Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FeyGirl : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Fils de Krondor, L'Intégrale Les Fils de Krondor, L'Intégrale
Raymond E. Feist   
L’Entre-deux-guerres explore les destins des trois fils du prince Arutha, l’héritier qui a renoncé à ses droits au trône. Tout d’abord, vingt ans après la guerre de la Faille, l’histoire des fils jumeaux Borric et Erland, envoyés en mission diplomatique à Kesh la Grande, puis, sept ans après, celle du troisième fils, Nicholas, qui fait voile vers la pastorale Crydee… Chacun d’eux se trouvera entraîné dans de sombres aventures qui menacent la toute nouvelle tranquillité du royaume de Krondor !

par Gkone
Le vol de Pégase, Tome 3 : La Rowane Le vol de Pégase, Tome 3 : La Rowane
Anne McCaffrey   
J'ai également commencé par ce roman (qui m'a fait découvrir l'auteur).
Le souvenir en était tellement bon, que je l'ai acheté afin de pouvoir le relire !
La lecture est très abordable, comme souvent avec Mc Caffrey, lire dans le désordre n'est pas un problème !
La Rowane est un personnage haut en couleur, on rit, on pleure avec elle...
Un lecture dépaysante et super sympa !!!

par Lilwen
Les Serments et l'honneur, Tome 1 : Soeurs de Sang Les Serments et l'honneur, Tome 1 : Soeurs de Sang
Mercedes Lackey   
Une duologie sympathique qui entame le grand cycle de Valdemar. A lire !!
Chronique du Tueur de Roi, Première Journée - Le Nom du vent Chronique du Tueur de Roi, Première Journée - Le Nom du vent
Patrick Rothfuss   
Pas d'univers baroque ici, pour ce qu'on peut en lire pour le moment au moins. Il semble assez fouillé mais également très classique, ce qui évite l'exercice parfois périlleux de longues expositions.
A part quelques particularités et traits de couleur locale distillés ici et là le récit se concentre donc sur le vécu et l'environnement immédiat du personnage principal laissant le reste dans un arrière-plan qu'on peut supposer relativement générique, ou qui sera détaillé au besoin le moment venu.

Le personnage de Kvothe aurait pu être difficilement supportable (surdoué, maniant presque par hasard quoique pas sans danger à 12 ans un sortilège que la plupart mettent des années à maîtriser...). Mais il lui reste heureusement assez de défauts et traits de caractère plus ou moins louables pour le rendre plus vivant, le fourrer dans les ennuis et entretenir le suspense.

La trame générale du scénario et les péripéties traversées sont aussi classiques, mais tout cela est très bien écrit et mené, avec parfois un subtil clin d'oeil ou décalage humoristique par rapport à ce qu'aurait pu être la scène, entre ce qui s'est réellement passé et ce que la rumeur en a fait.
J'ai adoré l'épisode du dragon 8)

par Aude
Janua Vera Janua Vera
Jean-Philippe Jaworski   
Un recueil de nouvelles en effet, de fantasy pure, pas certain ?
De la fantasy historique peut-être ou du roman historique saupoudré juste ce qu'il faut d'éléments fantasy, comme intégrée et non sujet principal.

En effet, la première nouvelle rappelle sans nul doute la théocratie de l'Empire Byzantin à son apogée. Mais quelle première nouvelle ! Envoûtante, mystérieuse, psychanalytique même je dirais, ça prend aux tripes, ça fascine, c'est bien mené, bigrement bien écrit, et la chute est foudroyante !

J'ai un attâchement particuliers pour la seconde, avec ce personnage de Gesufal qui est vil et retors comme la mort, fourbe, le rôle d'assassin lui va comme un gant. Là on serait plutôt dans les villes d'Italie du Nord au XIXe-XIIIe siècle avec en primes : intrigues politiques, machination, dissimulation, subterfuges, bref bienvenue dans le monde de Machiavel ! Ajoutons à cela des scènes d'actions enlevées et terriblement haletantes ! Bref, Benvenuto <3 ^^.

Et pour les autres, je vous laisse lire, je pense que je vous ai suffisamment appâté.

par moebus
Troie, Tome 1 : Le Seigneur de l'arc d'argent Troie, Tome 1 : Le Seigneur de l'arc d'argent
David Gemmell   
La trilogie de Troie est assez différente de ce qu'écrivait habituellement David Gemmell, on ne peut que regretter que ce soit sa dernière oeuvre. Beaucoup de travail de recherche sur la mythologie, des personnages plus réalistes que jamais, un scénario bien plus abouti que les autres. Mais pourquoi nous a-t-il quitté si tôt, il avait tant de talent qu'il aurait pû nous offrir bien d'autres trésors encore...

par MyriamT
Terremer Terremer
Ursula Le Guin   
J'ai lu cette intégrale comme trois romans distincts donc avec un commentaire pour chaque 'livre'.
Le Sorcier de Terremer : J'ai vraiment bien aimé ce premier tome. Autant pour beaucoup de classiques de la fantasy on a tendance à se dire que c'est tellement repris ailleurs que ça perd son originalité, autant là j'ai trouvé que ça restait malgré tout original et bien ficelé. J'ai beaucoup apprécié les réflexions autour de l'orgueil et de l'acceptation de soi qui transpirent de la quête de Ged.
Le tout se lit facilement, on se laisse transporter par l'histoire et, bien que ça ne déborde pas d'action, on prend plaisir à s'y replonger pour suivre le personnage.
Les Tombeaux d'Atuan : J'ai vraiment bien aimé ce deuxième tome malgré ma frustration de ne pas retrouver l'épervier au début. Toutefois, le développement de l'histoire de Tenar/Arah est vraiment intéressant et on s'attache vite au personnage. Je pense même que ce tome peut même être lu indépendamment du premier puisqu'il y a un lien mais qu'il n'est pas nécessaire pour comprendre l'histoire. J'ai hâte de me plonger dans la suite en tout cas, j'espère retrouver ces deux personnages.
L'Ultime Rivage : Troisième et dernier livre de la première partie du cycle de Terremer, on retrouve ici Ged accompagné du prince d'Enlad qui doivent faire face à la disparition progressive de la magie et, avec elles, de tous les arts. Le récit, bien que toujours aussi lent, est très prenant et les nombreuses réflexions sur les failles de l'Homme qui viennent émailler le récit sont toujours aussi pertinentes. Mais que le rythme soit lent ne veut pas dire que l'on s'ennuie pendant la lecture, bien au contraire, on se laisse porter par le fil de l'histoire et la plume incroyablement poétique et évocatrice d'Ursula Le Guin.
Comme les deux histoires précédentes, celle-ci peut se lire indépendamment des autres puisque chacune d'elles se déroule dans le même univers et avec des personnages communs mais est un récit complet avec seulement quelques références aux autres.

par Eurylia
Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu
Andrzej Sapkowski   
J'ai débuté avec cette série après avoir joué au jeu vidéo. J'ai eu peur au début d'être déçu par le livre, d'avoir trop enjolivé l'univers et le personnages de Geralt. Et bien je n'ai pas été déçu, au contraire. Je trouve que l'auteur a un style excellent, clair, concis, et qui donne une certaine authenticité, avec des dialogues parfois cru, mais réaliste. On apprend plus de détails sur Geralt de Riv, sur sa condition de mutant, sa vie, et sur son caractère qui lui vaut parfois des ennuies. D'autre personnages du jeu sont bien sur présent, comme Jaskier par exemple. J'ai vraiment eu l'impression de "voir" ce monde évoluer devant moi en lisant, avec les détails médiévaux et en même temps fantasy. Je pense qu'il est important de préciser que c'est le jeu vidéo qui est inspiré du livre et non le contraire. Si le jeu est d'aussi bonne qualité, c'est qu'il y aune bonne raison : le livre en lui même est réussi.

par krisalt
La Main gauche de la nuit La Main gauche de la nuit
Ursula Le Guin   
A l'instar des autres commentateurs, je ne peux qu'être dithyrambique sur ce livre. Je l'ai lu il y a plusieurs dizaines d'années, mais je garde le souvenir de l'effet que sa lecture eût sur moi.
Selon moi, la formation d'ethnologue de l'écrivain transparaît dans tous ses romans, elle manifeste une grande dextérité à décrire des cultures étrangères.
Dans ce livre en particuler, je vois aussi une toute première allusion à l'homosexualité dans la littérature de science-fiction, elle ne fait que reproduire ce qu'elle connaissait déjà de la bisexualité, celle des hommes-contraires, chez les amérindiens du Nord.


par Biquet
Cartographie des nuages Cartographie des nuages
David Mitchell   
J'ai dévoré ce livre en trois jours, sans tout comprendre mais ça n'a pas d'importance, on est emporté dans l'histoire qui est tellement bien écrite, à la fois subtile, brutale, drôle et triste. J'ai une préférence pour Zachry et Adam Ewing mais tous les personnages sont attachants et chacun a son importance. Et le titre est juste parfait !