Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FeatherShadows : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sea Breeze, Tome 1: Breathe Sea Breeze, Tome 1: Breathe
Abbi Glines   
Sadie porte sur ses épaules beaucoup de responsabilités, elle se comporte plus comme une adulte que sa propre mère. Sa rencontre avec Jax va lui apporter l'amour avec un grand A mais leur histoire démarre avec un wagon de complications...
L'histoire est belle en elle-même, mais j'ai trouvé que l'auteur ne nous apporte pas assez de profondeur aux sentiments des personnages, il y a de la matière mais mon estomac n'a pas été retourné comme il aurait pu l'être avec une romance pareille. C'est presque dommage, j'ai énormément apprécié les personnages, mais on passe trop vite d'une scène à une autre, j'ai manqué de dialogue aussi, d'échanges explosifs, un peu plus d'interactions...
J'ai lu à toute vitesse car c'est prenant et la romance agit de façon à ce que l'on veuille connaître rapidement le dénouement. Je vais me mettre aux tome suivant, je ne peux pas résister!!!

par maya18
UniCorp, Tome 1 : Belle de Glace UniCorp, Tome 1 : Belle de Glace
Anna Sheehan   
http://wandering-world.skyrock.com/3069471383-Belle-De-Glace.html

Belle De Glace est un très bel ouvrage, qui m'a complètement subjugué. A mi-chemin entre la dystopie et la science-fiction, le roman nous entraîne dans un voyage fascinant au premier abord, et qui devient aussi terrifiant que magnifique au final. L'histoire de Rose et de sa vie m'a totalement conquis, et je peux d'ores et déjà affirmer que si Anna Sheehan écrit d'autres romans, je sauterai dessus les yeux fermés.
Dès les premières pages du roman, l'intrigue nous surprend et nous donne envie d'en savoir plus. En effet, nous faisons la rencontre de Rosalinda Fitzroy, une jeune femme de seize ans, mise en stase depuis... Plus de soixante ans. Plutôt saisissant, non ? Le cadre est posé dès le début, un bel atout pour cette intrigue inédite. Rose va très rapidement faire la rencontre de Bren, le garçon qui l'a réveillée, ainsi que quelques-uns de ses amis, dont Otto, un humain à l'ADN modifié qui a la peau bleue, qui ne sait pas parler, et qui ressemble à un extraterrestre.
Comme vous pouvez le constater, l'univers du livre est vraiment très poussé, et rondement bien mené. J'ai eu des étoiles dans les yeux à maintes reprises en découvrant à quel monde Rose allait devoir s'accoutumer. Tout y est très sophistiqué, très futuriste. J'ai adoré imaginer cette planète qui pourrait être la nôtre dans des dizaines d'années. Pour moi qui suis un énorme amateur de dystopies, j'ai été conquis, bien qu'on nage plutôt dans la science-fiction. Mais avec Belle De Glace, la limite entre ces deux genres est encore plus fine que d'habitude.
Rose est un personnage auquel on s'attache très vite. Après son réveil, elle va devoir se faire à l'idée que toutes les personnes qu'elle connaissait sont mortes. Que le monde a changé. Que la Terre a continué de tourner. Et que rien ne sera jamais comme avant. Elle ressort de ses soixante années de stase très, très, affaiblie. Aussi bien physiquement que psychologiquement. On voit en elle un protagoniste déchiré et détruit, qui ne cesse d'être empreint à une mélancolie dévastatrice. Rose est vraiment une héroïne émouvante et captivante, qui, même si elle a été anéantie par la vie, va vouloir se battre et se reconstruire un semblant d'existence.
Le seul bémol que je peux trouver à Rose est le fait qu'elle ne se pose tout de même pas assez de questions. Elle se torture l'esprit avec énormément de choses, mais j'ai eu l'impression qu'on survolait certaines idées à des moments. Elle arrive après soixante ans et, même si l'horreur de ce qu'elle vit est palpable, j'ai eu l'impression qu'elle se faisait vite à cette idée. Mes sentiments sont assez paradoxaux dans le fond : je suis tombé sous le charme de Rose et de son histoire, mais j'ai eu l'impression de frôler quelques sujets. Enfin, c'est lorsqu'on cogite de cette manière après un roman qu'on se rend compte qu'il nous a marqué, non ?
A côté de cela, notre lecture est juste hyper, hyper, fluide. Le style d'Anna Sheehan est... Exceptionnel ! Les pages se tournent d'elles-même ! Sa plume est merveilleuse, et elle parvient à nous transporter corps et âme dans son ouvrage. Dès que je commençais à lire, je m'évadais à cent pour cent. Plus un bruit autour de moi, plus un souci, plus aucune pensée. Comment vous dire... Je suis tombé amoureux de cette sensation. L'auteure parvient à totalement nous enivrer grâce à son histoire. Un vrai bonheur !
La romance dans Belle De Glace tient une place assez particulière, ce qui change nos habitudes. L'histoire d'amour que vit Rose est surtout présente dans son esprit et dans ses souvenirs, bien que les personnages masculins de son "nouveau présent" ne la laisse pas insensible. Les passages romantiques de l'intrigue sont à couper le souffle. Là, j'étais littéralement emporté dans l'univers envoûtant du livre. Anna Sheehan sait trouver les mots pour nous transmettre à la fois la douleur et le bonheur de notre petite Rosalinda quand elle ressasse les images de son ancienne vie. De plus, nous ( aussi bien Rose que nous, lecteurs ) devons affronter au cours de l'histoire des tas de rebondissements qui nous bouleversent. Je n'ai vu pratiquement aucun de ces derniers venir, et je peux vous assurer que j'ai failli m'étouffer à plusieurs reprises ! Les surprises que nous offre l'auteure sont vraiment inattendues ! Du plaisir à l'état pur, voilà de quoi regorge Belle De Glace.
Derrière tout cet aspect assez "normal" du roman se cache également une facette bien plus profonde. Ce roman est une extraordinaire et rare leçon de vie. La société de Rose pourrait être la nôtre. Les horreurs que les humains ont vécu pourraient nous arriver un jour. Mais c'est surtout ce qui est arrivé à Rosalinda qui nous trouble. En effet, cette histoire de "stase" est tout autant charmante qu'effrayante. Belle De Glace nous transmet un message, un message assez terrifiant en fin de compte. Quand on se creuse la tête, on comprend que Rose est complètement à la merci de ceux qui lui ont fait miroiter une existence parfaite ( je vous rassure, je ne vous spoile pas ). Ainsi, on peut se remettre en question : ce que je vois est-il vraiment la réalité ? Ou bien vois-je juste ce qu'on m'a dit de voir ? Et si tout ce en quoi je croyais n'était qu'un horrible mensonge ? Une réflexion philosophique vraiment passionnante à découvrir.
En bref, Belle De Glace est un ouvrage poignant et puissant, qui nous embarque complètement dans un univers angoissant qui pourrait parfaitement être le nôtre dans l'avenir. Rose est une héroïne déstabilisante, pleine de tristesse et d'espoir pour le futur. Anna Sheehan a réussi dans son premier roman à écrire une histoire profonde avec un vrai message à la clé. Une lecture alarmante et brillante, qui mérite sans aucun doute que vous la découvriez.

par Jordan
La Sirène La Sirène
Kiera Cass   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)
Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)
Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.
J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.
L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.
D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.
Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.
J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !
Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

par Mayumi
Eagle Elite, Tome 1 : Elite Eagle Elite, Tome 1 : Elite
Rachel Van Dyken   
Le début a vraiment des airs de Hana Yori Dango/ Boys Over Flower. Le F4, le leader qui bully la roturière. Mais ça s'arrête là vu que l'histoire par vraiment plus loin, et dans un univers qu'on ne soupçonne pas au résumé.

La relation Nixon/Trace est un peu rapide à mon goût mais c'est le seul point négatif que j'ai trouvé pour le moment. Je recommande chaudement ce livre !

par nsalhane
La Malédiction des Anges, Tome 1 : La Malédiction des Anges La Malédiction des Anges, Tome 1 : La Malédiction des Anges
Danielle Trussoni   
Beaucoup de descriptions, peut etre un peu trop, l'action met du temps a venir, et aprés tout va tres vite et la fin on reste sur les dents... Trés bien écrit dans l'ensemble quand meme et une histoire qui change!

par nanisse
À quatre mains À quatre mains
Renée Carlino   
Un mot : superbe !
Première lecture ne VO et pas déçue du voyage ..

Renée Carlino a su me transporter au fil des pages et des musiques évoquées !
Les personnages sont touchants, attachants et perturbants aussi .. Grâce à eux l'auteure fait passer de belles leçons sur l'amour, l'amitié, et la confiance !

- Mia, oh Mia Pia !
Quelle caractère celle-ci ! Je me suis beaucoup attachée à elle, voire même un peu reconnue dans plusieurs passages, mais elle m'a aussi agacée parfois. J'apprécie le fait qu'on voit une réelle évolution du personnage durant l'histoire, on apprend beaucoup grâce à ses expériences !
- Will...Wiiiiiiiiiiiiiiill !
C'est le personnage auquel je me suis le plus attachée (donc je veux absolument lire Sweet Little Thing) et qui m'a le plus touchée. J'ai franchement ressenti sa passion pour la musique et j'ai trouvé ça beau..vraiment !
- Jackson ..The BEST dog EVER !!
Voilà, inutile d'en dire plus, ceci le décrit parfaitement bien ...

Bref je le recommande, de plus les références musicales sont très bonnes !

par Alynn
Fairytales, Tome 1 : Cruel Beauty Fairytales, Tome 1 : Cruel Beauty
Rosamund Hodge   
[Lu en VO]
Ce roman est un medley de La Belle et la Bête, Barbe Bleue, Rumplestiltskin... avec une touche de The Book of Ivy et de mythologie grecque. Il est bien écrit, facile à lire, Nyx est attachante et la romance est chou.

Après voilà, il est aussi bourré d'incohérences, ou d'éléments qui ne sont absolument pas expliqués. Déjà, si quelqu'un peut me dire pourquoi Ignifex s'est marié déjà huit fois, ou pourquoi il a choisi tout spécialement Nyx pour être la neuvième, ça m'arrangerait. Ensuite, l'héroïne passe l'histoire à se blâmer pour quelque chose qui est NORMAL : girl, ta propre famille t'as sacrifiée, bien sûr que tu leur en veux... Ce n'est pas ça, être "monstrueuse". Et puis tout avance très vite, que ce soit au niveau du scénario, de la résolution de mystères vieux de 900 ans ou de la romance, mais c'est un standalone (assez court, en plus de ça) donc ça se justifie.

En revanche, j'ai beaucoup aimé les références à la mythologie grecque et le côté "fae" qui y a été mêlé... parce que les Kindly Ones (autre nom des Furies, donc clairement grecques) ressemblent quand même beaucoup aux faes, malicieuses et incapables de mentir. Et puis les prénoms sont sympas : Nyx, la nuit, Astraia, rapport aux étoiles, Shade, l'ombre, Ignifex, le feu... et le véritable prénom du héros, qu'évidemment je ne dirai pas.
Les enfants des Dieux, Tome 1 : Opprimés Les enfants des Dieux, Tome 1 : Opprimés
Jessica Therrien   
Moi, sincèrement, j'ai trouvé ce livre nul.
L'idée est bonne, mais c'est trop peu développé : je ne l'ai pas fini.

Certaines personnes peuvent avoir apprécié, mais moi, non. J'aime quand il y a de l'action et que c'est bien décrit.

Je m'attendais à beaucoup mieux.

par MissRoman
Des cendres sur la neige, Tome 1 Des cendres sur la neige, Tome 1
Sara Raasch   
Je suis tombée amoureuse du livre et de ses personnages.

Le monde est somptueux, et on retrouve une foule de détails sur son fonctionnement/ses coutumes/etc... ce qui est bien agréable, étant donné que les auteurs de (mauvaise) fantasy adoooorent nous plonger dans une ignorance insupportable.

L'héroïne, Meira, est très attachante, et on s'identifie facilement à elle (même si parfois elle répète ses lamentations à propos de Mather, et comment elle doit servir Winter). Son arme, un chakram, c'est à dire une lame de jet circulaire, est originale, ça change du trio classique épée/poignard/arc. Elle a une histoire personnelle très intéressante. Meira est une jeune fille indépendante, qui veut avoir son destin en main, et ne dépend pas d'un garçon. Et c'est rafraîchissant.

Alors, oui, IL Y A UN TRIANGLE AMOUREUX. Et les dieux savent que ça m'énerve. Mais ici, ça ne m'a pas dérangée du tout, même si j'ai une préférence pour l'un des deux (Team Mather forever). Il reste très secondaire.

Je recommande très fortement ce livre, il m'a énormément plu, et j'attends le second avec impatience !

par Asagiri
The Dark Elements, Tome 1 : White Hot Kiss The Dark Elements, Tome 1 : White Hot Kiss
Jennifer L. Armentrout   
Une sortie française? Ce livre a l'air extra et j'adore les livres d'Armentrout!!

par Ario