Livres
540 248
Membres
570 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de fairyjapan : Mes envies

Adore-Moi !, l'intégrale Adore-Moi !, l'intégrale
Lisa Swann   
Ce livre de Lisa SWAN est d'une sensualité folle qui va mêler passion, quêtes personnelles et danger. On se retrouve ici face à une histoire tant captivante qu'addictive !
Anna est une jeune femme de 25 ans qui s'apprête à quitter Paris pour aller vivre à New-York et espère percer dans le journalisme et vivre de ses passions : l'écriture et le dessin. Peu de temps avant le départ pour sa nouvelle vie, Anna fait la connaissance avec Dayton, guitariste dans un groupe de rock, et les deux personnages sont alors embarqué par un ensemble de sensation : désir, passion, sentiments..
Ils vont devoir apprendre à se connaître l'un l'autre, à se faire confiance et livrer leurs plus sombres secrets pour réussir à créer les bases d'une relation solide et suivie.
Ils vont passer de difficultés et difficultés tout au long de ce livre et devront se battre pour se protéger l'un et l'autre des révélations(fracassantes) sur leurs passés respectifs... Anna fera tout ce qui est possible pour protéger son compagnon, mais aussi leurs proches de toutes les épreuves qui se présentent sur leur chemin, mais elle va devoir se rendre compte que l'on est plus robustes à deux et qu'un amour vrai et sincère permet de vaincre les épreuves les plus ardues.
Ce livre mélange romance, passion, danger et action et est écrit de telle façon que l'on ressent les émotions des personnages : bonheur, frustration, peur, amour... Lisa SWAN nous propulse dans un tourbillon d'émotions toutes plus fortes les unes que les autres et à peine le livre ouvert, il nous tarde de connaître la suite des évènements. Chaque personnage nous touche au plus profond de nous-même et nous pousse a la réflexion sur de nombreux sujets auxquels on ne pense pas forcément. Je vous recommande vivement ce livre qui est certes long mais aussi vraiment addictif!

par Lililou82
Backstage, Tome 2 : Enlève-moi Backstage, Tome 2 : Enlève-moi
Tracy Wolff   
Un bon tome.
Le couple Quinn/Elise m'a bien fait rire avec ces petites vengeances personnelles.
Une lecture simple mais plaisante.
Le seul défaut et que comme dans le 1er tome, le passé difficile des personnages n'est pas assez exploité.

par Adèle
Backstage, Tome 3 : Emporte-moi Backstage, Tome 3 : Emporte-moi
Tracy Wolff   
Une bonne suite.
J'ai bien aimé les personnalités de Wyatt et Poppy.
L'histoire est simple mais efficace.
C'est plaisant à lire.

par Adèle
Briar Université, Tome 3 : The Play Briar Université, Tome 3 : The Play
Elle Kennedy   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2019/10/08/saga-n24-briar-u-elle-kennedy-tome-3-the-play-lecture-v-o/
Après une sérieuse débâcle lors d’un match de hockey important, dont il se sent responsable, Hunter décide de mettre de côté sa vie sexuelle afin de se concentrer uniquement sur le hockey pour ne plus causer ce genre de problème à son équipe. Et cela semble lui réussir jusqu’à ce qu’il rencontre Demi, une nouvelle camarade de classe. Très vite une forte amitié se met en place et le fait que Demi ait un petit-ami arrange beaucoup Hunter. Avec ça il est sûr que les choses n’iront jamais plus loin que l’amitié. Seulement quand Demi se retrouve célibataire et qu’elle décide de trouver quelqu’un pour oublier son ex petit-ami, la tentation va faire surface et Hunter va devoir faire un choix. Tenir la promesse qu’il s’est faite à lui-même ou céder à la tentation?

J’attendais ce troisième tome avec énormément d’impatience. Depuis sa première apparition dans le second tome de « Off-Campus« , j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur Hunter Davenport et je ne suis absolument pas déçue! J’ai adoré ce tome, c’est même mon préféré du spin-off « Briar U »! Hunter est un personnage absolument génial qui m’a un peu rappelé Garrett par certains côté. Il est drôle, gentil, attentif et déterminé quand il se fixe un objectif. J’ai également trouvé son histoire intéressante et plus particulièrement son background familial que l’on découvre enfin. Mais ce que j’ai préféré c’est la relation qu’il développe avec Demi. L’amitié qui se crée entre eux est vraiment sympa et j’ai adoré leurs interactions. Demi est elle aussi un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Elle a du tempérament, de l’humour et pas mal de répartie. Elle a aussi des passions un peu étrange qui lui donne un côté un peu décalé qui est assez drôle. C’est quelqu’un d’attentif aux autres et cela se ressent notamment dans sa passion pour la psychologie et la compréhension de l’esprit humain. J’ai d’ailleurs trouvé que ce point et les références faites par Elle KENNEDY sont vraiment bien traité. J’ai moi-même suivi des études de psycho pendant deux ans et j’ai retrouvé des sujets plutôt familiers traité avec énormément de justesse. On sent que l’autrice a fait des recherches là-dessus et c’est toujours quelque chose que j’aime dans un roman, cela permet de vraiment coller à la réalité.

Un autre point qui m’a énormément plû dans ce tome c’est la réapparition de plusieurs personnages de la série « Off-Campus« . J’ai adoré voir ce qu’ils étaient devenus et cela m’a donné envie de les suivre une nouvelle fois. Je ne dirais pas non à un autre tome de « Briar U » ou tout autre projet nous permettant de retrouver ces personnages mais aussi ceux qu’on découvre dans ce dernier tome. Parce qu’il y en a vraiment auquel j’ai complètement accroché et que j’aimerai vraiment découvrir de façon plus approfondie, notamment Conor et Matt, les coéquipiers de Hunter. Ils apportent un vrai quelque chose à l’histoire et c’est franchement sympa.

Concernant la trame principale n’incluant pas la relation Hunter/Demi, je l’ai trouvé vraiment intéressante. Elle KENNEDY traite de sujets importants avec beaucoup de justesse tout en nous réservant un énorme plot twist auquel je ne m’attendais absolument. Cela n’a fait que confirmer mon coup de coeur pour « The Play » que je trouve construit du début à la fin avec des personnages vraiment géniaux, beaucoup d’émotions et pas mal d’humour, exactement ce que j’attends de ce genre de lecture!

Elle KENNEDY se confirme ainsi comme une valeur sûre car je n’ai pas été déçue une seule fois en lisant ses romans. Je pense d’ailleurs bientôt découvrir ses autres séries afin de voir ce que cela donne dans un univers autre que l’université et le hockey. (Même si j’espère très fort avoir d’autres romans de ce genre parce que ça marche vraiment bien pour moi, encore plus si c’est pour retrouver ces personnages…).

« The Play » doit sortir en français aux alentours du 5 novembre alors si vous avez aimé « Off-Campus« , ainsi que les premiers tomes de « Briar U« , je vous recommande plus que vivement de lire ce livre.
Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark
Sara June   
J'ai abandonné cette lecture peu après le "grande révélation".
Ce livre est d'un ennui ! Tout se résume à "je bande " et "je mouille" dès les premières pages. Sans oublier les fameux "joui pour moi", "tu es à moi" ...
Des parties de jambes en l'air à gogo et entre ça, du vide, des clichés et du blabla inutile. Les personnages sont plats, l'histoire est plate, l'écriture est plate. Aucune émotion ne ressort. Bref, je me suis forcée, car je voulais connaître cette terrible révélation, mais quand enfin on nous l'apprend, je me suis dit "ha ben oui, c'est lié au cul", évidemment ... Grosse déception
Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider Dark Soldiers, Tome 3 : Burning Rider
Sara June   
C’était un grand plaisir de retrouver l’univers toujours aussi addictif des Dark Soldiers et J’étais ravie de faire plus connaissance avec l’un des membres du MC dont la personnalité me plaisait beaucoup dans Sexy Wild Rider. Kill est le meilleur ami de Path et aussi le sergent d’arme, nettoyeur par excellence au MC. Craint par ses ennemis mais aussi respecté par ses pairs. Il est impitoyable et ne ressent aucun sentiment d’empathie sauf pour ses frères et leurs régulières.

A peine sorti de prison après presque 3 ans d’incarcération, que les embrouilles le talonnent. Alors qu’il devrait se sentir libre et se jeter dans les plaisirs dont il a été privé depuis trop longtemps, Kill se sent oppressé et des cauchemars continuent de hanter ses nuits. Mais depuis son arrivée au refuge où il a été affecté pour les heures des travaux d’intérêt général qu’il doit à l’état, il a compris vite que ses mauvais rêves seraient les moindres de ses maux.

Caitlyn, quant à elle, travaille au dit refuge contre un gît et un peu de monnaie pour faire face au quotidien. Quelle est l’histoire de cette rousse à la peau diaphane et au corps longiligne ? Mystère total. Tout ce qu’on sait, ce qu’elle a peur. Même très peur depuis qu’elle se sent épiée. Cette surveillance à son insu a-t-elle rapport avec l’amitié qui la lie à ce nouveau arrivé au refuge ? Ou cache t-elle aussi des cadavres dans son placard ? Une partie du mystère ne sera levée qu’après l’incendie criminel qui s’est déclaré au refuge !

Caitlyn et Kill est une histoire improbable. La première n’est pas assez belle pour attirer la convoitise des hommes surtout d’un homme de l’acabit de Kill. Ses formes quasi-inexistantes ont toujours été soumises aux critiques de son entourage surtout des mecs. Elle est la copine rêvée mais pas l’amante désirée. De ce fait, elle a perdu toute confiance en ses pouvoirs de séduction. Au point de se résigner à sont sort. Un homme dans sa vie, elle ne fait plus que le rêver. Quant au deuxième, ses relations avec les femmes ont toujours été sans ambiguïté. Éphémères, sans attaches. Il ne se fait pas d’illusions sur lui-même. S’il peut susciter le désir des femmes, et les combler sexuellement, il n’attend pas plus d’elles. Il est le genre d’hommes qu’on craint, mais jamais un mec à aimer et à garder.

Et pourtant….L’attirance était fulgurante et intense entre eux, même si Kill entretient le déni des émotions qu’elle lui fait sentir. Il n’a qu’un objectif, préserver leur amitié coûte que coûte. Mais le destin et le danger qu’elle encours vont sceller leur sort…

Comme je disais en haut, c’est toujours un plaisir de plonger dans l’univers des Dark Soldiers mais aussi de me délecter de la jolie plume de Sara June. Assidûment fluide et sans chichi. L’auteur nous a encore une fois offert une histoire fabuleuse avec moult émotions. Cette fois-ci la romance primait sur les affaires louches du club mais non moins appréciable. Car la relation entre Cait et Kill était spéciale et m’a fait fondre plus qu’une fois. La précarité de la situation de Cait m’a touchée et la réaction du soit disant meilleur ami était le pic de cette magnifique romance. Sara June nous a quand même offert des rebondissements haletants au fil des pages. Et aussi moult frissons pendant cette chevauchée intense et passionnelle. Saupoudrée de douceur et d’amour. En somme, une histoire superbement bien menée.

Burning Ride est une lecture que j’ai hautement appréciée, car l’auteur nous a montré un autre visage des bikers que celui qu’on leur connait. Loin de leurs brutalités habituelles. Un univers dans lequel on perçoit leur solidarité. Pour le meilleur et pour le pire. Leur amitié indéfectible, leur amour sincère et désintéressé envers les uns et les autres. Et s’ils sont toujours prompt à dégainer pour protéger les leur, ils sont enclins aussi à rire de tout et de rien. Leur bonne humeur est juste contagieuse.

Burning Ride, est un superbe moment lecture à vous recommander et dont je remercie Carole et les éditions Addictives !
Dark Soldiers, Tome 4 : Hot Rider Dark Soldiers, Tome 4 : Hot Rider
Sara June   
Attention SPOILER, si vous n'avez pas lu les autres romans !!!

Les Dark Soldiers sont internationaux, le club d’Hedonas est celui de Dee, de sa famille et de ses amis Path, Eden, Kill, Caitlyn, Hush, Lily, Mace, Tips, Scott… sous un précepte simple et pourtant si fort : moto, famille et liberté.

Depuis le départ de Sara, Dee n’a pas vraiment eu d’amies féminines. Elle a toujours eu une certaine complicité avec Tips, il est même devenu l’un de ses meilleurs amis, puis il y a eu l’arrivée de Lily. Elle a pris sa défense face à l’un de ses frères, une première. Après l’attaque de Chacal, Dee a peur et découvre des sentiments qu'elle ne savait pas si puissant.

Dyleila «Dee» Harris est la fille de Connor Harris, président des Dark Soldiers et de Maggs. Elle suit études de chirurgie dentaire. Elle adore ses frères, mais parfois elle aimerait être libre comme toutes les autres femmes. Dee est très protectrice envers ce qu’elle aime, elle a un caractère du tonnerre et ne se laisse pas marcher dessus.

La narration est à la première personne, le point de vue est celui de Dee et parfois nous avons celui d'un Soldier.
L’intrigue est bien menée, une conclusion excellente pour cette saga. Dee adore son mode de vie, mais il lui est imposé et violent. Elle décide alors d’apprendre à se défendre. Elle aimerait que les hommes, surtout l’un d’entre eux, ne la voit pas seulement comme la fille de Connor, mais comme une femme. Bien décider à vivre après avoir appris la règle de son père, Dee se lance dans la découverte du monde loin du club. Un nouveau départ.
La plume est fluide et c’est très facile à lire. Le prologue narre un passage de la vie de Dee à 11 ans, sa raconte avec Tips et Kill, puis nous avançons dans le temps avec l’arrivée de la Tigresse Lily, puis d’Eden et de Caitlyn. Nous revisitons tous les tomes à travers les yeux de Dee. Le rythme est excellent, le suspense est au rendez-vous malgré quelques rebondissements déjà connus nous sommes happés par l’histoire.
Les émotions sont diversifiées et intenses. Nous vivons au cœur des Dark Soldiers, leur peur, leur angoisse comme celle de perdre l’un des leurs, leur tristesse mais aussi leur joie et leur espoir. Dee est la princesse de ses gros durs au grand cœur. Elle est forte, mais loin de sa famille elle devient mélancolique tout en prenant son indépendance. Le plus dur est d’affronter ses sentiments qu’elle sait non réciproque. Nous allons revivre toutes les émotions des premiers tomes, différemment de nos précédentes lectures néanmoins aussi puissantes. Un sacré bonus pour ce dernier tome, c’est extra. Les relations intimes sont torrides, sensuelles et bien décrites. Parfaites !
Les personnages secondaires restent dans l’ensemble les mêmes avec en plus Rover, un nomade, Haley la colocataire de Dee à l’université, Dean un quaterback, Ben étudiant en médecine,...

Une histoire au goût d’interdit, de secrets, une belle romance pour conclure cette saga. Les émotions sont belles et intenses, les rebondissements accaparants, l’intrigues captivantes,… Une revisite de la saga dans ses plus belles situations, angoisse et joie, tristesse et espoir, l’amour et l’amitié. Un ensemble charmant dans un monde d’autorité et de violence. À découvrir avec plaisir !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/10/dark-soldiers-tome-4-hot-rider-sara-june.html

par Matoline
Endless Love, Tome 1 : Endless Love Endless Love, Tome 1 : Endless Love
Cécilia Tan   
>>> http://www.leslecturesdelily.com/2015/01/endless-love-ecrit-par-cecilia-tan.html

Ce livre m'a mis en pétard tellement je l'ai trouvé mauvais et il me remet en colère en tapant mon avis. Je suis rarement dans un tel état à cause d'un livre !
Je n'ai pas du tout aimé cette lecture. Pour moi, l'histoire n'est pas recherchée, elle n'apporte absolument rien. L'héroïne est une fille facile, sans caractère, sans intérêt, elle m'a agacée. J'ai trouvé trop de points communs avec d'autres romans érotiques. À quoi ça sert de nous resservir un roman similaire aux autres ? J'aurais largement préféré autre chose. C'est clair que j'ai détesté ce livre et que je ne lirais pas la suite.
Ah, si, pour finir sur une note positive, la couverture est très jolie, sensuelle et coquine, au moins un bon point !
Endless Love, Tome 2 : Endless Seduction Endless Love, Tome 2 : Endless Seduction
Cécilia Tan   
J'ai été très déçut par ce tome. En effet la première partie du livre ouvre des idées intéressantes qui ne sont pas creusés dans la suite du livre. Et j'ai trouvé la fin très bâclé !
Le personnage de James est très peu présent dans ce tome et m'a laissé un arrière gout de salaud dans ce tome, alors que je l'avais adoré dans le premier opus.
Le personnage de Karina était pourtant très bien partis dans la premier et retombe un peu. Elle est la femme perdu et désespéré qui cherche sont Amoureux. Seule son espièglerie envers Damon est authentique.
Et quand à Damon, c'est un personnage qui méritait matière et là il est juste représenté en mufle, goujat prétentieux... pas très intéressant pour le lecteur.
J'attend donc le dénouement pour me prononcer sur mon point de vue global de cette saga.

par camicase
Les Insurgés, Tome 1 : Conquête Les Insurgés, Tome 1 : Conquête
Elle Kennedy   
Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

par viedefun

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode