Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Faallonbook : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Cinquante nuances plus claires Cinquante nuances plus claires
E.L. James   
WAAAAAAAAAAAAAOUUU !!! Cette triologie est juste incroyable. Le premier tome est surtout concentré sur le sex, le 2e un peu moins, on comprend un peu plus qui est vraiment Christian, et enfin le 3e est centré sur leur amour et sur comment ils font tous les deux face a leur mariage et au fait qu'Ana soit [spoiler]enceinte[/spoiler]. Bref, en gros jai été dechirée quand j'ai terminé ce livre. Ils vont tous me manquer, Taylor,Mia, Kate, Elliot... All of them. Et la fin... je suis sur qu'elle n'aura jamais pu être meilleure. Je ne sais pas quoi dire d'autre à part que cette triologie m'a marqué plus qu'autre chose, surtout lorsque petit à petit on apprend à comprendre et connaître les personnages profondement, à connaître Christian. Waou. A lire avant de mourir.

par zizou4
Léo & Lola, tome 5 : Joyeux Noël ! Léo & Lola, tome 5 : Joyeux Noël !
Marc Cantin    Thierry Nouveau    Laurence Croix   
C'est Noël donc Léo et Lola font une petite trève dans les bétises et sont de plus en plus proche à l'arrivée du Père Noël. Mais les disputes sont toujours là (rassurez vous). A lire dès 6 ans même avant en lisant les images.
Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé Les Héritiers, Tome 2 : Le Prince brisé
Erin Watt   
http://www.my-bo0ks.com/2018/02/les-heritiers-tome-2-le-prince-brise-erin-watt.html

Après avoir découvert La princesse de papier, il n’était pas possible pour moi de ne pas poursuivre avec Le prince brisé. Il faut dire que les auteures savent relancer totalement l’intrigue et donner envie d’en savoir plus.
J’avais quelques reproches concernant son prédécesseur et j’étais vraiment curieuse concernant l’évolution des personnages. Le prince brisé s’est révélé assez différent du premier tome. D’abord parce que désormais nous connaissons bien tous les personnages mais aussi et surtout parce que les bases de l’histoire sont posées. Une histoire de famille, mais pas que, une histoire d’amour naissante, mais aussi des liens qui se resserrent et d’autres qui se brisent.
Reed Royal m’avait modérément plu. Tout comme ses frères. A vrai dire, je les avais trouvés à la limite du harcèlement dans le premier tome… Certaines scènes m’avaient quelque peu dérangées et j’étais vraiment curieuse de voir si dans Le prince brisé, ils allaient évoluer. Fort heureusement, ça a été le cas. Pas entièrement, mais c’est un bon début. Le point de vue de Reed aide notamment à se faire une autre image de lui (bien que ses habitudes reviennent au galop). C’est donc un premier point positif.
Dans Le prince brisé, rien n’est plus pareil. La relation Reed /Ella a totalement volé en éclats et pour cause, les dernières lignes de la Princesse de papier nous laissait totalement dans le doute. Brooke et Reed ensemble, ça donnait froid dans le dos. Nous reprenons donc exactement là où on avait laissé les choses. Et l’explication de cette scène finale nous ait finalement donnée.
Ce second tome est principalement marqué par l’explosion de la famille Royal. Entre Ella qui fuit, Reed qui perd les pédales et les frères Royal toujours fidèles à eux-mêmes, tout s’effondre. C’est à mon sens le plus intéressant de ce second tome. Ce chamboulement aura eu pour effet de découvrir un peu plus l’histoire de la famille Royal. Le décès de leur mère, les liens entre eux, leur culpabilité et tout ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui.
Moi qui n’était pas une fan de Easton, j’ai appris à le découvrir d’une autre façon, bien que ses excès soient assez omniprésents, dans Le prince brisé, il dévoile une autre facette de sa personnalité, un côté plus sensible et sa peur de l’abandon. Du coup, j’ai encore plus hâte de découvrir le tome le concernant car je pense à l’heure aujourd’hui, que c’est le Royal qui m’intrigue le plus. Callum m'a lui aussi surprise et dans le bon sens du terme. Je ne le pensais pas aussi observateur et prêt à faire des efforts pour ressouder sa famille.
Concernant notre couple Reed/Ella, je suis assez dubitative. Leur relation est au plus bas et tous deux sont bornés comme pas possible. Reed se montre très possessif et ne laisse pas un brin d’air autour d’Ella, quant à elle, elle ne cherche pas plus loin que le bout de son nez et ne laisse aucune chance de s’expliquer à Reed. Vous voyez un peu la chose ? Nos nerfs sont mis à rude épreuve.
Malgré tout, la série Les héritiers à se petit truc qui fait qu’on veut absolument avoir la suite. Et puis, bien sur les auteures sont un brin sadique avec nous car cette fin nous laisse totalement sur le cul. Je n’ai pas d’autres mots. Non seulement je ne l’ai pas venu venir, mais en plus elle est encore plus hallucinante que pour La princesse de papier. Il me faut d’urgence le tome 3 !
En conclusion, une suite qui s’approfondie concernant la famille Royal et en dévoile un peu plus sur chacun d’entre eux. Des personnages secondaires qui gagnent en intérêt et un couple pas au mieux de sa forme mais qui laisse présager beaucoup de chose pour la suite.

par Carole94P
Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme
Jeaniene Frost   
A la hauteur de la saga consacrée à Cat et Bones.
J'étais impatiente d'en savoir plus sur Vlad qui m'avait taper dans l'oeil dans la saga chasseuse de la nuit, et je n'est pas été déçue.
Donc, ce premier tome confirme que Vlad est puissant et charismatique, avec une confiance en lui hors norme.
On en apprend plus sur lui, notamment qu'il a une poigne de fer sur sa lignée.
Leila, quant à elle, m'a beaucoup plû.
L'histoire est bien rythmée.
Petit bonus, avec l'apparition de Cat, Bones, Mencheres et Kira pendant 4-5 pages. Des répliques mémorables qui m'ont fait beaucoup rire.

par Adèle
Studio Danse, Tome 4 Studio Danse, Tome 4
Crip   
C'est donc dans ce tome que Luce (après lui avoir mis de terribles baffes ^^) se met avec Eliott !

La petite Capucine est vraiment super chou et cette BD nous transmet cette passion de la danse et nous donne envie d'en faire !

Beaux graphismes en plus !
Les Vampires de Chicago, Tome 3 : Mordre n'est pas jouer Les Vampires de Chicago, Tome 3 : Mordre n'est pas jouer
Chloe Neill   
I LIKE IT ! Définitivement ADDICT !

Un troisième opus à la hauteur et même meilleur que le précédent ! Je me suis REGALEE, ce livre est rythmé et plein de surprises, Merit nous offre une nouvelle aventure plus personnelle, elle évolue dans sa Maison et trouve enfin sa place auprès de ses Frères et Soeurs de la Nuit, mais surtout auprès d'Ethan. Ce dernier s'ouvre davantage, nous charme et nous ravie, nous séduit inconditionnellement pour finalement...nous laisser pantoise dans tous les sens du terme.

Merit gagne en maturité et son caractère tant diplomatique que de fine stratège trouve toute sa place dans ce tome.
Comme vous l'avez compris, cet opus se lit d'une traite, c'est donc en nuit blanche que je vous livre ce commentaire, littéralement dépitée de n'avoir pas le 4 en main.
Notre héroïne n'est pas épargnée mais cette fois d'une façon davantage émotionnelle et sentimentale que physique.
Ethan...eh bien, c'est Ethan ! Moi, il me plait, je fonds complètement pour lui, bien qu'il m'agace prodigieusement à certains moments. Je suis toutefois convaincue que l'avenir nous réserve de belles choses, nous en avons un petit échantillon ici et le chapitre final nous le confirme.

Bonus : Une révélation improbable apportée par Gabriel sur l'avenir de Merit, s'avère surprenante, attendrissante et riche en promesses !
BONNE LECTURE A TOUS

par ccmars
Rebecca Kean, Tome 6 : Origines Rebecca Kean, Tome 6 : Origines
Cassandra O'Donnell   
Je suis mitigée par cette lecture. J'avais adoré les cinq premiers tomes, l'histoire, l'univers, l'écriture... Mais là, j'ai été choquée et terriblement déçue par le nombre d'erreurs qu'il y a dans ce tome, par l'abus de point d'exclamations inutiles (non, lire une phrase qui se termine par !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ce n'est pas agréable du tout et en plus ça fait pas très pro.), par le manque de verbes de parole, puis aussi par le manque de ponctuation par moment. Je suis super pointilleuse là-dessus (et je l'ai dit et redit) parce que c'est gênant d'avoir trois milles point d'exclamation à la fin d'une phrase et c'est gênant de ne plus arriver à suivre un dialogue à cause de l'absence de verbes de parole. J'étais contente de pouvoir l'acheter en avance au Salon du Livre de Paris parce que j'ai patienté trois ans pour avoir une suite mais alors que je pensais que l'auteure aurait apporté un soin particulier à ce sixième tome, je me suis retrouvée avec un tome bâclé et deux fois plus petit que d'habitude (mais là, c'est la faute à J'ai Lu).

Concernant l'histoire, on plonge directement dans l'action qui ne s'arrête pas dans ce tome. Rebecca va devoir affronter plus fort qu'elle et elle va même presque passer l'arme à gauche. Mais notre Rebecca est plus coriace que ça et ramène quelques Vikaris à Burlington.
Alors que dans le tome 5, il y avait déjà pas mal de révélations, là c'est le festival ! On apprend enfin l'origine de Rebecca (même si ce n'est plus un secret pour personne), on sait enfin qui est réellement Raphael (là, j'avoue, Big surprise !) et il se passe un truc exceptionnel pour Beth (mais si vous avez lu un autre résumé qui circule sur le net, vous aurez compris ce qui lui arrive). Bon par contre, c'est un peu dommage qu'il n'y ait pas de grosse bataille à nous mettre sous la dent mais la suite (et sûrement la fin) promet puisque à la fin, on a le droit à un extrait du premier chapitre du tome 7 et les choses risquent d'être explosives !

Rebecca est toujours la même, avec ses méthodes expéditives. Elle n'attend rien de personne et prend ses décisions comme la grande fille qu'elle est, c'est ce que j'apprécie le plus chez elle. Ça et aussi le fait que malgré son assurance, elle est plutôt perdue au niveau de son identité même. C'est toujours les autres qui lui apprennent des choses sur elle et sur son origine et ça doit être super agaçant pour elle de se rendre compte que les autres auront toujours trois longueurs d'avance sur eux. Raphael était un peu absent des derniers tomes parce que Rebecca s'était disputée avec lui mais là, on a un petit retour en force de sa part. Son retour est aussi marqué par le retour d'Ali qui nous avait laissées avec sa révélation sur ses sentiments pour Rebecca. Raphael, Ali, Bruce, Rebecca commence à collectionner les mâles puissants et rien ne nous laisse deviner avec qui elle va finalement finir ! Si elle finit avec un mec parce que la connaissant, elle va peut-être envoyer tout paître et se barrer en France...

En bref, même si j'ai apprécié l'histoire et que j'ai adoré les retrouvailles avec Rebecca, je ne peux vraiment pas dire que c'est un coup de coeur à cause des erreurs qui m'ont perturbé dans ma lecture. J'espère que le prochain tome sera plus soigné et mieux corrigé...

par MissEcho
Afterburn & Aftershock Afterburn & Aftershock
Sylvia Day   
Pas mal...
Livre sympathique même si la première partie est un peu lente.
La 2ème partie est beaucoup mieux rythmée et on adhère enfin aux personnages.

par Adèle