Livres
415 383
Membres
327 860

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Fé M Fé ajouté par MissDupont 2018-04-06T03:31:49+02:00

Noël à l'hôpital, oh yes! Ce jour-là, on était invités à fêter chez les Aristochats. Maman était très nerveuse, la preuve, elle avait mis une robe et des talons hauts. C'est toujours mauvais signe. Je crois qu'elle avait peur que mon père déconne solide devant sa famille de coincés. D'ailleurs, sur le pas de la porte, avant d'entrer, on a tous reçu nos consignes respectives. Papa a été averti qu'il devait se comporter «normalement» :

- pas de larmes,

- pas de cigarette,

- pas de politique,

- pas de nudité (?).

Et Félixe et moi avons été sommées d'y aller mollo sur le tripotage :

- pas de becs,

- pas de french,

- pas de mains dans les vêtements,

- pas de regards qui en disent long.

Bref, personne était dans son état naturel. Et on sait ce qu'on dit à propos du naturel et de son léger penchant pour le galop...

Afficher en entier
Extrait de Fé M Fé ajouté par Winky 2015-08-28T13:20:37+02:00

Mardi ne me fait plus peur parce que mardi, c’est aujourd’hui. Je sais que je vais la voir et ça me rend heureuse. Plus envie de m’énerver. Je mets mes jeans porte-bonheur, mon t-shirt chanceux, celui avec un loup, quelques bracelets et une touche de rose sur mes joues. Je porte la dernière création de Félixe en matière de cheveux. Mon amour pour elle fera le reste. (…) Je crie au pied de l’escalier :

— Je vais avec Félixe, maman ! Je prends mon cellulaire ! Oups, non, j’ai oublié : j’ai-pas-decellulaire-parce-que-tu-veux-pas-m’en-acheter-un-parce-que-tu-dis-que-ça fabrique-des-esclaves ! S’il m’arrive quelque chose de grave, je t’appellerai pas parce que j’ai PAS de cellulaire, ils t’appelleront de la morgue, O. K. ? Bye ! Bisous !

Ma mère apparaît dans le cadre de porte.

— Ça va Prune, tu vas survivre, j’aurai pas à visiter la morgue ce soir. Tiens, 40 piasses, paye-lui un beau lunch à ta blonde.

— À ma… ?

Je deviens rouge tomate, je lui arrache l’argent des mains et je sors en claquant très fort la porte. Je suis pas d’accord avec ces mères qui savent tout et qui sont d’accord avec tout. Pas d’accord, pas d’accord, pas d’accord !

Afficher en entier