Livres
424 465
Membres
343 891

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Felicidad



Description ajoutée par Lilou 2010-01-12T21:49:27+01:00

Résumé

Pour tous les Citoyens de Grande Europe, le bonheur est un droit et un devoir. Il est garant d'une société harmonieuse et policée. A la demande du ministre de la Sûreté intérieure, le lieutenant Alexis Dekcked enquête sur une affaire de la plus haute importance. Des parumains, conçus pour servir les humains se sont révoltés et se sont enfuis dans les enclaves de Felicidad. Leur disparition est-elle liée au meurtre de leur créateur, Choelcher, le généticien génial ? Pourquoi le ministre du Bonheur obligatoire est-il sauvagement assassiné ? Dekcked peut-il avoir confiance en Majhina, la belle parumaine dont il est amoureux ? Son enquête va le conduire à des vérités qu'il n'aurait jamais dû mettre au jour. Hommage à Blade Runner le nouveau roman de Jean Molla allie suspense et action. Entre polar et science-fiction, une histoire menée à un rythme haletant. Lecteur, ne vous laissez pas manipuler !

Afficher en entier

Classement en biblio - 195 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par BillyMay 2017-10-16T15:23:22+02:00

Dans les formes de gouvernement archaïques, les chefs d'Etat élus pour un mandat de quelques années ne disposaient pas de cette vision à long terme qui permet d'envisager un projet politique et économique cohérent.

Depuis l'instauration de la présidence à vie, l'utopie est devenue réalité. Désormais, seuls prévalent l'intérêt et le bonheur des Citoyens !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par wickedno 2018-06-21T13:47:15+02:00
Bronze

Je viens de terminer ce livre est je ne m'attendais pas du tout à un livre comme ça.

Je l'avais acheté sur une brocante sans en avoir entendu parler avant mais le résumé m'avait fort plu.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur ainsi que le fait que le roman est un mélange entre policier et science-fiction. D'habitude je n'aime pas du tout les policiers mais j'ai vraiment bien fait de laisser une chance à celui-ci.

Pour ceux qui aiment les fins auxquelles on ne s'attend pas : foncer :)

En résumé, j'ai beaucoup apprécié ce livre et je vous le conseille malgré que la couverture ne soit pas très attirante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BillyMay 2017-12-19T16:21:26+01:00
Argent

Bienvenue à Felicidad, la ville où il faut être heureux.

À Felicidad, le bonheur est « un droit et un devoir pour tous les Citoyens de la Grande Europe. Il est le garant d'une société harmonieuse et policée ». Pur hommage à « Blade Runner », Jean Molla nous livre un récit futuriste destiné à la jeunesse (mais aussi aux adultes) où les références se multiplient pour le plus grand plaisir du lecteur.

Avec son roman, entre dystopie, science-fiction et enquête policière, Jean Molla rend un hommage assumé à « Blade Runner », réalisé par Ridley Scott, qui s'est lui-même inspiré du roman « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » écrit par Philip K. Dick. Le lecteur n'est donc pas surpris d'y retrouver des éléments communs à la trame de ces œuvres : un univers futuriste et artificiel, un gouvernement totalitaire soutenu par des sections spéciales surentraînées, un policier appelé à la rescousse suite à une révolte interne et qui se lance dans la traque d'un groupe d'androïdes créés à l'image de l'homme.

Le premier quart du livre permet à l'auteur de développer les mécanismes du monde dans lequel va se dérouler l'action. Dans « Felicidad », on se retrouve propulsé dans un futur où le Bonheur du Citoyen est obligatoire, un monde où « on accepte tout, on supporte tout et où l'indifférence est la règle ». Jean Molla commence par décrire cette mégalopole futuriste et surpeuplée, une atmosphère urbaine et artificielle, où la misère est omniprésente passé la frontière des enclaves. Dans cette société totalitaire, les décisions politiques sont prises par un Président à vie et ses ministres, sorte de Big Brother qui n'est pas sans rappeler « 1984 » de George Orwell. La liberté d'expression n'existe plus, la population est minutieusement surveillée afin de garantir la paix grâce à un système de castes. Ainsi, la ville est séparée en zones et enclaves : la population riche, adepte de la surconsommation, réside dans les zones protégées tandis que les Exclus (chômeurs, pauvres, criminels) sont parqués dans les enclaves. Au milieu des humains résident les parumains, des organismes humanoïdes issus du génie génétique qui ont pour but de les servir. Et lorsque certains de ses membres se rebellent, la révolte gronde et des têtes du gouvernement tombent. Entre en piste Alexis Dekcked, enquêteur de son état, qui est convoqué afin de mener l'enquête et se retrouve plongé dans un nid de vipères.

Après cette immersion, commence alors véritablement le récit grâce à l'enquête de ce flic solitaire qui porte un regard suspicieux sur les mécanismes de son monde. Déjà liée d'affection pour une parumaine, il est aux marges et navigue entre les deux mondes, conscient que le désir de perfection et de bonheur exigé par l'État n'est finalement qu'illusoire, car accessible qu'à une certaine caste (celle des consommateurs). Les interrogations de Dekcked sont alors partagées par le lecteur, elles questionnent sur notre humanité et sa signification : les parumains et les humains voyant leurs valeurs s'inverser, les uns témoignant de compassion, les autres se révélant individualistes et cupides. L'enquête policière devient alors le fil conducteur du récit et l'auteur n'hésite pas à brouiller les pistes afin que l'on soit aussi perdu que son héros. Des bas-fonds des quartiers pauvres aux plus hautes sphères du gouvernement, Alexis Dekcked cherche avec obstination la vérité. À son tour traqué, chacune de ses découvertes permet d'introduire un nouveau thème. Après l'Eugénisme avec le clonage et la génétique (ici, il y a une volonté de créer des humanoïdes parfaits, ni robots, ni clones, mais pas vraiment humains), ce sont les notions d'esclavagisme et d'obéissance absolue qui sont évoquées. Dans cette société des apparences, comment peut-on juger de l'humanité des parumains alors que les hommes eux-mêmes semblent l'avoir perdue ? Les avancées en génétique sont-elles la cause de ces dérapages où bien est-ce la société elle-même qui en est responsable car trop individualiste et surconsommatrice ? Jusqu'où peut-on contrôler les individus ? Les propos tenus par Majhina, la parumaine, mettent en lumière ces interrogations : « Vous avez beaucoup de chance, reprit-elle. Vous, humains, ne pouvez contempler votre créateur. Aussi, vous pouvez l'imaginer parfait. Pour nous, c'est évidemment plus malaisé...» Le héros est tout aussi perdu que le lecteur dans cet univers de faux-semblants, mais ses doutes ne le rendent que plus humain. Avec un rythme maîtrisé, Jean Molla expose avec brio son intrigue politico-économique et le suspense est maintenu jusqu'à un dénouement final qui parvient à surprendre le lecteur.

Finalement, tous les ingrédients sont réunis pour faire passer un bon moment aux jeunes lecteurs qui n'avaient pas encore lu de science-fiction et cela leur donnera peut-être l'envie de lire les œuvres du grand Philip K. Dick ! Grâce à son style d'écriture plutôt fluide et jamais infantile (j'aime les auteurs qui ne prennent pas les ados pour des cons), Jean Molla dresse un univers glaçant et soigné dans lequel il poursuit les interrogations de bons nombres d'écrivains. Comme il l'a déclaré lors de sa parution : « Felicidad n'est en définitive que le miroir déformant de notre société. Il ne reste à espérer que ce que j'y décris restera de l'ordre de la fiction. »

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mr-moustache 2016-12-27T11:00:23+01:00
Pas apprécié

Enormément de mal à me plonger dans l'histoire, j'ai survolé la quasi-totalité du livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par virtuose27 2016-12-15T19:16:15+01:00

aider moi svp demain controle sur felicidad je dois répondre à des questions sur le roman dites moi comment l'enquète de Dekcked ce termine svp

Afficher en entier
Commentaire ajouté par eliamelia 2016-11-12T09:42:01+01:00
Argent

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre car, quand on lit ce livre, on a plus de repères, on est perdus dans un monde où les informations tombent au goutte à goutte. Mais une fois que je suis entrée dans l'action j'ai beaucoup apprécié l'histoire. Une enquête du futur avec un détective avec lequel on s'attache. Un livre à lire avec de belles surprises.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2016-07-28T13:45:48+02:00
Or

Après avoir lu Sorbibor, je voulait voir ce que l'auteur avait écrit d'autre et je doit dire que j'ai beaucoup aimé ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kiebbe 2016-07-27T23:07:43+02:00
Lu aussi

Livre spéciale qui apporte pourtant un message, que je n'ai pas particulièrement apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cass9713 2016-04-07T22:12:05+02:00
Lu aussi

je suis dubitative, c'est un livre instructif, mais assez spéciale aussi. c'est assez compliqué de s'imaginer un monde où l'humain perdraient la conscience de la conscience. dit comme ça c'est confus, mais quand on termine cette lecture, c'est compréhensif. je ne regrette pas de l'avoir lu, il donne de nouvelle perspective sur les connaissances de l'humanité.

seul bémol, l'intrigue est ficelé, mais l'enquête un peu trop facile à comprendre, manque de surprise. quand on est habitué au policier, c'est trop simple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria5avril 2016-02-12T16:37:29+01:00
Argent

Ce livre est super avec un univers bien fondé et plausible. De plus, il remet en cause des principes actuels qui posent problèmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par la-chouette 2015-11-04T20:13:04+01:00
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre imposé au collège (je suis en troisième) pour une fois que c'était destiné aussi à la jeunesse! Les androïdes se rebellant c'est vu et revu mais j'ai adoré cette version. Je l'ai lu en deux jours au lieu de 3 semaines! Je vous conseille donc ce livre même si la couverture n'est pas très attirante!

Afficher en entier

Date de sortie

Felicidad

  • France : 2005-04-21 - Poche (Français)

Activité récente

Inyia l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-24T16:08:45+01:00

Les chiffres

Lecteurs 195
Commentaires 40
Extraits 3
Evaluations 58
Note globale 7.25 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode