Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de fairynanouche : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger Beautiful Bastard, Tome 2 : Beautiful Stranger
Christina Lauren   
Bien, mais juste un cran en dessous du premier tome.
Il m'a manqué la petite étincelle qui ferait de ce roman un livre addictif.
j'ai tout de même hâte de connaitre les prochains personnages.

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard Beautiful Bastard, Tome 1 : Beautiful Bastard
Christina Lauren   
Ce livre est présenté comme étant le nouveau "sex-seller" et le livre de l'été, je suis tout à fait d'accord avec ça !! Une fois en main impossible de le lâcher, dès les premières lignes on sait qu'on va aimer, et même en voulant faire durer le plaisir, on se rend compte, bien trop vite, que c'est déjà fini, et on en veut plus, beaucoup plus ! L'histoire est une romance érotique sans secrets, et sans intrigue du fait de la vie sans problèmes de nos deux héros.

Mais attention, ce n'est pas parce que les personnages, Chloé et Bennett, n'ont pas de passé torturé, que l'histoire est fade ou sans intérêt, bien au contraire. Ils ont tous les deux un sacré caractère, et pour notre plus grand plaisir, ils n'ont pas leur langue dans leur poche, ils sont sarcastiques et acerbes à souhait, ils aiment jouer au chat et à la souris, en même temps ils le font tellement bien, nous sommes pile dans le thème "de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas", et pourtant cela ne va pas les empêcher de refuser le bonheur qui frappe à leur porte. Vous l'aurez compris leur "relation" ne va pas être des plus simple, ils refusent l'un l'autre de franchir les limites qu'ils ont construites, pas de sexe au travail, mais leur attirance va prendre le dessus, ils se cherchent, se trouvent, se font du mal, ils essaient de résister, et pourtant et ce qui n'était, au départ, qu'un plan cul va se transformer en relation, en amour ... en tout cas pour l'un deux, et pour une fois, ce n'est pas celui qu'on croit ;-))

Par contre je ne comprends pas les comparaisons avec la saga Cinquante Nuances, car ici, il n'y a ni bondage, ni punition, ni SM, et ni passé torturé, juste 2 adultes qui éprouvent une attirance physique mais qui refusent de laisser libre cours à leurs sentiments, et j'avoue aussi encore chercher la ressemblance avec Twilight, car oui ce livre est avant tout promu comme étant une Fanfiction de Twilight ... Heureusement pour nous les auteures ont avoué avoir retravailler le texte pour l'édition :-)

Alors si les termes "fanfiction" et "Twilight" vous rebutaient, mais que vous chercher une romance érotique avec du caractère, du sexe, de la tension, de l'amour et bien foncez, ce livre est pour vous :-) En tout cas moi j'ai adoré et j'aime Bennett !!


par coco69
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
L'accro du shopping dit oui L'accro du shopping dit oui
Sophie Kinsella   
Beaucoup d'humour dans ce livre. Ce qui est bien c'est qu'on peu se mettre à la place de Becky. Qui ne rêve d'un beau mariage dans un grand hôtel tous frais payés? Mais en même temps on ne veut pas décevoir sa gentille maman qui, comme toutes les mères, décide tout à notre place???

par katou6464
Agatha Raisin enquête, Tome 9 : Sale temps pour les sorcières Agatha Raisin enquête, Tome 9 : Sale temps pour les sorcières
M. C. Beaton   
Cette fois-ci, Agatha aurait mieux fait de s'enfermer chez elle avec ses deux chats au lieu de s'enfuir dans un petit village perdu. Décidément, les criminels se réveillent lorsqu'elle est dans les environs!

Agatha vient tout juste d'arriver au Garden Hotel. La saison touristique est terminée et le climat est déprimant. De plus, il ne reste que quelques résidants retraités et permanents à l'hôtel. Pour Agatha, il n'est pas question de passer ses soirées à jouer au Scrabble avec ces petits vieux. Alors qu'elle est de retour d'une promenade sur la jetée, Daisy, une résidente de l'hôtel lui recommande d'aller voir Francie, la sorcière du village afin qu'elle l'aide avec ses cheveux. L'on se souviendra que lors de sa dernière enquête, notre chère Agatha a perdu une partie de ses cheveux... Enfin bref, tant qu'à aller la sorcière pour ses cheveux, pourquoi ne pas en profiter pour acheter un philtre d'amour afin de reconquérir le cœur de son beau James?

Suite à sa rencontre avec la sorcière, Agatha prend un verre dans un pub miteux du village et fera la connaissance de l'inspecteur Jimmy Jessop. Il n'en fallait pas plus pour qu'Agatha tente d'oublier James et jette son dévolu sur cet inspecteur en testant les bienfaits du philtre d'amour. Mais les événements se bousculent pour Agatha. Alors qu'elle retrouve son vison vandalisé dans sa chambre, celle-ci est certaine que c'est la sorcière qui a fait le coup. Elle décide donc de se rendre chez elle afin de lui remettre les pendules à l'heure. Malheureusement, quelqu'un est passé avant notre chère Agatha. La sorcière du village vient d'être assassinée! Notre détective en herbe est suspecte et ne peut quitter le village. Aussi bien utiliser ce temps pour enquêter!

Vraiment, les vacances, ça ne réussit pas à notre chère Agatha. Chypre fut un désastre et maintenant, Wyckhadden. Peu importe où elle va, les meurtriers semblent sortir de leur cachette lorsqu'elle arrive en ville.

Un peu comme lors du sixième tome, les habitants du village de Carsely m'ont horriblement manqué. Heureusement que notre protagoniste appelait Mrs Bloxby pour prendre des nouvelles. La relation entre James et Agatha ne va pas en s'améliorant. Décidément, elle a le don de toujours faire des bêtises qui éloignent son voisin à chaque fois. Si seulement, l'un et l'autre savaient le nombre de rencontres manquées... Faut dire que Sir Charles est toujours là au moment où il ne faut pas! Mais j'adore voir toutes ses mésaventures. Cela me fait sourire à chaque fois.

Quant à l'enquête, eh bien cette fois-ci, l'auteure m'a drôlement surprise. J'ai bien apprécié suivre les pistes pas à pas et je n'aurais pas pensé que l'enquête se terminerait ainsi. J'ai eu des soupçons, mais tout est resté flou. Ce fut une fin vraiment rocambolesque et qui donne un aperçu sur la suite de cette saga. D'ailleurs, je me demande si Agatha et James vont finir par se revoir un jour!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas
Michelle Gagnon   
J'ai adoré ce thriller !
Un rythme palpitant, des personnages bien accrochés et qui ne se lamentent pas sur leur sort, une belle plume et des scènes de course poursuites bien imaginées : personnellement je suis fan !


Au-delà d'un nouveau côté du hacking dévoilé, Michelle Gagnon nous parle d'une vérité bien triste que peu de gens croient et qui pourtant persiste : les jeunes à la rue dont personne ne se soucie et qui sont souvent utilisés à des fins malhonnêtes... Et cela existe partout dans le monde !

Je trouve que le choix des personnages est vraiment bien pensé : deux jeunes de deux horizons totalement différents qui pourtant se retrouvent dans la même galère et à devoir se débrouiller dans un monde où la corruption est présente à chaque coin de rue.

Ils sont d'ailleurs très attachants et leur histoires également... Ce sera un plaisir pour moi de les retrouver bientôt !

À lire intensément !

par lilisyco
Heartless Heartless
Marissa Meyer   
Je ne m'attendais pas à grand chose de ce livre. Le résumé ne présente qu'une jeune fille insatisfaite de sa vie et qui veut mieux. Quelle erreur ! Une fois commencé, je n'arrivais plus à le poser ! On oscille entre réécriture d'Alice au Pays des Merveilles et Age Victorien, entre folie et indépendance de la femme. Heartless m'a surprise d'une très bonne façon et moi qui ne connais que les adaptations de Disney d'Alice au pays des Merveilles, j'ai pû comprendre et retrouver des personnages que je connaissais. Je me doutais de la fin [spoiler]On sait que c'est Catherine qui va devenir la reine des coeurs[/spoiler] mais je n'arrivais pas à comprendre comment Marissa Meyer allait réussir jusque là . Mais elle a merveilleusement bien réussi ! Lady Catherine Pinkerton, notre héroïne m'a donné envie de l'étrangler à plusieurs reprises mais j'aimais cela car ses actions correspondaient parfaitement à son caractère. Même la fin m'a comblé [spoiler]Même si elle devient méchante et cruelle, on en veut encore ![/spoiler] elle fait ce qui manque parfois dans certains livres, elle dit ses quatre vérités à certains personnages !
Hearltless a vraiment été une lecture rafraichissante et additive. Je conseille pour les fans de réécriture... et pour les autres aussi ! Marissa Meyer s'améliore avec chaque livre !
Je laisse le mot de la fin à Cheshire: "But hoping is how the impossible can be possible after all. "
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 2 : Le Prince des Ténèbres The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 2 : Le Prince des Ténèbres
Cassandra Clare   
Comme pour le tome précédent je vais faire les points positifs et négatifs.
Points négatifs:
Beaucoup sont restés les même ce qui est un peu dommage.

1. [spoiler]Le plan toujours aussi débile d'Emma de sortir avec MarK; Vraiment de la mauvaise écriture. Déjà il ne dure pas longtemps et ce finit juste par "Oui mais en fait on c'est rendu compte que ça marchait pas. Voilà." Ça ne sert à rien. En plus quand Julian finit par apprendre la vérité... et bah il apprend la vérité. Aucune conséquence dramatique rien. Du coup, elle aurait pu lui dire depuis le début.

2. On nous répète tout le long du livre, des deux livres, que si des parapatais tombent amoureux c'est terrible, que si l'Enclave apprend ça, la punition sera terrible. etc etc... Et quand l'inquisiteur l'apprend, bah il est plutôt cool avec ça, pas de scandale. Ils peuvent rester ensemble (je veux dire on ne les sépare pas immédiatement), ils négocient tranquils, il y a même une solution pour briser le lien, tranquil quoi. Ça sert à rien de faire monter tout cette tension, de teaser les terribles conséquences pour finir par ....

3. La multiplication des romances. Il n'y a rien de mal à ajouter un peu d'amour dans ses livres. Je suis la première à soupirer comme un vrai cliché de midinette après un joli couple de personnage; mais là c'est juste trop. Je résume: Julian aime Emma qui aime Julian mais qui sort avec Mark qui aime Kieran et Cristina (c'est pas très claire) qui sort avec Diego qui est fiancé avec Zara mais qui aime comme même Cristina qui a des doutes sur ses sentiments pour Mark et Diego (et Kieran c'est dans ma tête ou il y a un truc un peu étrange entre eux ?). De plus Kit a l'air de bien aimer Ty qui a l'air de bien l'aimer, mais il embrasse la soeur jumelle de Ty, Livy. Et puis Diana et Gwynn. A un moment donné du livre je me suis demandé si je n'étais pas tombée dans un épisode des feux de l'amour.

4. Toujours dans la romance: le teasing de la relation Dru-Jaimie, je veux pas jouer ma vieille réac mais elle a quoi ? 12-13 ans ? Début de l'adolescence, premier baiser etc Et lui il a 16-17 ans, fin de l'adolescence début de la vie adulte. Pour moi la différence d'âge il y a pas de problème, les personnages peuvent avoir 20 ans de différences je m'en fout, mais là la différence d'âge compte.
Une relation en deux personnes qui on 20 et 30 ans pour moi c'est pas grave mais une relation entre une personne qui a 20 ans et l'autre 10 ans, là y a un problème (je prends un truc extreme volontairement), ils n'ont pas la même expérience.
Une relation entre: une fille de 9 ans et un mec de 13-14 ans c'est très glauque.
Une relation entre une fille de 12 ans (ou un garçon) et un mec (ou une fille :p) de 16 ans c'est à la frontière de l'abus. Il faut qu'elle/il soit plus mature 15-16 ans déjà c'est moins ... abusif ?
On a beau dire que Dru a le corps d'une fille de 15-16 ans, c'est LE CORPS pas l'esprit ni l'expérience. Et ça me dégoute parce que vraiment ça aurait pu être évité. Et oui je sais il ne s'est rien passé c'est juste de la suggestion. Mais je connais Clare, elle n'a pas ajouté cette histoire pour ne rien en faire.

5. Le personnage de Livy qui est presque exclusivement décrite et construite par rapport à son frère alors que lui il a une personnalité et une histoire en dehors de sa soeur.

6. Alors celle la je l'attendais. La raison pour laquelle Clary ne veut pas se marier à Jace. J'espérais une raison un peu originale et je me doutais que ça allait être une raison débile et c'est une raison débile.
Résumons un peu les différents obstacles qu'a traversé notre couple:
-tome 1, le mauvais caractère de Jace du à son enfance traumatisante (sa jalousie envers Simon, sa peur d'aimer etc..) = OK c'est normal pas de problème, chacun son caractère
-tome 1, en fait Clary et Jace sont frère et soeur = Ok, c'est inattendu (j'y ai jamais cru 2 secondes mais bon passons)
-tome 2, ils hésitent à se mettre ensemble = OK on peut comprendre que ça les dégoutte inceste tout ça..
-tome 2, au moment ou Clary se décide, Jace a lu aussi fait son choix et c'est celui du frère = Ok c'est logique, jusque la tout va bien
-tome 3, ils sont toujours dans l'hésitation, Jace a du sang de démon malédiction, traumatisme, Valentin etc = OK c'est logique et c'est dans la continuité des autres tomes
-tome 3 Jace meurt. Et oui difficile d'avoir une relation avec un mort sauf si on est ...
-tome 3, en fait ils ne sont pas frère et soeur, il n'y a pas de sang de démon, Jace est vivant tout est bien qui finit bien. Mais bon il y encore un petit malaise au début = OK c'est le dénoumment et après ce qu'ils ont traversé ça se comprend et puis il faut se réhabituer au fait qu'ils ne soient pas frère et soeur.
-tome 4, Jace fait des rêves bizarres, il veut tuer Clary, il n'en parle ÉVIDEMMENT à personne parce que fuck you, les médecins (frères silencieux), sa copine, ses amis, un sorcier, c'est pour ceux qui ont un putain de cerveau pas pour ceux qui veulent se la jouer je suis tellement seul et solitaire dans ma forteresse de solitude
-tome 4 Jace est possédé
-tome 4 Jace est dépossédé, mais à la fin Jace a disparu
-tome 5, Jace est possédé, il n'est plus lui même etc
-tome 5, Jace a du feu sacré en lui du coup on peut pas le toucher!
-tome 6, Jace a toujours du feu sacré en lui, mais ça finit par s'arranger.
-tome 1 des TDA: et bah Clary fait des rêves où elle meurt et ÉVIDEMMENT elle n'en parle à personne parce que la non communication c'est LE SECRET d'une vie de couple réussie.
Rien que le temps qui vous a fallu pour lire cette liste montre le problème. Il y a a trop d'obstacles, trop de péripéties et toujours pour rien. C'est quasiment toujours des faux obstacles (le coup du frère), ou des problèmes causés par leur stupidité et non par leur défaut (la possession, le rêve de sa mort) et qui se finissent par un Deus ex machina (la résurrection, l'épée pour sauver Jace, le feu sacré qui s'en va).
Au final ce n'est pas ''oh lala leur amour a traversé tellement d'épreuves" qu'on ressent mais "encore ? mais j'en ai marre!" (le tout agrémenté de quelques mots colorés de votre choix. Moi j'aime P.t..n) Quand j'ai lu ça j'ai juste levé les yeux au ciel tellement ça me blasait.
Je ne veux pas être méchante mais j'espère qu'un des deux va mourir dans le tome suivant parce que si Clare a ajouté ça pour rien, juste pour faire du drama, ça sera la preuve qu'elle est plus une mauvaise auteur qu'une bonne. Et ça me fait mal de le dire parce que l'univers qu'elle a créé est assez incroyable.

7. Zara: quand ce personnage est arrivé, j'ai tout de suite pensé aux inconnus et à leur sketch Biouman. Quand elle parlait j'entendais "je suis le méchant et je vais tuer la gentille" "pourquoi s'en prend t'il à moi ?" Parce que t'es une gentille et que c'est un méchant" "Oh pour pourvu que les gentils gagnent" J'invite ceux qui ne connaissent pas à taper "Biouman les inconnus" sur youtube.
Elle est caricaturale. Le cliché de la pom pom girl pétasse dans le couloir du lycée américain. Et en plus elle est un conflit "amoureux" avec une des gentilles.
Valentin était un méchant assez subtil, il était charmant, Sébastien avait du sang de démon (logique qu'il soit méchant) mais était aussi charismatique, même Imogène qui était déjà très caricatural avait des motivations (son fils, son mari...)
Le seul moment où elle sort du cliché c'est quand elle parle avec Alec, là elle parait un peu plus crédible et met le doigt sur des points sensibles et pas si faux.

8. L'épée mortelle donnée aux chasseurs d'ombre par un ange, capable d'invoquer des anges et des démons, capable de forcer les gens à dire la vérité, une épée de mille ans capable avec les autres instruments mortels de commander Raziel, se brise comme un vulgaire mikado contre une vielle épée de famille ? (oui je sais c'est une épée légendaire etc.. mais comme même!) Il l'a trouvé où son épée Raziel dans un "Jouet Club", dans un paquet de miel pops ?
-Tiens Jonathan Shadowhunter, voilà Maellartach, l'épée mortelle!
-Merci oh Ange Raziel! Y a marqué Made in China dessus. Qu'est ce que ça veut dire ?
-Euhhhhh.... Je me casse. (Ange s'enfuit en courant)

9. L'enclave: Tiens 2 personnes prétendent avoir tué Malcom Fade et si on interrogeait la fille qui vient de ressusciter et qui a été torturée par l'épée Mortelle il y a de ça des siècles ?
On pourrait pas interroger l'autre fille, vous savez le centurion, la chasseuse d'ombre saine d'esprit et qui fait parti de l'élite des chasseurs d'ombre qui bien sure aura à coeur d'obéir à l'Enclave ? D'autant que si elle refuse ça serait louche non ?
Ah chut avec tes remarques raisonnables moi je veux du drame et faire le truc le plus dangereux possible.
Mais on pourrait pas l'interroger plus tard pour savoir où est le livre Noir et s'assurer qu'elle est digne de confiance? Tu pourrais avoir ton drame à ce moment là et ..
Ah tais toi file lui l'épée. Je veux du saaaaaaaang.
Bon pose lui vite fait ta question.
Mais arrête tu me saoules! Je prends mon temps si je veux. Tout le monde sent que ça pue mais je veux comme même faire trainer l'interrogatoire...
Bon la on devrait lui retirer l'épée elle a l'air au bord du pétage de plomb.
Ah mais ta gueule! Tu fais chier avec tes arguments qui montre que cette histoire est débile et n'a lieu d'être que parce qu'on est dans une scène à l'écriture assez mauvaise.

(je suis désolée (vulgarités, humour pas subtil..) mais la scène est débile de A à Z )

Relax voilà les points positifs, on n'affute pas son pieu en cachette pour me tuer la nuit dans une petite ruelle sombre et on essaye pas de cramer mon kot.

1. La mort d'Arthur: je n'ai rien ressenti à par de la pitié quand ce personnage est mort. C'est exprès cela dit: il n'aimait pas nos héros, nos héros ne l'aimaient pas. Sa mort comme sa vie a été pathétique (au sens premier du mot). Et c'est bien parce qu'on a pas de grande scène où les héros disent à quel point ils l'aimaient etc.. Pas d'hypocrisie ou de pathos forcés. C'est Kit qui en fait la remarque: leur oncle est mort ils s'en foutent point.

2. La mort de Livy et de Robert: brusque sans prévenir même si la façon dont ça arrive et complètement CON.

3. La mort de Malcolm là aussi c'est surprenant, au début j'étais un peu déçue, je veux dire après tous ces morts, ce plan, complexe, toutes ces souffrances, elle est l'intrigue du tome 1 : pas même l'occasion d'échanger deux mots. Mais en fait c'est assez surprenant, bien vu et innovant.

4. Moins de "Oh lala Jace et Clary sont tellement géniaux" Il y en a un peu au début et un peu à la fin mais ça se calme. Nos héros ont autre chose à faire que de penser à eux. Surtout et je le répète mais le côté héros de Jace et Cary est très bizarre quand on y réfléchit (voir mon commentaire Lady Midnight).

5. Les enquêtes des héros. Chacun a son histoire, sa mission mais ça se rattache bien à la grande.

6. La relation Julian-Emma, Pas 700 pages x 2 tomes de "oh je l'aime, oh il m'aime" Ici on angoisse mais ça n'empêche pas de bosser, il y a un monde à sauver et puis on s'aime alors on arrête de blablater et rejeter l'autre pour ensuite revenir. On met les choses à plat quand on en peut plus et on s'embrasse (même si on angoisse à mort un peu longtemps).

7. Diana: au début je trouvais ça très bizarre qu'elle se mette à raconter tout à un "ennemi" mais après réflexion c'est vraiment la réaction de la personne qui n'en peut plus de cacher son secret qui finit par exploser et à tout raconter à un "inconnu" (même si leur relation sort un peu de nulle part).

8. Alec et Magnus au début ça me saoulait de les voir même si je les adore, c'était vraiment du fan service, mais ils arrivent assez bien à s'intégrer à l'histoire sans bouffer toute la place.
Leur couple est assez bien traité pas de "quand on les voit ensemble on sait que c'est pour la vie" "leur couple était tellement beau que son coeur serrait, elle./il espérait tellement avoir ça un jour" "Ils sont tellement lumineux ensemble que je pense à acheter de l'écran total"
Non. Par des gestes tendres discrets, des échanges de regards, on a l'image d'un couple solide, unis et amoureux.

9. Le roi de la cour des ténèbres et l'intrigue rattachée à Kieran (même si la perte de mémoire qui COMME par hasard couvre toute la scène de fouet et la dispute avec Kieran.)

10. Le baiser Kit/Livy: il ne sert pas à grand chose mais dans ce contexte ou Livy et Ty sont si proche il y a une certaine logique à ce que Livy veuille embrasser KIt. Logique perverse parce qu'il faut reconnaître c'est un peu glauque (j'en appelle aux filles qui lisent ce livre vous embrasserez le mec de votre frère/soeur ? Ou la copine de votre frère/soeur ? Et même question pour les mecs: y a des mecs ici ? (vraie question, je connais qu'un seul mec qui ai lu ce livre)) mais cette raison est compréhensible et ne sort pas de nul part.
Anecdote amusante tous ceux qui meurt dans ce livre: Arthur, Malcolm, Robert, Livy et bah ils sont célibataires. Ce qui sont en couple ou ont une relation amoureuse vivent.
Pareil pour les autres livres: Sébastien, Jordan (allait se faire larguer), Raphaël, Camille, Max, l'inquisitrice, Hodge, Valentin, le père de Julian: tous célibataires!

11. Le côté sombre de Julian. Angoissant et bien géré. Par petite touche on a un vrai héros sombre pas un mec qui croit que insulter les gens et tuer des gens sous contrôle mental c'est être mauvais et avoir une part de ténèbres en lui. Encore plus angoissant est sa relative tranquillité vis à vis de ça. Il sait que c'est mal mais c'est comme ça il ne va pas se torturer des jours avec ses choix. Il les assume. [/spoiler]

Un résultat encore en demi tente donc mais avec beaucoup de points positifs. C'est ça qui est le plus rageant. Comme la dernière fois si quelqu'un veut en discuter pas de problème (surtout si j'ai dis un truc faux) et puis ça change de ceux qui mettent un pouce rouge juste parce qu'on critique leur livre préféré!
Tiens c'est bizarre ça sent le brulé chez moi. Pas grave je pars me balader dans une petit ruelle sombre.

par ilovelire
Le Manoir, tome 5 : Lou et l'île maudite Le Manoir, tome 5 : Lou et l'île maudite
Évelyne Brisou-Pellen   
C'est toujours une excellente série !
Dans ce tome, on découvre les nouveau personnages de Lou et du bébé, mais on en sait aussi plus sur le Capitaine, présent depuis le début mais dont on ignore le passé.
Comme toujours, Liam fait ses petites enquêtes pour savoir qui sont les deux nouveaux, et quel est le lien qui les unissent.
La fin est inattendue, et j'ai vraiment envie de lire le T6 !
  • aller en page :
  • 1
  • 2