Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de fan2vamp : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Noblesse oblige, Tome 1 : Le Duc mis à nu Noblesse oblige, Tome 1 : Le Duc mis à nu
Sally MacKenzie   
Sous des airs des us et coutumes d’un autre siècle, les modalités d’usage dans les relations hommes/femmes, une excellente saga très prometteuse ! Avis aux fans de Jane Austen et surtout d’Orgueil et préjugés ! Une romance détonante et rafraichissante avec des personnages hauts en couleurs. Des « je t’aime moi non plus », des situations cocasses, embarrassantes, parfois hilarantes, l'entourage qui s'en mêle, ... j’en redemande à volonté !!!

par zara29
La Malédiction des Lords, Tome 1 : L'Amante La Malédiction des Lords, Tome 1 : L'Amante
Cathy Maxwell   
Je me suis ennuyée.
L'écriture trop empruntée, manquait de passion, 1 ou 2 scènes sensuelles sans saveur, les personnages sont sympas mais que de palabres pour pas grand chose.
La malédiction est originale, mais le reste est redondant. Les dialogues se répètent inlassablement....

En bref, malgré un thème rarement traité et des personnages sympas, le scénario est très long, sans passion, il y a peu de mouvements à part de longs discours... Dommage

Bonne lecture
Shakespeare in Love, Tome 3 : Beaucoup de bruit pour un capitaine Shakespeare in Love, Tome 3 : Beaucoup de bruit pour un capitaine
Christy English   
Beaucoup de bruits pour un capitaine est le troisième tome de la série Shakespeare in Love dont je n’ai pas lu les premiers tomes, l’intrigue semble d’ailleurs se dérouler en même temps que l’histoire du second volet. Les personnages se recoupent, se croisent, mais je n’ai pas été particulièrement gênée par cela dans ma lecture. ...
http://www.sariahlit.com/2017/03/shakespeare-in-love-3-beaucoup-de-bruit.html

par sariahlit
Les Frères MacCarrick, Tome 2 : Si tu le désires Les Frères MacCarrick, Tome 2 : Si tu le désires
Kresley Cole   
Avis complet sur :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/04/les-freres-maccarrick-tome-2-si-tu-le.html

(...)
J'apprécie tout particulièrement l'écriture de Kresley Cole que je trouve très agréable à lire. L'histoire est toujours aussi attrayante et divertissante, même si j'avoue avoir préféré le tome 1, car cette fois-ci je l'ai trouvé moins surprenant, étant donné que la trame du récit reprend le même schéma que le tome précédent : un amour- une malédiction- un ennemi. Nous ne sommes donc plus dans l'effet de surprise, mais il est tout aussi captivant de savoir comment l'auteure va nous nous mener au dénouement de l'histoire. De plus, les papillons dans le ventre et les frissons sont eux aussi au rendez-vous. Plaisir garanti !

par toutoun
Les Frères MacCarrick, Tome 3 : Si tu me deçois Les Frères MacCarrick, Tome 3 : Si tu me deçois
Kresley Cole   
Ce tome est le plus addictif, prenant et émouvant des 3 !! Si les premiers étaient déjà extra, celui-ci frise la perfection ! Un vrai bonheur.
Nous avons ici des personnages torturés, Maddie est un diamant brut et Ethan un étalon sauvage (ou plutôt un ours lol !!). Il sont super attendrissants et leur histoire est vraiment passionante.
J'ai surkiffé ce tome !!

par toutoun
Highlander, Tome 6 : L'Insoumise des Highlands Highlander, Tome 6 : L'Insoumise des Highlands
Ruth Langan   
Belle histoire sur les Highlanders.
Bonne lecture!!!!!!


par Selene
La Malédiction des Lords, Tome 3 : La Rédemprice La Malédiction des Lords, Tome 3 : La Rédemprice
Cathy Maxwell   
Ce dernier tome est tout simplement extraordinaire! J'ai adoré du début à la fin , tout comme les 2 premiers tomes. Je suis tellement triste que ce soit le dernier. Je m'étais accroché à tous les personnages, les 3 histoires d'amour m'ont fait rêver. J'aurai voulu en savoir plus sur le futur d'Harry et de Neal. Malgré cela, ce tome conclut en beauté cette trilogie et je suis super heureuse d'avoir pu lire l'histoire des Chattan et des Macnathan.
Les Mariés écossais, Tome 2 : Le Prétendant des Highlands Les Mariés écossais, Tome 2 : Le Prétendant des Highlands
Julia London   
Bof : Daisy, jeune veuve, n’a pas le choix et doit subir le testament de son mari qui la contraint à se remarier dans les trois ans suivant sa disparition sous peine de perdre l’héritage de leur fils, ce qui fait d’elle une proie convoitée par les aristocrates célibataires. Quand son amour de jeunesse la recontacte, elle croit de nouveau en l’avenir mais elle ne sait pas quand Robert, capitaine dans la Royal Navy, pourra la rejoindre à Londres. Elle décide donc de fuir et part en Ecosse, à Auchenard, propriété de son fils. Elle y rencontre son voisin, le laird d’Arrandale, Cailean, fils ainé d’Arran et Margot MacKenzie. Derrière des joutes verbales assez piquantes se cache entre Daisy et Cailean une dangereuse attirance …. Un tome dans la lignée du 1er : ça se lit mais rien de transcendant…

par Folize
Le diable s'habille en tartan Le diable s'habille en tartan
Teresa Medeiros   
Je dois dire que le début m'a fait un peu peur, et ce pour plusieurs raisons :
- je n'aime pas qu'un livre commence par un dialogue
- je n'aime pas que l'époque où est censée se dérouler l'histoire ne soit clairement identifiée.

Au vu de la 4è de couverture, je pensais que l'histoire se déroulait entre le XIVème et le XVIè siècle, voire le XVIIè siècle, mais il s'avère que les personnages évoluent vraisemblablement au début du XIXè siècle. Sachez cependant que nous ne connaîtrons jamais la date exacte malgré quelques indices temporels égrenés de ci,de là. Ce qui a été un peu gênant au début car je ne cessais de me poser quelques questions hautement existentielles : mince, les jeunes filles de l'époque étaient-elles déjà niaises au point de rêver au prince charmant ? que diable vient foutre un dentier en faïence de Wedgwood à cette époque ?!? ^^

Heureusement, le soulagement m'a assez rapidement envahie quand j'ai constaté que l'auteure prenait son temps pour poser ses personnages et j'ai finalement pu me laisser happer par l'histoire. L'évolution des relations entre Jamie et Emma se fait de manière cohérente, on comprend tout à fait leurs réactions, leurs réticences et leur mépris face à leurs motivations supposées qui se transforme peu à peu en admiration. Jamie apparaît comme un hors-la-loi mystérieux et suprêmement viril, et l'héroïne n'est même pas agaçante !! Au contraire, Emma fait preuve à la fois d'une naïveté désarmante et d'une force de caractère impressionnante, ce qui donne parfois un côté décalé et cocasse à leurs propos ! J'ai beaucoup aimé leurs joutes verbales, le sens de la répartie très mordant de l'héroïne auquel répondait avec beaucoup d'à-propos Jamie qui ne se laissait que rarement démonter. D'ordinaire ce genre de dialogue finit par tourner à une surenchère lassante, comme dans d'autres romances que j'ai pu lire, mais pas ici... Ça s'accélère ensuite un peu entre eux mais toujours de façon vraisemblable, et les pensées d'Emma sur la dure condition des femmes sont vraiment touchantes...

Même si les personnages secondaires ne sont pas beaucoup développés, on a le temps de s'attacher à eux. J'ai particulièrement aimé les hommes de Jamie qui sont irrésistiblement attendrissants !

J'ai également bien aimé les descriptions de l'auteur sur le décor, le paysage, toute cette ambiance mélancolique qui s'en dégage. Le fait que l'histoire se déroule essentiellement en une sorte de huis-clos (Jamie, ses hommes et sa captive fuient dans les montagnes) accentue cette impression, cette sensation de communion avec la nature.
En plus, même si le contexte historique est pratiquement inexistant, les normes sociales sont peu ou prou respectées (enfin rien de choquant ou d'incohérent à mes yeux !!^^)...

L'histoire possédait donc d'indéniables atouts pour me plaire... jusqu'à ce que j'arrive au fameux passage situé à la moitié du livre environ, où Jamie demande à sa partenaire :"Jouis pour moi"... alors qu'il est en train de la déflorer ?!!!? arghhh... pourquoi tant de haine ? pourquoi ce craquage complet de l'auteure alors qu'elle se débrouillait si bien jusqu'alors ? pourquoi, hein ?!? autant vous dire que cette phrase m'a fait débander illico (si je puis dire) et fait perdre au roman plusieurs bons points....

Pour conclure, une romance très agréable à lire mais gâchée par le tic anglo-saxon de la jouissance sur commande (j'en suis blasée !). Les personnages sont cohérents d'un bout à l'autre par rapport à leur personnalité et leur vécu (et ça change agréablement des autres romances anglo-saxonnes). Certains passages sont écrits de manière très drôle, et le comique de répétition clôt de manière jubilatoire l'histoire...

par Parthenia
Shakespeare In Love, Tome 1 : La Femme apprivoisée Shakespeare In Love, Tome 1 : La Femme apprivoisée
Christy English   
Je vous recommande de lire ce roman, sans vous fier à quoi que ce soit. Je me suis laissée un peu mener par la moyenne que j’ai vue sur cette œuvre, et au final j’ai été surprise par cette découverte. J’ai beaucoup aimé ; plus que d’autres romances. L’histoire d’amour se base certes, sur le désir ; tout en donnant la liberté aux sentiments de s’installer. Les personnages m’ont étonnamment plu, avec un caractère têtu et passionné ! La plume de l’auteur n’est pas grandiose, pas dans ce genre de lecture cependant. Celle-ci est douce, de temps en temps piquante puisque nos héros sont souvent en désaccord ; un style rythmé et avec une simplicité manifeste. Un bon moment, un ouvrage se lisant facilement et très rapidement.

Caroline Montague est une fille n’ayant aucune manière et ne vivant pas dans la haute société. Toutefois, depuis toute jeune elle sait qu’elle est son devoir de femme ; devenir une épouse et une mère. Bien que ce ne soit pas chose aisée, elle prend sur elle et quand son mari lui est présenté ; elle en est déjà agacée. Elle est une demoiselle libre d’agir comme bon lui semble, et l’homme qui lui demande d’obéir ; veux faire d’elle ce qu’elle n’est pas. Je l’ai trouvé forte, parfois trop irréfléchie ; tout en ayant conscience de ses capacités. On découvre une évolution minime sur cette héroïne, pourtant au fil de l’histoire je l’ai de plus en plus appréciée, sans m’attacher mécaniquement à elle.

Anthony, comte de Ravensbrook choisit d’aider son vieil ami de guerre en se mariant avec sa fille. Il pense refaire l’éducation de la jeune fille, la trouvant rebelle et sans aucune bienséance. C’est un homme très autoritaire, il veut que sa femme soit obéissante. Et dans un sens c’est pour son bien, pour sa protection. Du coup, ce personnage possessif aux airs arrogants n’est pas plus méchant qu’un chat sauvage ; bien que son style fasse penser à un lion attaquant sa proie. J’ai adoré ce héros, ses défauts complètent parfaitement ses qualités. Je me suis légèrement prise d’affection pour lui, particulièrement vers la fin du roman.

C’est une histoire tout compte fait très banale, sans rien d’exceptionnel. Pourtant le récit est surprenant dans l’ensemble, avec des dialogues pleins de mordants et des descriptions tout à fait appropriées à l’époque de la synopsis. C’est un voyage de passion et d’amour, les sentiments ne viennent pas tout de suite entre nos personnages ; toutefois on commence à les ressentir facilement. Il n’y a pas spécialement de longueurs, au contraire j’ai pu trouver l’histoire très courte. L’intrigue est dans la relation tout simplement, ils essayent l’un et l’autre de s’apprivoiser et l’on sent que ce n’est pas facile ; elle souhaite être libre, tandis que lui veut la mettre à l’abri des dangers. L’indépendance et la confiance se font la guerre dans ce roman, un thème tout à fait intéressant. Les émotions s’installent naturellement, ce n’est pas émouvant au point d’avoir la larme à l’œil, cependant c’est une lecture apportant beaucoup de baume au cœur.

Christy English est une auteur que je découvre avec ce premier tome de « Shakespeare in love » et je suis plutôt satisfaite de l’avoir lu. L’écriture n’est certainement pas un coup de cœur, bien qu’elle soit agréable à la lecture. C’est simpliste, spontané, sans embellissement quelconque. Une écrivaine possédant une plume détendue et généreuse, avec de l’énergie et une bonne harmonie.

Alors, je suis charmée par cette lecture ; vraiment ! Caroline et Anthony sont deux personnages séduisants, ils m’ont plu et ému de temps à autre. Les sentiments restent tout à fait simples, une romance ordinaire et pourtant surprenante. J’ai voyagé en Angleterre avec cette œuvre, un plaisir de découvrir ce genre de synopsis. L’écriture n’est pas magnifique à proprement parler, elle est lisible et légère. Une belle histoire d’amour historique, où le mélange de désir, de confiance, d’amitié et de conflits fait la renommer de ce genre d’ouvrage.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2019/01/shakespeare-in-love-tome-1-la-femme.html