Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Farboop : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Juste avant le bonheur Juste avant le bonheur
Agnès Ledig   
Poignant

J'ai adoré la 1ère moitié du roman, la rencontre de 3 personnes que tout oppose, une jeune caissière mère d'un petit garçon de 3 ans qu'elle élève seule avec difficulté, un quinquagénaire fortuné et son fils veuf. Des vacances en Bretagne où chacun va apprendre à découvrir l'autre à son rythme, avec beaucoup d'émotion, en affrontant ses propres démons. La connexion entre les personnages est magnifique, l'écriture est belle, très belle, on savoure chaque page avec délectation. Ensuite un évènement fait que le roman prend un virage à 180°. J'avoue que je m'attendais à quelque chose de triste, mais alors vraiment pas à ça. Au delà du côté dramatique de l'histoire, j'ai beaucoup plus apprécié la première partie que la 2ème. Sans doute un peu trop pour moi.

Argent : 7,5/10
Dix petits nègres Dix petits nègres
Agatha Christie   
Je me rappelle la lecture de ce livre, avec un sourire au lèvre.
Pourquoi, pour cette intrigue tordue sortit de la tête d'Agatha.

Un thriller où les gens meurent les uns après les autres, en se suspectant les uns les autres, et en plus ne pouvant s'enfuir de cet endroit, y a rien de plus mortel !!

Comptons jusqu'à 10 !

par Nicolas
Je suis là Je suis là
Clélie Avit   
Splendide... Voilà comment résumer un livre qui m'a littéralement bouleversée. Bien que l'action ne soit pas le coeur de l'histoire, l'aspect addicitf de cette oeuvre m'a touchée immédiatement, à chaque page je voulais en savoir toujours plus... jusqu'à cette fin que pour ma part j'ai adoré et pour laquelle je n'aimerais pas de suite contrairement à la demande de certain(e)s.
Alors qu'on aurait pu s'attendre à une histoire triste ou terne au vu du thème du roman: le coma, on se surprend dès les premières pages à être envouté par l'histoire et ses personnages que l'auteur fait vivre avec brio. Pour ma part, j'ai eu l'impression d'entrer au coeur des pensées d'Elsa et d'espérer aux cotés de Thibault. Une vraie merveille, un courant d'air frais que je recommande vivement d'autant qu'il aborde une question concrète et très contemporaine: doit-on ou non débrancher quelqu'un qu'on aime ?
Partir Partir
Tina Seskis   
L'idée de départ telle que racontée dans le pitch me plaisait bien, c'est donc avec enthousiasme que j'ai démarré cette lecture. Mais très vite, j'ai été gênée par le saucissonnage excessif entre passé et présent, un peu perdue par qui est qui à chaque début des courts chapitres. On comprend bien que l'auteur a voulu livrer les éléments de l'intrigue au compte-goutte, mais trop c'est trop et elle a bien failli me perdre. Par ailleurs, pour nous expliquer les raisons de ce départ subit d'Emily, elle utilise des tours de passe-passe un peu "téléphonés", ce qui rend la chose artificielle : la rencontre avec Robbie, la promo ultra rapide dans l'agence de com'... Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher aux personnages non plus.

Bref, une quasi déception même si j'ai lu jusqu'à la fin parce que je voulais savoir le fin mot de l'histoire.

L'Espagnol L'Espagnol
Bernard Clavel   
Un roman simple, écrit avec patience et douceur. Comme à chaque fois l'auteur saisit la nature, la décrit, la fait vivre pour montrer à tout un chacun ce qu'elle cache de plus simple et finalement de plus beau. Mené tranquillement, avec justesse et préçision. C'est l'histoire simple d'un homme qui fuit la guerre, que la nature aide à rétablire, à retrouver une vie, à oublier un monde qui n'est plus le sien au moins pour un temps. C'est cette nature sage et violente, mais toujours constante qui l'aide à se reconstuire petit à petit. C'est simplement un roman de Clavel comme personne d'autre ne réussit à en écrire. Pour ceux qui n'aiment pas les livres lent, sans trop d'actions ce n'est pas un auteur à lire; pourtant on peut y prendre goût ^^

par Fanatik
Au nom du Fils Au nom du Fils
Hervé Bazin   
Cet ouvrage regorge des thèmes chers à cet artiste de génie qu'était Hervé Bazin, et principalement celui des difficultés rencontrées au cours de la vie, les relations qui peuvent être houleuses puis distantes avec les parents, etc. Ce détachement, qui fut d'ailleurs autobiographique, est ce que je trouve de fantastique dans ces ouvrages et dans celui-ci plus particulièrement, on peut découvrir celui du père résigné à laisser partir ses enfants pour qui il a tout sacrifié.
Face à la révolte et au sentiment de haine partagé dans les trois tomes de son histoire autobiographique se dresse ici plus de tendresse, d'affection, de regret et d'amour paternel.
Voilà en quoi je trouve cette oeuvre différente des autres qu'il a écrite et pourquoi je la trouve belle.

par Lison61
La tête contre les murs La tête contre les murs
Hervé Bazin   
Bazin décrit dans ce livre la triste réalité des asiles d'aliénés à son époque.
Il y fait aussi le procès de l'hérédité.
Toujours du très bon Bazin que l'on ne peut que conseiller.

par feufeu
Vingt-quatre heures de la vie d'une femme Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
Stefan Zweig   
La touchante confession d'une vieille dame écrite par un homme (très sensible) est d'une intensité rare. Cet ouvrage prouve à nouveau que la passion fait perdre la raison et ne suit que notre cœur.

Les meilleurs moments de lecture viennent des descriptions des mains de l'homme, des sentiments passionnés de la femme. Le style de cet ouvrage est magnifiquement délicat. Oui, je sais... lorsque j'aime un livre, j'en rajoute un peu trop ! Il se lit comme on avalerait un verre d'eau en plein désert.
Moment d'un couple Moment d'un couple
Nelly Alard   
Ce roman dépeint les sentiments d’un mari et d’une femme après l’aveu de son adultère par le mari. De ces sentiments, il en découle des réactions, qui semblent presque mécaniques tant les ressentis sont décrits en long, en large et en travers.
Un roman sans beaucoup d’action, où l’auteure s’est surtout attachée à une analyse psychologique, qui est pour moi très réussie. Son style est un peu spécial (notamment pour les dialogues, où c’est quelquefois un peu ardu de savoir si c’est une pensée ou une phrase orale) et son langage est celui de tous les jours, ce qui colle parfaitement à l’image de ce couple en reconstruction, on s’y sent au plus près.
La fin est inattendue et me semble incongrue par rapport à tout ce que l’on entend et voit tout au long de l’histoire… De nature plutôt optimiste, j’ai été assez déçue par cette fin, mais la nature de l’homme est ainsi faite que l’on commet tous des erreurs, [spoiler]même celles contre lesquelles nous nous sommes battus.[/spoiler]
Et puis après... Et puis après...
Françoise Dorin   
J'abandonne ce livre.

Il y a bcp trop de personnages, je m'emmêle les pinceaux, je dois tjr revenir 2-3 pages en arrière pour bien comprendre qui est qui, bref un vrai cauchemar pour moi qui est du mal à mémoriser des choses...

par vivie10
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3