Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de fan2vamp : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Noces écossaises, Tome 3 : L'innocente des Highlands Noces écossaises, Tome 3 : L'innocente des Highlands
Gayle Callen   
Par le biais de netgalley, j'ai eu l'opportunité de découvrir ce tome. Je remercie la maison d'édition Harlequin pour me l'avoir fait parvenir. J'aime bien la couverture, elle reste soft et dans le thème. Seul hic, c'est le tome 3 d'une trilogie. Je ne l'ai su qu'une fois terminé (c'est inscrit à la fin du livre) Mais en ayant lu ce livre, je n'ai ressenti aucun manque, c'est donc que les tomes peuvent se lire indépendamment, même si maintenant je sais comment se termine les histoires d'avant. (Ce dont je n'avais aucun doute)

Une jeune femme se réveille dans la boue. Un mal de tête impossible à supprimer. Apparemment elle aurait chuté. Le pire ? Deux hommes à ses côtés sont morts. Pas la moindre traces de ses affaires, rien et pas de souvenirs. Impossible pour elle de se souvenir de qui elle est. Alors qu'elle marche avec beaucoup de difficultés pour tenter de retrouver un chemin, Duncan tombe sur elle. Il met un certain temps à la reconnaître, mais il sait qui elle est. Malgré tout, il va lui venir en aide, pour se venger du père de la jeune femme : il saura ce que cela signifie de perdre un enfant durant des jours. La jeune femme sera soigné par lui, ses hommes et les femmes qui vivent dans une grotte, obligé de fuir comme des rats. Prenant le prénom de Catherine, ses souvenirs restant toujours enfermés à clé, elle est reconnaissante de ce qu'ils ont tous fait. Et le charme de leur chef, Duncan ne la laisse pas indifférente. Loin d'être "précieuse" elle n'hésite pas à se proposer pour les aider dans les tâches journalières, même si elle est invitée de force sans le savoir. Bien entendu, il n'y a pas que ce problème de mémoire, mais également ce qui s'approche de près ou de loin à la contrebande, d'alcool, d'enfants...

Même si du départ je savais déjà comment cela allait se terminer (je ne suis pas devin, juste que c'est ce qui se passe dans ce type d'histoire) j'ai apprécié la façon d'amener de l'auteur. Une histoire "banale" de perte de mémoire qui aurait pu tourner court si Duncan n'avait pas gardé son identité secrète : Catrione, fille du comte d'Aberfoyle. Pensant faire du mal à son père, il la traite avec bien plus d'égards qu'il ne le voudrait. Le fait de vivre tous ensemble, le fait qu'elle le voit comme un sauveur, qu'elle ne paraisse pas comme hautaine où tout lui est dû, les deux personnages vont ressentir des émotions, des sentiments qui vont les troubler. En ces temps dur, où Duncan est considéré comme un pestiféré par Aberfoyle et le shérif, sans oublier d'autres gens, il se démène pour aider ceux de son clan en faisant de la contrebande. Mais il est présent aussi pour contrer ceux qui enlèvent des enfants et qui les vendent sans scrupule ! Des sujets délicats lorsqu'il s'agit d'enfants.

L'auteur va plus loin en montrant les conditions de vie dans ce pays, la manière dont les écarts entre les "pauvres" et les "nobles" sont impressionnantes. Certains font attention pour être présents et aider ceux qui sont dans le besoin et d'autre s'en fiche royalement. Les clans sont rivaux et le montrent bien. Les alliances sont quasiment obligatoire afin de préserver un minimum de paix.

Les personnages sont torturés psychologiquement. Duncan s'en veut de lui cacher son identité, mais il veut sa revanche sans pour autant lui faire du mal. Il n'aurait pas de sentiments cela serait bien plus simple. Mais il est touché par cette femme de caractère qui par moment se laisse un peu trop aller. Duncan est devenu chef de clan parce que son père est mort. Il lui en veut, non pas de ne plus être vivant, mais de n'avoir rien fait du temps de son vivant pour sauver son peuple. Une rancœur tenace qui l'a rongé petit à petit. Quant à Catriona, elle est naïve par moment, forte à d'autre. Sans sa mémoire, elle découvre la misère dans laquelle vivent la plupart des gens du clan Carlyle. Pourquoi ils en sont ainsi, pourquoi ils n'arrivent pas à se rebeller comme il le faudrait. J'ai beaucoup aimé Finn, ainsi que Maeve. Ce sont des personnages attachants qui ont une histoire, un passé qu'ils gardent en eux.

En conclusion, une histoire un peu compliquée en Écosse où nous trouvons de nouveaux des clans rivaux. Le fait que l'héroïne soit amnésique change de ceux que j'ai déjà lu. La fin est prévisible, mais le chemin parcouru est fort sympathique ! Je lirais les deux premiers tomes avec plaisir, même en sachant comment ils ont tous terminés.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/noces-ecossaises-tome-3-l-innocente-des-highlands-gayle-callen-a145084686
Wherlocke, Tome 4 : Pouvoirs de Fascination Wherlocke, Tome 4 : Pouvoirs de Fascination
Hannah Howell   
Un bon tome mais il y a quelque chose quI me dérange dans cette série. Il y a beaucoup trop de ressemblence dans les tomes qu'il y a pas de surprise et souvent j'ai l'impression de lire la même chose. Surtout ce qui est du déroulement romantique qui est presque le même. Ce tome est bien surtout que le héros est un personnage vue dans les tomes précédent et on apprend un peu à connaître mieux certains membres de la famille Wherlocke.
Pour l'histoire je trouve que l'intrigue n'était pas bien mise en avant, il aurait fallu plus évoluer l'intrigue surtout qu'il touchait toute là famille. Par contre j'ai beaucoup aimé le personnage de Lorelei ainsi que sa famille.

par SaveMe
Wherlocke, Tome 3 : Pouvoirs d'attraction Wherlocke, Tome 3 : Pouvoirs d'attraction
Hannah Howell   
J’adore Hannah Howell. Que ce soit ses Highlanders ou cette série sur la famille Wherlocke – Vaughn. J’avais adoré le premier tome, Pouvoirs de Séduction (et tout autant le second tome, Pouvoirs de Persuasion (dont je viens de m’apercevoir que j’avais oublié de vous en parler)(pour ma défense, c’était en pleine période de mes oraux de concours)(c’est une excuse plus que valide !), et j’ai tout autant adoré ce troisième tome. Chacun de ces livres est parfait, ils réunissent tout ce que j’aime : une famille atypique que l’on adore, de l’humour, des très belles romances, un soupçon de magie et de bonnes intrigues.

[...]

Nous retrouvons évidemment les personnages des tomes précédents et les autres membres de cette grande famille et tous leurs différents dons même si certains nous sont encore inconnus. Et je dois dire que les cousins Wherlocke – Vaughn sont juste géniaux. Je les adore à la folie ! Surtout Modred dont j’espère vraiment qu’Hannah Howell écrira l’histoire (pour le moment 5 tomes sont écrits, les deux manquants en français sont sur Argus et Olympia, j’espère que Milady nous les traduira prochainement parce que ce sont des personnages hauts en couleurs et que cette série se classe parmi mes préférées !). Il y a également les deux amis d’Hartley (cœur à vif)(oups je sors), Albus et Gifford (et non pas Albus et Gryffondor comme j’ai cru lire au tout début)(j’ai bugué 5 minutes sur la phrase quand même avant de réaliser que j’hallucinais !), donc deux amis vraiment géniaux, eux aussi espions et j’espère qu’on les recroisera (je les imagine bien se marier à des filles Wherlocke – Vaughn). Et les méchants sont de parfaits méchants détestables ! [...]

L'intégralité ici: http://lune-et-plume.fr/pouvoirs-dattraction-dhannah-howell/

par Melwasul
Wherlocke, Tome 2 : Pouvoirs de Persuasion Wherlocke, Tome 2 : Pouvoirs de Persuasion
Hannah Howell   
Un deuxième tome plus intéressant que le précédent.

Ce second opus est largement au dessus du premier tome.
Les personnages sont très attachants et la romance est passionnante à suivre.
Le seul bémol que j'aurai à signaler, c'est le style de l'auteure que je trouve assez lourd et difficile à lire. Je ne sais pas si c'est dû à la traduction mais je n'ai pas trouvé sa façon d'écrire très fluide. Elle est pleine de métaphore, qui ne servent pas à grand chose, si ce n'est à alourdir l'ensemble.

par Avalon
Héritiers des Highlands, Tome 4,5 : Le Rêveur Héritiers des Highlands, Tome 4,5 : Le Rêveur
Paula Quinn   
Courte nouvelle d'une centaine de pages environ qui est jointe dans la version française à la fin du tome 4 «L'ensorceleur» et dont le titre est «Le Rêveur».

L'histoire reprend quelques mois après la fin du tome 4, en Décembre 1688. Nous suivons cette fois le personnage de Finley Grant (Finn), frère de Connor Grant rencontré dans les tomes précédents et Leslie Harrisson, soeur de Sarah et belle-soeur du capitaine George Gates, personnages secondaires du précédent tome. L'auteure a réussi à faire en sorte qu'on s'intéresse à eux (qu'on s'y attachent) et qu'on enchaîne les pages [spoiler]même si on sait déjà comment le tout va se terminer pour les deux protagonistes[/spoiler] pour savoir comment ils vont s'en sortir.

Une histoire agréable à lire, qui ne s'éternise pas et qui se lit rapidement. Les personnages sont intéressants. Évidemment, vu la longueur, tout s'enchaîne très rapidement.[spoiler] Les deux protagonistes se connaissent depuis quelques mois déjà et leurs sentiments se sont installés avant que l'histoire débute, même s'ils se les avouent dans les premiers chapitres. C'est sans doute ce qui rend cette histoire crédible. Malgré la rapidité des événements qui s'enchaînent ensuite, on y croit. [/spoiler]

Le fait que l'histoire soit plus courte explique sans doute aussi pourquoi l'auteure a un peu délaissé ce qui alourdissait à mon avis ses textes précédents [spoiler]bien qu'elle use encore de métaphores à certains moment qui deviennent agaçantes à la longue [/spoiler]. Cela permet d'accrocher un peu plus à l'histoire raconté.

Une romance qu'on lit sans se casser la tête, permettant quelques instants de «rêveries» et qui nous fait décrocher du trin-trin quotidien.

par Alanya
Héritiers des Highlands, Tome 4 : L'ensorceleur Héritiers des Highlands, Tome 4 : L'ensorceleur
Paula Quinn   
Après avoir lu le résumé de ce roman, je me suis laissée convaincre de l'acheter. L'histoire semblait prometteuse. Je dois l'admettre, je n'avais pas lu les tomes précédents et je ne connaissais pas l'oeuvre de Paula Quinn.

Commençons par les personnages. J'ai bien aimé le petit Edmund qui du haut de ses trois ans a su charmer un grand highlander, Colin MacGregor.

Colin est un guerrier avant tout, maniant l'épée comme personne, s'entraînant avec acharnement et qui se consacre corps et âme à sa mission. Un homme avec un caractère bien trempé qui ne se laisse pas facilement impressionner. Fier, entêté. Un homme d'honneur quoi. [spoiler]On le voit faire son devoir, douter par moment, se battre contre ses propres émotions, bref un personnage avec des défauts et des qualités. [/spoiler]

Gillian, mère d'Edmund, est pour sa part une jeune femme forte [spoiler] elle fait preuve d'une grande force de caractère pour affronter son sort et prête à tout pour protéger son fils [/spoiler]. À la fois douce, mais d'une détermination à toute épreuve. Une jeune femme à la hauteur du Highlander qu'est Colin. En fin de compte, des personnages attachants.

Dans les antagonistes, le personnage de Devon est détestable à souhait et certains de ses hommes de mains le sont tout autant. [spoiler]Parfois peut-être un peu trop caricaturaux par contre. [/spoiler]

L'intrigue est bonne. L'auteure l'a bien dosée pour nous intéresser. On se doute de comment ce genre de romance se termine, mais cela ne nous empêche pas de continuer la lecture.

Là où j'ai eu le plus de mal c'est dans le style d'écriture. Le texte est souvent alourdi par des métaphores, des enchaînements de qualificatifs, des tournures de phrases qui coupent le rythme. Certaines scènes perdent de leurs «forces» par moment tant l'auteure a multiplié diverses expressions pour tente de diversifier son texte mais qui à un moment reviennent toutes à dire la même chose. C'est ce qui m'a fait décrocher de ma lecture à plus d'une reprise.

Bref, pour ces raisons, je le classe dans le bronze. L'histoire est bonne, les personnages attachants, mais la façon dont le texte est amené m'a empêché d'embarquer à 100%. Je lirai le tome suivant, puisque dans cette édition, ils ont rajouté à la fin la brève nouvelle «A highlander for Christmas» parue en français sous le titre «Le Rêveur». Mais je doute que je lirai les 3 tomes précédents, malgré que les autres MacGregor semblaient intéressants.

par Alanya
Héritiers des Highlands, Tome 3 : L'envoûteur Héritiers des Highlands, Tome 3 : L'envoûteur
Paula Quinn   
Une romance historique, qui malgré ses couvertures hasbeen, fait partie de mes bonnes pioches car le respect des décors, de "l'histoire" et des convenances sont là. Il y a ce qu'il faut : des personnages attachants, un conflits politique, des sentiments des plus compliqués, les us et coutumes de l'époque… bref, tout y est pour voyager.

Ce tome se retrouve pour le moment être mon préféré des trois car pour une fois, on part d'une histoire qui a existé et donc, on a l'avantage de voir les ressentiments qu'on peut avoir après une rupture. Ce qui m'a plu particulièrement c'est justement le fait que ce personnage féminin n'est pas forcément celle qui a raison, elle a une vision de sa rupture alors que celle de son ancien amant est un peu différente. Une seule chose les réunis mais encore faut-il qu'ils se le disent, ils s'aiment toujours autant.

A partir de là, on aura énormément de dialogues bien punchy dignent d'un Roland Garros. Oui, j'avoue j'ai une très nette préférence pour les histoires où au départ rien n'est gagné et ou l'affrontement est juste jouissif.

Paula Quinn a une plume bien rythmée, très franchement on ne s'ennuie pas. Elle sait alterner les dialogues, avec ces moments d'introspections indispensables à une romance. J'ai passé un super moment, et si les couvs n'étaient pas si cheap, je les voudrais dans ma bibliothèque parce que cette série vaut bien mieux qu'un Julie Garwood ou Maya Banks de chez A&P.


par LLyza
Héritiers des Highlands, Tome 2 : Le Charmeur Héritiers des Highlands, Tome 2 : Le Charmeur
Paula Quinn   
Agréable : Tristan MacGregor est un séducteur connu pour ses nombreuses conquêtes féminines. Pendant les festivités du couronnement du roi, Jacques Stuart, il rencontre une jeune femme qui ne le laisse pas indifférent surtout qu’elle semble être la seule à lui résister. Ils vont faire connaissance et s’apprécier mais lorsque Tristan découvre qui elle est, tout bascule. Il s’agit d’Isobel Fergusson dont la famille est l’ennemie jurée de la sienne. En effet, il y a 10 ans, le père d’Isobel a tué l’oncle adoré de Tristan et le père du jeune homme a tué le père de la jeune femme pour se venger. Malgré ça, Tristan ne peut s’enlever Isobel de la tête et est bien décidé à la séduire. Il se rend donc chez elle... Un 2ème tome beaucoup mieux que le 1er où on se laisse charmer par Tristan, Isobel et tous ses frères. Un agréable moment avec une histoire sympa et pleine d’humour.

par Folize
Héritiers des Highlands, Tome 1 : Le Ravisseur Héritiers des Highlands, Tome 1 : Le Ravisseur
Paula Quinn   
Moyen : Sur le chemin qui l’emmène au couronnement du nouveau roi, Jacques Stuart, Robert McGregor, futur chef de clan, tombe sur une abbaye attaquée par des mercenaires. Il arrive à sauver Davina, la seule novice survivante. Depuis toujours, Davina a vécu dans ce couvent, cachée de tous mais son secret semble avoir été découvert et sa vie est en danger. Elle accepte l’aide de Robert qui, comprenant que les mercenaires étaient venus pour la tuer, décide de la protéger et de l’emmener sur ses terres sans connaitre sa véritable identité… Un 1er tome moyen loin derrière certaines séries d’highlanders. Rien de transcendant, cette histoire sera vite oubliée mais je tente le 2ème tome pour en connaitre un peu plus sur le clan McGregor.


par Folize
Le Boudoir des délices Le Boudoir des délices
Leigh Michaels   
L'idée est bonne, l'écriture aussi et les personnages intéressants mais... et oui il y a un "mais" je n'ai pas adhéré.
Avec le titre et le résumé on sait dans quoi on se lance en débutant ce livre cependant je trouve que ce livre n'est pas abouti. Là je vais être obligée de cacher une partie de mon commentaire pour ne rien dévoiler, [spoiler]le fait qu'il y ait trois histoires de couple dans un seul et même livre, que ces histoires se déroulent à la suite et non en même temps m'a vraiment dérangé. J'ai bien saisis que le point central de l'histoire est cette demeure et que trois couple faisant des parties de jambes en l'air seraient bizarre si cela se déroulait à la même époque il ne pouvait en être autrement c'est certain. Du coup les histoires vont très vite et l'arrivée des sentiments arrivent trop rapidement, d'où mon ressenti que ce livre n'est pas abouti[/spoiler]
Pour conclure, Bof


par Tiaa-Noda