mais il y avait un peu d'humour dans ce roman, pas grand chose, mais juste ce qu'il faut à mon goût pour ne pas sombrer dans un pessimisme total face à la cruauté d'Endgame.

Puis les personnages, mon dieu qu'ils étaient bons ! Ils ont tous, TOUS, quelque chose d'unique. Il n'y en a pas deux qui se ressemblent, ils ont leur propre personnalité, leur propre passé, et leurs propres motivations de gagner. Et je n'ai pu m'empêcher de frissonner devant certains Joueurs qui ne reculaient absolument devant rien. [spoiler]Je pense notamment à Baitsakhan, qui à mon avis est le plus avide de sang du haut de ses 13 ans, encore plus que Maccabee.[/spoiler] Au bout du compte, on éprouve plus d'affection pour certains Joueurs que d'autres, peut-être parce qu'ils sont plus mis en avant dans ce premier tome. Nous verrons bien comment Frey et Johnson vont répartir la narration pour la suite !

Et puis, plusieurs questions me trottinent dans la tête maintenant : normalement, dans les romans dystopiques, il y a toujours une personne qui entraîne la rébellion. Dans Hunger Games, Katniss. Dans Divergente, Tris. Mais dans Endgame, cela reste un mystère total ! Est-ce que des Joueurs vont se dresser contre le Peuple du Ciel ? Si oui, lesquels ? En tout cas, à la fin de ce premier volet, aucun des joueurs [spoiler]à part peut-être Hilal[/spoiler] ne semblent prêts à arrêter de Jouer. Patience donc.

Pour conclure, Endgame est, et je le dis sans aucun doute, un de mes livres préférés. Tout est bien mené, le scénario est bien ficelé, pas prévisible, et les personnages sont très bien travaillés (on a l'occasion d'en apprendre plus sur eux dans Endgame : Mission, cela leur donne plus de profondeur encore). Un final qui m'a choquée et émue aux larmes. Bref, j'attends la suite avec une impatience non cachée !

par MarineL
La prophétie d'Alysiane, tome 1: Les Elus La prophétie d'Alysiane, tome 1: Les Elus
Justine Patérour   
Ça faisait un petit bout de temps que les livres des éditions Valentina me faisaient de l'oeil et La prophétie d'Alysiane en faisait partie. Je me suis donc laissée tenter.
J'avoue que je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture. Je suis un peu mitigée entre deux sentiments et je n'aime pas bien ça. J'ai mit énormément de temps avant de le finir. Une dizaine de jours, ce qui n'est vraiment pas dans mes habitudes.

Je n'ai pas tellement réussit à adhérer au style d'écriture de l'auteure. Je ne sais pas ce qui m'a déplut, peut-être le fait trop simpliste sur quelques points. J'ai trouvé que le tout mettait un temps fou à se déclencher et je m'ennuyais un petit peu vers le début. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, qui pourtant est une idée géniale. En revanche, le gros point positif de l'écriture, c'est le fait d'avoir les points de vues de nos trois héros lorsqu'ils ne sont pas ensemble. On n'est pas uniquement concentré sur Alicia qui reste l'héroïne principale et ça, c'est vraiment chouette !

Concernant les personnages, je n'ai pas réellement accroché à l'un d'entre eux. Je les ais trouvé un peu trop "adolescent" à mon goût surtout au niveau des dialogues et parfois même des caractères/réactions.
Alicia, je n'arrive pas à l'apprécier... Elle a son petit caractère, ce qui n'est pas si dérangeant que ça, mais il est assez contradictoire. Elle essaie de se montrer téméraire, grande fille, mais elle manque cruellement de maturité, pleure souvent pour pas grand chose et n'est pas très fute-fute. Je lui trouve un petit côté Mary-Sue.
Sarah, pas grand chose à dire sur elle, c'est peut-être le personnage que j'apprécie le plus malgré sa grande susceptibilité. Je trouve qu'Alicia lui fait même un peu de l'ombre et c'est bien dommage. J'aimerais bien que son personnage soit plus "creusé".
Quant à Stephan, le parfait stéréotype du "bad boy au cœur de guimauve". Je n'ai généralement rien contre ce genre de personnage, mais je dois avouer que pour le coup, je n'ai pas plus réussit à m'attacher à lui. Il est un peu lourd avec son humour, en revanche, j'ai énormément aimé son sens de la répartie.
Comme je ne vais pas passer au peigne fin tous les personnages, je vais faire un gros. Je n'ai pas ressenti d'émotions venant de leur part, ils étaient un peu plat à mon goût.

Pour l'intrigue, je l'ai adoré. La prophétie et compagnie, c'est assez courant dans ce genre de bouquin, mais ça ne m'a pas plus gêné que ça. C'est assez classique, mais on adhère ou on adhère pas et pour le coup, j'ai adhéré. Certains rebondissement étaient prévisibles, d'autre non. Par contre, contrairement à certain, la relation Alicia/Tonerre, je n'en vois pas tellement l'utilité et j'ai un peu moins aimé. Peut-être que ça change avec le deuxième tome, mais pour le moment, je ne suis pas tellement fan de ce lien qui les unis.

Pour finir, la fin me donne envie de me sauter sur la suite, donc je la commanderais d'ici peu !
Pour un premier roman, je souhaite quand même tirer mon chapeau à l'auteure. Bon courage à elle pour la suite !

par Philla
Summer Loving Summer Loving
Allie Spencer   
Je ne m’y attendais pas du tout et pourtant j’ai adoré Summer Loving. Pas autant que Nothing Hill mais il a tenu la comparaison sans problème. Ce bouquin, je l’ai dévoré en une après-midi sur mon hamac, impossible de le lâcher. Bien sûr, vous allez me demander pourquoi je l’ai adoré et pourquoi il faut que vous le lisiez (j’ai été médium dans une autre vie, il m’arrive encore de pouvoir lire vos pensées ). Et la réponse est toute simple. Voici 10 bonnes raisons, non pas de te larguer (ah Heath Ledger ….)[soupirsssssssss] mais 10 bonnes raisons de lire ce livre.... la suite ici:

http://lune-et-plume.fr/summer-loving-d-allie-spencer/

par Melwasul
Les Élus, Tome 1 : Une Tempête de Visions Les Élus, Tome 1 : Une Tempête de Visions
Christina Dodd   
le livre est quand même bon mais je ne serais pas partante pour lire la suite pour autant.
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
The Hollow, Tome 1 : Hollow The Hollow, Tome 1 : Hollow
Jessica Verday   
Un excellent livre
J'ai aimé le style, l'intrigue;
Et qui est se beau jeune homme aux cheveux d'un blond presque blanc à la mèche noire si mystérieuse qui apparaît et disparaît comme par magie !
Abbey est une jeune fille des plus attachante et tellement torturée par la mort de sa meilleure amie...
Au fil des pages je me suis mise dans la peau de se personnage et ressentait sa tristesse son désarroi .
Je me suis plongé dans se livre sans pouvoir mi-détaché tellement captivé je voulais savoir la fin ...
Et quelle fin mais il me faudra beaucoup de patience pour lire la suite car ce n'est que le premier d'une belle trilogie ...
L.J. Smith a bien raison quand elle dit ce livre et " Spectaculaire" je suis bien de son avis magnifique ...
C'est tout de même un best-seller du New York Times ce n'est pas rien .
Moi j'ai tout aimé et en redemande .
À lire ...
Gros coup de foudre 2013 ❤
Jeux dangereux, Tome 1 : Le défi Jeux dangereux, Tome 1 : Le défi
Emma Hart   
Une lecture franchement moyenne qui ressemble à d'innombrables autres bouquins de genre New Adult.
Pour commencer, il faut reconnaître que ce n'est pas de la grande littérature hein. Bourré de grossièretés, comme dans tous les livres de ce type. Les auteurs cherchent sans arrêt à faire passer les étudiants pour des fêtards qui couchent avec n'importe qui, boivent à longueur de temps et ne sont pas foutus de faire une longue phrase correcte sans gros mots. Bref, ça m'horripile. Ici, on ne déroge pas à la règle. De la vulgarité en veux-tu, en voilà. "Bite", "la baiser", "nichons", "putain" et j'en passe sont de rigueur. Tout ne tourne qu'autour des coucheries des uns et des autres.
Ensuite, on a le droit à tous les autres clichés habituels. Le beau gosse qui saute sur tout ce qui bouge se transforme au bout de 2 semaines en prince charmant fou amoureux qui sort des phrases mièvres et se montre aussi tendre qu'un fiancé. Je n'ai même jamais réussi à trouver quand et comment Maddie et Braden tombaient amoureux. C'est tellement... rapide et surréaliste. Ils ne se supportent pas et se moquent tous les deux de l'autre vu que c'est un défi. Et paf, après 2 brefs rendez-vous ridicules et quelques autres moments ensemble, ils s'aiment. Braden qui jurait que l'on ne pouvait pas trouver la femme de sa vie à 19 ans se met ensuite à y croire dur comme fer. Plutôt radical comme changement chez un homme qui accumule les conquêtes sans se souvenir de leurs prénoms.
Les amis se mêlent de tout ce qui ne les regarde pas et poussent les protagonistes dans ce défi que je trouve stupide. Et ce qui est encore plus débile, c'est que Maddie accepte d'y participer. Sur ce coup-là, je ne la comprends pas. Surtout que ça ne correspond pas à sa personnalité.
Et puis j'ai eu énormément de mal à m'habituer à l'écriture. Le temps employé est le présent mais avec inversion du sujet et du verbe, et je trouve que ça rend l'ensemble trop simple et bâclé. Ça m'a beaucoup perturbé. Je n'aime pas les phrases écrites ainsi : " — Je dirais qu’il y a de grandes chances, elle murmure en réponse." Et malheureusement, le livre en est truffé.
Bref, un livre très superficiel où la romance ne m'a absolument pas convaincue et où j'ai retrouvé tous les clichés que je ne supporte plus. Je ne lirais pas les autres tomes, surtout que le tome 2 est sur Aston et que lui aussi ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes.
Une Semaine Avec Lui, Tome 1 : Une Semaine Avec Lui Une Semaine Avec Lui, Tome 1 : Une Semaine Avec Lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
Il était une fois une liste Il était une fois une liste
Robin Gold   
Lecture qui est un mixe d'autres romans que j'ai lus: "PS: I love you", "Le prochain truc sur ma liste", "La délicatesse"...Clara a rencontré l'homme idéal et vit le parfait amour avec lui depuis 10 ans...seulement 2 semaines avant leur mariage...Sebastian meurt dans un accident de voiture (un camion lui a foncé dessus à 120 km/h) elle sombre donc pendant 8 mois et peine (le mot est faible) à refaire surface...nous la retrouvons à ce moment là chez sa mère avec son frère pour Thanksgiving...là-bas l'attend une boite à l'effigie de Patrick Swayze ( ^^ ) à l'intérieur? La capsule temporelle qu'elle a faite en maternelle...et la liste des choses qu'elle voulait réaliser avant ses 35 ans...cela lui donne un but (à part le tiret "devenir présidente des Etats-Unis" le reste est possible) il lui reste 9 mois avant son anniversaire (35 ans donc!)...en s’accrochant à ses vœux enfantins elle va ainsi graduellement faire son deuil, et de nouvelles rencontres...vivre tout simplement! Ce n'est pas déprimant...c'est une jolie histoire (comme d'autres je trouve dommage de ne pas avoir fait une liste à 10 ans: genre qui pensez vous être dans 20 ans!) mais à chaque fois cette idée donne de jolies perspectives littéraires!

par Hanayu
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3