Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de fan2lire : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Regain Regain
Jean Giono   
Tous sont partis.
Panturle se retrouve seul dans ce village de Haute-Provence battu par les vents au milieu d'une nature âpre et sauvage.
Par la grâce d'une simple femme, la vie renaîtra.
jean Giono, un de nos plus grands conteurs, exalte dans Regain avec un lyrisme sensuel les liens profonds qui lient les paysans à la nature.

Aubignane, « collé contre le tranchant du plateau comme un petit nid de guêpe », est un village de l’arrière pays provençal qui se vide peu à peu de ses habitants : ils ne sont plus que trois à se partager les maisons abandonnées.
Un matin, le père Gaubert, vieillissant, décide de partir. Puis au début du printemps, c’est au tour de la Mamèche, qui demeure au village depuis 40 ans, de disparaître...

Panturle, un homme encore jeune qui n’a pas de femme, est le dernier habitant.
Un jour, au retour d’une chasse au renard, il aperçoit une jeune femme qui éveille son désir.
Il la suit à travers bois : s’agit-il de la femme que la Mamèche, avant sa disparition, avait promis de lui ramener ?

L’écriture de Giono est sublime, toute en poésie, en raffinement et en simplicité.
Les métaphores notamment sont superbes, particulièrement bien choisies et travaillées.
Giono adopte des images concrètes, liées au monde de la nature, végétale ou animale.
« L’été, le soleil qui boit comme un âne sèche son bassin en trois coups de museau » : Giono n’hésite pas à comparer une saison à un animal ou des astres au monde végétal : « La nuit entasse ses étoiles comme du grain ». L’auteur livre à son lecteur une apologie de la nature mais aussi de l’homme, à travers ses productions, tels les outils.
Un des premiers outils sur lequel s’attarde Giono, c’est l’enclume du père Gaubert : « l’enclume est toute luisante, toute vivante, claire, prête à chanter ».
Gaubert est véritablement la mémoire artisanale d’Aubignane.
Avec son départ, c’est tout un trésor de gestes qui disparaît.
Giono célèbre le monde paysan, celui qui s’adapte aux conditions climatiques, qui fait sans cesse preuve de créativité, qui lutte pour survivre.
Dans ce monde laborieux, un éclair d’espérance peut toujours briller : ici, c’est la femme qui apporte le regain, la flamme de fécondité, celle de la terre, mais aussi celle de l’enfant.
J’ai apprécié dans cette édition la préface qui nous permet d’entrer dans ce livre avec un regard éclairé et le dossier conclusif qui apporte des repères biographiques sur Giono et des jalons pour mieux comprendre l’œuvre.

Au cours du roman, des notes de bas de page permettent d’éclaircir certains termes de patois.
« Regain » est un roman, dont on savoure avec délectation les superbes métaphores.
J’ai lu ce court roman avec beaucoup de plaisir, goûtant chaque mot, chaque phrase, tournant les pages avec bonheur.
Un grand classique à (re)découvrir.

Merci à:
Christelle Gaté pour son aide précieuse.

G. le 22/09/2010.


par Gambit
Vent d'Est, vent d'Ouest Vent d'Est, vent d'Ouest
Pearl Buck   
il y a longtemps que j'ai lu ce livre, mais j'en ai un excellent souvenir, un souvenir fort... sur les traditions, et l'avancée, l'amour naissant entre deux personnes forcées d'être mariées... très beau livre

par Lilou
Elles ont aimé Elles ont aimé
Juliette Benzoni   
Une succession d'histoire d'amour plus ou moins connues. C'est très bien raconté par l'auteur, même si l'interêt des histoires est variable.

par Armide
La Mère La Mère
Pearl Buck   
Bien sûr, "La mère" n'est pas un roman contemporain. L'auteur, Pearl Buck, prix Nobel de littérature en 1938, a vécu presque toute son existence en Chine et a écrit de nombreux romans sur le sujet.
L'histoire de "La mère" est très simple, elle raconte la vie d'une paysanne Chinoise, au fil des jours et de la ronde immuable des saisons, le travail de la terre, les enfants à élever, tout ce travail pour finalement rester pauvre car les champs appartiennent à un propriétaire dont l'agent passe chaque année pour récolter le fruit du travail des paysans, ne leur laissant qu'à peine de quoi subsister.
Malgré la simplicité de ce récit, (il n'y a pas de grande histoire d'amour, pas de folles aventures.), ce personnage de femme est très attachant, on suit avec elle les heurs et malheurs de sa vie, les petites joies, les chagrins et les drames.
Pour moi, c'est un grand roman, que j'ai relu avec énormément de plaisir.

par Palmyre
Voyage au bout de la nuit Voyage au bout de la nuit
Louis-Ferdinand Céline   
Hommage à un prof d'éco qui m'disait: "J'aimerai renaître pour lire à nouveau ce livre comme si c'était la première fois!"
Un des ces bouquins qui marquent des vies.

par Joyce
Les cavaliers Les cavaliers
Joseph Kessel   
J'ai lu ce livre il y a bien longtemps, mais il m'a laissé un souvenir indélébile! non pas ds les détails de l'histoire mais dans la violence de ce jeu, de ce pays, à l'époque quasi inconnu! des sentiments tellement fort, un des 1er livre à m'avoir assommée littéralement après sa lecture!

par cathardy7
Jamais sans ma fille Jamais sans ma fille
Betty Mahmoody   
Je suis en train de lire ce témoignage qui fait un peu peur!!! Le récit est émouvant, poignant, cela parait presque irréel! Comme un homme peut-il battre sa femme, la forcer à accepter une culture qui n'est pas la sienne!!!! Cela relance le débat sur le fanatisme... et ça fait peur!!!

par Eliseirl
Le Premier Jour Le Premier Jour
Marc Levy   
J'ai été surprise de lire ce livre car il n'est pas du tout comme les autres livres de l'auteur. J'ai beaucoup plus aimé. J'ai hâte de lire le suivant.

par jujube
Les oiseaux se cachent pour mourir Les oiseaux se cachent pour mourir
Colleen McCullough   
Histoire très touchante d'un amour impossible. Les personnages sont bien et le livre est bien écrit.

par Bidule2
Les Tribulations d'une caissière Les Tribulations d'une caissière
Anna Sam   
c'est un livre sans prétention, agréable à lire, rempli d'anecdotes drôles et cyniques à la fois.