Livres
481 791
Membres
467 955

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Dimess47 2020-01-05T21:59:40+01:00
Diamant

C'est avant tout un roman de science-fiction dans un univers post-apocalyptique. Une planète complètement dévastée par le grand effondrement engendré par les Hommes. Nous découvrons donc un monde dénué de beauté et privé de tout ce qui fait la Terre. J'ai vite était entraînée dans cette aventure qui sort complètement de l'ordinaire de par ces héros, que par son environnement et de sa potentielle réalité. Un livre marquant qui m'a profondément touchée surtout sur les dernières pages...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clayoooh 2019-12-27T23:15:36+01:00
Lu aussi

J’étais très impatiente de lire mon premier roman de Victor Dixen, car j’en avais énormément entendu parler sur Instagram. Apparemment, le charme de cet auteur est sans égal ! J’avais vraiment hâte de me plonger à mon tour dans une de ses œuvres.

Je dois dire que la première partie (dite premier chant, dans le roman) m’a séduite. J’ai aimé les dénonciations de l’auteur sur notre mode de vie actuel et ce qu’il engendrerait dans le futur. J’ai aimé son style et sa plume mature et fluide. Et j’ai aimé sa façon de voir le futur. Je me suis vraiment éclatée à lire ces premiers chapitres et j’ai directement plongé dans l’histoire.

Malheureusement, l’engouement de départ ne m’a pas accompagnée pour la suite de l’histoire. Le deuxième et le troisième chant ne m’ont pas convaincue. Je n’ai pas retrouvé l’énergie, ni la vivacité de la première partie. Le récit est devenu plat et je ne voyais plus le but de cette histoire. Je me suis perdue et je ne comprenais pas où l’auteur voulait nous amener. J’ai continué ma lecture avec difficulté, en avançant dans un brouillard bien épais. Les dénonciations se sont faites plus rares aussi, supprimant encore du récit quelque chose que j’appréciai. J’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand chose dans ces deux chants et j’aurai vraiment aimé plus d’action pour m’entraîner à nouveau dans les méandres de cet univers.

J’ai été surprise en bien (comme on dit par chez moi) par la dernière partie. On entre à nouveau dans le vif du sujet et les intentions de l’auteur sont plus claires. Elles rejoignent le premier chant. Toutes les actions sont centrées dans cette dernière partie et les personnages m’ont permis de me remettre dans l’histoire. J’ai beaucoup aimé les derniers chapitres et la façon dont ils ont été séparés.

Je crois qu’on peut dire que mon bilan est plutôt mitigé sur ce roman. Apparemment, même certains fans inconditionnels de Victor Dixen n’ont pas été autant emballé par Extincta que par d’autres de ses romans. J’ai justement lu ce livre en lecture commune pour un challenge Instagram (dont je vous parlerai bientôt !) et la plupart des filles qui l’ont lu à mes côtés sont du même avis.

https://labibliothequedechloe.wordpress.com/2019/12/27/67-chronique-litteraire-extincta-de-victor-dixen/#more-844

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BloodShed 2019-12-19T20:56:51+01:00
Diamant

Comment dire, ce livre me laisse les larmes aux yeux... Je pleure non seulement pour cette histoire d'amour magnifique mais aussi parce que l'espèce humaine n'est pas capable d'apprendre de ses erreurs passées! Spoiler(cliquez pour révéler)Les Derniers Humains savent que c'est notre industrie actuelle qui a détruit notre planète mais dans la ville de Flamboyante ils s'évertuent à recréer des armes à feu avec le charbon, que les esclaves doivent chercher dans les mines, sous le prétexte que l'humain est au "sommet de la chaîne alimentaire"!

C'est un livre magnifique, qui je l'espère nous fera tous réfléchir sur ce que nous laisserons à nos descendants!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2020-01-04T16:27:36+01:00
Or

https://lapommequirougit.com/2020/01/03/extincta-%e2%80%a2-victor-dixen/

Vous le savez bien, j’ai un fort attachement envers l’auteur Victor Dixen. C’est l’un de mes préférées, mais en plus, la toute première chronique publié sur mon blog il y a deux ans de ça, était sur le tome 1 de phobos. J’adore sa plume et j’étais très impatiente de la retrouver dans ce nouveau roman, qui en plus transmet un fort message écologique !

Extincta, c’est l’histoire des êtres humains ou plutôt des derniers humains qui se sont regrouper dans les dernières terres. Il fait chaud, les terres sont asséchées, pratiquement toutes les espèces animales et végétales, on disparut. Ne reste qu’une infime petite partie d’être humain.

Dans cette histoire qui relate l’extinction, nous suivons deux personnages, qui vont se rencontrer et s’embraser tel une flamme. Astréa, une simple suante, qui essaie de vivre sa vie le plus religieusement possible, jusqu’au jour où tout bascule, car son frère va être condamné à mort.

Océrian de l’autre côté fait partie des Apex, l’équivalent d’une famille royale. Mais depuis un malheureux accident, il est isolé et considéré comme un reclus.

Ces deux personnes vont croiser la route l’une de l’autre et parcourir un bout de chemin ensemble à travers les dernières heures qu’il reste à l’espèce humaine.

Cette histoire est vraiment très émouvante et touchante. Victor Dixen a imaginé à travers Extincta, le pire des futurs possible, si jamais nous ne faisons rien pour préserver notre planète. Ce roman est si réaliste, qu’il en est effrayant.

C’est une des raisons pour laquelle Victor Dixen est un de mes auteurs préférés. Il dénonce. Phobos met en avant l’excès de voyeurisme des êtres humains avec les excès de la téléréalité. Cogito, met en avant un futur ou les technologies et IA serait omniprésente dans nos vies, puis maintenant Extincta…

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman. Il dénonce, la plume est belle et l’histoire est prenante. Ce voyage dans les dernières terres m’a donnée des frissons de par sa beauté et son côté effrayant. Je suis déjà impatiente de voir ce que nous réserve le prochain roman de Victor Dixen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2020-01-13T13:41:15+01:00
Or

https://revesurpapier.blog4ever.com/extincta-de-victor-dixen

La planète a subi les conséquences des erreurs des hommes de l'Ancien Temps et a épuisé toutes ses ressources. Elle abrite désormais les derniers humains, à qui il ne reste plus que 255 heures à vivre. Le décompte commence, les heures s'écoulent doucement et entre les pages de ce roman, elles ont une saveur toute particulière.

Victor Dixen nous emmène dans la cité royaume de Viridienne, et principalement à la rencontre d'Astréa et Océrian. Astréa est une jeune suante qui vit dans des conditions assez rudes et qui est cantonnée au bêchage dans les champs d'algues. Océrian est quant à lui un apex de sang royal et plus précisément un jeune prince, qui n'a pas grande valeur aux yeux de sa famille, si ce n'est qu'il pourrait permettre une alliance en se mariant.

C'est à leurs côtés que nous découvrons un monde affaiblit, aux terres infertiles, où les animaux se font rares, très rares. On découvre peu à peu ses cités-royaume, les traditions et lois, les différentes castes. C'est un monde qui marque les esprits et dont les descriptions sont soignées. Si il m'a fallu une centaine de pages pour me familiariser avec le vocabulaire et l'univers en lui même, j'ai aimé découvrir quelque chose d'aussi bien construit. C'est un univers susceptible de résonner en chaque lecteur. Tout simplement parce qu'on parle ici de notre planète. Tout simplement parce qu'on est concerné.

C'est un long périple à travers les Dernières Terres qui s'offre à nous et on se laisse porter par la force de nos héros, à qui le temps est compté. On y fait des tristes découvertes, qui nous valent bien des remises en question. On y fait d'incroyables rencontres aussi. Je pense notamment à Hippocampus, dont la sagesse et la bienveillance m'aura beaucoup touchée. Et finalement, derrière ces aventures, se cache un grand récit qui fait réfléchir quant à l’écologie, la surconsommation, mais surtout à l’avenir de notre planète.

Verdict : Je pense n'avoir jamais autant aimé lire du Victor Dixen qu'avec ce roman. J'ai totalement redécouvert la plume de cet auteur avec Extincta et je l'ai trouvé exceptionnelle. Victor Dixen réussit à nous plonger dans une ambiance sacrée alors que ses héros évoluent dans un monde agonisant, et son message en ressort extrêmement puissant. J'ai trouvé ce voyage unique et bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ailoune 2020-01-04T16:24:43+01:00

Je ne sais pas quoi dire à part que ce livre est une pépite. L'histoire d'amour, les personnages, l'histoire dans sa globalité, tout est magnifique. Les passages où l'auteur mêle son monde à la poésie... chapeau bas, vraiment. J'ai lâché ma petite larme à la fin et j'en ai regretté de l'avoir lu aussi vite et de ne pas avoir plus savouré ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumePhoenix 2019-12-30T23:37:44+01:00
Bronze

Je suis triste d'avoir eu tant de mal à apprécier un roman avec une si jolie couverture (superficielle moi ? Totalement héhé).

Plus sérieusement, il m'a fallu attendre la 3ème partie du roman, soit plus de la moitié, pour parvenir à entrer vraiment dans l'intrigue. Je pense que le problème majeur de ce livre est qu'il ne correspondait pas à ce que j'imaginais, et ça c'est pas la faute du roman. Je voulais lire une dystopie écologique basée à notre époque, dans notre monde. Au lieu de ça, on découvre ici une autre société aux allures de fantasy, peuplée de termes complexes et de personnages tellement amochés par la vie qu'ils en deviennent antipathiques. Quand s'ajoutent à ça des longueurs, on me perd.

Après, l'écriture de Mr Dixen en reste très belle, et pour peu qu'on aime ce style je peux affirmer qu'il s'agit d'un bon roman. Mais ce n'est tout simplement pas ma tasse de thé.

Pour autant, j'insiste sur la fin que j'ai vraiment adoré. Je l'ai trouvé belle, pure. Pour moi, ce livre ne pouvait pas mieux se finir. Et les deux dernières parties ont fortement contribué à la remontée de ma note générale :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SilverLight 2019-12-30T11:57:44+01:00
Argent

Voilà une lecture qui achève mon année 2019. Je ne saurais dire si j'ai aimé ma lecture ou non. La plume de l'auteur est juste incroyable, très poétique et prenante. Les moments d'actions sont super prenants et nous donnent envie d'en lire toujours plus. Le ton un peu moralisateur de l'histoire est importante pour nous faire ouvrir les yeux sur le vice humain et son impact sur l'environnement.

Seulement, je n'ai pas vraiment accroché avec les personnages. Je n'ai pas eu de coup de coeur pour Astéa ni Océrian, donc il m'a été difficile de me soucier de leur sort tout au long de leur périple. De plus, j'ai trouvé leur histoire d'amour trop soudaine, et j'ai du mal avec le principe de coup de foudre qui plonge les gens dans un amour fou dès le premier regard. Même si ils étaient assez mignons tous les deux, je dois l'admettre. Par contre, on en parle de Spoiler(cliquez pour révéler)l'habitude qu'à Victor Dixen de tuer les personnages masculins amoureux du personnage principal féminin ? #Marcus J'étais persuadée qu'il allait trouver un moyen de le sauver au dernier moment, mais non. Du coup j'étais triste mais assez agréablement surprise que leur amour ne triomphe pas sur la mort.

C'est donc une fin qui laisse un peu sur sa faim mais qui conclut très bien ce roman ! C'était une lecture agréable qui malheureusement ne fera pas partie de mes romans favoris, malgré ses nombreuses qualités.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saturna 2019-11-12T23:35:48+01:00
Bronze

Beaucoup de choses à dire sur ce roman que le représentant des Éditions Robert Laffont a eu la gentillesse de me déposer au boulot (tu gères Arnaud !)

Victor Dixen est l'un de mes auteurs préférés et j'attends chacun de ses livres avec une impatience fébrile mais là pour le coup je dois reconnaître que je suis moyennement convaincue...

Que les choses soient claires, malgré les éléments que je vais reprocher à "Extincta" l'auteur se démarque une fois de plus de ses collègues dans l'univers du YA avec cette oeuvre. Parce qu'il a vraiment une très belle plume digne d'un grand écrivain (même si le roman s'adresse à des ados et que c'est de la SF, on sent que l'écriture est soignée, travaillée), et parce qu'il maîtrise à fond son sujet. Comme pour ses précédents romans, on voit bien que M. Dixen a tout pensé, tout calculé, que son livre est le fruit de nombreuses recherches et profondes réflexions. L'univers qu'il développe est ultra maîtrisé.

Oui mais voilà, j'ai eu un mal fou à rentrer dedans et surtout à y croire...dans "Phobos", Victor Dixen était parvenu à me faire croire que tout ce qui se passait sur Mars etait possible. Dans "Cogito", je m'étais dit que le futur présenté par l'auteur avec les IA était plausible. Mais dans "Extincta" j'ai vraiment eu un mal fou à me dire "oui, ça pourrait arriver". J'ai eu le sentiment que l'écrivain partait trop loin avec ses histoires de castes et d'enfants mauves. Spoiler(cliquez pour révéler)Océrian qui brûle ses cheveux pour endormir tout le monde ? Pour moi on a franchi un cap. On est plus dans de la science fiction mais dans du fantastique. Le côté "chaque caste à sa couleur etc" fait en outre un peu redite. C'est quelque chose qu'on voit trop souvent dans la dystopie. L'écrivain se rattrape bien sur la fin néanmoins avec une explication assez logique et un petit rappel sympathique à ses oeuvres précédentes (j'aime cette façon qu'il a de relier ses romans les uns aux autres. Ils font en fait tous parti d'un Grand Tout) mais c'était trop tard pour moi. J'avais depuis longtemps cessé d'y croire. C'est dommage car cette manière que Victor Dixen à de me faire accepter l'impensable, c'est justement ce que j'adore chez lui...

Autre gros problème de ce roman, les personnages. Je l'avais déjà déploré dans "Cogito" mais les héros de Dixen sont vraiment beaucoup trop stéréotypés ou bien parfaits. Astréa est juste formidable selon le bouquin. C'est la meuf zéro défaut. Belle, courageuse, intelligente, elle guide tout le monde, redonne l'espoir à tous, tous ses amis sont amoureux d'elle bon sang mais c'est INSUPPORTABLE !!! Comment s'identifier à une nana aussi parfaite ? Tellement parfaite qu'elle en devient pénible. Personnellement j'ai eu envie de lui coller des beignes tout le long du livre. À côté d'elle, Océrian apparaît fade, sans aucun intérêt. Elle capte toute la lumière et plonge des personnages secondaires qui auraient pu être sympas comme Sépien ou Margane dans l'ombre.

Enfin, dernier point qui ne m'a pas plu et pas des moindres; la romance. Sérieusement plus cul cul la praline tu meurs. Astréa et Océrian tombent follement amoureux en à peine quelques jours et en se parlant vraiment mais alors vraiment très peu. Les scènes de dialogue entre eux ne sont pas nombreuses...Je n'ai pas du tout réussi à m'émouvoir de cette idylle guimauve et incompréhensible. Alors oui on va me dire le coup de foudre et blabla mais là on est au-delà de ça. Ils nous jouent une vraie tragédie grecque !

Je n'ai pas été très tendre avec ce roman...mais maintenant que j'ai déversé tous mes griefs, j'aimerai quand même terminer sur des notes positives. Je répète que le scénario est ô combien bossé avec un univers hyper peaufiner. On ne s'ennuie pas une seconde tant l'action est omniprésente. Malgré tous les défauts que j'ai trouvé à "Extincta" j'ai pris plaisir à effectuer ce voyage aux côté d'Astréa et de son prince des nuées. C'était dépaysant. Victor Dixen cite également quelques oeuvres et notamment des poèmes très beaux. La littérature et la poésie occupent une grande place dans cet ouvrage.

Enfin, le message véhiculé par le roman sur l'écologie est bien entendu très important.

Bref, je vous encourage donc tout de même à lire ce roman. Ce n'est pas le meilleur de Dixen à mon sens mais on passe malgré tout un agréable moment à sa lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aarrn 2020-01-02T11:21:55+01:00
Diamant

Ce livre m'a tous bonnement boulversé sur des sujets qui sont et seront des défis que l'on aura à relever dans les années à venir : le défi du dérèglement climatique. Dans ce magnifique roman on retrouve le destin de deux des derniers humains qui viennent de milieux très différents. le tout dans un environnement après le pire des scénarios de dérèglement climatique : les glaciers et les pôles ont totalement fondus et des poches de méthane se libèrent sans arrêt. Pour revenir aux milieux sociaux qui ont été organisés en caste et qui sont opposés de nos deux héros, l'un de nos héros qui s'appelle Océrian et qui vient de la caste la plus élevée : celles des seigneurs que l'on nomment les apex (ils ont de mystérieux cheveux violets), ensuite viennent les pleurants : l'équivalent de nos prêtres; ils prêchent le culte de Terra qui symbolise la terre Mère juste après viennent les saignants qui sont les guerriers puis les criants et enfin les suants qui cultivent les champs d'algues et dont est issue notre deuxième héroïne qui s'appel Astréia et qui est issu de cette « caste ». Ils vont se rencontrer lorsque que le frère d'Astéria est emprisonné au château où vit Océrian qu'elle va se retrouver à devoir le kidnapper pour libérer son frère.

Je sais que ce n'est pas le meilleur début d'histoire mais la suite en vaut la peine. de plus l'auteur est top et les sujets traités sous sa plume sont toujours intéressants.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode