Livres
463 908
Membres
423 646

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Hathor13 2019-05-22T16:30:39+02:00
Argent

Quand la fantasy rejoint le monde moderne, le roman se déroule aux États-Unis et pourtant sous la plume de l’auteur on se croirait en Irlande avec toutes ces créatures magiques bien qu’au début de l’histoire la magie et les mystères n’apparaissent que par fragments, et il faut attendre la moitié du livre pour plonger dans l’histoire et voir l’intrigue vraiment se dévoiler. Le livre tient parfois plus de l’histoire d’horreur que du roman fantasy ou de fantastique, jusqu'à ce que l’on arrive à la fin où l’auteur dévoile un mystère bien construit et un univers féerique dans la pure tradition irlandaise. Un bon livre dans l’ensemble

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neelhann 2019-04-22T10:49:28+02:00
Or

Un magnifique livre. Un univers fantastique. Une ecriture fluide et agreable

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myline 2019-03-15T13:50:54+01:00
Argent

Une fantasy pure et dure mais aussi assez abstraite. Je n'ai pas accroché sûrement parce que j'aime les lectures plus légères.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jujub92 2018-12-16T20:16:12+01:00
Lu aussi

Un bon roman qui nous plonge dans les légendes du Petit Peuple. On y suit une famille tout ce qu'il y a de plus banale au prise avec le peuple féerique.

C’était une lecture agréable bien qu'un peu longue par moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou-du-76 2018-12-10T15:54:29+01:00
Or

Grande surprise pour ce roman que j'ai beaucoup apprécié !

Certes j'ai eu du mal à m'y mettre (140 pages lues en août puis plus rien jusqu'à novembre), mais une fois lancée, impossible de m'arrêter !

Je pense juste que je n'étais pas dans le mood pour ce genre d'histoire quand je l'ai commencé, et comme c'est le livre préféré de ma mère, j'étais un peu effrayée de prime abord. Mais en plus d'être une belle découverte, ça m'a réconciliée avec les histoires sur le petit peuple et les fées.

En déménageant dans une petite ville d'Irlande, Gabbie, ses petits frères Sean et Patrick et leurs parents ne se doutaient pas des événements étranges auxquels ils assisteraient au bout de plusieurs mois.

Une agression dont on ne retrouve pas le coupable, des ombres dans la nuit qui font la promesse de revenir vous chercher.

Mais cette famille ne s'attendait pas non plus à rencontrer des fantômes du passé, d'être confrontés à l'inexplicable. Faërie nous emmène dans un monde mystérieux et enchanteur, angoissant et horrifiant.

Malgré un début assez lent, l'action arrive rapidement dans ce roman. On n'a pas le temps de s'ennuyer et toutes les révélations qui se font au fur et à mesure sont très addictives. On pourrait être intimidé en sachant que ce livre date de 1988, mais je peux vous assurer que la plume est fluide et que ça se lit facilement !

Quant à l'histoire, elle est originale et rythmée, l'auteur sait nous faire languir pour connaître le fin mot de l'histoire.

Raymond E. Feist a aussi su me mettre mal à l'aise à la lecture de certains passages, j'en avais le coeur au bord des lèvres mais une envie croissante de savoir la suite !

Les personnages sont complets et réalistes, on parvient à se mettre à leur place dans leurs moments de questionnement.

L'auteur nous offre une palette diversifiée de personnages, et même ceux relégués au second plan m'ont intéressée.

Par contre, j'ai trouvé la fin un peu lente, comme si l'auteur essayait de retarder l'échéance, mais sans nous fournir de réel contenu. C'est-à-dire qu'il rallonge certaines scènes sans que cela ait un réel intérêt pour le lecteur, et j'avoue que la lecture en devenait plus difficile. Mais le dénouement final ne m'a pas déçue, loin de là !

Ce qui m'a fait finir le livre sur un très bon sentiment, c'est le prologue. L'auteur est très original quant à ce que les personnages retiennent de toute cette histoire ; j'ai trouvé ça juste génial !!

En bref, je vous conseille de lire ce roman vraiment intéressant et happant, je pense qu'il pourrait plaire à beaucoup !

Bonne lecture !

Lou

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-23T14:37:27+02:00
Or

Un roman de fantasy où l'on suit une famille qui intéresse manifestement les créatures magiques du coin. L'ambiance est vraiment réussie, reprenant les créatures mythiques classique (fées, gnomes et autres) dans un environnement moderne, en ajoutant un peu d'horreur... Je l'ai lu il y a plusieurs année mais l'avais trouvé très réussi, et j'avais vraiment bien accroché à l'ambiance très particulière. Une lecture très agréable !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2018-04-27T17:09:39+02:00
Or

Un bon roman fantasy. Le monde des fées et autres dans notre monde actuel c’est surprenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielicanela 2018-04-19T21:51:23+02:00
Diamant

Amatrice de fantasy, de fantastique, de légendes celtiques et irlandaises, de Shakespeare aussi... Cet ouvrage m'a fascinée, enchantée, repoussée, fait sourire, fait pleurer. J'ai l'impression d'être passée par toutes les nuances émotionnelles possibles en lisant, vivant chaque action en prenant partie tour à tour pour tel ou tel personnage (ou tel "camp"). Ce n'est pas facile de trouver les mots pour décrire l'expérience offerte par l'auteur, mais je vais essayer d'être au plus juste de ce que j'ai ressenti.

Spoiler(cliquez pour révéler) La forme globale de l'ouvrage est un peu celle des "Songes d'une nuit d'été" de Shakespeare: on commence dans la raison, on plonge dans la déraison et la féerie, puis on revient à la raison.

On retrouve toutes les légendes irlandaises, mais au lieu de les amener d'un point de vue rationnel, l'auteur choisit de faire des petites touches de surnaturel qui créent des émotions chez les personnages humains et les lecteurs, pour petit à petit faire plonger de plus en plus l'histoire dans l'univers des "sidhe". Là réside tout l'émerveillement et l'horreur de l'histoire. L'un ne va pas sans l'autre, mais je ne vous dirais pas pourquoi.

Je conseille vraiment ce livre aux amateurs de fantastiques et de légendes irlandaises, il est vraiment génial. Par contre, du fait de propos sexualisés très présents, ainsi que des scènes pouvant choquer par leur violence et d'autres émotionnellement difficiles à gérer quand on n'y est pas préparé, je recommande ce livre à un public adulte et averti. On est loin des Walt Disney avec Raymond E. Feist!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AuBazartdesMots 2018-03-10T08:30:49+01:00
Bronze

Il était une fois une ferme au bord d’une grande forêt verdoyante. Une famille reconstituée, qu’on peut qualifier de bobo, emménage pour se créer un nouveau départ. Entre la crise d’adolescence de Gabbie et les courses des jumeaux Sean et Patrick, la maison est bien agitée. Et qui deviendra de plus en plus bruyante quand les cris des enfants se confondront avec les rires des farfadets.

Car la ferme au cadre charmeur est situé au carrefour entre le monde des humains et celui des fées qui, attirées par le charme de Gabbie et l’innocence des jumeaux, vont troubler la quiétude de la famille. Il y a une tension larvée, une malignité qui erre dans les pièces, dans les grincements de portes, et qui se terre sous le lit des enfants. Et les parents, aveugles, cherchent à rationaliser quelque chose qui ne peut l’être.

Si j’ai adoré l’idée de l’ouvrage, j’ai hélas trouvé que le roman prenait son temps pour se mettre en place, et je l’ai trouvé un peu longuet par instant. J’ai eu du mal à entrer dans la lecture, ce qui m’a inquiétée, le livre faisant plus de 630 pages! Mais je suis têtue, j’ai persisté devant cette icône de la littérature fantasy, et je ne le regrette finalement pas!

Second bémol, je dois avouer ne pas avoir apprécié les personnages principaux. La famille Hasting m’a lassé dans sa perfection et ses bons sentiments, croisement entre les Ingalls et Notre Belle Famille. Tout est beau tout est rose, et même en cas de dispute, tout le monde s’aime. Seuls caractères avec du relief, les jumeaux ont été parfaitement narrés par FEIST, qui nous fait rappeler à quel point on peut être imaginatif et naïfs quand on a 8 ans.

En effet, on se remémore avec émotion l’enfant qu’on a pu être, et à quel point on s’inventait des histoires auxquelles on croyait dur comme fer. Le monstre sous le lit, le lutin voleur de chaussettes… Toutes ces figures folkloriques nous ont hanté dans notre enfance, et FEIST y fait appel pour nous entraîner dans un univers familier et en même temps lointain.

L’auteur nous livre une ode au folklore irlandais avec ses farfadets et autres créatures, et fait régulièrement des clins d’oeil shakespeariens avec la présence dans l’ouvrage de Puck ou Titania.

Le style est simple, l’écriture est fluide et en même temps très évocatrice, et c’est le grand point positif du livre. Difficile d’être indifférent devant certains passages qu’il ne faut pas lire la nuit tombée, je pense notamment à la « chose noire » qui m’a fait songer à LOVECRAFT. Il y a des passages érotiques, horrifiques qui clairement interdisent cet ouvrage à des yeux trop jeunes… et qui m’ont permis de réaliser que je suis encore bien sensible!

J’ai adoré l’ambiguïté des personnages du Petit Peuple, plein plus denses que les protagonistes humains. Si vous voulez lire une histoire de Fée Clochette, passez votre chemin, les créatures ici sont ambivalentes, sauvages et sans conscience. Les fées sont loin des considérations bassement humaines du Bien et du Mal, et peuvent agir dans les deux sens selon leur volonté.

Enfin, la fin m’a laissée un peu dubitative et la solution trouvée pour résoudre l’intrigue m’a un peu déçue.

Pour conclure, malgré les nombreux bémols évoqués, j’ai plutôt apprécié la lecture de cet ouvrage. Si ce n’est pas un coup de coeur absolu, j’ai passé néanmoins un bon moment de littérature avec cet ouvrage que j’avais dans ma liste de livres à acquérir depuis bien longtemps!

N'hésitez pas à jeter un oeil sur mon blog: https://aubazartdesmots.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 327e 2018-02-16T11:32:05+01:00
Or

La lecture commence tranquillement avec l'arrivée de la famille Hastings, Phil, Gloria et leurs enfants, Gabbie l’aînée et les jumeaux, Patrick et Sean, fraîchement arrivés dans leur nouvelle propriété, une ferme, vieille et isolée entourée de forêts. 

Pour eux qui étaient habitués à une vie plus luxueuse à Hollywood, c'est un tout nouveau départ. On apprend à connaitre chaque membre de la famille, il ne se passe pas grand-chose mise à part quelques rares passages intriguants.

J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, car ils sont, à mon goût un peu trop dans le stéréotype bourgeois américain et surtout ils sont tous assez plats. Les jumeaux sont un peu plus intéressants mais rien de transcendant. 

Les grosses parties du roman sont découpées en mois, juin quand le récit débute, décembre quand il se termine. Si la montée en pression ce fait au fur et à mesure, c'est réellement à partir du mois d'octobre que tout s'accélère. Ceci dit, la lecture n'est pas ennuyeuse pour autant et est même addictive, car l'auteur sème au fil du roman des indices qui ne donne envie que d'une chose : connaitre la clé du mystère ! 

J'ai été un peu déçus par la fin qui manque selon moi d'action. Où est le sanglant du résumé ? Où la frayeur à laquelle je m'attendais ? Car au cours du récit, il y a vraiment des passages qui m'ont fait  flipper, du coup je m'attendais à une fin un peu plus trash.

C'est une des raisons qui fait que ce livre n'est pas un coup de cœur mais simplement un très bon moment de lecture.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode