Livres
461 258
Membres
417 372

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Maintenant, nous étions face à face, les yeux dans les yeux, et nez à nez. Ses yeux bleus plongeaient dans les miens, la passion et l'émotion impossible à rater.

— Tu es ma femme, dit-il à seulement quelques centimètres de moi, son souffle chaud vacillant sur mes lèvres. Tu m'as épousé à Las Vegas il y a deux ans.

— Oui.

— Et je suis ton mari.

Je hochai la tête, des larmes glissant de mes yeux.

Il serra les dents et grogna.

— Et ceci, c'est nous en train de consommer notre mariage.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier

S'il voulait me voir torse-nue, qui étais-je pour le contredire ? Tendant les bras derrière moi, je détachai la seule chose qui empêchait mes seins d'être exposés au monde entier. Je ne m'étais jamais retrouvée sans vêtements à l'extérieur auparavant et je m'attendais à détester ça, mais alors que l'air touchait ma peau, je me sentis soudain libre et sauvage ; comme si je prenais un risque et en aimais chaque seconde.

— Seigneur, tu as un superbe coffre.

Je ris.

— Un beau coffre ? Waouh, c’est sexy. Je suis quoi, un meuble ?

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier

— Ne détourne pas les yeux, dit-il. Regarde-moi.

Je tournai mon visage pour faire ce qu’il demandait. Ses yeux bleus lumineux plongèrent dans les miens, gonflant mon cœur d’une émotion écrasante. Il bougea en moi, lentement, dedans et dehors, sans jamais détourner le regard.

Je baissai les paupières alors que la passion enflait dans mon corps.

— Ouvre les yeux, Andie, regarde-moi. Je veux te voir jouir.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier

— Hé ! protestai-je en tendant le bras pour le récupérer.

Elle le donna à Kelly en maintenant une forte emprise sur mon épaule.

— Détends-toi. Nous sommes là pour t’aider.

— Oh par mes culottes de mamie roses, vient-il juste de faire ça par message ? Quel connard.

Elle me regarda avec son expression brevetée du 'c’est-quoi’ce’bordel ?'.

— Sérieusement, Andie, tu dois vraiment lui donner un coup de pied dans les parties quand nous reviendrons.

— Qu’est-ce que ça dit ? demanda Candice en me relâchant et en tendant le bras pour prendre le téléphone.

— Lis et pleure.

Kelly me lança un regard de pitié alors qu’elle donnait le téléphone à Candice.

Deux secondes plus tard, cette dernière tapait un message.

— Non ! m’écriai-je en tentant de le prendre. Ne fais pas ça.

— Trop tard ! Trop tard ! chantonna-t-elle en dansant autour de moi et en tenant le téléphone au-dessus de sa tête.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode