Livres
512 393
Membres
523 670

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:31:18+02:00

Sept partirent sur son ordre ; trois hommes et quatre femmes. En lieu d’épées et de haches, ils n’étaient armés que de leur intelligence, de leur courage et de leur langue. On conterait bien des histoires sur leurs voyages, et leurs exploits deviendraient légendaires (prenant ce faisant une ampleur considérable, comme il est de coutume avec les légendes). Un seul des sept orateurs était connu du peuple du royaume quand ils se mirent en route : ce n’était personne de moins que la reine Elinor en personne, l’Épouse Noire qui avait trouvé Maegor mort sur le trône de fer. Vêtue de ses atours royaux, qui devenaient chaque jour plus sales et plus élimés, Elinor de la maison Costayne arpenta le Bief en témoignant avec éloquence des méfaits de son défunt roi et de la bonté de ses successeurs. Plus tard, renonçant à toute prétention à la noblesse, elle rejoindrait la Foi, s’élevant dans ses rangs pour devenir enfin la Mère Elinor, au grand septistère de Port-Lannis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:30:49+02:00

Ainsi la paix fut-elle conclue entre le jeune roi et son ancienne Main, et scellée ce soir-là par un banquet dans la grand-salle, où lord Rogar siégea à côté de la reine Alyssa, mari et femme de nouveau, et porta une brinde à la santé de la reine Alysanne, lui jurant amour et loyauté devant tous les seigneurs et dames assemblés. Quatre jours plus tard, quand lord Rogar partit pour regagner Accalmie, la reine Alyssa l’accompagnait, escortée par ser Pat la Bécasse et cent hommes d’armes pour veiller à leur passage en sécurité à travers Bois-du-Roi.

À Port-Réal, le long règne de Jaehaerys Ier Targaryen débuta réellement. En assumant le gouvernement des Sept Couronnes, le jeune roi affrontait une quantité de problèmes, mais deux l’emportaient sur tout le reste : le trésor était vide et la dette de la Couronne augmentait, et son « mariage secret », moins secret à chaque jour qui passait, était posé comme une amphore de feu grégeois, prête à exploser. Il fallait traiter ces deux questions, et rapidement.

Le besoin immédiat d’or fut résolu sans tarder par Rego Draz, le nouveau grand argentier, qui prit contact avec la Banque de Fer de Braavos et ses rivales à Tyrosh et à Myr pour obtenir non pas un, mais trois prêts substantiels. En jouant chaque banque contre les autres, le Sire de l’Air négocia les termes les plus favorables qu’on pouvait espérer. L’obtention des prêts eut un effet immédiat ; le travail sur Fossedragon put reprendre et une fois de plus une petite armée de contremaîtres et d’ouvriers envahit la colline de Rhaenys.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:30:18+02:00

Les inquiétudes de la reine ainsi confirmées, Rogar Baratheon et les autres seigneurs écartèrent la princesse Alysanne comme promise pour son frère Jaehaerys. La princesse était âgée de treize ans et avait récemment célébré ses premières fleurs, si bien qu’on estima souhaitable de la marier dès que possible. Bien qu’encore extrêmement divisé sur le choix d’un parti convenable pour le roi, le conseil s’entendit rapidement sur un partenaire pour la princesse ; au septième jour de l’an nouveau, on la marierait à Orryn Baratheon, le benjamin des frères de lord Rogar.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:30:06+02:00

Moins de cent hommes se joignirent à l’attaque, cependant, et la plupart périrent sous une averse de flèches, de piques et de pierres avant d’approcher à moins de cent pas des murailles de la ville. Ceux qui y parvinrent furent arrosés d’huile bouillante ou embrasés avec de la poix enflammée, Lorcas l’Érudit parmi eux. Quand tous ses hommes furent morts ou agonisants, une douzaine des plus hardis chevaliers de lord Hightower firent une sortie par une barbacane, s’emparèrent du cadavre de septon Lune et lui tranchèrent la tête. Tannée et empaillée, elle serait par la suite offerte en présent au Grand Septon dans le septuaire Étoilé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:29:54+02:00

Le cinquième Garde Royal, ser Harrold Longegarde, exigea un jugement par combat. Jaehaerys le lui accorda et s’offrit à affronter personnellement ser Harrold en combat singulier, mais, sur ce point, la reine régente prévalut contre lui. Ce fut en fait un jeune chevalier des Terres de l’Orage qu’on envoya comme champion de la Couronne. Ser Gyles Morrigen, l’homme choisi, était un neveu de Damon le Dévot, le Grand Capitaine des Fils du Guerrier, qui les avait commandés lors du Jugement des Sept contre Maegor. Désireux de prouver au nouveau roi la loyauté de sa maison, ser Gyles régla promptement le sort du vieillissant ser Harrold et, peu de temps après, fut nommé lord Commandant de la Garde Royale de Jaehaerys.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:29:43+02:00

Dans le chaos qui suivit la découverte du corps de Maegor, lord Rosby but une coupe de ciguë pour rejoindre son roi dans la mort. Buckwell et Grondegué prirent la mer pour Pentos, tandis que la plupart des autres fuyaient vers leurs propres châteaux et forteresses. Seuls Sombrelyn et Staunton eurent le courage de rester avec lord Tourelles pour présenter la reddition du Donjon Rouge quand le prince Jaehaerys et ses sœurs Rhaena et Alysanne descendirent sur le château avec leurs dragons. Les chroniques de la cour nous apprennent que, lorsque le jeune prince se laissa glisser du dos de Vermithor, ces « trois léaux seigneurs » ployèrent le genou devant lui pour déposer leurs épées à ses pieds, le saluant comme leur roi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-07-04T19:29:32+02:00

Le prince Jaehaerys était encore à un an et demi d’être un homme quand il monta sur le trône de fer. On détermina donc que sa mère, la reine douairière Alyssa, officierait pour lui comme régente, tandis que lord Rogar occuperait la charge de Main et de Protecteur du Royaume. Qu’on ne croie pas pour autant que Jaehaerys était un simple fantoche. Dès le début, l’enfant-roi insista pour faire entendre sa voix dans toutes les décisions prises en son nom.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Paraffine 2020-04-05T19:37:29+02:00

La Conquête d’Aegon

Au fil des trois cents dernières années, les mestres de la Citadelle, qui tiennent les chroniques de Westeros, ont utilisé la Conquête d’Aegon comme pierre de touche. Naissances, morts et autres événements sont datés soit apC (après la Conquête), soit avC (avant la Conquête).

Les véritables érudits savent qu’une telle datation est loin d’être précise. La conquête des Sept Couronnes par Aegon Targaryen ne s’est pas effectuée en un jour. Plus de deux ans ont passé entre le débarquement d’Aegon et son couronnement à Villevieille… et même alors, la Conquête demeurait inachevée, puisque Dorne restait insoumise. Des tentatives sporadiques pour intégrer les Dorniens au royaume ont continué tout au long du règne du roi Aegon et une large partie du règne de ses fils, rendant impossible de fixer par une date précise le terme des Guerres de Conquête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-04-12T09:00:13+02:00

Une histoire d'amour, c'est lorsque aucun des deux n'a trouvé mieux .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-04-12T08:59:34+02:00

Aegon Targaryen lui-même, chose étrange, était autant une énigme pour ses contemporains que pour nous. Armé de la lame d’acier valyrien Feunoyr, on le comptait au nombre des grands guerriers de son temps ; toutefois, il ne prenait nul plaisir à ses prouesses aux armes et ne chevauchait jamais dans les tournois ou les mêlées. Sa monture était Balérion la Terreur Noire, mais il ne volait que pour la bataille ou pour se déplacer rapidement sur terre ou sur mer. Son impérieuse prestance attirait les hommes sous ses bannières, et pourtant il n’avait aucun ami proche, hormis Orys Baratheon, le compagnon de sa jeunesse.

Aegon plaisait aux femmes, mais toujours il resta fidèle à ses sœurs. Devenu roi, il plaçait une grande confiance en son Conseil restreint et en ses sœurs, leur laissant une large part du gouvernement du royaume au jour le jour …

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode