Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fanny-116 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Légende d'Iskari, Tome 1 : Asha Tueuse de Dragons La Légende d'Iskari, Tome 1 : Asha Tueuse de Dragons
Kristen Ciccarelli   
Au premier abord, à voir la couverture, je m’attendais à un livre jeunesse, très jeunesse. Mais après quelques chapitres j’ai compris que je m’étais trompée.

L’auteure dépeint un univers en apparence simple, les gentils, les méchants, une héroïne forte et intrépide mais naïve et obtuse. On comprend immédiatement qu’il y a cachalot sous gravillon.
Un départ classique et sans surprise mais s’ensuit une intrigue rondement menée, enchaînant découvertes et révélations, actions et rebondissements qui nous poussent toujours plus loin dans une histoire finalement pas si simple. Quelques points prévisibles, mais la plupart m’ont totalement surprise. Ce n’est finalement pas « jeunesse pur et dur » et comme pour la passe-miroir l’intrigue est adaptée à un publique adulte tout autant qu’ado.
Une romance qui sans être bâclée n’éclipse pas l’action, des personnages secondaires intéressants et pleins de surprises, une écriture fluide et agréable à lire complètent le tableau pour donner 430 pages de pur plaisir!

Je me suis faite berner et, comme Asha l’héroïne, j’ai appris qu’il ne fallait pas se fier aux apparences et creuser les choses pour se faire son avis.

par btizlit
Les Sept Royaumes, Tome 1 : Le Roi démon Les Sept Royaumes, Tome 1 : Le Roi démon
Cinda Williams Chima   
J’avais déjà rédigé il y a quelques temps un avis sur le tome 1, mais qui n’a jamais été diffusé, et je me souviens avoir bien galéré à vous le rédiger, et je sais par avance qu’il va être de nouveau compliqué de le refaire pour toute cette magnifique saga.

L’histoire est "coupée" en deux parties : dans la première, nous suivons Raisa, princesse du royaume de Fells. Elle va avoir 16 ans et c’est à ce moment-là qu’elle sera désignée comme future souveraine et sera en âge de se marier. Mais Raisa connait très peu les problèmes qui se posent dans le monde, à l’extérieur des murs du château, malgré son séjour dans le Camp, peuple de son père.

L’autre partie nous fait découvrir Han, lui aussi âgé de 16 ans, mais à l’exact opposé de la princesse. Il vit dans un quartier peu fréquentable et possède plusieurs identités. Le jour, il est appelé Han, un enfant normal, qui fait des livraisons, mais il est aussi connu sous le nom de Gourmette puisqu’il est un ex-seigneur de rue, le chef d’une bande de quartier.

Le monde de cette saga est se décompose principalement en deux rangs , les Camps et les Magiciens (bien qu’il y est des habitants entres les deux groupes) qui sont en paix depuis 1000 ans. Mais celle-ci repose sur des bases fragiles, et sans le savoir, Han et Raisa vont être tous deux êtres au centre de querelles, qui risquent à chaque instant de briser la fine entente encore présente entre les deux parties.

Ce résumé rapide de l’intrigue ne se place que dans le premier volume de la saga (qui comporte quatre tomes) pour ne pas trop vous en raconter et donc gâcher votre lecture, car il y a pas mal de rebondissements, même si certains sont prévisibles. Mais l’un des charmes de cette saga à mes yeux, en plus de son histoire qui m’a complètement conquis et fait voyager, c’est le style de narration de l’auteur. Malgré certains passages clairement évidents (et j’aurais été déçu dans un sens s’ils n’avaient pas été présents), on se retrouve quand même ébloui et sur les fesses lors de l’arrivée des passages pressentis, de par la manière et le style utilisés pour les décrire, mais aussi par la simplicité déconcertante à visualiser la scène qui nous est décrite. Pour ma part, je me suis retrouvé à vivre complètement certains moments avec nos héros.

Comme dit plus haut, cette saga m’a fait voyager durant les 4 tomes. Pour tout dire, j’ai été complètement incapable de lire d’autres ouvrages entre, si bien que je n’ai pu que dévorer les 4 volumes d’une traite, sans m’en lasser. Rien que d’y repenser, j’ai envie de m’y replonger, mais malheureusement, il n’y a pas de 5ème tome. À titre de comparaison, la dernière saga qui m’a autant fait voyager a été L’épée de vérité qui est, sans aucun doute, ma saga préférée.

Pour ce qui est des deux personnages principaux (même s'il y a toute une flopée de personnages qui tournent autour d’eux), Han et Raisa sont complémentaires en tout point. Han est un ancien voleur qui ne possède rien. Il a aussi été élevé avec les lois de la rue et est devenu un véritable de chef de rue. Rusé, solitaire, il ne compte que sur lui-même pour avancer et nourrir sa famille. Raisa, quant à elle, est une princesse. À part son château et ses quelques années passées dans les camps, elle ne connait rien de la misère qui sévit dans la ville. Elle ne connait pas les problèmes de la vie de tous les jours et sa seule réelle préoccupation au début de son aventure est de savoir avec qui elle se mariera.

La narration alterne principalement les points de vue des deux personnages, ce qui les met souvent en opposition frontale tout au long de la saga. Plus on avance, plus on se demande si l’un s’en sortira mieux que l’autre, bien que l’on souhaite qu’ils s’en sortent tous les deux face à ce qui semble être leur destinée. Destinée qui détruira tous les plans qu'ils avaient prévus...

J’ai eu du mal à me lancer complètement dans l’univers qui semblait au premier abord compliqué, surtout avec le titre qui annonce 7 royaumes, donc pleins de noms, lieux et je m’attendais à voir les personnages bouger souvent. Et non, on reste principalement dans le royaume des Fells, et il n’y a pas masse de personnages, ce qui ne rend pas la visualisation des protagonistes compliquée. On se fait rapidement un état des lieux et des conditions de vie de Han et Raisa. De plus, il n’y a pas une surcharge de peuple ou créatures : ici, ils sont tous humains.

Que dire de plus à part qu’il y a une histoire présente et captivante du début à la fin, des personnages tous riches en caractères et vécu, un style d’écriture fluide... Bref, tout pour faire une magnifique saga à mes yeux que je ne peux que recommander. Un véritable coup de cœur pour cette histoire.

Lien de la Chronique: http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/saga-les-sept-royaumes-cinda-williams.html
De couronnes et de gloire, Tome 4 : Rebelle, Pion, Roi De couronnes et de gloire, Tome 4 : Rebelle, Pion, Roi
Morgan Rice   
Thanos a appris que Ceres est vivante et embarque sur un bateau direction l’Ile des Prisonniers pour la retrouver, laissant Stephania enceinte sur le port. Pourtant Ceres n’est pas sur cette île mais à Delos où sa tentative de prise de la cité a échoué. La Rébellion a subi d’énormes pertes et Ceres est retenue prisonnière sans ses pouvoirs et doit voir ses amis torturés par les hommes de Lucious. Quant à Sartes, prisonnier lui aussi, il est en route pour les fosses de bitume, l’une des pires condamnations dispensées par l'Empire dans un endroit si dangereux qu’il est rare que les prisonniers survivent une année… Encore une fois c’est prenant avec de l’action, des complots, des trahisons mais avec tous ces morts on se demande comment il peut y avoir encore des hommes !

par Folize
Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu
Marie Caillet   
https://aliceneverland.com/2017/07/10/les-rumeurs-dissar-tome-1-le-talisman-perdu-marie-caillet/

Je suis une gaga de fantasy young-adult. Chaque nouvelle parution est l’occasion, pour moi, de me plonger dans un monde imaginaire inédit né de la simple imagination de l’auteur, et j’en suis admirative à chaque fois. Il va donc s’en dire qu’il m’était impossible de passer à côté de cette nouvelle série.

J’y ai découvert un univers surprenant comme je les aime tant : original, addictif, et baignant dans une mythologie qui lui est propre. Ici, la magie est un fait, elle habite tous les Hommes. Mais, pour chaque signe du zodiaque, elle en choisit un : un être lié à son signe et à son animal totem, habité d’une mission particulière. Edjan fait parti de ces « Elus ». Mais, pour lui, cela s’apparente plutôt à une malédiction. Depuis qu’il a reçu son Talisman, il laisse ses pouvoirs végéter. Jusqu’au jour où sa destinée va se rappeler à lui…

J’adore me plonger dans un nouvel univers. Il faut prendre ses marques, le dompter pour mieux réussir à l’appréhender. Et, dans ce premier tome, Marie Caillet nous donne toutes les cartes pour réussir à en comprendre les tenants aboutis sans aucun souci. Présentation des signes, carte, interludes sous forme de Rumeurs… L’auteur enrichit son univers de telle façon à ce que le lecteur ne soit pas perdu. On découvre donc tout un monde fascinant et exotique, inspiré des mondes orientaux, qui nous transporte de la première à la dernière page.

Edjan fait parti de ce genre de héros comme on en retrouve assez peu. A vrai dire, l’aventure, ce n’est pas son truc. Alors, quand son animal totem apparait lors de la Cérémonie du Talisman, il va faire l’exact opposé de ce que l’on attendrait de lui : se taire et se cacher. C’est en tant que réparateur de tapis volants qu’on le découvre, et on se rend vite compte qu’il fait en sorte à ne jamais trop se démarquer. Bref, alors qu’il devrait être adulé, il passe son temps à se prendre la tête avec son animal. Mais c’est également cette attitude qui le rend attachant, et j’avais vraiment envie de voir jusqu’où cette histoire allait le pousser à se révéler.

L’intrigue est également assez riche. Entre jeux de pouvoirs, politique, et magie ancienne, de multiples aventures attendent notre héros. Le rythme est intense, il se passe sans cesse quelque chose, et je ne me suis ennuyée à aucun moment. En somme, un premier tome plus que prometteur. J’ai adoré l’univers de Marie Caillet et j’ai hâte de voir jusqu’à quel point elle va le développer dans les prochains tomes.

par Kesciana
Rebelle du désert, Tome 2 : La Trahison Rebelle du désert, Tome 2 : La Trahison
Alwyn Hamilton   
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/rebelle-du-desert-tome-2-la-trahison-alwyn-hamilton.html

OH MON DIEU. Ce second tome de Rebelle du désert était sans doute la sortie du mois que j’attendais le plus chez Pocket Jeunesse. Une suite sur laquelle je fondais beaucoup d’espoirs. Il ne va pas sans dire que mes attentes étaient assez élevées, surtout en ce moment avec les seconds tomes qui globalement, me décevaient.

Je le termine à l’instant et j’ai envie de hurler au monde entier un grand MERCI ! Merci à l’auteur pour avoir fait un second tome aussi génial ! Merci pour n’avoir pas ajouté de triangle amoureux superflu, merci pour ces rebondissements impensables, pour ces moments de panique total et ses larmes qui n’ont cessé de venir me narguer.

Vous l’aurez compris, La trahison, second tome de Rebelle du désert a répondu à toutes mes attentes et plus encore ! Je délibère avec moi-même pour savoir s’il s’agit d’un coup de cœur total, mais il est clair qu’il mérite cinq étoiles !

Pour ceux qui sont inquiets à l’idée de commencer La trahison en ayant peu de souvenirs du premier tome, sachez que de nombreuses piqûres de rappels sont présentes et nous replonge avec facilité dans l’univers.

Passons maintenant au contenu de ce second tome.

Amani était un personnage que j’avais vraiment adoré dans Rebelle du désert. Dans ce second tome, elle est fidèle à elle-même. Courageuse, téméraire et prête à tout pour venir en aide, elle continue de nous éblouir et nous montrer son côté bad ass que l’on aime tant. Enfin une héroïne qui, malgré l’absence de Jin pendant plusieurs chapitres ne va pas craquer pour le premier venu ou hésiter à tout bout de champ ! (Vous sentez ma joie de ne pas avoir de triangle amoureux ?) Il faut dire que cette héroïne suffit amplement et Rebelle du désert n’a pas besoin de ça pour captiver le lecteur.

Concernant Jin, son personnage est moins présent que dans le premier tome, on ne le niera pas. Néanmoins, il est quand même là ! Et je me réjouissais de chacune de ses apparitions et des moments tout mignons qui ont réchauffé mon cœur de guimauve.

Dans La trahison, les personnages secondaires ont comme pour le premier tome, tous leur importance. J’étais ravie de retrouver toute la bande, Shazad, Ahmed et les autres. Petite mention spéciale pour le passage riche en émotion du début avec Namid et Imin, qui m’en a mis pleins les yeux. De nouveaux venus font leur apparition et des personnages dont on ne pensait plus entendre parler reviennent.

Comme son nom l’indique, La trahison rythmera ce second tome. Et quelle trahison ! Si vous voulez mon avis, nombreux sont les personnages dont on ne doutait pas et qui finalement cache bien leur jeu. L’action et les rebondissements sont nombreux. A tel point que les pages se tournaient toutes seules et je me demandais si nos personnages s’en sortiraient indemne.

Comme je vous le disais au début, Alwyn Hamilton nous sert sur un plateau de verre un second tome démentiel. Rebondissements, révélations, retournements de situation et pour couronner le tout, émotions ! Mon côté sensible a pris le dessus à de nombreuses reprises. Joie, peur, tristesse et soulagement m’ont de nombreuses fois donné les larmes aux yeux. A mon sens, lorsque l’auteure arrive à me communiquer les sentiments des personnages, c’est déjà gagné !

Je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire, car pour bien savourer cette lecture, mieux vaut garder la surprise. En revanche je peux vous dire que cette lecture m’aura totalement conquise, que ce second tome de Rebelle du désert monte en pression et nous arrache le cœur en le terminant. Une seule chose à dire, vivement 2018 pour le tome 3 ! PS : en terminant ma lecture, je vous confirme qu'il s'agit d'un coup de coeur !

par Carole94P
Le Cycle de Kjall, Tome 3 : La Flamme du prince Le Cycle de Kjall, Tome 3 : La Flamme du prince
Amy Raby   
Excellent ! Magnifique ! Superbe !

J'adore tout simplement cette série et cette histoire ne fait pas exception. J'ai adoré retouvé Vitala et Lucien et découvrir enfin l'histoire de Celeste.

Les intrigues, les rebondissements sont toujours aussi présents et cela n'est pas pour me déplaire. Le couple Celeste/Prince Rayn m'a beaucoup plu. J'ai trouvé que l'histoire d'amour Celeste et Rayn est vraiment magnifique. Cette histoire est belle car les personnages sont très attachants.
L'auteur Amy Raby arrive à nous immerger complètement dans son monde et cela rend cette histoire extrêmement addictive.

Je regrette simplement que la lecture de ce livre soit déjà terminée. J'attends avec impatience la sortie du 4ème opus ! Par ailleurs, je pense que je relirai cette série après la parution de ce nouveau tome.

par eola
Le Livre des Anciens, Tome 1 : Soeur écarlate Le Livre des Anciens, Tome 1 : Soeur écarlate
Mark Lawrence   
Bon, ça va être un avis court parce que très franchement, je sais pas quoi dire de plus au vu de ma déception...

Malgré un résumé alléchant, j'ai lu ce bouquin petit bout par petit bout jusqu'à me rendre compte que j'avais beaucoup de mal à comprendre l'histoire. Du coup, je me suis posée pour le lire d'une traite et le résultat est plutôt décevant.

On suite Nona, une petite fille de 9 ans au début du livre recueillit dans un couvent pour être entraînée à devenir une super nonne... Sachant que ces super nonnes peuvent être spécialisées dans différents domaines. Nona grandit au fur et à mesure qu'elle passe les niveaux et en même temps, elle est recherchée car elle a faillit tuer un homme puissant.

Le seul problème c'est que même s'il y a avait quelques bouts d'action, le tout était trop statique, trop plat et surtout ennuyeux ! Une bonne grosse partie de l'histoire (pour ne pas dire carrément tout le bouquin) se déroule dans le couvent. C'est vrai que les Soeurs sont plutôt cool et classes (enfin je veux dire, des Soeurs qui se battent au couteau, c'est pas trop cool ça?) mais ça manque de substance au niveau de l'univers. J'ai commencé à m'ennuyer vers le milieu du bouquin parce que je n'ai compris quelle était précisément l'intrigue. Les différentes tribus sont expliquées mais pas assez pour toutes les comprendre pour bien entrer dans l'univers. Pour moi, ce bouquin n'était pas assez complet et ne m'a pas donné envie d'en savoir plus surtout...

Sur Goodreads, il a une super note et pourtant j'ai l'impression d'être vraiment passée à côté de quelque chose de bien...

En conclusion, un nouvel auteur que je découvre mais c'est malheureux que ce soit avec un bouquin que je n'ai pas apprécié.

par MissEcho
L'Automne des Magiciens, Tome 3 : La Passeuse d'ombres L'Automne des Magiciens, Tome 3 : La Passeuse d'ombres
Hélène Perrin-Mérelle   
J'ai beaucoup aimé suivre Octavianne au fil de ses aventures sur ces 3 tomes. J'ai vraiment senti l'héroïne grandir, d'abord une jeune fille qui devient une femme, ici une femme qui devient mère, et qui a peur de tout rater ! Pour la politique, c'est pareil. Elle est devenue reine dans le tome 2 un peu à contrecoeur, maintenant elle assume mieux ses responsabilités, elle mûrit, elle pense à son peuple, aux conséquences de ses décisions… C'est la guerre dans ce tome entre le nord et le sud, donc c'est assez sombre et triste, mais il y a de beaux passages émouvants comme quand Maurin finit par avouer toute la vérité[spoiler]au sujet de ses cicatrices et qu'elle lui pardonne [/spoiler]ou encore quand Sélin [spoiler]découvre son amant en train d'agoniser et que c'est trop tard pour lui dire ce qu'il ressent pour lui [/spoiler].

par IsaR
De couronnes et de gloire, Tome 2 : Canaille, prisonnière, princesse De couronnes et de gloire, Tome 2 : Canaille, prisonnière, princesse
Morgan Rice   
Ce tome est dans la continuité du précédent. Malheureusement, les nombreux défauts du tome 1 sont toujours présents. De nombreuses fois je me suis demandé : pourquoi ?
Les réactions des personnages sont souvent incohérentes. Une fois de plus, tout va trop vite. [spoiler] Par exemple, Anka est devenue le chef de la rébellion alors que dans le tome précédent elle n'en faisait même pas partie, quelle ascension ![/spoiler] Ou même la miraculeuse survie de Thanos (ce n'est pas un spoil puisque c'est dans le résumé), c'était prévisible mais pas logique car le tueur est censé être un professionnel. De plus, il se remet à une extrêmement vite.
Les personnages sont toujours aussi peu profonds et les méchants sont méchants ... parce qu'ils sont méchants. En fait, les deux principaux défauts sont vraiment le rythme, qui est trop rapide, et les personnages, qui ne sont pas vraiment attachants. Et l'écriture n'arrange pas pas les choses parce que le style est lourd, avec beaucoup de répétitions.
Mais bon, il n'y a pas que des points négatifs : il y a du suspense puisque l'on se demande comment va se dérouler la suite et au moins la rapidité fait qu'il n'y a pas de temps morts, avec de l'action tout le temps.
En bref, un tome assez décevant même si je l'ai trouvé un peu mieux que le tome 1. J'attends plus de la suite.

par Mathy97
Sianim, Tome 4 : L'Empreinte du Démon Sianim, Tome 4 : L'Empreinte du Démon
Patricia Briggs   
J'ai bien aimé l'histoire même si on ne retrouve ni Loup, ni Aralorn. L'intrigue avec le démon est plutôt bien menée. Patricia Briggs nous fait douter sur 2 ou 3 personnages avant de nous montrer qui est le démon. [spoiler]Même si j'avais certain doute sur Lady Sky avant. Qui irait soupçonné une "innocente" femme enceinte ?? 8 mois que le bailli est malade, 8 mois de grossesse...[/spoiler]
Ce qui est dommage, l'histoire entre Shamera et Kerim est juste révélée à l'épilogue et on en sait pas plus.