Livres
454 748
Membres
403 335

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fabuleux Nectar



Description ajoutée par apriltheseven 2017-07-21T17:06:17+02:00

Résumé

Du haut de sa tour du Palais Suspendu, Misha étudie ses grimoires et réchauffe ses alambics. L’alchimiste du roi est un créateur talentueux. Il invente des sortilèges et murmure des poèmes pour transformer la magie en outils insolites. Son quotidien est bouleversé par la capture de trois rebelles des îles Liberté qui luttent pour leur indépendance. Pourquoi la princesse Séléna s’est-elle livrée à ses ennemis ? L’alchimiste soupçonne la prisonnière de profiter de sa captivité pour leur tendre un piège. La belle étrangère prétend que son navire contient des trésors dignes des légendes, l’héritage d’un antique peuple des mers. Ses ruses et ses manigances se teintent de mystère, de magie, et d’une alchimie fabuleuse qui pourrait changer le destin du royaume.

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par just2iine 2018-09-01T22:43:27+02:00
Diamant

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/le-souffle-des-dieux-vincent-portugal

"En résumé, ce spin-off permet de replonger dans cet univers si particulier, poétique et rempli de métaphores qui vous combleront, j'en suis certaine ! Encore une fois, Vincent Portugal a réussi à me faire plonger dans son histoire, mais je n'en doutais pas un instant. Le tome 3 m'attend sagement dans ma PAL mais n'y restera pas longtemps ! Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous conseille de vous y attarder plus longuement et tout de suite !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-25 2018-08-04T21:28:49+02:00
Lu aussi

Je suis parti loin de mon confort avec ce livre. Un nouvel univers ? Pourquoi pas tentons. Je supposait que ce livre parlerai de sirène vu la couverture mais absolument pas. Ce qui ma déçu. C'est un livre politique, clairement pas un sujet qui me passionne. C'est une nouvelle qui fait pas beaucoup de page mais de mon cote ce fut interminable, plus je tournais les pages moins je voyais la fin du livre. Pour dire que c'est absolument pas mon genre de livre, et qu'il fut pas passionnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2018-07-06T14:31:54+02:00
Lu aussi

Fabuleux Nectar est un mélange des genres qui oscille entre magie, poésie et légendes.

Un célèbre alchimiste, Misha, et une princesse captive, Séléna, qui n’a que sa ruse et son intelligence pour améliorer sa situation… Ses manigances se teintent de mystère, de magie, et d’une alchimie fabuleuse qui pourrait changer le destin du royaume.

Ne vous fiez pas aux apparences !

Malgré une couverture enfantine, ce livre recèle beaucoup plus de profondeur qu’il n’y parait. Sous ses aires de livre jeunesse, qu’un gamin de 8/10 peut lire sans soucis mais dont les parents découvriront la profondeur.

Certaines lectures sont plus complexes qu’elles ne paraissent. A travers un récit emprunt de magie, avec des sirènes, des potions et tout ce qui va avec, l’auteur livre ici une intrigue politique avec toutes les manigances qui vont avec, tout en gardant une plume fluide qui va osciller entre enjeux politiques et économiques autant pour Séléna, qui veut préserver la liberté de son peuple, que pour le roi qui veut assoir son autorité.

Une lecture plaisir, qu’on lit avec intérêt, sans s’ennuyer, pourtant il n’y a pas d’action à proprement parlé, puisque l’auteur nous entraine dans une suite de description, d’évènements, mais le tout est tellement bien ficelé que c’est un vrai plaisir à lire.

Quand on sait qu’en plus, Fabuleux Nectar est le spin off de la saga « le souffle des Dieux », on se plait à se dire que la suite vaut peut-être le détour…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Freyja 2018-06-28T12:57:15+02:00
Bronze

https://mydearema.wordpress.com/2018/06/28/%e2%94%82prix-des-auteurs-inconnus-2017%e2%94%82fabuleux-nectar/

Fabuleux nectar est un court roman qui me laisse passablement mitigée.

J’ai pris du temps pour me décider à écrire cette chronique, d’habitude je les écris à chaud ou maximum le lendemain de ma lecture, or ici cela fait bien une semaine que je la rumine.

Je crois, au bout du compte, que ce roman fait partie des indéniables très bons romans mais dont la magie n’aura pas vraiment opéré sur moi. Je reconnais la créativité, l’inventivité de l’auteur, ainsi que sa maîtrise du genre fantasy mais tout cela ne m’a pas permis d’être envoûtée pour autant.

Au premier regard, la couverture ne me suffisait déjà pas. L’illustration ne me plaisait pas et elle me semblait bien trop enfantine. C’est bien là-dessus où il ne faut pas se laisser abuser. En moins de pages qu’il ne faut pour le décrire, Vincent Portugal nous amène un histoire dont le fond et les enjeux s’avèrent beaucoup plus réfléchis et matures que prévu. Si le livre ne contient pour ainsi dire pas d’actions, elles sont remplacées par une intrigue un rien plus insidieuse. A la sauce des complots politiques. C’est du génie, certes, mais je n’ai pas réussi à me prendre au jeu. Je n’ai pas eu le petit déclic, je n’étais pas captivée par ces manigances ni leur évolution.

Je suis d’ailleurs bien en peine d’expliquer pourquoi. Ce n’est même pas dû à un problème de forme, car l’écriture et le style m’ont vraiment plu. Peut-être au niveau du rythme? J’ai bien du mal à trouver une explication. D’ailleurs, cette chronique est bien pertinente (on a l’habitude).

Tu comprends donc bien le soucis. Grossièrement résumé ; le livre est une perle mais qui ne m’a pas fait d’effet. Côté paradoxal on fait pas pire là.

Mais c’est littéralement impossible de remettre ‘la faute’ sur le livre. T’es juste obligé de reconnaître qu’il est bon, très bon même.

On peut m’applaudir pour cette performance inutile, salutations les monstres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manou60 2018-06-11T16:55:03+02:00
Bronze

« Fabuleux Nectar » fait parti de la sélection du Prix des Auteurs Inconnus dans la catégorie Imaginaire pour lequel j’ai la chance de faire partie du jury.

Misha est l’alchimiste du Roi Alexander, une place à responsabilité mais qui amène surtout un grand confort. Alors, lorsqu’il est convoqué afin de rencontrer les prisonniers fait par la flotte du Roi, il sent que quelque chose cloche. En effet, pourquoi la princesse Séléna, des Iles Libertés, a-t-elle quitté son territoire où elle était en sureté ? Que manigance-t-elle ? La présence de cette princesse rebelle au château ne va pas être de tout repos pour l’alchimiste…

Dès les premières pages, Vincent Portugal nous entraîne dans un monde bien particulier où la magie est non seulement très présente mais tient une place prépondérante dans la vie quotidienne. Misha est l’alchimiste du Roi et apprécie à sa juste mesure sa vie au Palais Suspendu et le luxe qui en découle. Mais pour pouvoir en profiter il doit faire fi de certains de ses principes comme par exemple la non-violence et mettre ses talents au profit de la guerre menée par le Roi aux Iles indépendantistes Liberté. Alors que je pensais plonger dans un roman fantasy avec, qui sait (un peu aiguillée par la couverture) des sirènes et peut-être un trésor, j’ai découvert un roman bien plus centré sur la politique où la ruse et les manigances sont légions. J’ai été plutôt surprise car finalement il y a peu d’action pour beaucoup de discussions mais c’est plutôt bien mené. L’histoire est plaisante et tient la route (ou la mer ici…) et j’ai pris plaisir à essayer de deviner où la Princesse Séléna voulait en venir.

Le point que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman c’est la magie… Une magie originale faite de pierres et surtout de poèmes, les deux sont liés et j’ai trouvé cette idée originale et belle. Devoir réciter des vers pour que la magie fonctionne est une très belle façon de mettre les mots, les rimes en avant..

La suite de ma chronique : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2018/06/01/fabuleux-nectar-par-vincent-portugal/

Afficher en entier
Diamant

Un roman politique…

Au premier abord, à la vue de cette superbe couverture surtout, je pensais tomber sur un roman de fantasy basique, avec une histoire de sirène et de trésors engloutis. Ce n’est pas vraiment ça, et ce n’est pas pour me déplaire. En prenant de la hauteur, je me rends compte que j’ai lu un roman presque politique, plein de stratagèmes et de manipulations. Une île qui veut son indépendance, une royauté qui refuse de lui donner pour cause pécuniaire, nous sommes dans un contexte possible, quasi-réel. Puis, pour réussir à obtenir cette indépendance, les dirigeants de l’île vont mettre au point un savant stratagème, fait de manipulations et de tromperies. J’ai adoré découvrir cette sorte de complot, au fil des pages. Apprécier l’évolution de cette stratégie, bien pensée et finement menée. En face, nous avons la royauté, le dirigeant. Un roi qui n’en a que le titre en apparence, mais qui se révèle plus intelligent que peuvent le croire ses sujets. C’est ce que j’ai ressenti car il a, finalement, conscience des enjeux politiques et économiques d’une indépendance possible de cette île. D’où cette guerre. D’où cette histoire, même, oserai-je dire.

Avec une touche de fantasy…

Et puis dans le même temps que toutes ces manigances politiques, nous apprécions la fantasy, le décor, les histoires, les coutumes, les mythes et la magie. La plume exceptionnelle de l’auteur participe à cet effet global de douceur, créant une véritable alchimie entre l’intrigue et le style. Vincent Portugal a un phrasé simple, pas ostentatoire pour deux sous, mais empreint de tendresse. Plus terre à terre, son style foisonne d’adjectifs qui rendent le texte visuel, et presque tactile. Parce que j’avais cette sensation d’y assister. De toucher tous ces livres, ces coquillages, de voir ces fresques et broderies… Concernant le monde dans lequel nous évoluons, il a suffit de peu de mots à l’écrivain pour nous y immerger complètement. L’univers de fantasy est posé, et nous, on se régale autant au sens propre qu’au figuré.

Le goût mis à rude épreuve…

Je vous ai parlé d’un texte visuel et tactile, mais ai-je mentionné sa qualité gustative ? Comme le dit le titre, nous goûtons un « fabuleux nectar ». L’auteur et sa manière de décrire, nous offre cette boisson qui paraît si délicieuse et c’est à travers ses mots que l’on se délecte. J’ai été épatée par la force de cet écrivain de malmener nos cinq sens, et surtout celui du goût. Il nous donne envie de tout goûter, de se régaler. Quand on arrive à imaginer les événements, les lieux, les sensations, c’est que l’auteur a réussi son pari. Eh bien, Vincent Portugal l’a réussi, et haut la main !

Je ne me suis pas ennuyée ?!

Voilà une phrase interrogative, parce que moi-même je m’interroge. Je suis étonnée de ne pas m’être ennuyée. Bizarre comme sensation, mais finalement, en prenant un peu de hauteur, il n’y a pas d’actions à proprement parlé : des dîners, des discussions, des machinations, mais rien de plus. Alors que s’est-il passé ? Pourquoi n’ai-je pas ressenti une seule fois un sentiment d’ennuie, pourquoi ai-je lu ce roman si rapidement que je l’ai vu à peine défiler ? J’avoue que je n’en ai pas la moindre idée. Parfois certaines questions n’ont pas de réponses. Pfiou, me voilà bien philosophique. Tout ça pour que vous preniez l’ampleur de ce tour de force de la part de l’auteur. Fabuleux Nectar n’est en plus qu’un spin off d’une saga de fantasy intitulée Le souffle des Dieux. Et là, une autre question : si ce roman était si excellent, que vaut la saga principale ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par apriltheseven 2017-07-21T17:11:29+02:00
Diamant

J’ai eu la chance de lire cette nouvelle histoire en avant-première, lors d’une lecture-test. Voilà plusieurs années que j’ai un faible pour la plume de cet auteur, dont j’ai découvert l’univers au détour d’un Salon. Dès que j’ai reçu la novella, je n’ai pas pu attendre très longtemps, je me suis jetée dessus le plus vite possible. Une chose est certaine : Fabuleux Nectar n’a fait que me rappeler ce que j’aime tant dans la fantasy !

Misha, alchimiste de renom, vient d’obtenir les faveurs du roi et travaille personnellement pour lui. Il invente des outils ingénieux empreints de magie afin de contribuer à l’effort de guerre. Alors qu’il goûte tout juste aux petits plaisirs d’une existence privilégiée, la princesse Séléna, qui lutte pour que les siens obtiennent leur indépendance, est capturée en mer. Misha est intimement persuadé qu’elle dissimule de sombres desseins susceptibles de mettre l’équilibre du royaume en péril. Et si la jeune femme semble cacher son lot de secrets, les cales de son navire, elles, pourraient bien cacher son lot de trésors…

Fabuleux Nectar… avec cette histoire, Vincent Portugal n’a fait que confirmer ce que je savais déjà : ma lecture a été un véritable coup de foudre ! La richesse de cet univers est stupéfiante. La plume est pleine de douceur et de poésie, pour une intrigue originale et des personnages tout en nuances.

Car oui, ce qui fait de Fabuleux Nectar une fabuleuse lecture, c’est avant tout son intrigue, construite de manière à ce que l’on y croie de toutes nos forces. La magie foisonne et imprègne le moindre petit détail. Je me suis laissée porter avec une facilité déconcertante. Quelqu’un d’autre aurait sûrement construit ce récit en misant sur sa densité, mais avec la plume de Vincent Portugal, les mots coulent tout seuls et la légèreté est de mise.

Le récit est rythmé par les stratégies, les ruses et les manigances. La politique tient une place de choix, mais toujours de manière à nous attirer un peu plus dans les filets de l’intrigue. À mesure que l’on avance, Vincent Portugal abat de nouvelles cartes, à tel point que l’on se tient coi, soufflé par l’ingéniosité avec laquelle chaque élément trouve sa place.

Les concepts manichéens sont laissés de côté, chaque personnage possède sa part d’ombre et de lumière. Misha en est le parfait exemple. Dans les premiers chapitres, je ne supportais pas qui il était ni ce qu’il représentait. À la dernière page, j’étais définitivement tombée sous son charme. C’est un personnage nature avec ses complexités et ses dualités. On ne peut que s’identifier à lui. Dans un autre registre, le roi Alexander est lui aussi un savant mélange de bien et de mal, tout comme la princesse Séléna qui nous en fait voir de toutes les couleurs avec ses mystérieuses tractations...

En résumé, Fabuleux Nectar n’est pas juste une bonne lecture. Ce n’est pas non plus un coup de cœur. Non, non, non. C’est un énorme coup de foudre ! Une de mes plus belles lectures de l’année, assurément. Malgré son format court, l’histoire se suffit amplement à elle-même et nous entraîne dans une spirale infernale faite de complots et de machinations. Oh, il est vrai qu’on rêverait de rester un peu plus longtemps aux côtés de Misha, mais le récit est teinté d’une telle simplicité, mêlée à une élégance toute particulière, qu’on finit reput et aux anges. Vincent Portugal tire les ficelles avec un talent qui n’appartient qu’à lui et se place définitivement dans la liste des jeunes auteurs à suivre de très près.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/fantasy---merveilleux/le-souffle-des-dieux-tome-1-la-magie-perdue-vincent-portugal

Afficher en entier

Date de sortie

Fabuleux Nectar

  • France : 2017-07-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 7
Extraits 0
Evaluations 9
Note globale 6.78 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode