Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FatouLucie : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Celle dont j'ai toujours rêvé Celle dont j'ai toujours rêvé
Meredith Russo   
«"You can have anything," she said, "once you admit you deserve it."»

If I Was Your Girl est un roman que j'avais envie de découvrir depuis un bout de temps. Et c'est avec plaisir que je me suis lancée dans cette lecture.
Le sujet de ce roman m'a immédiatement attirée car je trouve que ce thème n'est pas assez abordé.

If I Was Your Girl met en scène Amanda qui vient d'arriver dans un nouveau lycée et tente désespérément de se faire discrète. Car la jeune adolescente a subi une intervention chirurgicale bien particulière... Amanda n'a pas toujours été la personne qu'elle aurait voulu être en naissant, elle a toujours eu la sensation d'être une fille dans le corps d'un garçon. Oui, vous l'avez compris; avant d'être Amanda, elle était Andrew.

Comme je l'ai dit plus haut, le sujet des personnes transgenres n'est pas suffisamment abordé à mon goût. On peut découvrir beaucoup de sujets différents dans les livres de nos jours mais quand est-il de ces âmes qui se sentent coincées dans le mauvais corps?
J'étais curieuse de découvrir l'histoire d'Amanda. Et je l'étais d'autant plus en apprenant que Meredith Russo est elle-même une femme transgenre.

(De manière générale, l'un de mes sujets préférés dans la vie est la sexualité (au niveau des préférences amoureuses). Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je pourrais en parler pendant des heures. Et ça c'est une confession assez particulière. ^^
Donc dès qu'un roman traite d'homosexualité, de transsexualité, etc, il y a de fortes chances pour que ce roman m'intéresse.)

Bref, j'ai beaucoup apprécié découvrir Amanda avec ses doutes et ses pensées et tout ce qui la représente. J'ai trouvé intéressant de découvrir le quotidien d'une personne transgenre. Et If I Was Your Girl est un roman que j'ai trouvé réaliste. En même temps, Meredith Russo sait de quoi elle parle pour l'avoir vécu.
Meredith Russo a bien entendu romancé la situation pour qu'elle entre bien dans le cadre de l'histoire, elle le précise elle-même dans la section "note de l'auteur", mais elle l'a fait de façon suffisamment "discrète" qu'on reste concentré sur le fait que ce roman parle d'un sujet sérieux et bien réel. (Je ne sais pas comment expliquer ce point, désolée.)
D'ailleurs en parlant de la note de l'auteur, j'ai adoré la lire. Parce que je trouve cette note touchante et aussi j'ai l'impression que sans cette note qui s'adresse à tous les lecteurs, If I Was Your Girl n'aurait pas été aussi incroyable (à mes yeux).

Je vais parler de la plume de Meredith Russo. Je n'ai pas grand-chose à dire dessus si ce n'est que l'auteure a bien réussi à faire passer les sentiments de ses personnages et surtout le message de ce roman, qui est que qui que vous soyez, vous méritez d'être aimé et respecté, et vous n'avez pas à avoir honte de qui vous êtes ou l'impression de ne pas mériter votre place dans l'univers.
La plume de Meredith Russo est fluide et claire. Elle permet de se prendre dans l'histoire et de se laisser porter par ce beau récit.
Et If I Was Your Girl finit par être une lecture addictive et assez rapide.

Les personnages m'ont plu. Qu'ils soient principaux ou secondaires. Je les ai trouvé attachants, réalistes, et chacun apporte son coup de pinceau au tableau. Amanda est un personnage de que j'ai adoré et Grant m'a carrément fait craquée!
La romance entre Amanda et Grant m'a d'ailleurs énormément plu. Je n'avais jamais assez de les découvrir ensemble.

L'histoire d'Amanda m'a plu du début à la fin et sous tous les angles. Mais j'ai la sensation que tout ce que je pourrais dire que ça soit sur l'histoire ou les personnages, je l'ai déjà dit plus haut d'une manière ou d'une autre.

La fin. Tout simplement, je l'ai adoré. (Quelle surprise!) [spoiler]J'ai aimé le fait que c'est une fin assez ouverte. Et selon moi c'est la fin parfaite. Une fin qui n'est pas des happy end qu'on peut avoir l'habitude de découvrir mais qui d'une manière ou d'une autre promet une fin heureuse pour les personnages. C'est la fin dont If I Was Your Girl avait besoin.[/spoiler]

Je n'ai pas grand-chose à en dire parce que je l'ai juste adoré ce livre. Et j'adore sincèrement dire mon avis sur un bouquin. Je le fais d'ailleurs sans filtre en général. Mais je ne sais pas, j'ai pas vraiment envie d'en dire beaucoup sur If I Was Your Girl. J'ai envie de garder mes pensées les plus "profondes" pour moi, pour cette fois. Mais en tout cas, sachez que ce ne sont que des bonnes pensées!

«For as long as I could remember, I had been apologizing for existing, for trying to be who I was, to live the life I was meant to lead.»

par Sheo
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Je suis une légende Je suis une légende
Richard Matheson   
Je l'ai lu il y a pas mal de temps maintenant pourtant j'en garde un bon souvenir. Je préfère le livre au film. Il faut bien préciser qu'ils sont "très" différent au niveau de l'histoire. Le livre ma beaucoup émue, notamment avec les passages sur le chien, je n'en dirais pas plus... La fin est éprouvante et étonnante bien qu'assez abrupte.

par saltanis
L'Histoire de Pi L'Histoire de Pi
Yann Martel   
J'ai adoré ce livre. La vie de Pi en Inde est très intéressante, surtout ses réflexions sur la vie et la spiritualité. La partie concernant sa survie en tant que naufragé est également très intéressante, on s'y croirait (tout en se sentant énormément chanceux de n'avoir jamais connu ça et en espérant ne jamais avoir à le connaître) et la toute dernière partie nous amène à repenser tout ce qu'on a appris auparavant sur cette incroyable aventure.
Je tiens également à signer que le style de l'auteur est vraiment merveilleux ! Un pur bonheur à lire.
Enfin, je recommande le film, il est splendide et très fidèle au livre.
Les Années douces Les Années douces
Hiromi Kawakami   
" Un livre d'une délicatesse à couper le souffle."
C'est précisement ce que je retiens de cet ouvrage : sa délicatesse. Hiromi Kawakami possède une plume d'une grande subtilité et sait décrire les situations avec tout autant de délicatesse.
Un très beau roman sur deux êtres qui se rencontrent véritablement pour la première fois, qui s'apprécie et qui doucement se rapprochent l'un de l'autre.

L'adaptation de Taniguchi est tout aussi belle que le roman.
Je voulais juste te dire Je voulais juste te dire
Lisa Congdon    Emily Trunko   
Ma grosse déception. Je l attendais comme un coup de coeur évident. Le concept était superbe je m attendais a verser des larmes ... et non.
L écriture des lettres est trop enfantine, on dirait beaucoup de jeunes ados on ne touche jamais vraiment leur histoire. Peu d histoires déchirantes comme on s attend a en trouver.
Dommage.

par Lieemie
Tu n'aurais jamais dû me dire... Tu n'aurais jamais dû me dire...
Emily Trunko    Zoë Ingram   
Avant de donner mon avis je tiens à remercier Booknode et les éditions Bayard pour m'avoir envoyé ce livre ! Je dois avouer que je ne me serais pas retourner de moi-même dessus, je n'en avais pas du tout entendu parler mais quelle super découverte !! Le format est hyper ludique et on ne voit pas les pages défiler. Ce recueil de "derniers messages" est très original et poignant ! Certains ne sont vraiment pas facile à lire mais cela nous pousse à réfléchir à ce que l'on dit et ce que l'on fait. Je suis vraiment heureuse d'avoir découvert ce livre et le recommande. Il fait passer un joli message d'espoir, j'ai beaucoup aimé les dernières pages de témoignages où ces messages ont provoqué des déclics !
Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les Héritiers Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les Héritiers
Cindy Van Wilder   
Un livre que j'ai apprécié même si le début à été difficile pour moi!
L'auteur a fait un choix surprenant en utilisant ce premier tome basé sur les origines des Outrepasseurs. En effet, ce livre est composé notamment de flashs-backs de retours dans le passé . Donc les protagonistes du présent sont peu développés et moins présents. On se concentre entièrement sur les ancêtres.
On peut donc dire que l'histoire a été très bien approfondie.
L'originalité est présente . Les fés sont cruels (riant avoir avec Clochette...), manipulatrices mais je sens aussi (ce n'est qu'une intuition qui peut s'avérer fausse) que les Outrepasseurs ne sont pas pour autant nets surtout Noble.
J’enchaîne donc avec le tome 2 qui est en ma possession.


par patoch38
Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges
Cindy Van Wilder   
Un second tome meilleur que le premier, cela reste tout de même une bonne lecture mais sans plus. J'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. L'action est un peu plus présente et je lirai tout de même la suite.

par patoch38
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette