Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fabienne-35 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Lux, Tome 4 : Origine Lux, Tome 4 : Origine
Jennifer L. Armentrout   
Bon, il est temps que je donne mes impressions sur cette merveille que j'ai lu, à sa sortie en plus (Pourquoi est-ce que je l'ai pas fait avant ? xD)

En bref, c'est du Jennifer tout craché. Elle nous fournit avec Origin un quatrième tome à la hauteur des précédents, un livre qui m'a fait rêver, m'a fait pleurer, rire et presque crier. Un livre que j'ai longuement attendu, pré commandé et attendu encore et encore. Et qui a remplie toute mes attentes.

Elle nous offre avec ce livre une possibilité d'être à la fois dans la tête de Kat mais aussi de Daemon et ça, c'est une expérience unique.
Le livre reprend où le tome précedent nous avez laissé [spoiler]c'est à dire avec Kat détenue et un Daemon fou de rage et de chagrin[/spoiler] et, dès le début, on est envahit par les émotions.
Leur séparation ne dure, à mon grand soulagement, pas très longtemps non plus car l'auteure les fait se retrouver relativement rapidement. Mais les scènes des deux points de vue permet d'approfondir leurs sentiments, notamment durant celle ci, et c'est un véritable bonus.
Retrouvé ces personnages, ça a été comme avalé une bouffée d'air après avoir passé trop de temps sous l'eau. Ils m'avaient vraiment manqué et on peut dire qu'il n'ont rien perdu de leur charme, au contraire.

L'intrigue suit son cours et on ne s’ennuie pas un seul instant, toujours à fond dans l'histoire, happé par les événements et choqué par toutes les révélations et réponses aux questions que ce tome nous offre.

On retrouve avec joie les autres personnages comme Dee, Dawson, Beth, Ash, Andrew ou encore Luc...et on passe des rires aux larmes dans ce petit bijou qu'Armentrout nous a offert.

Vraiment, cette série est essentielle et absolument à lire. :)

par Pixma33
Starcrossed, Tome 1 Starcrossed, Tome 1
Josephine Angelini   
Haaaa cette lecture... Quel plaisir ! Ça fait énormément de bien de trouver un livre comme Starcrossed... On ne se prend pas la tête, l'écriture est fluide, l'atmosphère est parfaite et les personnages sont vraiment attachants, bref, c'est génial !
Dès le début, j'ai su que j'allais adorer l'histoire. Rien que le fait qu'elle se déroule sur l'île de Nantucket ( un lieu qu'encore aucune de mes lectures ne m'avait fait découvrir ), un endroit paradisiaque, gorgé de soleil et bordé par l'océan, m'avait déjà conquis ! En effet, le cadre est vraiment sublime. Les décors sont superbes, on s'y croirait presque ! On a l'impression qu'en insistant un peu, on pourrait sentir le sable sur nos pieds. Rien qu'avec ça, j'adorais déjà l'intrigue... Mais avec les personnages, elle est devenue un pur délice !
Helen, une lycéenne de seize ans, vit sur l'île depuis sa plus tendre enfance. Son seule problème est qu'elle est très grande pour son âge. A cause de ça, beaucoup de gens ont la fâcheuse tendance à la fixer. Tous ces regards tournés vers elle la font souffrir physiquement. En effet, elle est tellement timide que lorsque l'attention est portée sur elle, ça la blesse. Mais ce problème, elle aurait pu s'en accommoder cette année, comme elle l'a fait auparavant. C'était bien sûr sans compter sur l'apparition de la famille Delos à Nantucket, et surtout l'arrivée de Lucas dans le lycée d'Helen à la rentrée.
Au moment où cette dernière le voit dans les couloirs le premier jour de cours, une haine intense et une colère profonde s'emparent d'elle. C'est ainsi qu'ils vont se mettre à se battre, devant tout le monde... Rien que d'y repenser, j'ai envie de relire ce livre ! La relation entre Helen et Lucas est vraiment géniale à découvrir ! On change complètement de style. Ici, les deux protagonistes se détestent. Pourquoi ? Hé bien ( sans vous spoiler ) ils sont destinés à être maudits. En effet, une ancienne malédiction les poussent à se haïr.
Et là, on arrive à ce que j'ai le plus aimé dans le roman : cette fameuse malédiction ! Je ne vous en parlerai pas plus en détails, mais elle remonte à la Guerre de Troie. On apprend que durant cette sanglante bataille, les dieux eux-mêmes avaient participé à la tuerie. Des dieux comme Zeus, Aphrodite et Athena. Ca ne vous rappelle rien ? Les mythes grecs !
Cette partie du livre est vraiment impressionnante, prenante et saisissante. J'ai adoré pouvoir découvrir la mythologie grecque. Ce fût vraiment un énorme plaisir. On revisite le passé et ses secrets. L'auteure arrive à nous faire remonter le temps sans aucune contrainte. J'ai été happé par le fait qu'elle ait réussie à moderniser les vieilles légendes et qu'elle puisse ainsi nous faire découvrir une histoire sensationnelle !
De plus, l'écriture de Josephine Angelini est très fluide. On ne se perd pas dans les descriptions, le cadre de Starcrossed est très bien décrit et l'histoire d'amour ( oups, en aurais-je trop dis ? ) entre Helen et Lucas est juste splendide. Je pense que je vais regretter cette romance d'ailleurs ! Ce mélange de haine et de passion m'a énormément plu. Mais bien sûr, que serait une histoire sans sa dose de méchants ?
Ici, les ennemis des Delos sont nombreux. Creon, un ennemi de la famille, est prêt à tout pour tuer Helen. Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant le roman ! Mais sachez d'ores et déjà qu'il y a des morts et de grosses trahisons dans ce livre. D'ailleurs à la fin, les masques tombent, les mystères s'éclaircissent finalement et toute la pression accumulée au cours de notre lecture peut enfin redescendre... Un peu.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman ! A la fois innovant et fascinant, cette association entre mythologie grecque et histoire d'amour maudite ne pourra que vous toucher. Helen et Lucas sont également deux héros que j'adore. Comme vous l'aurez compris, Starcrossed est une lecture très rafraîchissante. Son décor, son ambiance et son cadre sont merveilleux. Une lecture qui procure beaucoup de plaisir à la découvrir.

par Jordan
Lux, Tome 2 : Onyx Lux, Tome 2 : Onyx
Jennifer L. Armentrout   
OH GOD...
Je vais mourir. Ce livre est une MERVEILLE. Un chef d’œuvre, aussi bien voir mieux que le premier. Jamais je n'ai autant aimé un personnage masculin ou une héroïne (à part pour les âmes vagabondes). Je vais passer au tome trois, j'en tremble rien qu'en y pensant! ce livre m'a fait sauter dans toute la maison comme une folle, rire (énormément rire), crier, et pleurer. Franchement, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais ne le loupez pas quand il sortira en France. Et pour les autres, NOM DE ZEUS FONCEZ!!!
Capture-moi, Tome 1 Capture-moi, Tome 1
Anna Zaires   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-45E

[Marina] : Je fais partie des fans de la trilogie « Twist-Me » (« L’enlèvement« )… Anna Zaïres est la première auteure à m’avoir embarquée dans une histoire érotique d’une telle noirceur que l’on s’inquiète de sa propre santé mentale en constatant que l’on adore le livre que l’on est en train de lire…

Cette nouvelle série me permet de replonger dans ce monde de dangereux criminels qui n’ont pas vraiment de conscience et ont soif de violence.

[...]

Si les événements en eux-mêmes ont déjà été relaté dans « Twist-Me », je suis heureuse de découvrir ce qu’il se passait entre Lucas et Yulia et de les connaître un peu mieux… Yulia n’est pas la garce sans cœur que l’on pensait et Lucas n’est pas aussi froid qu’il n’y paraît…

Pas de héros parfaits, pas de vie édulcorée…. Et surtout, c’est tellement brûlant entre eux, qu’on se consume avec eux… Ils oscillent entre attirance et répulsion… entre l’envie d’aimer et de tuer… une violente passion les unit…. et j’en suis accro !

Je remercie Anna Zaires de nous livrer les deux premiers tomes, parce que j’aurais pu mourir de frustration si je n’avais pas eu la suite sous la maison… Comme d’habitude, sa plume est addictive ! J’ai lu ce premier volume d’une traite… Et je vais me précipiter sur le deuxième en prenant le risque de faire une nuit blanche !

C'EST A LIRE ABSOLUMENT !
Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie Les Étoiles de Noss Head, Tome 5 : Origines - Deuxième partie
Sophie Jomain   
OH MON DIEU !!! Cette explication me fait encore plus aimé ce livre ! Et ne parlons pas du bonus de Noël 2015 !

Voici l'explication de Sophie sur le choix de cette fin ... ( Source : twilight-teamsuisse.blogspot.fr )

[spoiler]"Je refusais que Leith se souvienne d'elle au dernier moment et se dise "purée, on a failli raté des choses". Je voulais qu'il retombe amoureux, vraiment, que le mor-aotrom lui prouve à lui et à elle une nouvelle fois qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, je voulais qu'il redécouvre tout de Hannah, qu'il en soit fou au point de se dire que peu importe si sa mémoire lui fait défaut, seul ce qu'il a devant lui, sa certitude compte. L'éternité avec elle. Et elle, l'éternité pour lui rappeler combien ils s'étaient aimés, combien ils s'aimeraient encore.
Je voulais qu'ils aient une vraie nouvelle chance. Celle que le commun des mortels n'auraient jamais, parce qu'ils ne sont pas le commun des mortels.
C'aurait été si facile de lui faire retrouver la mémoire et tomber dans le ressort bateau du "tout est bien qui finit bien". Non. Ils vont devoir reconstruire. Ensemble. Pour de vrai.
Et ainsi, Leith est encore plus sûr de son amour pour elle. Quant à Hannah... après ça, elle se sent sûrement aimée comme nulle autre femme.
Quant à la Meute, ce n'était pas son histoire, ni celle du Cercle. C'était celle de Grigore, Leith, Hannah et celle des Sutherland. C'est d'ailleurs pourquoi l'histoire se termine là où elle a commencé pour les loups."

***

BONUS : suite des "Étoiles de Noss Head" offerte par Sophie Jomain pour le 25 Décembre 2015.
© Sophie Jomain / Pygmalion
Source : facebook.com/ed.Pygmalion

— Et voilà ! s’exclama M. Broadman en déposant deux mugs fumants devant nous. Chocolat, cannelle et sucre d’orge ! Joyeux Noël, les enfants !
Je le remerciai d’un sourire qui voulait tout dire et, impatiente d’y goûter, je me saisis de ma tasse avant de la porter à mes lèvres.
— Prenez garde à ne pas vous brûler, ajouta-t-il avant de s’éclipser.
J’avalai une gorgée, deux puis trois, et fermai les yeux de délectation. Il n’y avait que chez Broadman qu’on trouvait des boissons de Noël aussi délicieuses.
— Ah ! J’adore Noël !
Leith s’empara de son mug et pinça les lèvres.
— Fête commerciale…
Oh, je savais bien ce qu’il en pensait. Mais je m’en moquais. Moi, j’adorais ça !
— Tu n’es qu’un grognon ! D’ailleurs, tu ne m’as toujours pas dit ce qui te ferait plaisir.
Il s’en amusa.
— Et toi ?
Excitée comme je l’étais à l’idée de fêter Noël, j’embrayai sur la longue liste de cadeaux auxquels j’avais pensé. Il siffla.
— Rien que ça ! s’esclaffa-t-il.
J’éclatai de rire, puis redevins sérieuse.
— Mais toi, Leith, qu’aimerais-tu ? Dis-moi…, insistai-je en terminant mon chocolat chaud.
Son petit sourire en coin faillit me faire fondre.
— La réponse est sous ton nez.
Décontenancée, je fronçai les sourcils. Alors, mon attention fut attirée par l’inscription au fond de ma tasse.
« All I want for Christmas is you
Will you marry me? »
J’en perdis tous mes moyens.
— Par l’Esprit…
Le cœur battant, je levai la tête vers Leith. Il me mangeait des yeux. Puis, sans cesser de me regarder, il plongea la main dans sa poche et en sortit un anneau argenté serti d’un diamant.
— Veux-tu être ma femme, Hannah ?
En cinq ans, notre relation avait atteint des sommets, tout ce par quoi nous étions passés nous avait davantage renforcés, rapprochés, nous nous aimions plus que jamais, alors les larmes affleurèrent.
— Par l’Esprit ! Oui ! Oui !
La bague qu'il glissa le long de mon doigt fit de moi la femme la plus heureuse du monde.
Leith était l'homme que j'aimais.
Ma moitié. Mon double. Mon âme.
Mon éternité.[/spoiler]

par MissNaais
Les Étoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement Les Étoiles de Noss Head, Tome 3 : Accomplissement
Sophie Jomain   
Le tome trois des Étoiles de Noss Head commence exactement après le réveil d'Hannah en ange noir, elle habite désormais avec Darius et ses frères, celui ci prend très au sérieux son rôle de mentor.
Hannah malgré son cœur brisé va peu à peu apprivoiser sa nouvelle nature, parfois dans le rire d'autre fois dans les larmes et la douleur. Malgré le fait de ne plus être une humaine, elle en garde par certains côtés les émotions et les aptitudes ce qui déconcerte beaucoup Darius, d'autre part elle a gardé son odeur humaine ce qui pose quelque problèmes.
La relation entre Hannah et son mentor est très étrange, mélange de tendresse et de culpabilité pour lui, gratitude et besoin d'affection pour elle. Il la maitrise lors de ses accès de colère, il la console quand la soif de sang la prend et qu'elle ne veut pas boire, il la taquine lorsqu'elle découvre de nouvelles facettes de sa condition et à ses réactions étranges, il la soutient lorsqu'elle revoit ses parents pour la première fois depuis sa transformation ; en un mot il est présent pour elle quelque soit les circonstances.

Lors de son retour à l'université elle revoit Leith pour la première fois depuis son changement et c'est une nouvelle épreuve pour elle, quant à Leith, eh bien franchement je lui aurais bien mis des claques moi, pour quelqu'un soit disant amoureux à la folie et alpha d'une meute de loups-garous je l'ai surtout trouvé faible et lâche, il sait qu'Hannah souffre et est en colère par sa trahison et il lui propose de rester amis ? L'auteure à un drôle de sens de l'humour ...
Mais elle se rattrape largement avec un coup de théâtre impromptu qui remet tout en cause et retourne complètement la situation d'une façon remarquable. Cette idée de génie relance le récit sur une toute nouvelle voie qui va vous entraîner dans toute cette seconde partie sur un rythme haletant sans temps mort et vous faire passer par toute une gamme de sentiments diverses pour finir en beauté avec une fin surprenante et pas du tout convenue.

Ce tome malgré quelques coquilles du je pense à l'impression est très abouti, l'évolution d' Hannah est le plus intéressant, pour moi qui est beaucoup plus attiré par les écrits "adultes" de Sophie Jomain je dois dire que je me suis laissé facilement charmée par ce récit plein d'allant, prenant et plein de surprise dans l'histoire. Les rôles secondaires que nous retrouvons avec plaisir : Gwen l'amie indéfectible, la famille et la meute de Leith, ont eux aussi une place importante et prennent part chacun à leur manière de façon prépondérante à cette histoire d'amour.
Au final un superbe tome pour une trilogie peut être Young adulte mais que les adultes peuvent lire avec grand plaisir.


par samba
U4 : Contagion U4 : Contagion
Yves Grevet    Carole Trébor    Florence Hinckel    Vincent Villeminot   
Ma chronique sur le blog : http://wp.me/p6HBXd-yf

Ma lecture de U4 remonte à presque un an (j'ai lu Stéphane) mais quand j’ai vu que U4 Contagion sortait et qu'on nous promettait une suite, je me suis dit pourquoi pas ?

U4 Contagion n’est pas tout à fait une suite de U4, en fait on ne peut pas du tout dire que c’est une suite. Sans ouvrir le livre et simplement en lisant le résumé, on peut croire que c'est en fait le récit de quatre personnages, un peu comme le U4 original sauf qu'en vérité, ce n'est qu'un recueil de nouvelles. Il rassemble donc plusieurs nouvelles sur de nouveaux personnages, des personnages secondaires mais aussi sur les quatre personnages principaux. Ces nouvelles sont plus ou moins longues et deux petites BD, que j’ai bien aimées même si elles auraient mérité un peu plus de détails, illustrent certains passages du livre.

J’ai beaucoup aimé les premières nouvelles qui se passent pour la plupart juste avant le début de l’épidémie. J’ai surtout adoré Lena dans le bunker et son récit jour après jour jusqu’à ce qu’elle sorte de son bunker. Malheureusement, les premières nouvelles sur quelques personnages nouveaux, laissent très vite place aux nouvelles sur des personnages que l’on connaissait déjà si on avait lu auparavant les quatre tomes de U4. Dans les premières pages de U4 Contagion, on nous prévient que certaines nouvelles contiennent des spoilers mais qu’il est tout à fait possible de les lire sans avoir lu au préalable U4. Je ne suis pas d’accord et je déconseille de se lancer dans U4 Contagion sans en avoir lu ou relu au moins un. J’ai été complètement perdue dans la multitude de personnages et les nouvelles étaient parfois des flashback dont je ne me souviennais pas. Au final, j’ai essayé de resituer des personnages qui ne me disaient rien et des situations dont je ne me souvenais pas non plus. Et les nouvelles étaient souvent trop courtes pour que j'accroche vraiment à un personnage en particulier.

La nouvelle que j’attendais le plus était celle sur Koridwen parce que c’était la seule qui n’avait pas eu de vraie fin en soi mais j’ai également été déçue de ce côté puisque la fin est ambiguë et n’est toujours pas une fin.

En conclusion, des nouvelles courtes, parfois plus longues, qui n’ont pas la même qualité et qui se terminent, pour la plupart, de façon ambiguë. Le pari de faire une série de quatre personnages écrit par des auteurs différents était gagné mais le problème de ces nouvelles est qu’on est confronté d’une nouvelle à l’autre à un style d’écriture radicalement différent et qui m’a beaucoup dérangé. Je cherchai des réponses avec ce tome, voire une suite et une fin pour certains personnages mais j’ai plus eu l’impression que c’était un tome en plus superflu, écrit pour surfer un peu sur le succès de U4 et contenter les fans.

par MissEcho
Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige Les Étoiles de Noss Head, Tome 1 : Vertige
Sophie Jomain   
je viens de le finir et je l'ai trouvé tout bonnement fantastique ! un merveilleux roman qui nous transporte dans une histoire d'amour comme on voudrait en lire plus souvent. je vous le recommande vraiment, il vaut le coup
U4 : Yannis U4 : Yannis
Florence Hinckel   
J’ai été attirée par le concept : 4 livres à lire dans l’ordre que l’on veut. Et puis, on peut dire que l’éditeur a rendu honneur à cette série en lui faisant beaucoup de publicité et en lui offrant des magnifiques fourres (qui sont trompeuses). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre : les histoires étaient-elles distinct ou pas ? Cette histoire était-elle une pâle copie des romans post-apocalyptique que nous aimons tant ? Je me suis finalement décidée pour Yannis.
J’ai bien aimé l’histoire qui finalement ne m’a pas un instant fait penser à Hunger Games ou Divergente (pour ne citer que deux de ces parents).
Le décor est très vite posé : mort et désordre. On entre directement dans la tête d’un personnage choqué et qui a perdu ses forces. Malgré ce que l’on peut penser, la vitesse du récit n’est pas morne. Le découpage des chapitres nous porte dans les pages malgré la lenteur de l’action.
Yannis. Je ne vais pas le cacher. J’avais choisi ce livre parce que j’appréciais beaucoup la fourre. Cette image nous fait penser à un homme fort et déterminé. Sur ce point-là, j’ai été un peu déçue. Yannis est un garçon qui vient de perdre sa vie et sa famille. Il décide de quitter sa ville, de se lancer dans l’inconnu. Il doit faire face au danger, à la violence, au chaos. On ne peut pas être sans émotion face à cela et l’auteur à bien réussi à nous faire ressentir la détresse de son héros. Malgré cela, Yannis ne va pas s’inscrire dans la liste des personnages qui m’ont marqué.
Le protagoniste va croiser la route de plusieurs autres personnes. Tout d’abord, son chien qui va le suivre partout. J’étais beaucoup plus attaché à ce petit animal plein d’énergie et humoristique que par les autres. Sans vous spoiler, Yannis croise la route d’un des protagonnistes de la série (je ne vais pas vous dire qui) et ce personnage m’a tapé sur les nerfs. Je vais probablement lire son livre pour savoir ce qu’il se passe dans sa tête et tenter de mieux comprendre cette personne torturée. Yannis va également se faire d’autres amis qui vont survivre ou mourir mais qui vous tous amener de la légèreté et des émotions.
La fin de l’histoire m’a satisfaite même si je n’ai pu m’empêcher de penser que les auteurs avaient choisi la facilité et le marketing. Sans surprise… Je vais la décrire comme cela.
Pour parler de l’écriture de l’auteur, j’ai parfois noté quelques incohérences et ce n’est pas l’écriture qui m’a le plus transporté, mais elle a quelque chose d’unique.
En résumé, le scénario m’a beaucoup plus, le concept m’a beaucoup plus. Mais j’avais probablement trop attendu de ce roman. Malgré tout, avec de la distance, je peux quand même vous dire que ce roman m’a plus sans tout de fois s’inscrire dans mes coups de cœur. Je le conseille tout de même aux amoureux du post-apocalyptique.
http://theworldbookofamaliaandmoon.blogspot.ch/

par Lunanyhm
Les Anges déchus, Tome 3 : Silence Les Anges déchus, Tome 3 : Silence
Becca Fitzpatrick   
Il est très dur de parler de ce livre sans spoiler puisque le résumé est délibérément très vague mais ce qui est certain c'est que si vous avez aimé Hush, Hush et Crescendo, Silence ne vous laissera pas indifférent. Et d'ailleurs si Crescendo s'arrête à un moment critique, l'intrigue de Silence commence à un moment tout aussi critique ;)
Le livre se lit très facilement et l'intrigue est assez bien ficelée pour retenir notre attention tout au long du roman et de l'évolution qu'a Nora dans ce tome. La fin est également délectable et promet un tome 4 des plus savoureux qui va sûrement détonner ! Vivement 2012 :)

par Althea