Livres
371 557
Comms
1 289 728
Membres
251 451

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Faites vos jeux !

3 notes | 5 commentaires | 2 extraits


Description ajoutée par Bookfile 2016-03-03T22:12:47+01:00

Résumé

Huit personnes très différentes se réveillent dans une maison sans fenêtres. Il n’existe qu’une seule issue, et pour sortir il faut posséder le code. L’un des prisonniers est l’organisateur de l’expérience. Il est le seul à connaître la combinaison. Mais pour débloquer la porte, il faut être deux, et deux seulement. Le but du jeu ? Éliminer les innocents pour rester avec le plus susceptible d’être un psychopathe. Quand la logique est inversée, les règles classiques du huis-clos ne tiennent plus, il faut protéger « le loup ». Jusqu’où iriez-vous pour récupérer le code sans devenir une cible ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

Or
3 lecteurs
PAL
12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Saelira 2016-04-02T11:41:00+02:00

Je plongeai soudainement dans un profond sommeil. Je me rappelle confusément d'une sensation dure et froide sur mon visage, comme si je gisais sur le sol. Pourtant j'étais conscient d'être assis sur une chaise, retenu par les poignets;

Et c'est là qu'il y a eut la première décharge ; la première d'une longue série.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Avalon 2017-05-18T11:42:38+02:00
Pas apprécié

Que dire de ce roman, si ce n'est qu'il est très mauvais.

Je lis pas mal de navet en ce moment mais celui-ci bat tous les records. Et je n'exagère même pas.

Alors oui la couverture est jolie et travaillée mais l'ensemble est catastrophique.

C'est bourré de fautes d'orthographe, de grammaire et de synthaxe. L'auteure ré-invente des expressions françaises. Certaines phrases n'ont aucun sens car ils manquent des mots, ou à l'inverse, il y en a en trop.

Les dialogues ne sont pas visuellement clair alors on lit les pensées des personnages, pour finalement se rendre compte qu'au milieu il y avait une phrase de dialogue. Il faut donc revenir en arrière pour comprendre le début mais surtout chercher, pour trouver la fin. C'est du gros n'importe quoi.

Ce n'est pas en primaire, qu'on apprend qu'il faut commencer un dialogue par un tiret et ouverture des guillemets ?!

Quant à l'histoire, bien qu'elle ne soit pas très originale, j'avais l'espoir de faire une bonne lecture mais les personnages sont très antipathiques ; les scènes sont gores et morbides.

Mais alors ce qui a de plus hallucinant dans ce livre, c'est bien qu'à la fin on ne sache toujours pas l'identité du loup. Est-ce-que l'auteure le sait elle-même ?!

Un roman catastrophique, que je ne recommande absolument pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valou1300 2017-04-03T16:41:13+02:00
Argent

Le synopsis de ce livre me plaisait, 8 personnes enfermer dans une pièce et pour s'en sortir s'allier au "loup". Le livre était sympa, vite à lire. Il y a des fautes d'orthographes, problèmes de syntaxes, mais bon je ne peux pas me permettre de juger car je suis mauvaise en orthographe.

J'ai été un peu déçue car je m'attendais à ce que livre soit plus "trash", à ce chacun des personnages montent sa petites stratégies pour éliminer les autres et enfaite non.

Spoiler(cliquez pour révéler)
et au niveau de la fin du livre, je m'attendais vraiment à ce qu'il y ait un "loup" et la non plus rien...

Pour le coup c'est vrai que c'est un livre original de par son idée, mais pour moi l'auteur n'a pas assez explorer cette idée, je trouve que c'est encore trop "gentillet"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kkittymelo 2016-05-09T17:24:21+02:00
Lu aussi

Bon, je ne vais pas y aller par 4 chemins : je n’ai que moyennement apprécié ce livre. Preuve en est qu’il m’a fallut tout de même 3 semaines pour en venir à bout.

Clairement, j’ai choisi ce titre car le synopsis m’a réellement attirée. Une histoire en huis clos comparable aux dix petits nègres d’Agatha Christie ou à Doubt (le manga) de Yoshiki Tonogaï, il ne m’en fallait pas plus pour succomber. D’autant que la chance m’en est donné de pouvoir le recevoir via la masse critique Babelio. J’étais donc en joie lorsque je l’ai reçu dans ma boîte aux lettres.

Dès les premières pages, le ton est donné. 8 personnes que rien ne destine à se rencontrer (?) se retrouvent enfermés tels des lapins retenus par un loup inconnu. Un enregistrement lance le jeu et seul 2 personnes - loup compris - pourront revoir la lumière du jour.

J’ai beaucoup aimé l’idée mise en place par l’auteure. Certes, c’est du déjà vu mais l’innovation de ce roman vient de la psychologie que l’auteure à voulu développer vis-à-vis de ses personnages. En tant que lecteur, on s’efforce de découvrir le loup via des indices – ou pas – et les comportements de chacun. Au fur et à mesure que l’histoire avance, les actes des protagonistes deviennent de plus en plus « limites », ils perdent relativement vite leur humanité, au point de se demander si nous perdrions aussi rapidement notre humanité et notre sens moral dans une telle situation.

De plus, Julia Richard construit son récit de telle sorte que le mystère plane autour de ces gens, enfermés à leur insu. Chacun renferme un secret lié à la situation et chacun possède une clé pour tirer avantage de ce « jeu ». C’est à la fois bien joué et à la fois très mal développé par l’auteure malheureusement. Premier couac qui ne m’a pas convaincue. Le flou qui entoure chaque personne n’est pas exploitée jusqu'au bout où une fois le livre refermé, des questions les concernant restent en suspens. Julia Richard lance un appât mais à chaque pas que l’on fait pour résoudre l’énigme, l’appât se retire encore plus loin sans jamais l’atteindre. C’est dommage car cela laisse un goût d’inachevé et d’un manque de travail de la part de la romancière.

Autre point qui m’a fortement dérangée, c’est ce manque cruel de relecture du roman. Purée quoi ! On a le droit a des phrases pas du tout française car une idée est venue s’implanter à la précédente mais sans correction de cette dernière. Des mots confondus, une conjugaison approximative. « Mathieu étaient… » Et puis zut, le manque de tiret lors des dialogues m’a complètement perdue à certains moments. Par exemple, un personnage parle (il y a donc le tiret) et puis, la phrase n’en finit plus. On se rend compte alors qu’il s’agit des pensées de la dite personne mais quelques lignes plus loin, le dialogue continue sans prévenir. Du coup, il faut relire la page pour savoir qui parle, qui est dans la conversation et savoir s’il s’agit réellement d’un dialogue ou de pensées. Bref, un vrai fiasco de mise en situation qui perturbe beaucoup trop la lecture. Désolée d’être aussi franche mais j’aime lire un livre avec un minimum de travail éditorial.

Concernant mon appréciation globale, il faut quand même dire que le manque d’explications finales fait retomber le suspens qu’on aurait pu avoir lors du dénouement. Je me suis vite doutée du pourquoi du comment mais à force de faire des détours, j’avoue que l’auteur à bien jouer son coup. Surtout que l’histoire étant racontée par tous les personnages, chacun à voix au chapitre et permet d’une part de mieux les comprendre ou les soupçonner mais aussi de bien brouiller les pistes. Les premiers m’ont laissée complètement pantoise de part l’originalité apportée par moments, la tension qui se crée. Contrairement aux derniers chapitres qui m’ont souvent ennuyée car je ne voyais plus au l’auteur voulait en venir.

Trop d’indices disséminés sans être développés et des révélations concernant les personnages qui tombent un peu trop tard auront fini d’achever ma lecture sur une note plutôt négative. Dommage http://melimelobooks.blogspot.com/2016/05/faites-vos-jeux-julia-richard.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissEcho 2016-05-02T10:11:40+02:00
Bronze

En lisant le résumé de ce livre, j'ai tout de suite eu envie de le lire. Je suis une grande fan d'Agatha Christie et le premier livre que j'ai lu d'elle, c'est les Dix petits Nègres. Autant dire que l'histoire de Julia Richard me plaisait sans même l'avoir lue.

J'ai eu un peu de peine à rentrer dans l'histoire, je ne comprenais pas tout et surtout je n'avais pas fait attention à une page en particulier, une page qui change tout ! En effet, le livre est découpé en neuf parties, une pour chaque personnage et une dernière partie en plus. Ainsi, nous avons le point de vue de chacun des personnages même si certaines parties donnent plus de renseignements que d'autres.

L'histoire débute super bien (enfin bien pour moi pas pour les personnages, hein !), huit personnes sont enfermées dans une maison, l'objectif pour eux est de trouver quelle est la personne la plus susceptible d'être le "loup", la personne qui les a enfermée. Et qui se trouve avec eux ! Ils se rendent vite compte que le seul moyen de s'échapper de la maison est de jouer le jeu. Les plans commencent à s’échafauder et les mensonges commencent.

Et nous aussi, lecteurs, nous commençons à nous poser des questions, lequel de ces personnages est le plus fou ? Qui aurait pu faire ça ? L'atmosphère est pesante et angoissante parce qu'on ne sait pas qui est le responsable. Les personnages essayent de s'analyser entre eux, mais ils ne sont pas super doués, pas de chance, ils ne nous aident pas beaucoup. Jusqu'à la fin, je n'ai pas réussi à découvrir qui était derrière tout ça et le premier problème dans cette histoire m'a éclaté à la figure... La fin ne donne pas clairement le coupable. Je n'ai absolument rien compris de la fin. Elle est maladroite et incompréhensible. Et ce n'est pas le seul problème de ce livre !

En effet, il y a un manque de soin flagrant. Soit c'est sûrement un problème de relecture de l'auteure soit ... je sais pas. Certains mots sont mal orthographiés : Slave pour salve... débouter pour déboutonner... et les expressions sont parfois changées, il faut mieux au lieu d'il vaut mieux ou encore le méchant petit canard au lieu du vilain petit canard. De petits détails qui m'ont bien fait rigoler mais question relecture du livre, c'est du zéro pointé ! Autres négligences, les tirets du dialogue qui, parfois, n'existent pas, à toi lecteur de savoir où ils sont. Et ne parlons pas des oublis de virgules... Bref, j'ai eu l'impression de lire un livre rédigé par une enfant ou, au mieux, une adolescente.

Les personnages ne sont pas assez travaillés, même si le point de vue change à chaque partie, j'ai eu l'impression d'être dans la tête d'un seul et même personnage. Quand la narration passait à un autre point de vue, je n'arrivais même pas à savoir si c'était un homme ou une femme qui parlait, je devais sans cesse revenir à la page qui annonçait le point de vue pour me dire "Ah oui, c'est elle qui parle !"

En conclusion, l'histoire partait d'une très bonne idée, je ne l'ai lu que pour cette raison d'ailleurs, mais côté personnages et écriture, c'est un vrai désastre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2016-04-27T06:47:19+02:00
Or

Dès les premières lignes, l'auteure nous plonge dans la terreur. J'ai adoré le décors imaginé. L'ambiance du huit-clos est parfaite. Avec des protagonistes comme vous et moi. Leur crainte de mourir, de ne pas être parmi les deux, va faire ressortir le monstre qu'ils ont en eux. Même le plus doux des agneaux peut devenir le pire des loups.

Chaque personnage devient narrateur à un moment de l'histoire. On apprend à le connaitre et, chaque fois, nos certitudes sont remises en doutes. Chacun aurait de bonnes raisons d'être le loup. Avec tous un avantage qui pourrait être déterminant.

J'ai adoré l'intrigue, la manière dont le récit est relaté, dont les évènements s'enchaînent. Avec une fin qui donne un goût amère. Tout aurait-il pu se dérouler différemment? Comment est-il seulement possible de savoir comment des personnes vont réagir et surtout interpréter le peu d'indices et d'éléments qu'on leurs fournis? Beaucoup d'explications dans les dernières pages qui, je le regrette, ne m'ont pas toujours parues très claires. Comme si tout n'était pas dis. Des choses sous-entendues.

Un thriller psychologique qui nous montre toute l'horreur de la nature humaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saelira 2016-04-02T11:35:53+02:00
Or

J'ai eu la chance de me rendre au salon du livre, d'y rencontrer et parler à Julia Richard qui m'a dédicacé son premier bouquin ! Et j'avoue que je ne suis pas déçue de mon choix !

C'est sûr qu'il y a quelques imperfections mais j'ai trouvé que c'était vraiment pas mal du tout pour une première oeuvre ! Déjà comment résister à un résumé pareil qui m'a toute de suite penser aux mangas Judge - Doubt alors un roman qui reprenait cette idée mais en échangeant les règles... bien évidemment que je le voulais !

Huit personnes, complètement différentes les unes des autres au niveau métier, background, âge (enfin pour certains) qui se retrouvent on ne sait comment attachés, les yeux bandés autour d'une table. Le but : se débarrasser des autres pour rester avec le plus susceptible d'être le loup !

Je vais me débarrasser des défauts : effectivement en parlant de ces personnages, j'ai remarqué qu'ils se ressemblaient beaucoup. Beaucoup trop même. À part certains qui sortait du lot (genre la jeune Jenna super intelligente ou Charles papi grognon) et j'avoue que quand on a pour chacun plusieurs chapitres avec leur point de vue qui leur est adressé, on s’attend forcément à ce que les caractères ou les histoires soient un peu plus exploités ! Bon voilà un point qui surprend au début !

Par contre Julia Richard a très bien sût décrire sût décrire leurs sentiments dans ce cadre effrayant et sinistre où ils se retrouvaient. La peur, la haine, la folie, de quoi devenir bipolaire ! Vraiment flippant ! Parfois quelques longueurs, mais bien rattrapés par des retournements situations, des coups de théâtre, de la goritude (ça ne se dit pas mais on s’en fiche !). Vraiment ça fait froid dans le dos ! Une expérience très intéressante de la nature humaine, mais... olala ! À aucun moment on ne veut se retrouver leur place ! Et puis même si on a la chance de sortir, c'est une expérience qui marque, qui traine à la peau telle une cicatrice.

De tous les personnages, j'avoue avoir eu un faible pour Jenna et Roxanne ! Jenna qui, bien qu'arrogante, ne se laisse pas faire malgré son jeune âge (j'aimerai tellement avoir son esprit !) ! Et Roxanne parce que... ben c'est Roxanne ! Je ne saurais pas trop pourquoi l'expliquer, personnellement elle m'a attiré dès le début.

Par contre quelle frustration ! J'étais CERTAINE - non convaincu du coupable ! Et j'avoue que parfois je me disais "bon je sais que c'est cette personne ! Arrêtez le suspens inutile !" c'est vraiment amusant de se casser autant la tête! Frustrant, mais amusant !

C'est une histoire qui va en crescendo et qu'on termine très rapidement, car on veut savoir absolument la fin !

Personnellement je le conseille aux fans de thriller, de Doubt et Judge (du film Sceau aussi haha !) ou alors comme moi, les psychopathes qui aiment étudier la nature humaine ! FAITES VOS JEUX !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2016-03-29T14:31:28+02:00
Or

J’ai trouvé ce roman intéressant tant par ses idées que par sa construction.

En effet le roman est séparé en parties qui correspondent à chacun des personnages présents.

Les points de vue sont internes pour nous permettre de vraiment de nous mettre dans la peau du protagoniste.

Les idées sont intéressantes, j’ai bien apprécié le fait que le roman soit en quelque sorte comme une télé (enfin un livre) réalité. On y voit les personnages vivre au quotidien, apprendre à se connaître mais aussi s’entretuer puisque c’est malheureusement le but du jeu.

Les descriptions sont assez présentes que ce soit concernant les descriptions du lieu de vie ou celui des sentiments.

Concernant les descriptions des personnages il n’y en a pas assez selon moi. Même pour ce qui est des liens entre eux ou de leur vie avant le jeu on ne se trompe pas je pense qu’il aurait été nécessaire d’avoir un peu plus de détails physiques.

Ce qui m’a un petit peu gênée c’est le fait que Julia Richard ne fasse pas de différence entre les personnages masculins et féminins. Pourtant lors des points de vue c’est selon moi essentiel de différencier et de ne pas traiter les situations de la même manière.

Les protagonistes se ressemblent un peu tous, j’aurais peut-être voulu retrouver des personnalités plus affirmées ou plus différentes en tout cas. Ce que j’ai bien apprécié c’est que pour chacun des personnages j’ai pu ressentir de l’affection, de la peur, de la haine ou de la tristesse selon certaines situations.

Personnellement je serais curieuse de mener cette expérience (sans aller aussi loin évidemment) pour savoir jusqu’où certaines personnes seraient capables d’aller pour sauver leur vie.

La fin est selon moi trop floue et pas assez approfondie. J’ai un peu eu la sensation que l’auteure ne savait pas vraiment comment terminer son roman. Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de fin.

En résumé un roman assez intéressant au niveau des idées qui nous fait nous demander jusqu’où peuvent aller les personnes que l’on connaît… et est-ce que l’on les connaît si bien qu’on le pense.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/03/affaire-n15-faites-vos-jeux-de-julia.html

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 13
Commentaires 5
Extraits 2
Evaluations 3
Note globale 4.67 / 10

Évaluations