Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FANFANCHLOE : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Un Livre dont vous êtes le Héros - Loup Solitaire, Tome 19 : Le Combat des loups Un Livre dont vous êtes le Héros - Loup Solitaire, Tome 19 : Le Combat des loups
Joe Dever   
J'ai bien aimé le concept de devoir combattre son propre double. c'était plutôt original.

par John88
Les territoires interdits, tome 4 : Le Serment du feu Les territoires interdits, tome 4 : Le Serment du feu
Serge Brussolo   
Une suite superbe qui tient en haleine et qui coupe le souffle...

par helo3
American Psycho American Psycho
Bret Easton Ellis   
Une lecture extrêmement difficile de part l'écriture, l'histoire et le personnage. Si j'ai trouvé intéressant d'utiliser un ton uniforme pour décrire tous les aspects de la vie de Bateman afin de montrer son côté sociopathe, le tout devient trop redondant. C'est long, avec des descriptions totalement inutiles (je passerais sur les chapitres sur Whitney Houston, Hewey Lewis ou Genesis, sans intérêt aucun) et même les descriptions des meurtres ne m'ont pas fait sourciller.
J'ai trouvé l'histoire brouillonne, sans réel sens et insipide.
Si le côté vulgaire ne m'a pas dérangée, j'ai par contre trouvé l'écriture horripilante; les descriptions à foison,les dialogues à la limite de l'absurde m'ont ennuyés.
L'idée de base est pourtant très intéressante, mais le traitement du sujet qu'en fait Ellis m'a empêché de rentrer dans l'histoire. Pourtant, entre un sociopathe et une critique sous jacente de l'apparence, le tout sur un ton froid adéquat il y avait matière à créer un récit plus prenant.
Pour une fois, j'en resterai à la version cinématographique et me contenterai d'oublier mon calvaire livresque avec ce roman.
35 kilos d'espoir 35 kilos d'espoir
Anna Gavalda   
Je l'ai lu en primaire et je m'en rappelle comme d'un bon livre, assez émouvant, qui nous apprend simplement à accepter notre condition d'être humain: on est tous mortels, et pour vivre, il faut accepter de grandir.
Kafka sur le rivage Kafka sur le rivage
Haruki Murakami   
Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).
L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.
Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.
De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.
Les dents du tigre Les dents du tigre
Maurice Leblanc   
Il est deux livres dans ce livre. Une histoire d'amour, pas aboutie, d'une mièvrerie affligeante, à laquelle il est impossible d'adhérer, mais qui, fort heureusement n'est là que pour donner un des fils conducteurs de l'ouvrage, et qu'on oublliera bien vite.

Par chance, le second livre à l'intérieur du livre est une enquête, et quelle enquête ! Des rebondissements en pagaille, la découverte progressive de pièges diaboliques tendus à Lupin pour qu'il ne s'approche pas de la vérité, l'histoire la plus noire qu'ait jamais imaginé Maurice Leblanc. On passe de passages secrets en demeures mystérieuses, on frémit à la pensée que l'abominable machination, aux automaticités inexorables, mathématiques, engloutira fatalement le héros et celle qu'il aime. Mais non ! Lupin est Lupin, être hors du commun qui se sort toujours des situations les plus périlleuses et les plus extravagantes avec brio et élégance. La fin est un modèle du genre: Lupin, mort, assassiné par "le tigre", renait de ses cendres, revient du néant pour terroriser la bête, la ridiculiser, l'écraser définitivement.... Tout celà en faisant rire le lecteur qui respire enfin.

Ce Lupin là, c'est LE Lupin qu'il faut avoir lu, celui qui donnera envie de lire les autres: malheureusement, aucun des autres ne l'égale...
Pour le meilleur et pour le pire ! Pour le meilleur et pour le pire !
Jane Sigaloff   
Ooh quel livre et que d'émotion ! Alors c'est vrai au début j'était un peu perdu, on parle de Jess, puis du passé d'Emma, puis au présent de l'une, et enfin de l'autre, difficile à suivre mais finalement on comprend mieux par la suite et c'est tout simplement un plaisir de lire ce bouquin ! Etrangement ce livre m'a réellement boulversé, jamais je n'aurais pensé resentir les émotions des personnages principaux à ce point. Absolument à lire, il m'érite d'être plus connu que ça !

par Mariine
Bilbo le Hobbit Bilbo le Hobbit
J. R. R. Tolkien   
Je ne sais plus combien de fois j'ai lu ce livre, plus de 10 fois.
En attendant je le conseille fortement, notamment aux personnes qui désirent se lancer dans la lecture du Seigneur des anneaux. Pour moi il est indispensable de lire le Hobbit avant, vu que c'est l'histoire de la première rencontre de Bilbo avec Gandalf, Gollum, les Elfes, les Nains, des objets comme l'anneau mais aussi l'origine de Dard, de la cotte de Mithril de Bilbo (devenu Bilbon dans la traduction du seigneur des anneaux).
C'est le début de l'oeuvre Maîtresse de la Fantasy, inégalée à ce jour! C'est le premier pas à faire dans la Terre du milieu, surtout pour une partie du lectorat d'aujourd'hui qui a souvent des difficultés avec les descriptions et la narration du Seigneur, en lisant le Hobbit , le reste passera tout seul...
Nana Nana
Émile Zola   
ce commentaire est difficile à réaliser.
On ne peut écrire pour un livre comme Nana "c'est nul" ou "c'est bien" car toute une analyse est nécessaire pour comprendre ce livre aux multiples facettes. Nana est quelqu'un qui détruit tout sur ce passage mais cela n'est pas délibéré : Elle est la cause et la conséquence d'une société corrompue. Elle va sortir de la misère et de l'alcoolisme pour essayer de se faire une place dans le beau monde.
Cependant, comme tous les Rougon-Macquart elle a une tare héréditaire, un vice qui va lui poser de nombreux obstacles sur son chemin.

par myra44
Le Chien des Baskerville Le Chien des Baskerville
Arthur Conan Doyle   
Un des premiers romans policiers que j'ai lu lorsque j'étais au collège. Je m'en souviens car il m'a fait froid dans le dos. Je ne l'ai pas relu depuis mais j'aimerais bien.

par zoya