Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FatouLucie : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Celle dont j'ai toujours rêvé Celle dont j'ai toujours rêvé
Meredith Russo   
Autant le dire tout de suite, je ne fais pas partie du lectorat visé.

Pour ce qui est de l'histoire d'amour, comme dans beaucoup de livres destinés aux adolescents, je l'ai trouvée complètement niaiseuse !
Pour ce qui est du sujet de la transexualité par contre, j'ai trouvé cela intéressant mais, je n'y connais rien. En effet, c'est un sujet peu abordé en règle générale.

Comment la transexualité est-elle vécue ? C'est là que l'ouvrage devient intéressant.
Après, l'auteur elle-même précise à la fin de l'ouvrage qu'elle a joué sur les clichés afin de le rendre plus accessible... C'est dommage

par dadotiste
Le jour où je suis partie Le jour où je suis partie
Charlotte Bousquet   
Je voudrais avant tout remercier les éditions Flammarion pour cet envoi.

En lisant la quatrième de couverture de ce roman, j’avoue avoir été assez intriguée et partagée, car cela ne rentre pas forcément dans le style de roman que j’ai l’habitude de lire. Il est vrai que le sujet abordé dans ce roman n’est pas un sujet facile et j’avoue ne pas le connaître. Mais étant une curieuse de nature, je me suis lancée dans cette lecture afin d’en apprendre un peu plus.

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Tidir, une jeune femme dont l’esprit est empli d’idées de liberté. C’est une jeune femme qui rêve de liberté et de pouvoir choisir le chemin que sa vie empruntera. Elle veut être maître de sa vie, de son destin, de ses désirs et surtout de ses choix. Malheureusement, le monde dans lequel elle vit ne l’autorise pas du tout à agir d’une telle sorte. C’est pourquoi Tidir va entreprendre un long périple en prenant part à la marche pour les droits des femmes. Elle défendra ses convictions à tout prix. Ce voyage aussi physique que spirituel sera parsemé de merveilleuses rencontres qui lui permettront d’assumer encore plus son choix de liberté. Mais le chemin n’est jamais simple et il est souvent semé d’embuches qui lui feront parfois se remettre en question, mais la volonté est toujours plus forte et gagne dans la plupart des cas.

Je me suis très vite attachée au personnage de Tidir qui est une jeune femme fraîche et forte qui ne laissera rien ni personne lui voler son envie de vivre et d’exister en tant qu’elle-même. En effet, il est important pour moi d’avoir le droit d’exister, de penser, d’être soi même sans jamais se sentir interdit par des idées barbares que certaines personnes peuvent avoir. Son côté féministe libéré m’a beaucoup plu.

Comme dit plus haut, je partais avec quelques appréhensions pour cette lecture, mais ces dernières se sont très vite envolées et j’ai aimé les divers sujets abordés dans ce roman. Ce livre nous fait prendre conscience de la manière dont peuvent vivre certaines jeunes filles dans d’autres pays, la façon dont elles sont traitées, les hommes qu’on les force à épouser. Ce livre nous prouve une fois de plus que toutes les filles ne sont pas égales et que certaines doivent redoubler d’efforts et se battre encore plus pour dire non et exister enfin. Il est vrai que pour nous lectrices qui sommes des filles occidentales du vingt et unième siècle il est parfois difficile d’imaginer cela et pourtant il existe encore des pays où la femme n’est qu’un objet dont on s’occupe au gré de ses envies. Même si pour nous le combat est encore difficile nous n’avons pas le droit de nous plaindre en pensant à toutes ces pauvres jeunes filles brimées. J’ai énormément apprécié le sujet parlant de la recherche de liberté de sa propre liberté. Avoir le droit de jouir de son corps, de son esprit, de ses pensées tout ce qui fait qu’au fond on est nous et que nous existons.

Ce livre qui finalement me faisait un peu peur a réussi à complètement me séduire et la plume de l’auteur n’y est pas complètement étrangère. En effet, c’est la première fois que je lisais un roman de cette auteur et j’ai trouvé sa plume remarquable. Dès les premières lignes, j’ai été séduite. L’écriture est fluide et douce tout en étant brute et forte à la fois. J’aime les situations paradoxales comme cela.

Vous l’aurez compris, je ressors complètement différente de cette lecture et je ne peux que vous la conseiller.
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Très vite ou jamais Très vite ou jamais
Rita Falk   
Tout d'abord merci aux éditions Magnard et à Booknode qui m'ont permis de découvrir ce livre.

Donc pour commencer au début l'histoire me faisait légèrement penser à Nos Étoiles Contraires ou encore à Si je reste. Pour ceux qui aiment ce style de lecture c'est parfait!

On suit la vie de Jan à travers les lettres qu'il écrit pour son ami Nils dans le coma. Il espère que comme ça, à sa sortie du coma il pourra rattraper ce qu'il n'a pas vu. Donc tout de suite je me suis beaucoup attachée à Jan et Nils surement grâce à l'écriture qui permet de passer par toutes les émotions avec les personnages. L'amitié entre ces deux jeunes est tellement touchante qu'on espère que Nils se réveillera. A plusieurs moments, je n'avais qu'une envie, aller à la fin du livre pour savoir comment cela abouti (et surtout ne pas céder!).

J'ai bien aimé voir l'évolution des personnages, surtout celui de Jan car au début même si je me suis vite attachée à lui, je n'en avais pas moins des pensées très différentes sur certains sujets mais au fur et à mesure du livre, on commence à penser de la même façon. Son service au "Nid de coucous" et son attention envers Nils chaque jour l'on changé.

Pour les autres personnages certains sont plus intéressant que d'autre mais globalement ils sont tous très bien intégrés à l'histoire. La bande de pote de Nils, on l'accepte, on la déteste... Tout cela selon les émotions de Jan face à ce qu'il se passe. J'avais l’impression que, parfois, les pensionnaires du Nid de coucous était plus là pour Jan que ses soit disant amis. Ces pensionnaires d'abord appelé par Jan les "toc-toc", auxquels il finit par s'attacher, ont leur histoire touchante mais ils apportent aussi de la gaité et du soutien pour traverser les drames. Mention spéciale au personnage de Sœur Barbara que j'ai trouvé excellent, était de bons conseils et qui sait montrer comment accepter la réalité.

Le parallèle de l'histoire de la bande de pote, celle des gardes de Jan au Nid de coucou et celle des visites à l’hôpital se rassemblent au fur et à mesure que le temps passe et forme un tout très émouvant.

Un petit point négatif tout de même pour nuancer: Jan dans ses lettres a parfois un langage assez oral mais dans d'autre passage l'écriture est très (trop?) élaborée et cela créer un contraste assez dérangeant mais ce n'est qu'un petit détail.

Moralité, je conseille fortement ce livre et de lire celui-ci au calme pour vraiment entrer dans l'ambiance. Il faut juste être prêt à traverser toutes les émotions possibles, en sachant que tout peut basculer et cela en 1 seconde.

On suit la vie de Jan à travers les lettres qu'il écrit pour son ami Nils dans le coma. Il espère que comme ça, à sa sortie du coma il pourra rattraper ce qu'il n'a pas vu. Donc tout de suite je me suis beaucoup attachée à Jan et Nils surement grâce à l'écriture qui permet de passer par tout les émotions avec les personnages. L'amitié entre ces deux jeunes est tellement touchante qu'on espère que Nils se réveillera. A plusieurs moments, je n'avais qu'une envie, aller à la fin du livre pour savoir comment cela abouti (et surtout ne pas céder!).

J'ai bien aimé voir l'évolution des personnages, surtout celui de Jan car au début même si je me suis vite attachée à lui, je n'en avait pas moins des pensées très différentes sur certains sujets mais au fur et à mesure du livre, on commence à penser de la même façon. Son service au "Nid de coucous" et son attention envers Nils chaque jour l'on changé.

Pour les autres personnages certains sont plus intéressant que d'autre mais globalement ils sont tous très bien intégrés à l'histoire. La bande de pote de Nils, on l'accepte, on la déteste... Tout cela selon les émotion de Jan face à ce qu'il se passe. J'avais l’impression que, parfois, les pensionnaires du Nid de coucous était plus là pour Jan que ses soit disant amis. Ces pensionnaires d'abord appelé par Jan les "toc-toc", auxquels il finit par s'attacher, ont leur histoires touchantes mais ils apportent aussi de la gaité et du soutient pour traverser les drames. Mention spéciale au personnage de Sœur Barbara que j'ai trouvé excellent, était de bon conseils et qui sait montrer comment accepter la réalité.

Le parallèle de l'histoire de la bande de pote, celle des gardes de Jan au Nid de coucou et celle des visites à l’hôpital se rassemblent au fur et a mesure que le temps passe et forme un tout très émouvant.

Un petit point négatif tout de même pour nuancer: Jan dans ses lettres a parfois un langage assez oral mais dans d'autre passage l'écriture est très (trop?) élaborée et cela créer un contraste assez dérangeant mais ce n'est qu'un petit détails.

Moralité, je conseille fortement ce livre et de lire celui-ci au calme pour vraiment entrer dans l'ambiance. Il faut juste être prêt à traverser toutes les émotions possible.
Dis-lui que je l'attends Dis-lui que je l'attends
Takuji Ichikawa   
Alors oui, ce n'est pas une histoire réaliste.
Alors oui, c'est un peu une histoire à l'eau de rose.

Mais c'est une histoire très bien écrite, un joli conte, qui offre sa part de rêve. une belle histoire d'amitié qui dure toute une vie, malgré les disparitions, les longs silences. C'est une histoire qui mets du baume au coeur!

Très très bonne lecture!


par mcchipie
Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts
Cha Raev   
Je remercie chaleureusement les éditions « MIX EDITIONS » pour l’envoi de ce service presse.

Vous vous souvenez tous de la barre chocolatée « Nuts » ?

Alors ce livre, c’est exactement la même recette. C’est une petite gourmandise fondante, croquante, enrobée d’un succulent aphrodisiaque. Et je dois dire que j’ai succombé avec délice et je n’en ai laissé aucune miette.

Cha Raev, avec une écriture charismatique, nous offre une romance bourrée de testostérones, avec deux mecs bien virils, aux caractères bien trempés, mais malgré tout une romance très tendre, très romantique.

D’un côté, nous avons Nuts, un géant blond, à la carrure qui en impose, un rugbyman tout en muscle et en poil.

De l’autre, nous avons Buster, un ours mal léché avec un caractère à la con.

Leur rencontre va faire des étincelles. Comme à son habitude, Buster va avec son mauvais caractère, sa mauvaise fois et ses paroles bien cinglantes, essayer de repousser un maximum Nuts, mais ce dernier ne va pas se laisser faire ou avoir, et va petit à petit fissurer les murs de protections que Buster a érigé tout autour de lui pour se protéger.

Ce livre nous raconte leur rencontre, la naissance de leurs sentiments, comment Nuts va devenir indispensable à Buster, comment ce dernier va enfin baisser sa garde et s’avouer que lui aussi à droit à l’amour.

J’ai totalement craqué pour ces deux gaillards et pour Nuts en particulier. Tout au long du livre, il est pleins de petites attentions pour Buster, il est tendre, prévenant, attendrissant (la scène du métro, et celle du bain après la pluie ont carrément fait chavirer mon petit cœur).

Ces deux là, m’ont émue, m’ont fait sourire, même rire à quelques reprises et m’ont beaucoup touché.

Je suis carrément « Totally LOVE » de Nuts & Buster.

J’ai beaucoup aimé la petite nouvelle en bonus « Celui qui compte », qui nous permet d’en savoir plus sur la rencontre de Nick et Nate (deux personnages secondaire du roman)
Le sixième Dalaï-lama, tome 1 Le sixième Dalaï-lama, tome 1
Zhao Ze    Guo Qiang   
C’est au festival de la BD d’Angoulême que ce roman graphique m’avait attirée et je ne regrette pas du tout cet achat qui, même si étant un tome d’introduction, reste très détaillé et chaque planche est tellement magnifique que j’ai passé plusieurs minutes à en admirer certaines.
J’ai beaucoup aimé qu’on ait une carte, une liste des personnages mais aussi un petit texte pour nous expliquer la hiérarchie entre les différents chefs religieux et politiques de Chine et du Tibet mais même si cela est complexe, l’histoire reste très accessible.
Tout commence quand un jeune garçon pauvre, Lobsang ,fait la rencontre inattendue de Makye Ame, fille du chef du village. Leur amitié n’est pas acceptée vu les différences de rangs et j’ai trouvé ça très touchant comment ils arrivent à la construire en secret, bientôt aidé de Dedimentok qui est la confidente de Mayke Ame.
En parallèle on apprend que le cinquième dalaï-lama est mort voilà plus de 15 ans et pourtant aucun successeur n’a été reconnu et depuis toute ses années c’est le Depa Sangyé Giatso qui est à les plein pouvoirs. On va le suivre dans ses aventures pour trouver le nouveau dalaï-lama. Grâce à lui on arrive à entrevoir les complots et guerres de pouvoir entre les différents clans mais aussi comment sa position peut être perçue. Ce n’est pas quelque chose dont on est toujours informé.e et pour moi c’était très bien amené.

Pour moi la fin était bouleversante pour les questions et nouveaux destins qu’elle amène et j’ai vraiment hâte que le tome 2 sorte pour savoir comment les différents personnages vont grandir. Mais je n’en dirai pas plus parce que pour moi en savoir peu sur LE SIXIEME DALAI-LAMA permet vraiment de se plonger dans l’histoire et de l’apprécier.
Le sixième Dalaï-lama, tome 2 Le sixième Dalaï-lama, tome 2
Guo Qiang    Zhao Ze    
https://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/10/le-sixieme-dalai-lama-tome-2-de-guo.html

Commençons par une bonne nouvelle : La série est en trois tomes! Pourquoi? Parce que vous n'aurez plus d'excuses pour l'acheter. Au moins, vous savez que la série a une fin même si on aimerait encore voir les graphismes de cette qualité. Ce à quoi vous me répondrez "le prix?". Je vous réponds que c'est en couleurs, que les graphismes sont réalistes. Les traits sont arrondis et les couleurs appliqués avec douceur. Les couleurs ne se juxtaposent pas comme ça. Elles s'imbriquent les unes aux autres. Le regard est éblouie devant la beauté de ces dessins.


Quant à l'histoire, on suit les aventures de Lobsang mais pas seulement. On découvre l'envers du décors. Lobsang est loin d'être bête. Il voit clair. Cela n'empêche pas les messes basses, les tentatives de trahisons mais d'autres histoires émergent. Alors certes, on pourrait reprocher le manque de détails concernant l'envers du décors. Personnellement, ça ne me gêne pas. Le lecteur doit lire entre les lignes et découvrir ce qui se trame. On ne nous donne pas tout cuit dans la bouche et c'est tant mieux.


En bref, voilà un manhua incroyablement beau et remplie de richesses que l'on trouve rarement.
Momo, tome 1 Momo, tome 1
Rony Hotin    Jonathan Garnier   
Une histoire pleine d'humour et de naïveté. J'ai beaucoup apprécié les dessins, l'histoire et les differents personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Momo est une petite fille forte, qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui aime découvrir de nouvelles choses. C'est une BD que je vous recommande à 200 % ! J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de notre princesse guerrière !
Momo, tome 2 Momo, tome 2
Rony Hotin    Jonathan Garnier   
Dans ce tome 2, sortez les mouchoirs car Momo revient dans une histoire terrible. On rit avec Momo, on joue avec elle, on pleure et on est triste tout comme elle. Les dessins nous font ressentir avec merveille ce que la petite fille a sur le cœur et nous bouleverse avec brio.
Momo est une série qu'il faut découvrir absolument.