Livres
472 236
Membres
444 044

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fés des tempêtes



Description ajoutée par diiange 2013-08-24T16:02:17+02:00

Résumé

1763.

Arzel est orphelin de mère. Son père a disparu. Il est recueilli par son oncle Tristan de Kerlann. Parce qu’on le soupçonne d’être l’enfant d’un fé, le garçon est rejeté par tous. Tous, sauf Emilien, son cousin, qui pratique la magie pour lui. Pour Emilien, Arzel va soulever bien des tempêtes au sein de sa famille.

1787.

Yann de Kermazan suit son père, le nouvel intendant, au manoir de la famille Kerlann. Il est immédiatement fasciné par Hoel de Kerlann, l’héritier du domaine, qui n’a plus de parents. Le jeune homme se dissimule derrière bien des mystères, ses origines sont troublantes. Pour Hoel, Yann est prêt à croire aux fés et à affronter les dangers nés de la mer, les jours de tempête…

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovelire 2016-02-12T12:20:52+01:00

Deneza dut s’apercevoir de l’éclat plus vif que prirent mes yeux sous le coup de la curiosité. Elle m’emmena me coucher, malgré mes protestations. Je décidai de me montrer docile, pour qu’elle parte vite, et je me relevai sitôt qu’elle eut refermé la porte de ma chambre. Je descendis jusqu’à la bibliothèque sur la pointe des pieds. Je tremblais dans mes vêtements de nuit, car j’avais oublié de prendre une cape. C’est ce soir-là que je fis véritablement connaissance avec Tristan de Kerlann, mon père, qui ne se livrait jamais.

Je me plaquai contre le mur, et passai juste la tête, pour observer la pièce et ses deux occupants. Des rangées de livres s’étendaient sur trois des quatre côtés, et le quatrième était occupé par une grande fenêtre, entourée de lourds rideaux cramoisis, dont les plis tombaient comme s’ils avaient été sculptés dans le marbre. Je voyais Deneza de dos, elle se tenait devant mon père, qui était recroquevillé sur l’escabeau dont on se servait pour atteindre les volumes placés tout en haut. Il releva la tête, et je réprimai un cri de frayeur. Ses traits étaient crispés par une angoisse profonde.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MaevaCerise 2017-11-03T17:27:40+01:00
Pas apprécié

Divisé en deux parties, ces deux destins avec un côté tragique m'ont déplu, je n'ai pas accroché. Je n'ai pas vraiment apprécié malgré la plume fluide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LudiCullen 2017-02-09T20:26:17+01:00
Diamant

Un très bon recueil de nouvelles sous la forme de contes de fées. Chaque petites histoires est différentes mais toutes sont passionnantes. J'aime vraiment la plume de l'auteur. Un coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par smalad 2014-06-17T08:28:21+02:00
Lu aussi

Un petit conte de fée assez sombre divisée en 2 partie. Une chronique familiale sur 2 générations où le lourd héritage "féérique" entraine les personnages dans des histoires d'amour passionnelle et bien sur toujours tragique

ça a un gout d'enfance , c'est agréable à lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inukisama 2014-06-11T11:49:05+02:00
Or

Fés des tempêtes est le premier roman que j'ai acquis, attirée tout d'abord par son originalité : tout le monde connaît les fées et à la simple évocation de ce nom on s'imagine instantanément des petites créatures aux ailes de libellule et au oreilles pointues, mais qu'en est-il des fés ? Car non, ce n'est pas une faute d'orthographe, nous parlons bien ici d'êtres de sexe masculin. Déjà, il convient donc pour apprécier pleinement ce livre de fermer la porte aux préjugés et aux idées toutes faites. L'auteure nous délivre la perception qu'elle a des fés, leur donne un corps, des caractéristiques et des spécificités. On adhère ou on reste sceptiques, mais on respecte. Personnellement, j'ai complètement adhéré.

Le récit se divise en deux parties liées entre elles et mettant chacune en scène un couple différent composé d'un humain et d'un fé. Le style est simple et clair, le récit est à la première personne et nous permet une immersion totale dans la peau des deux humains, Emilien et Yann, tandis qu'ils prennent conscience de leurs sentiments et découvrent les fés que sont Arzel et Hoel - et tout ce que cet héritage implique.

La magie est présente et les personnages bien construits, j'ai pris grand plaisir à les découvrir et à m'y attacher. La magnifique couverture de Saeko Doyle contribue à cela - j'ai toujours besoin d'un dessin pour bien avoir le personnage en tête -, les descriptions très bien faites et l'univers prenant - des paysages bretons ou à influence celtique, rien de tel pour se plonger dans l'ambiance -.

Cependant, le principal sujet de ce récit n'est pas tant l'acceptation par les personnages de leur homosexualité, mais la façon dont ils vivent leur relation - la différence d'Arzel et d'Hoel entraîne de nombreuses réactions de la part de leur entourage, à la fois bonnes et mauvaises -. La manière dont ces couples peu ordinaires sont perçus par les autres est plus important que le fait qu'ils soient homosexuels. De plus, s'il y a quelques scènes de sexe entre les personnages, elles sont traitées avec pudeur, ce qui est logique au vu de l'âge des narrateurs et leur éducation. Je dois avouer que cela m'a fait du bien, je lis assez de fictions où l'on trouve des scènes de sexe pour le sexe comme si c'était du manga yaoi et non un roman M/M, un changement est appréciable et à saluer. Le roman garde donc sa cohérence tout du long grâce à cela.

Le seul bémol que je pourrais y trouver serait la fin du second récit qui m'a semblé un peu abrupte. Bien sûr, il n'y avait pas matière à s'étaler sur dix pages de plus, mais j'ai un peu eu l'impression de chuter brutalement. C'est peut-être aussi un choix qui vise à renforcer l'effet produit par la scène finale. En tout cas cela ne m'a pas énormément gênée, je trouve juste que c'est dommage pour un si bon roman.

En résumé : deux romances construites, des personnages attachants, un style efficace - et aucune faute d'orthographe, ou pas assez pour que je les voie -, un thème original et peu traité, un univers envoûtant.

Point faible : une fin un peu rapide mais qui se tient tout de même - chacun devra se faire sa propre opinion à ce sujet.

Afficher en entier

Date de sortie

Fés des tempêtes

  • France : 2013-10-22 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 26
Commentaires 4
Extraits 9
Evaluations 6
Note globale 7.17 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode