Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FatouLucie : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La vie à reculons La vie à reculons
Gudule   
Ce livre est magnifique et très touchant.

Il parle de cette maladie sans tabou, fait taire les mauvaise langue et rétablie la vérité face à des préjugés et des fausses idées.

Deux amoureux, une maladie = un magnifique roman.

par Chaly
Les Amants du Spoutnik Les Amants du Spoutnik
Haruki Murakami   
L'histoire de ce tome est assez envoutante, entre amour contrarié et amitié indefectible. Les personnages de Murakami sont à la fois excessivement étranges et merveilleusement proches de nous. En lisant le livre, j'ai vraiment l'impression que mon coeur fait écho à leur existence. L'écriture de l'auteur m'emporte à milles lieux de chez moi et il est très difficile de revenir.

J'ai particulièrement apprécié le traitement de la solitude et de l'amour par l'auteur qui propose une vision de ses deux sentiments avec beaucoup d'humilité.

Bref, encore une fois, une merveille d'écriture :3
Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
Haruki Murakami   
C'est l'histoire d'un amour fou, une dérive dans les profondeurs des sentiments, un adultère mystérieux qui terrasse la vie ordinaire, qui dévaste toute une vie construite autour du quotidien. Sans cet amour, Hajime devient « vide ».
C'est une histoire classique me direz-vous ? Et bien non, c'est une histoire conté par MURAKAMI. Elle ne peut être « classique » ; le charnel rejoint les sentiments puis s'évapore complètement pour ne devenir qu'illusoire et « file comme la cendre, le long de la rivière pour rejoindre la mer... »
L'écriture est « pure », limpide, pleine de simplicité, rythmée de références jazz, mélancolique. On pourrait dire qu'elle est d'une sensibilité masculine (doute, peur, envie). Hajime n'est ni lâche, ni héros, mais bien un être humain avec ses faiblesses et sa force. L'ouvrage est magnifique.
L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage
Haruki Murakami   
Scénario en carton....impossible à lâcher.
C'est japonais. Un livre où absolument tout peut arriver et où ne faut pas chercher d'explications.
Un de ces livres où il ne se passe rien, mais où le rien nous passionne. De ceux où une simple réflexion sur une gare apaise lorsque tous autres mots nous auraient laissés de marbre.
C'est la magie de Murakami.

par Aryana
Les 10 amours de Nishino Les 10 amours de Nishino
Hiromi Kawakami   
L'idée de découvrir un homme à travers 10 de ses conquêtes est, pour le moins, très original. Je n'avais encore jamais vu pareille romance. De ce côté-là, le pari est remporté. Chaque relation est différente de la précédente ainsi que de la suivante. L'auteure nous dresse un portrait de Nishino à différentes époques de sa vie : de son enfance jusqu'à sa mort.

En ce qui concerne ces femmes, car il s'agit aussi de 10 portraits de femmes différentes, elles sont très bien dépeintes. Il y a aussi bien des femmes au foyer que des femmes indépendantes, avec des emplois à responsabilité, des métiers plus artistiques ou juste des étudiantes.
Les relations décrites le sont dans la sobriété et la simplicité propre à ce style japonais qu'on peut retrouver dans d'autres romances. Pas de grandes déferlantes de larmes ou d'explosions d'émotions. Tout est dans la retenu. Il m'a même parfois été difficile de savoir avec certitude si les deux protagonistes sont amants.

Je pourrais m'arrêter là dans mon commentaire, mais ce ne serait pas alors un véritable avis. Je poursuivrai donc en Spoiler, pour ne pas gâcher la découverte de ce livre aux curieux et curieuses.
[spoiler]Cette lecture est une déception !
Si l'idée m'intriguait et m'intéressait au plus haut point, quelle ne fut pas ma déception lorsque je compris qui était ce Nishino...
Pour parler simplement, Nishino est ce que je qualifierais de "Pauvre type". Il s'agit en fait d'un homme qui collectionne les femmes et qui est totalement, définitivement et sans contestation possible incapable d'aimer qui que ce soit. Ajoutez à cela qu'il n'a aucune personnalité, qu'il est immature, fade et un peu fou.
Cela se voit notamment lorsqu'il organise un rendez-vous au cours duquel il invite deux femmes : sa maîtresse actuelle et une de ses ex. Le repas est tendu, mais seul Nishino, qui est 100% responsable de la situation, ne se rend pas compte du malaise entre les deux femmes. Lorsque sa maîtresse s'en va, "légèrement contrariée", il la poursuit sans comprendre. Elle lui reproche de lui avoir présenté son ancienne maîtresse (compréhensible). La réaction de Nishino est celle d'un enfant de 5 ans pris en faute : "Tu t'en es rendu compte ?" Et ce n'est pas la seule fois qu'il fait la démonstration de son immaturité et de son incapacité à comprendre le monde, et surtout les femmes, qui l'entoure. Il vit dans une bulle.
Et si c'était le seul problème ! Quand on comprend qu'il n'y a pas l'ombre d'une romance chez ce personnage, on se rend compte d'un autre grand problème : il n'y a pas de romance du tout ! La quasi totalité des femmes dans ce livre le disent clairement : Nishino est incapable d'aimer. Il a beau le dire, elles le sentent toutes ou en doutent très fortement. La raison pour laquelle elles s'intéressent à lui m'échappent complètement. RIEN dans le livre ne justifie ces relations ; c'est souvent par hasard ou par curiosité, mais rarement à cause d'une attirance romantique. D'autant plus que, la plupart savent qu'il fréquente d'autres filles en même temps. Il explique même à un moment qu'il lui arrive souvent de fréquenter deux femmes en même temps qui se battent pour lui. Mais la gagnante part toujours au bout de 6 mois car elle se lasse et finit par comprendre qu'il ne l'aime pas ou qu'elle ne l'aime plus. D'ailleurs, dans certaines des relations évoquées, il n'y a pas la moindre trace de relation, de passion ou d'attirance spécifique de la part de la femme. Et pourtant, elles gardent toutes un souvenir bien particulier de Nishino, que ce soit de la nostalgie, un soupçon de tristesse pour lui ou pour lui souhaiter de réussir un jour à aimer.
Quant à l'histoire avec sa sœur. Je ne peux pas éprouver la moindre sympathie pour le personnage de Nishino, même quand elle s'agit du sort tragique de sa sœur. Je pense que tout a été fait pour que l'on éprouve de l’empathie pour lui. La preuve : aucune de ces femmes ne lui en veut, au contraire elles le plaignent de ne pas pouvoir aimer qui que ce soit. Sauf que, sur moi, ça a eut l'effet inverse. Nishino m'inspire une profonde antipathie. Et au lieu de le plaindre, je lui aurais volontiers conseillé d'aller voir un psy pour régler ses problèmes de relations malsaines/incestueuses avec sa sœur et sa culpabilité pour son suicide qui l'ont bloqué dans la tête d'un gamin de 14 ans.

En résumé, Nishino est un « pauvre type » qui m'est profondément antipathique et qui accumule des relations où l'amour est très souvent aux abonnés absents.[/spoiler]

Je n'en oublie pas, malgré tout, que le point de vue adopté est très original et que ça donne un côté très réaliste à ces histoires d'amours. Nous sommes très loin d'un Dom Juan et des histoires d'amours que nous vend Disney.

par Iliane
La véritable histoire d'un Indien qui fit 7000 km à vélo par amour La véritable histoire d'un Indien qui fit 7000 km à vélo par amour
Per J Andersson   
Un roman? non! une histoire vraie avec photo à l'appui :)
Un beau voyage en Inde avec Pikej né dans les forêts de l'Orissa de son vrai nom: Jagat Ananda Pradyamna Kumar Mahanandia, on y voit les merveilles de ce pays et les difficultés vécues par les intouchables, les problèmes de caste auxquels Pikej a été maintenus dans l'ignorance dès son plus jeune âge feront vite surface et le mettront face à une terrible discrimination. Une grande partie du livre tente d'expliquer comment les intouchables vivent avec cette discrimination constante: à l'école il est maintenu à l'écart hors de la classe, tenu à l'écart des temples par les brahmanes, trouver un travail est difficile jusqu'à ce que le dessin et sa grande gentillesse le sauvent de la misère. Très doué il parvient à entrer à l'école des Beaux Arts grâce à une bourse et à ses portraits vendus dans la rue.

Une précision s'impose, on est dans les années 1970 et beaucoup de jeunes hippies se rendent comme ils peuvent en Inde, devenu le pays par excellence de la zen attitude, et des drogues, la route de Katmandou très prisée par ces jeunes occidentaux en font une belle aventure à elle toute seule.

Puis Pikej rencontre Lotta, une suédoise, aux abords d'une fontaine de New Delhi et comprend aussitôt qu'elle est la fille de la prophétie donnée par l'astrologue à sa naissance.

« Tu épouseras une fille qui ne viendra ni de cette ethnie, ni de ce village, ni de cette province, ni de cet État, ni même de notre pays. »

Ils vivent un beau conte de fée jusqu'à ce qu'elle ne doive repartir vers la Suède à Boras. Il ne peut vivre sans elle, la rejoindre? malheureusement le voyage coûte très cher à cette époque, le seul moyen de locomotion envisageable: le vélo et 7000 km, plus que le courage c'est l'amour qui le fera avancer. De rencontres inoubliables, entraides et péripéties, Pikej fera le voyage jusqu'à son amour car son but est qu'elle devienne sa femme.

L'aventure surprenante d'un jeune homme qui refuse de se résigner, qui à la seule force de sa volonté et de son talent réussira à devenir quelqu'un. L'histoire de l'Inde, de sa politique et de sa misère sociale, d'Indira Gandhi et du mouvement hippie. Un conte qui fait sourire, une épopée digne d'un film de Bollywood où la fin heureuse n'est due qu'à l'amour.
Une agréable surprise, une lecture agréable passée en compagnie de Pikej le bienheureux.

par Stemilou
Pour quelques milliards et une roupie Pour quelques milliards et une roupie
Vikas Swarup   
Ce livre est une véritable bombe à retardement! Une lecture explosive et très additive, il se lit très vite et en tombe toujours de surprises en surprises. Ce qui en fait donc un petit coup de cœur! Nous avons des aventures, de l'amour et de l'amitié, une bonne dose d'humour, des révélations et des énigmes, un cocktail des plus attrayant!
J'ai lu les" Fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire" du même auteur, il y a quelque mois. Cette fois, Vikas Swarup y est allé très fort! Il m'a fait voyager, émerveillé, déboussolé, c'est vrai que l'héroïne vit des péripéties complètement rocambolesques. Mais c'est un très bon attrait du livre étant donné qu'on ne s’ennuie pas une minute, il n'y a aucun temps mort. Le livre peut se lire en une traite.
J'ai assez peu de reproches à faire. L'écriture est fluide et même poétique. J'ai retrouver le merveilleux monde de Slumdog Millionnaire avec toute sa culture indienne moderne. L'auteur nous peint des visages des plus avenants aux plus odieux.
Et bien sûr, la fin qui nous laisse sans voix, complètement déroutante! Mais, finalement, ce n'est pas une si grosse surprise.
Une fois rentré dans le roman on est vite transporté par l'histoire et on finit par se prendre au jeu. L'auteur joue avec nos émotions en faisant subir à Sapna des tas d'épreuves qui sont de plus en plus rudes et folles.
Pour finir, c'est une lecture très agréable, qui m'a beaucoup apportée, je suis contente qu'on me l'ai conseillé, je suis loin de le regretter!
A lire de toute urgence!

par Sanders98
Compartiment pour dames Compartiment pour dames
Anita Nair   
Magnifique roman qui nous transporte dans l'univers des femmes indiennes, dans leur quotidien et dans leur difficulté à vivre dans une société où il est très dur d'être une femme. Ce livre est donc très instructif. L'écriture aérienne nous transporte d'histoire en histoire (histoire de ces femmes rencontrées dans un compartiment de train), et l'on éprouve de l'empathie, de la compassion et de l'admiration envers ces femmes toutes différentes, mais semblables sur un même point : le poids de la société est tel, qu'il est extrêmement difficile pour elles d'exister en tant que femme. Ce huit clos de femmes est poignant et particulièrement émouvant. A travers ce voyage, l'héroïne évoluera, cheminera pour reprendre sa vie en main.
Une merveille d'écriture, un petit bijou à lire absolument.
Nos âmes la nuit Nos âmes la nuit
Kent Haruf   
Comme la relation de nos deux septuagénaires, nous avons ici un roman tout aussi poétique et en douceur. L'auteur nous mets en avant les sentiments de ces protagonistes et comment d'affranchir du regard, des ragouts de ceux qui nos entourent.
Danish girl Danish girl
David Ebershoff   
Un roman bouleversant qui permet aux lecteurs de rentrer dans l'intimité et la psychologie d'un couple atypique. une belle leçon de vie, simplement, être ce que nous sommes vraiment et le choix d'Einar est un modèle de courage et de soif de vie. Le personnage de Greta est aussi touchant par sa détermination mais aussi sa loyauté, elle force l'admiration mais elle m'a également bouleversée. Le récit d'une vie, le récit d'un combat mais aussi une histoire d'amour profonde et sincère.

par Aurel69