Livres
424 519
Membres
343 968

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Facebook m'a tuer



Description ajoutée par Wawash_Thunder 2011-04-12T19:16:03+02:00

Résumé

Hier, une soirée privée était privée. Aujourd’hui, vos proches sont tous devenus photoreporters, prêts à publier les photos les plus « délire » de votre crémaillère ou de votre anniversaire.

Hier, on pouvait dîner à deux. Aujourd’hui, on ne peut dîner qu’à quatre (vous, lui ou elle, vos deux portables).

Hier, une naissance ou un week-end en amoureux étaient des moments intimes. Aujourd’hui, la génération transparente en fait la chronique sur Internet parce que c’est mignon, parce qu’il n’y a rien à cacher, parce que tout le monde le fait.

On arrête là, vous avez compris. Facebook – plus de 600 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 20 millions en France – n’est pas qu’un site Internet. C’est devenu un mode de vie. Soyons transparents ! Soyons « fun » ! Et surtout… restons connectés ! Réseaux sociaux, tchats, e-mails, SMS, jeux en réseau, géolocalisations, rencontres en ligne : la « culture Facebook » gagne toutes les générations et bouleverse nos relations amicales, familiales ou amoureuses. Sans quon s’en rende toujours compte. Mais à la vitesse du numérique.

Fidèles à la méthode qui a fait leur succès, Alexandre des Isnards et Thomas Zuber ont rassemblé leurs expériences et celles de leurs proches dans des saynètes truculentes, aussi drôles qu’inquiétantes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 105 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par camillel54 2011-04-19T21:05:45+02:00

Il y a deux ans, fouiner dans l’agenda d’Aline, c’était comme violer son journal intime ou pire, fouiller dans son sac. Maintenant son agenda est ouvert à tous ses amis sur Google. Google Agenda, c’est l’open space des agendas.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Lily01
Diamant

Que dire de ce livre, à part que je me sens encore plus en marge de la société. J’ai beau avoir un compte facebook je n’y consigne pas les moindres détailles de ma vie dessus pour paraitre intéressante. J’ai eu l’impression que les gens n’ont plus de limite entre vie privé et vie public. Tous ce racontent, tous ce dit. J’ai même découverte, grâce au livre, un site où les gens indique quand ils sont fait l’amour, la position et le lieu, Ceci n’est pas censé reste prive ? Ou la société d’aujourd’hui as t’en besoin de reconnaissance que les gens sont prêt a tous pour l’avoir ? Pas mal de choses m’ont interpellé, comme le fait que si on n’est pas en couple sur son statut facebook cela veux dire qu’on ne l’est pas. Mais si la personne ne souhaite pas le partager est-elle donc moins en couple que celle qui le proclame haut et fort sur facebook ? Parce qu’on a tous des contacts avec des « je t’aime chéri » puis quelque mois plus tard ils sont plus ensemble. Ou alors des gens qui partagent les moindres actions qu’ils font ou que leurs chères enfants font. Et je pourrais continuer longtemps comme ça.

En conclusion, J’ai adoré ce livre, je le recommande à tous le monde surtout a ceux qui passe leur vie à actualiser leur profile facebook, tweeter cela leur ouvrira peu être un peu les yeux. On nous appel la génération Y, mais après avoir lu ce livre je m’en sens très loin de cette génération. Même si lorsqu’on me Google on me trouve pas je ne vais pas en mourir bien au contraire ^^.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kore
Or

Un livre révélateur ?

Je ne sais pas s’il est révélateur ou non. Il pose une évidence. Nous faisons partie de la génération Y (pour ceux qui ne le savaient pas et bien si nous faisons partie de la génération Y) et la norme veut que nous ayons tous un réseau social sur la toile. C’est plus pratique pour garder le contact, pour poster des photos, pour donner des nouvelles et organiser des soirées. L’avantage d’internet, c’est que la barrière de la timidité diminue voire s’efface. C’est plus facile, c’est plus pratique, tout le monde le fait, on se sent moins seul…. Tout ça tout ça. A l’heure où le consumérisme est à outrance, les relations internet le sont aussi et nous changeons.

Pourquoi ce changement ? Parce que l’on s’affiche et ainsi, nos petits secrets se dévoilent, avec ou sans permission. Et d’un profil qui montre qui l’on est, on passe à un profil qui correspond à ce que les gens s’attendent de nous. Est-ce un bien, est-ce un mal ? Je ne crois pas. C’est une autre façon de vivre. Vous avez un personnage d’apparat et votre personnalité propre bien cachée.

Une réflexion ludique sur nos comportements en devenir.

Je vous l’ai déjà dit mais nous sommes dans l’ère du consumérisme et du multitâches. Les frontières entre le pro, le perso, le familial, les relations amoureuses et les relations clients s’estompent de plus en plus. Ainsi, on choisit des partenaires de vie jetables. On se dit qu’on a le temps, que se caser pour longtemps, ce n’est pas si important car l’on se garde une liberté. Le bilan de Facebook m’a tuer montre surtout un grand retour de la solitude. Car nous gardons des contacts beaucoup plus superficiels et l’on ne prend plus le temps pour les contacts privilégiés. Il devient certes facile de faire des connaissances ou de nouer une relation d’un soir. Qu’en est-il de l’amitié et de l’amour ? Nous devenons tous des produits de consommation et nous sommes clients et friands des autres produits.

Ce livre, je l’ai dévoré, et je me suis reconnue dans quelques un de ces chapitres. Bien entendu, je ne me considère pas comme quelqu’un d’exceptionnelle, j’ai plutôt tendance à vouloir me fondre dans la masse. Ce qui ressort de ce livre c’est que les gens ont peur tout simplement. Peur de se dévoiler et peur de la solitude. Il montre que nous sommes tous des animaux sociaux en fin de compte, encore et toujours. C’est juste notre mode de communication qui change.

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/06/facebook-ma-tuer-de-thomas-zuber-et-de.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Stephanie-232 2018-08-10T21:38:16+02:00
Argent

Livre rempli d'anecdotes sur notre dépendance aux téléphones portables, internet, réseaux sociaux.

On s'y retrouve un peu tous ( plus ou moins) dans ces portraits d'accros aux nouvelles technologies et cela fait peur! On ne prend plus le temps de vivre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isallya 2018-08-10T13:23:22+02:00
Or

C’est une lecture assez atypique. Je me serais attendue à y trouver une véritable réflexion sociologique sur les réseaux sociaux, ou éventuellement à un petit discours moralisateur mais (heureusement ?) il n’y a rien de tout ça.

Le livre est découpé en chapitres qui exposent chacun un aspect de notre relation à Internet ou à la technologie, mais sans que ça n’aille vraiment plus loin. Cependant, le grotesque de certaines situations (grotesques, mais parfois tristement réelles…) suffit en lui-même à faire réfléchir, surtout quand on s’y reconnaît soi-même ou des personnes de notre connaissance. La lecture est également facilitée par la plume des auteurs, très fluide et presque orale : de fait, ce petit livre se lit tout seul.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evanna 2018-01-25T17:30:02+01:00
Lu aussi

Par simple curiosité j'ai continué la lecture de ce livre mais sinon je l'aurais abandonnée dès les premières pages que j'ai lu. Le simple fait d'écrire à propos des réseaux sociaux comme Facebook, Meetic, ect, ... est intéressant mais les auteurs ne s'arrêtent pas là, ils incluent aussi les différents stryles de personnes et personnalitées que l'ont peut y trouver. C'est uniquement pour cela que j'ai lu le livre jusqu'à la dernière page, sinon pour moi il n'y avais rien de passionant c'est simplement divertissant et encore. J'ai néanmoins appris des choses intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par La_Violette_Bouquine 2017-12-24T10:04:45+01:00
Bronze

J'ai trouver ce livre vraiment intéressant, internet ou tout ce qui va avec nous change la vie que sa soit dans le bon ou le mauvais sens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par prissou93 2017-11-04T21:07:52+01:00
Diamant

Facebook, twitter, instagram , applications, site de rencontre, géolocalisation et j'en passe aujourd hui quasiment tout ce passe sur internet et ce fait sur internet. Quand tu y goute tu en deviens vite accro. D ans ce livre plein de petite nouvelle avec toujours plus de personnes accro a cette nouvelle technologie accro aux réseaux sociaux . Des chapitres différent avec tout ce que l'on trouve sur internet et ce que l'on fait comme applications. Moi même je passe énormément de temps sur les réseaux sociaux c'est vrai que on ce fait des amies virtuelle et que internet et super pour tout trouver rapidement et on peut même commander de chez soi sans ce déplacer dans les magasins sans oublier tout ces jeux ou l'on passe des heures a y jouer oui tout est vraiment fait pour que les gens y soit accro. Dans certains chapitres les gens sont vraiment grave oui internet c'est génial oui les réseaux sociaux sont génial pour parler avec tout le monde mais c'est comme même dangereux certains y marque toute leur vie et avec la géolocalisation marque partout ou il vont et je trouve sa comme même dangereux et on fini par en oublier les gens a coté de nous. donc internet oui mais avec précautions et a dose contrôler

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sorello 2017-06-18T12:53:05+02:00
Bronze

Facebook m'a tué, c'est l'histoire de la mort de la sociabilité tel qu'on la connaissait avant le développement des réseaux sociaux, un caméo sur les nouvelles manières de se cotoyer ou on se poke, on se tweete, on cale nos rendez-vous sur des calendrier numérique, on fait de nouvelles rencontres via les sites, on compte sur facebook pour se rappeler des anniversaires, on part en vacances pas pour en profiter mais pour prendre de belle photo a poster sur fb et insta. on ne prend plus le temps de rien puisqu'on passe tout notre temps le nez dans le numérique.

Tout le monde n'est pas comme ça, fort heureusement, personnellement n'ayant pas facebook je me sentais peu concerné (quoique, le livre parle plusieurs fois de l'ironie du numérique "t'as pas facebook alors ta vie est forcément inintéressante")

Facebook m'a tué c'est une satire social, un doigt pointé sur les pc, les telephones et les hommes et femmes qui oublient de lever le nez. c'est un livre a lire, parce qu'il est criant de vérité, teinté d'une touche d'ironie bien placé pour essayer de nous bousculer un peu.

Ca donne envie de décrocher du téléphone ... jusqu'a la prochaine notification.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyaline 2017-06-04T11:50:46+02:00
Bronze

J'ai cherché ce livre pendant au moins deux ans (non non, je ne rigole pas) et je l'ai enfin eu dans les mains ! Je m'étais faîte une autre idée de ce livre, je le pensais un peu plus humoristique, cependant, il s'agit là d'un livre tout de même réellement intéressant, qui traite le sujet Facebook mais aussi le sujet numérique avec à la fois une vivacité d'esprit et un sens de l'ironie mordant !

J'ai accroché au livre dès les premières pages, même si je n'ai rien appris à travers ce livre, étant de cette fameuse génération Y née en même temps qu'internet et ayant grandi avec... Car malgré tout, c'est une petite prise de conscience vis-à-vis de notre façon de nous comporter avec Facebook entre les mains, et plus particulièrement avec internet, un téléphone, un pc... Par rapport à comment nous réagissons face aux autres pour essayer de les voir, ou même quand on est avec eux !

On a des histoires différentes tout au long du livre, même si on retrouve parfois les mêmes personnages. Et c'est d'autant plus gênant pour nous, que ce sont des conversations, des situations réelles ! Ce livre donne envie de s'éloigner un peu de son pc, de son portable, des réseaux sociaux, pour remarquer que les auteurs ont raison, qu'on passe trop de temps dessus. Néanmoins, ce n'est pas pour autant que ce livre ne fait que dénoncer, il montre aussi les bons points que l'on trouve à travers le numérique !

Je ne dirai rien sur les personnages que l'on retrouve dans ce livre, notamment parce que ce ne sont pas des personnages, mais des personnes réelles ! Ma chronique est donc courte, mais je vous encourage à lire ce livre qui a le mérite de nous faire prendre conscience de notre comportement. Le seul reproche que je peux faire à ce livre, c'est son titre. Car on ne parle pas uniquement de Facebook, et on a tendance à penser que ce sera un livre drôle, qui nous fera passer le temps et rire un peu. C'est le cas, mais pas seulement. On se rend rapidement compte que ce n'est pas fonction première.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par violaineb 2016-09-15T15:14:44+02:00
Lu aussi

Se livre m'a permis d'avoir un autre regard sur le monde de Facebook, je le conseil et je l'ai trouvé instructif !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marjoriie24 2016-09-04T11:47:34+02:00
Diamant

des anecdotes vraies , drôle , rapide a lire qui fait réfléchir j'ai beaucoup aime ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Iliane 2016-02-14T12:06:11+01:00
Or

A la fois drôle et inquiétant, ce livre se révèle être un p'tit bijou critique sur notre monde moderne et la génération Y.

Cette deuxième lecture est d'autant plus drôle que j'ai pu expérimenter certaines de ses situations avec des amis.

Afficher en entier

Date de sortie

Facebook m'a tuer

  • France : 2011-03-10 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 105
Commentaires 36
Extraits 11
Evaluations 31
Note globale 7.38 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode