Livres
534 380
Membres
559 746

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par Eykma

Extraits de livres par Eykma

Commentaires de livres appréciés par Eykma

Extraits de livres appréciés par Eykma

Un début très lent avec des descriptions à n'en plus finir ! Mais une fois passée la moitié du roman, la lecture devient plus agréable et presque addictive. Un roman très intéressant qui nous fait découvrir la conquête de l'Arctique !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Avis sur mon blog La Page Inattendue ! N'hésite pas à y faire un tour^^


https://www.lapageinattendue.com/la-rose-ecarlate-17

J'ai adoré ce tome, je pense qu'il est mon préféré ! Alors que j'avais moins apprécié le précédent, celui-ci déborde d'aventures et de rebondissements ! Il n'y a pas un seul temps mort ! Et que de voyages et de découvertes ! L'histoire ne s'essouffle pas, elle prend une nouvelle tournure à laquelle on ne s'attend pas. Mais par contre, cette fin... Ca va être difficile d'attendre un an pour lire la suite J'ai beaucoup aimé retrouver certains des personnages qui ont marqué le premier cycle (un cycle= six tomes), ce sont clairement les meilleurs ! Et Fanelli m'a bien fait rire ^^
Les illustrations sont toujours aussi belles, elles s'améliorent à chaque tome ! Il y a toujours autant de couleurs et de détails, c'est vraiment très agréable à lire ! Et pour les fans de Guilhem (dont je fais bien sûr partie ^^), il est vraiment beau dans ce tome, un vrai régal pour les yeux ahah ^^
Si vous ne connaissez pas encore La Rose Ecarlate, n'hésitez plus à la commencer ! C'est une série qui fait passer un très agréable moment de lecture grâce à ses supers personnages, à sa touche d'humour et à ses nombreuses aventures ! Un vrai plaisir de lecture !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-11-2020
N'hésite pas à aller lire ma chronique dans son intégralité sur mon blog La Page Inattendue ! ^^
lapageinattendue.com

Tout d'abord, je préfère vous avertir que mon avis ne sera probablement pas objectif. Ce que je ressens pour ce livre, j'ai beaucoup de mal à l'exprimer. J'ai adoré et en même temps je sens en moi comme une sorte de tristesse que j'ai du mal à évacuer...
Sachez que l'histoire est dure, violente. L'héroïne subit des violences quotidiennes aussi bien physiques que morales. Plusieurs fois dans le livre nous assistons, impuissants, à ces scènes terribles. Bien qu'il s'agisse d'une fiction, on ne peut s'empêcher de penser aux personnes qui subissent cela au quotidien. Car cette histoire, c'est celle de leur vie; cela nous permet de relativiser sur notre propre existence.
J'ai vécu les émotions de l'héroïne, Emma, comme s'il s'agissait des miennes, je passais du rire aux larmes en seulement quelques phrases !
Ma Raison de vivre est un récit dur et violent mais qui peut se montrer doux. C'est un de ses livres qui touche le lecteur au plus profond de lui-même, qui agite sa conscience, qui le perturbe. Une histoire bouleversante et poignante dont on ne ressort pas indemne (Suite...)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-11-2020
Chronique sur mon blog La Page Inattendue, n'hésite pas à y faire un tour ^^ https://www.lapageinattendue.com/

Petit Pays est un roman très touchant mêlant à la fois douceur et violence. Nous suivons Gabriel, un jeune garçon du Burundi ayant un père français et une mère rwandaise. Il va nous inviter dans son quotidien insouciant fait de petits bonheurs simples et de bêtises avec ses amis, jusqu'au jour où la guerre va venir briser son enfance et faire voler en éclats son innocence.

Gabriel est très attachant. Il est malin et gai, et c'est avec délice qu'on suit ses tribulations enfantines. Le récit étant conté à la première personne, nous lisons les pensées du garçon qui, par son jeune âge, sont parfois amusantes et touchantes. C'est très intéressant de voir, à travers ses pensées, comment les enfants perçoivent la guerre et le génocide.
Car nous assistons, impuissants, à la fin de l'innocence de Gabriel. Une innocence brisée prématurément par des événements qui le dépassent : les massacres au bout de son impasse, la terre imbibée de sang, les jours à se terrer dans le noir pour se cacher des tueries... J'ai été plus d'une fois bouleversée par l'horreur des situations. J'ai aimé suivre l'évolution de Gabriel et de ses amis, qui feront des choix très différents selon l'ampleur des événements. Victimes de la folie meurtrière de leur pays, ils deviendront des adultes bien avant l'âge...

L'écriture de Gaël Faye est belle et crue, rendant un récit très réaliste dans lequel nous sommes en totale immersion.

J'ai terminé Petit Pays en larmes, bouleversée par l'histoire de Gabriel et du Burundi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Avis à lire en entier sur mon blog lapageinattendue.com ^^
https://www.lapageinattendue.com/vampyria

Dès le livre ouvert, nous sommes embarqués dans une histoire tumultueuse et directement plongés dans cet univers sombre et pesant. Car dès le premier chapitre, les actions s'enchaînent sans répit ! Vous pensiez commencer un énième livre sur les vampyres avec une intrigue vue et revue ? Détrompez-vous, Victor Dixen nous entraîne dans une folle aventure de trahisons et de vengeance, où il vous sera important de ne vous fier à personne !
J'ai vraiment a-do-ré ce roman ! Il réunit vampyres et Versailles, un mélange original et osé qui donne un rendu explosif ! C'est original, c'est étonnant et surtout très addictif ! J'ai vraiment apprécié cette instabilité permanente qui nous met sur le qui-vive et nous empêche de nous embourber dans des longueurs et des explications sans fin; c'est dynamique et efficace ! Nous ne somme jamais au bout de nos surprises !
L'univers de la Magna Vampyria est tout aussi original et complexe. Victor Dixen n'hésite pas à décrire des scènes parfois violentes, voire gores, mais j'ai beaucoup aimé cet aspect (à croire que je suis une vampyre moi aussi ). Donc si vous êtes sensibles à tout ce qui se rapporte au sang, sachez que certains moments sont assez glauques. J'ai aussi vraiment apprécié que les vampyres soient pleinement cruels. Ici, pas de vampyre tout mignon à l'eau de rose. Non, ce sont de véritables monstruosités. La plume de Victor Dixen est toujours aussi riche et captivante (Suite sur le blog...)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-10-2020
Chronique entière sur mon blog lapageinattendue.com

(...) J'ai adoré cet univers et ce réseau créés par l'auteur. Il ne s'est pas contenté de décrire Interfeel et son fonctionnement, mais il en dévoilé toutes les facettes au fil de l'histoire, expose ses avantages (car il y en a, c'est un fait), mais aussi ses failles et son contrôle sur la population. Antonin Athée a imaginé un réseau et un univers incroyablement développés et riches !
L'histoire est plaine d'actions et de rebondissement. Les chapitres s'enchaînent, le rythme s'accélère en crescendo, on ne s'ennuie absolument jamais !
Nathan, le personnage principal, est vraiment attachant. Par contre, je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux autres personnages, et notamment aux amis de Nathan. Ils ne sont pas assez approfondis. C'est dommage, pour un livre qui a pour principaux sujets les émotions et les relations avec autrui, que les liens entre les personnages n'aient pas été plus développés.
(Suite...)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Tout d'abord, merci à Rebelle Editions pour l'envoie de ce Servisse Presse !

J'ai pris un temps assez considérable à commencer ce livre et à entrer dans l'histoire. Les premiers chapitres ne me plaisaient pas vraiment, peut-être en raison du personnage qui était juste détestable. Mais le chapitre 5 est arrivé, amenant avec lui un nouveau souffle à l'histoire, et surtout un nouveau personnage : Eleriel. C'est à ce moment que j'ai véritablement commencé à apprécier ma lecture et à découvrir cet univers incroyable créé par l'auteur.

Cet univers de Dark Fantasy est d'une richesse à couper le souffle, l'on est à la fois ébloui par sa beauté et frappé par sa noirceur. Car tout le roman est une opposition du bien et du mal, de la Lumière et des Ténèbres.

C'est au fil de ma lecture que je me suis rendue compte de mon erreur de jugement sur les quatre premiers chapitres, qui sont en réalité essentiels pour le récit, et nous plongent directement dans une ambiance pesante et dans une intrigue complexe à laquelle on ne s'attend pas.

J'ai adoré le style de l'auteur ! Sa plume est fluide, se lit avec facilité mais n'en est pas moins riche en détails ! J'ai aimé sa façon de décrire des lieux sombres ou des scènes d'une certaine violence tout en gardant une écriture légère, sans peser sur ses mots.

Ce premier tome du Mythe d'Eleriel est un roman d'une richesse incroyable qui annonce une suite des plus prometteuses !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-09-2020
Une déception. Des personnages plats, une histoire très peu originale, des retournements de situations prévisibles, une romance pas du tout crédible, des longueurs... Deux ans après avoir lu ce livre, je ne me souviens de rien, ce qui est très très rare. J'ai pour seuls souvenirs les désagréments que je viens de citer...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C'est toujours un vrai bonheur de lire cette série. J'aime tellement les personnages et l'univers... Ils font rêver ! Et le scénario se complexifie toujours davantage au fil des tomes. Mais ce tome 6 est plus lent que les précédents, avec moins d'actions, et un peu trop de blabla. Je l'ai sans doute oins apprécié que les autres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 19-08-2020
Commençant ma lecture pleine d'appréhension, j'ai finalement beaucoup aimé ce premier tome de Hunger Games ! Je vous l'avoue cette saga ne m'a jamais attirée, je ne sais pas vraiment pourquoi. Et quelle surprise ! Je ne regrette absolument pas ! Certes, ce n'est pas un coup de coeur et je m'attendais à quelque chose de plus extraordinaire vu son succès, mais j'ai beaucoup apprécié l'histoire !

L'héroïne, Katniss, est forte et combattante, je l'ai beaucoup aimé !La société imaginée par Suzanne Collins est juste dingue ! Un univers dystopique terrible et très bien construit. Il est impossible de lâcher le livre tant c'est addictif ! J'ai néanmoins trouvé le début assez lent, et j'ai rencontré certaines longueurs dans la deuxième partie.Les personnages sont incroyablement attachants, surtout Rue, Peeta et Cinna que j'ai adoré ! Mais certains personnages secondaires sont un peu caricaturés, (suite...)

Venez lire ma chronique entière sur mon blog La Page Inattendue !
lapageinattendue.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Nés à Minuit est une saga fantastique que j'ai beaucoup aimé. Que ce soit les personnages, l'univers ou bien les créatures que nous rencontrons, tous les éléments sont réunis pour nous faire passer un super moment de lecture ! Ce qui m'empêche cependant de considérer cette série comme un coup de cœur, c'est le personnage principal, Kylie, qui parfois me tapait un peu sur les nerfs.
Les actions, les révélations et moments plus calmes sont assez bien équilibrés, bien que j'ai trouvé le début de chaque tome un peu lent (sauf celui du cinquième). Gros point fort : on ne s'ennuie jamais. Chaque épisode a son lot de péripéties et de révélations, et aucun ne se ressemble. On ne trouve pas de tome introducteur, ou servant de transition entre deux autres. Non. Chacun des cinq livres fait avancer l'histoire à un bon rythme, et chaque tome est meilleur que le précédent.

Bien entendu, on retrouve dans Nés à Minuit une certaine dose de romance. Bien qu'elle puisse paraître un peu mièvre à certains moments, elle reste toutefois touchante et divertissante. Mais romance sur plusieurs tomes oblige, nous avons une fois de plus droit au fameux "triangle amoureux". Si vous ne le supportez pas, je ne pense pas que vous apprécierez Nés à Minuit puisque le triangle amoureux y a une place des plus importantes, et est même l'une des intrigues majeures de l'histoire. Pour ma part, je l'ai plutôt bien apprécié même s'il avait aussi parfois tendance à m'exaspérer.Et bien oui, j'avais mon petit chouchou depuis le premier tome, et je ne comprenais pas pourquoi l'héroïne se prenait autant la tête (pour ceux qui ont lu la série, petit indice pour deviner mon prétendant favori : il a de beaux yeux verts dans lesquels se fondent des mouchetures d'or...).
L'auteure, C.C.Hunter, arrive parfaitement à nous faire ressentir les émotions de ses personnages.

En conclusion, Nés à Minuit est une série très addictive et très agréable à lire. De l'action, de la romance, de la magie, de supers personnages... Je n'ai qu'une chose à vous dire : Lisez-là !

Lisez la chronique en entier sur mon blog !
lapageinattendue.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pour un cocktail explosif, prenez : des créatures surgies de vos pires cauchemars, des entités extraterrestres, le retour de l'exorcisme, une crise politique, un scénario à couper le souffle ; mélangez bien fort : bravo! Vous avez entre vos mains Le Cas Jack Spark !
Tout le long du roman, l'histoire bascule petit à petit dans la démesure, dans l'énorme, et pourtant ça passe, ça reste crédible grâce à l'univers fou de cette saga !
De plus, les créatures imaginées par Victor Dixen sont très différentes de toutes celles que nous avons l'habitude de croiser dans les romans fantastiques. Oubliez les habituels vampires et loup-garous, vous trouverez dans Le Cas Jack Spark des êtres bien plus terribles encore !
On ne sait jamais où désire nous mener l'auteur !
On imagine une certaine situation, mais c'est tout l'inverse qui se passe ! Victor Dixen a ce talent de surprendre le lecteur, de le prendre de court.
Le livre est très rythmé, enchaînant péripéties et révélations délirantes, mais j'ai tout de même été confrontée à certaines longueurs.
J'ai très envie de lire la suite de cette série complètement dingue car je ne sais absolument pas comment cette folle histoire va se terminer. Avec Victor Dixen, tout est possible !

Lisez la suite de ma chronique sur mon blog !
lapageinattendue.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce roman est une petite pépite. Il aborde des sujets très profonds et sensibles avec beaucoup de légèreté grâce à la plume juste et fine de Marie-Aude Murail et à ses personnages. Ces derniers sont d'ailleurs très attachants. Chacun a un petit plus qui le différencie des autres; ils sont très ordinaires, très humains. J'ai été tenue en haleine tout le long du roman ! L'histoire avance, le nombre de page diminue, et le désire de connaître la suite ne disparaît jamais ! Durant la lecture, toutes les émotions sont au rendez-vous : on rit, on pleure, on se questionne..
Un véritable coup de coeur qui m'a toute chamboulée !

Venez lire mon avis entier sur mon blog ! lapageinattendue.com
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Alma, Le vent se lève est un roman d'aventure palpitant qu'il est impossible de lâcher avant la fin. Une fin d'ailleurs très prometteuse pour la suite de l'histoire, puisque Alma, Le vent se lève n'est que le premier tome d'une trilogie qui s'annonce passionnante.

   Cette aventure aborde un sujet très délicat : l'esclavage et le commerce triangulaire à la fin du XVIIIème siècle. Ce thème universel est un sujet sensible qui provoque de nombreuses polémiques. Alors Timothée de Fombelle est-il parvenu à retranscrire ces événements sans altérer la réalité et les faits historiques ? Pour moi, c'est un grand OUI. L'auteur a su mettre en mots l'horreur de la traite sans pour autant s'embourber dans des préjugés. Nous pouvons remarquer que Timothée De Fombelle n'a pas traité ce thème à la légère, qu'il a effectué de nombreuses recherches. Il maîtrise son sujet. Il n'oublie aucun détails. Ainsi, nous suivons tout le parcours de cet infâme commerce, du continent africain à Saint-Domingue. Les différents points de vue fait que nous pouvons lire des passages de chaque étape du voyage, du pillage d'un village à la capture d'êtres humains, de la vente des captifs à des navires européens jusqu'à la terrible traversée de l'Atlantique.

Cependant, roman jeunesse oblige, nous n'assistons pas à des scènes de grande violence comme il y a pu en avoir à cette époque, mais elles sont sous-entendues, cachées dans les coulisses du livre entre les chapitres.

​ Tout le long du roman, nous rencontrons une pléiade de personnages (que je vous laisse découvrir :) ) et naviguons entre deux atmosphères. 

Dans la première, Alma, une jeune fille noire, part à la recherche de son petit frère qui a disparu. A travers elle, à travers sa quête, nous découvrons les terres d'Afrique et les relations entre les différents peuples qui étaient, pour la majorité, en conflit. Ainsi, les captifs étaient souvent capturés et revendus par les membres d'une tribu ennemie.

La deuxième atmosphère est plus mystérieuse. En effet, nous la vivons aux côtés de Joseph Mars, un jeune garçon blanc qui s'embarque de son plein grès sur La Douce Amélie, un navire de traite français. De ce jeune héros, nous savons juste qu'il a 14 ans et qu'il est à la recherche d'un grand trésor. Mais pourquoi ? Et qui est-il ? Car derrière ses petits airs de gamin, il semble dissimuler de nombreux secrets. Nous n'en savons que très peu sur lui, et même si la fin nous en révèle un peu plus (que s'y passe-t-il ? haha, à vous de lire le livre ;) ), elle apporte davantage de questions que de réponses. Joseph est un personnage très attachant qui se montre aussi bien rusé que débrouillard. Vous l'aurez compris, je l'aime beaucoup. Il parvient même à se rendre indispensable au capitaine du navire, réputé pour son inhumanité et sa cruauté, toutes deux illustrées par une réplique tout à fait... glaçante. Lorsque son employeur (qui répond au nom de Bassac) le questionne sur le secret de son travail, voici ce que répond ce cher capitaine :



"- Quelque chose de plus dangereux que la vermine ou les rats qui pourrissent la coque. Quelque chose de redoutable. Il faut en écraser la moindre trace.

- Et c'est ...? demanda Bassac. C'est... ?

- L'humanité."



(merci capitaine pour ce doux message de paix)



   Ce roman d'aventure enchaîne rebondissements et découvertes. Il nous tient en haleine (merci à l'auteur pour m'avoir privé de deux nuits de sommeil, suis crevée maintenant xD).

   La plume de Timothée De Fombelle est toujours aussi belle. Son écriture, qui mêle magie des mots et poésie, n'en est pas pour autant difficile à lire. Bien au contraire ! La lecture se fait avec une facilité déconcertante ! 

   Et n'oublions pas le fabuleux travail d'illustration de François Place, qui a illustré de nombreux passages du roman. Son style graphique s'accorde à merveille avec l'univers de Timothée De Fombelle. François Place avait déjà collaboré avec De Fombelle en réalisant des illustrations pour le roman Tobie Lolness.

​ Alma, Le vent se lève est une véritable Ode à la liberté. A lire avec plaisir et sans modération !

Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Une BD sympathique !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
J'ai découvert cet ouvrage grâce au 48h BD et je les en remercie ! J'ai passé un super moment, la lecture était très agréable et Obie est très attachant. J'aime beaucoup son père, et j'ai hâte d'en découvrir davantage sur sa planète !
Spoiler(cliquez pour révéler)
Pour ceux qui n'auraient pas réussit à lire ce qui est écrit dans la dernière case de la page 50, voici une petite traduction (merci mes cours de grec) :[/spoiler]
[spoiler]"Mais ils sont devenus fous ! ... ils sont entrés, comme ça, dans notre espace arrière !... ALERTE PORTE !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
Un très bon quatrième tome. On sent que Kylie est devenue plus mûre et réfléchie, et il était temps ! Ses émotions sont toujours aussi bien retranscrites, mais j'ai trouvé qu'il se passait moins d'actions que dans les précédents tomes.
Et je soutiens encore plus la position que j'ai depuis le premier livre: #TeamDerek !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai globalement apprécié ma lecture, mais tout manquait de naturel, de détails, de réalisme et de recherches. L'univers est intéressant, mais pas assez poussé, on aimerait en voir plus. J'ai beaucoup aimé le rôle des bibliothèques, mais je penses qu'il s'agit là du seul gros point positif. Ne nous méprenons pas, j'ai aimé ce livre, je continuerai la série, l'écriture fluide de l'autrice nous empêche de nous séparer de l'histoire avant de l'avoir terminé, bien qu'elle manque de détails et d'émotions. J'ai eu un mal fou avec les personnages, tous plus stéréotypés les uns que les autres. Vraiment, ce livre est rempli de préjugés et de stéréotypes, à un point où ça en devient gênant. Et les deux personnages principaux n'en font pas exception.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Gia est intelligente, belle, possède des pouvoirs très rares, est meilleure que toutes les autres Sentinelles alors que ces dernières se sont entraînées toute leur vie ! En bref, c'est miss parfaite, elle est très superficielle.[/spoiler] Et ne parlons pas de son compagnon, Arik, que je n'ai pas pu blairer ! Mais quel type insupportable! [spoiler]Bien sûr, il est un grand chef et le meilleur de sa génération... Trop facile.[/spoiler] J'ai par contre beaucoup apprécié Bastien, et il me tarde d'en connaître davantage sur lui. On en parle de la romance ? Non mais franchement, qui y croit ? Ca sonne faux,[spoiler] les personnages se rencontrent et hop! ils s'aiment ! Non mais laissez moi rire ! C'est une amourette en carton et pas crédible.
Les dialogues manquent cruellement de naturel, et tout ce passe beaucoup trop vite! Les actions, les relations, tout s'enchaîne avec précipitation sans aucune explication ni description ! Cette absence de détails laisse un vide dans l'intrigue.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Une suite à la hauteur des autres tomes, bien qu'il y ait moins de rebondissements que dans le quatrième livre (qui reste pour le moment le meilleur). La plume de Shannon Messenger est toujours aussi agréable, et l'histoire se lit toute seule. J'aime toujours autant les personnes, même si l'absence de Keefe s'est fait cruellement ressentir... Par contre, on ne parle pas du tout de Prentice dans ce tome, alors que c'est sur lui que se terminait le tome précédent.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Sinon, je ne m'attendais pas du tout à cette fin, je n'ai pas pu retenir une petite larme à la mort de Forkle... Et aussi quand Fitz veut embrasser Sophie et que Keefe gâche tout ! J'avais envie de taper mon blondinet préféré (même si je suis team Keefe, je n'aurai pas dis non à un petit bisou de Sophitz ;) )
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un second tome long à démarrer, il m'a fallut 3 jours pour que je dépasse le quatrième chapitre ! J'aime toujours autant l'univers avec l'air glaciaire, mais je n'ai pas plus accroché que ça à l'histoire... Wes est très mignon, mais Nat me laisse de marbre, tout comme leur romance d'ailleurs. Certaines révélations étaient totalement prévisible, notamment à cause du résumé qui spoil un gros événement de l'intrigue. Mais ce que je reproche vraiment à ce livre, c'est qu'il ne m'a pas fait ressentir une seule émotion ! Je vais tout de même lire le dernier tome, mais ce n'est pas une urgence, j'ai de loin préféré le premier livre...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai attendu 6 mois entre le second et le troisième tome, et j'avoue honteusement avoir oublié une partie de l'intrigue... Par exemple, je savais que je préférais Derek à Lucas, mais pourquoi ? Je n'en ai plus la moindre idée. Et ce troisième volet ne m'a pas aidé à m'en rappeler, puisque Derek en est quasiment absent, il doit apparaître trois fois dans l'ensemble de l'histoire et faire des interventions très brèves sur une moitié de page... Sinon, je ne me rappelais pas que Kylie était aussi tête à claque, il me semblait pourtant l'avoir bien aimé... Elle est attachante, mais vraiment je la trouve gnangnan, à toujours se considérer comme une petite chose fragile. MAIS il y a tout de même des points positifs (ben oui, j'ai apprécié ma lecture et j'ai envie de continuer la série ^^). Déjà, j'ai adoré Perry, qui a une plus grande importance dans ce tome
Spoiler(cliquez pour révéler)
la scène du dragon lors de la soirée est mythique[/spoiler]. Et puis j'ai suivie avidement l'intrigue autour de l'esprit de Jane Doe [spoiler]même si j'ai trouvé la conclusion très prévisible, dommage
. Je trouve toute cette histoire de fantômes passionnante, et c'est un véritable plus pour l'histoire (qui sinon serait un peu creuse...). Enfin, tout cela ne m'a pas empêché de lire ce livre jusqu'à la fin sans presque aucune interruption, c'est un vrai page-turner !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-05-2020
Une nouvelle très sympa qui nous en apprend un peu plus sur les personnages de la sorcière au chaudron et d'Od. Elle complète bien le roman d'Elizabeth Ebory, que je vous conseille vivement ^^
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai adoré cette histoire ! C'est frais, gaie et beau ! L'écriture est vraiment magnifique, et très agréable, toute aussi magique que l'univers et les personnages auxquels elle donne vie ! Un monde emplit de magie, des êtres féeriques pas si éloignés de l'Homme, des personnages insouciants et attachants ! Bref, tous les éléments sont réunis pour passer un moment de lecture très agréable !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un chouette bonus qui m'a mis du baume au coeur ^^!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une fin superbe qui conclut bien la saga ! Je pense qu'il s'agit de l'un de mes tomes favoris !
J'ai adoré découvrir la communauté du Sutherland, et me rendre compte qu'elle est en réalité bien différente de l'image que l'on s'en fait au cours des tomes précédents. Les nouveaux personnages sont super, en particulier Christy. Il s'agit aussi de l'un des épisodes les plus tristes, j'ai versé ma petite larme plus d'une fois... C'est une très belle conclusion, j'ai adoré cette saga et je la recommande vivement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Quel tome ! J'ai adoré ! Comme l'indique le titre, Hannah va découvrir plus en profondeur les origines des anges noirs et des garous, ce qui changera sa vie à jamais. Chaque tome est meilleur que le précédent, je ne saurai que recommander cette série!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode