Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ffkhadije : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Ashton & Rosemoor, Tome 0 : La Plus Douce Des Victoires Ashton & Rosemoor, Tome 0 : La Plus Douce Des Victoires
Kristina Cook   
Je clos mon histoire avec la grande Eleanore.

L'histoire pourrait ressembler à toutes les histoires. Il n'y a pas vraiment de sexe, mais des sentiments qui se diffusent doucement dans l'atmosphère.

Ca pourrait être un harlequin, mais sa différence est le style d'écriture. Il n'a pas de répétitions lourdes pour qualifier les personnages, pas de détails inutiles (donc je me fourvoie, ça ne pourrait pas être un Harlequin).

Vers la page 100, les personnages qui me paraissaient un peu fades ont commencé à gagner ma tendresse et au final, je me suis laissée à les regarder vivre leur histoire.

Les personnages secondaires sont très importants et c'est quelque chose que j'ai apprécié.

J'ai beaucoup aimé les deux premières pages qui m'ont plongée dans un visuel au réalisme parfait. L'épilogue est plus une approche d'un autre roman, du moins l'ai-je supposé car il y a une saga sur les Ashtons. Mais si on sent l'équilibre présent, la tendresse de mise, la passion, elle, n'y parait plus vraiment et ça m'a laissé un peu triste (en même temps, c'est bien comme ça que ça se passe dans la vie [strike]dans le meilleur des cas[/strike]).

J'attendais le moment de retrouver mon livre avec plaisir, mais ça n'a pas été insurmontable non plus (m'enfin j'aurais pas aimé que ce soit au-delà de mes limites non plus).

Même si cette histoire ne m'a pas plongée dans un état de béatitude douce ou passionnée, elle a su ravir ma curiosité de lectrice.

Them Them
Carey Heywood   
Une troisième tome qui m'a légèrement déçue, tellement les ficelles sont stereotypees. Mais le style de l'auteur est toujours aussi fluide, et on prend plaisir à retrouver nos deux héros.

par Celence
Sous l'Emprise de Monsieur Addams, Tome 3 : Dans l'ombre de Monsieur Addams Sous l'Emprise de Monsieur Addams, Tome 3 : Dans l'ombre de Monsieur Addams
Marjorie D Lafond   
J'ai lu le premier tome de cette série par hasard et curiosité : la couverture m'intriguait et le résumé me plaisait tellement que je me suis lancée. Ne sachant rien à l'époque sur l'auteure, je suis très rapidement tombée dans ce récit fascinant sur cette île avec ce mystérieux Mr Addams et son pouvoir attractif. Par la suite, j'ai eu l'occasion de discuter avec Marjorie D. Lafond de son livre et elle m'a permis de découvrir le tome 2 et ici le tome 3, je la remercie pour sa confiance et pour la lecture de cette trilogie que j'ai juste adoré. Les précédents tomes n'étaient pas classés en coup de coeur, mais maintenant que j'ai finit la série complète, j'ai bien envie de dire que c'est une série coup de coeur car aucun des tomes ne m'a déçue et j'ai beaucoup aimé l'originalité de l'histoire et leurs personnages.

Ce tome est un final phénoménal et la mission qui était de clôturer cette histoire n'était pas une mince affaire, j'imagine que Marjorie a du se poser mille et une questions sur comment elle pourrait la finir, car tant de possibilités s'offraient à elle. Tellement qu'à la lecture, on a pu s'imaginer à tout moment que se serait telle fin alors que quelques pages plus loin, on en imaginait une autre. En lisant ce tome, on n'a qu'une envie : l'engloutir car il est très prenant, on a le coeur serré tout du long, de peur, d'angoisse mais on est confronté à l'idée aussi qu'il va finir et on n'a pas forcément envie que ça finisse car on est bien en compagnie de ses personnages.

Tout ce qui se passe dans ce tome est juste impressionnant, on voit les personnages vivre au sein même de cette île, tantôt captifs, tantôt résidants on les voit évoluer au grès des humeurs de leur maitre. L'amour y tient une place prédominante mais il se traduit de bien des façons : la captivité engendre une certaine fascination pour leur geôlier et toutes les femmes la subissent sur l'île, dictée par le syndrome de Stockholm. D'autres liens se créent sans qu'ils soient forcément autorisés par les lois établies en ce lieu et toutes relations recèlent sa part de danger et d'inquiétudes. Le sexe avec ou sans amour, autorisé, forcé, volé : le sexe est un acte qui prend tellement d'importance car il permet au maitre d'avoir une autorité supplémentaire sur ses sujets, il s'en sert à bon escient pour être respecté. Les scènes érotiques sont merveilleusement bien décrites et quelles qu'elles soient, elles sont vibrantes de sensualité : qu'elles soient douces, sauvages, imposées ou pas, elles débordent de désir. On se délecte de les lire, de voir l'art et la manière dont tout ceci est mené de main de maitre par le maitre lui même, devenant ainsi cet homme qui manie avec merveille le sexe. Le sexe issu de l'amour est abordé de façon plus subtile, on ressent ainsi cette importance donné à l'acte lui même comme une façon d'assouvir cet amour, comme un désespoir de pouvoir en profiter tant que l'on peut. Cela donne une toute autre forme d'intensité dans leurs échanges.

On retrouve tous les personnages des tomes passés, mais on s'attarde plus sur certains d'entre eux qui joueront un rôle important dans cette fin : Gabriel, Félicia, Liam mais aussi Charles et quelques autres. On en apprend ainsi beaucoup sur le passé de Gabriel, nous permettant ainsi de comprendre quel être il est, pourquoi il en est venu à créer cette société de servitude et quelle est cette image qu'elle revêt pour lui. Il est un personnage captivant : il déstabilise tous ses captifs mais il nous déstabilise nous aussi, car il est à la fois effrayant : on ressent sa toute puissance qu'il exerce sur chacun d'eux et ça nous terrifie sur place et pourtant il fascine, par sa beauté d'abord, sa présence, son intelligence, par la maitrise qu'il a à faire éprouver tant de jouissance et de plaisir à Félicia. On éprouve nous même une certaine fébrilité à le lire, le travail effectué sur ce personnage est tellement bien mené, c'est impressionnant de voir que chaque facette de ce personnage va être décortiquée et cela nous offre un portrait psychologique très poussé. J'ai trouvé ça si passionnant de le découvrir de plus en plus, pour réussir à comprendre un peu cette folie qui l'habite, folie destructrice pour lui mais aussi pour ceux qui l'entourent.

Félicia continue d'évoluer, prenant de plus en plus de maturité avec le temps qui passe, forcée de murir plus vite que prévue alors qu'elle est si jeune. On la retrouve en début de roman, tentant de se remettre de son histoire avec Liam, projetant ainsi son amour sur Gabriel. On la voit fascinée, amoureuse et comblée auprès de Gabriel mais il y a toujours cette petite pointe d'un je ne sais quoi qui la titille à son propos, c'est cette petite étincelle de lucidité qui va lui permettre de ne pas oublier que tout ceci n'est pas normal et ce malgré le fait qu'elle peut avoir tout ce qu'elle veut, la chose la plus importante : la liberté, elle ne l'a plus. Elle reste un personnage féminin admirative, qui sait réagir comme il se doit et ce, selon la situation et pourtant se faire aux humeurs changeantes du maitre n'est pas chose facile.
J'ai aimé la suivre avec ses faiblesses, ses combats, ses décisions et en fin de compte cette détermination omniprésente en elle depuis le début qui a su évoluer pour s'adapter à toutes les situations.

Liam se révèle à nous, il effectue ici un retour, qui même s'il parait évident n'était pas chose aisée. Il a toujours cette rage en lui, de vaincre le maitre, d'avoir l'amour de Félicia pour lui exclusivement, ce sont tous ses sentiments forts et si présents qui dictent sa conduite mais il lui permettre aussi de se rapprocher de nouveau d'elle pour lui insuffler certaines vérités qui lui permettront de réagir quand elle se sent un peu trop se fondre dans ce moule qu'a forgé le maitre pour elle. Cet attachement qu'il éprouve pour elle aura été aussi la seule chose qui lui aura permis de ne pas sombrer dans les tréfonds luxurieux que l'île offre et ce surtout aux hommes, qui ont ainsi une sorte de toute puissance sur les femmes. Il est jeune mais tout comme Félicia il a su prendre les décisions adéquates à chaque situation qui s'imposait à lui.

Le roman nous offre plusieurs points de vue, la narration passe d'un personnage à l'autre, principalement de Félicia à Liam mais nous avons aussi des chapitres du point de vue d'Antoine, le père de Liam. Un père qui ne désespère pas de retrouver son fils, il est persuadé que la police aurait pu poussé l'enquête encore plus loin : cet homme, celui qui l'a embauché ne semble pas avoir été interrogé. Il va cotoyer Sarah, la cousine de Mr Addams car elle lui plait mais aussi pour son fils car elle pourrait peut être bien l'aider. Ces chapitres qui lui sont consacrés nous permettent de nous rendre compte que de l'autre côté, on continue de les chercher, on ne les oublie pas tous ces captifs disparus sans laisser de trace.

Alors bien entendu, je ne vous parle pas du dénouement de l'histoire, non je vous laisse le découvrir car il est semé d'embuches, de moments de frissons de peurs comme de plaisirs. C'est délectable que de suivre tous ces personnages, on espère pour eux, on les aime, on les déteste, on change d'avis d'un moment à un autre mais ce qui est remarquable, c'est que tout du long on pense comme Félicia et on comprend ainsi tout ce qu'elle éprouve.
C'est un final époustouflant qui clôture une aventure qui nous offre une multitude de sentiments en tout genre, j'ai juste adoré et j'aurai plaisir à découvrir l'auteure dans ses prochains écrits. Je les relirai aussi, car on s'attache à eux et les suivre de nouveaux, quand bien même on connait maintenant l'histoire et la fin, je pense que j'adorerai ça.

http://www.livresavie.com/dans-lombre-de-monsieur-addams-le-tome-3-de-marjorie-d-lafond/

par Beliwei
Arrogant Player, L'intégral Arrogant Player, L'intégral
Megan Harold   
J'ai bien aimé cette série et pour une fois c'est un scénario qui change : les personnages ne s'avèrent pas être 2 personnes torturées et abîmées, soit disant incapables d'aimer normalement ! Du coup on ne passe pas 90% du bouquin au jeu du chat et de la souris du "je t'aime (moi non plus) donc je te fuis" !
En conséquence parfois, je me suis demandée si ça n'allait pas devenir mièvre ... Hé ben non parce c'est addictif en diable, parce qu'il y a un réel suspens et parce que les personnages ont du caractère ... même si ce n'est pas celui qu'on croit (oui, son arrogance et son côté joueur du titre, je les cherche encore !^^)
Bon les dialogues ne sont pas aussi drôles que chez certaines séries concurrentes puisqu'ils sortent de la bouche de gens moins décalés, ils sont de fait plus sincères et plus passionnés.
C'est au final une bonne série avec une plume fluide et agréable : une très bonne lecture.
Sortilège italien Sortilège italien
Diana Hamilton   
Onze mois plus tôt, Cat a commis la plus grave erreur de sa vie : épouser, sous la pression de son grand-père, l'arrogant Aldo Patrucco. Car ce mariage arrangé, conclu pour réconcilier les deux branches ennemies de la famille, la condamne au chagrin et à la jalousie. Au chagrin parce qu'elle est tombée amoureuse, contrairement à ce qu'elle avait prévu, de cet homme au charme insolent et à l'envoûtante virilité, et que celui-ci n'éprouve rien pour elle. A la jalousie parce qu'Aldo la délaisse pour une autre femme.
Pourtant, Cat ne peut s'empêcher d'espérer. Aldo ne finira-t-il pas par comprendre qu'elle est la femme de sa vie ? Et par l'aimer comme elle l'aime, de toutes ses forces ?
D'un commun accord D'un commun accord
Sophie Jomain   
Une suite aussi splendide que le tome précédent avec tout ce qu'il faut pour passer un excellent moment de lecture.
Il ne me reste qu'une chose à savoir c'est à quand la suite???
Un papa pour Jenny / Passion dans les Caraïbes Un papa pour Jenny / Passion dans les Caraïbes
Joanna Neil    Amber McKenzie   
Un papa pour Jenny, Amber McKenzie

Jamais Erin n’aurait imaginé un jour avoir un enfant, et encore moins avec le Dr Ryan Callum, avec qui elle a vécu une relation aussi inoubliable que brève ; une relation à laquelle il a mis brusquement fin à la suite d’un terrible malentendu. Et pourtant, chaque jour, son adorable bébé de quinze mois, Jenny, est là pour lui rappeler que les rêves deviennent parfois réalité. Lorsqu’elle apprend que Ryan va devenir l’un de ses collègues à l’hôpital, Erin est bouleversée : comment pourrait-elle soutenir le regard du seul homme qu’elle ait jamais aimé, alors qu’elle ne lui a jamais révélé l’existence de Jenny ?

Passion dans les Caraïbes, Joanna Neil

Lorsqu’on lui propose un poste de médecin urgentiste sur une petite île des Caraïbes, Jessie accepte sans hésiter. Après tout, c’est l’occasion parfaite de changer d’air tout en acquérant une expérience décisive pour sa carrière. Mais, une fois sur place, Jessie se rend compte que ce qui fait battre son cœur d’excitation n’est pas le ciel d’azur et la plage de sable blanc, mais bien le trouble inattendu que lui inspire depuis le premier jour le Dr José Benitez. Un trouble qu’elle s’empresse de dissimuler, car José n’est autre que son patron…

+ 1 ROMAN GRATUIT : Irrésistibles promesses, Emily Forbes

par letty85
The boy next room, Intégrale The boy next room, Intégrale
Emma M. Green   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2019/06/the-boy-next-room-emma-green.html

Encore une fois, je sèche. Je ne sais pas quoi dire de ce roman... pas parce que je l’ai détesté mais au contraire parce que j’ai complètement été absorbée par l’histoire et son évolution.

Plus besoin de faire leur pub, Em & Ma Green sont un duo d’autrices tout simplement extras. A travers leurs mots, on vit l’histoire, on s’échappe, on voyage, on souffre, on rit. Elles ont cette capacité à me déconnecter de tout et me plonger totalement dans leur petit monde peuplé de récits intéressants, de personnages touchants et d’aventures extraordinaires.

Avec The Boy Next Room, j’ai vécu tout ça. Comme Céleste, j’ai quitté Paris pour l’Australie. J’ai beaucoup rêvé dans cette réserve. On entre au cœur d’une famille un peu folle, avec un nombre impressionnant de personnalités toutes plus variées et vivantes les unes que les autres. Seulement, il y a une récurrence chez les Farrow : ils aiment trop les secrets et ça va très souvent les desservir, les faire souffrir.

Céleste, qui ne trouvait déjà pas sa place avant, prise dans un tourbillon de souffrance, se retrouve dans cette famille dysfonctionnelle encore plus perdue qu’avant. Et pourtant, c’est grâce aux hommes Farrow qu’elle va se trouver elle. Elle va apprendre ce que qu’est une famille unie, apprendre à faire confiance, à s’ouvrir. Elle va vivre ses premiers émois, ses premières batailles,... Elle, qui était tombée bien bas à Paris, va se relever peu à peu, grandir et enfin trouver sa place.

Plus de 600 pages de péripéties, de secrets, de lutte, de pleurs, de cris, de rires, de baisers cachés, de câlins, de soutien,... d’amour. Celui d’un nouveau père, d’une fratrie, d’une sœur, d’une mère, d’une nouvelle amie, de son meilleur ami, de son crush dans la chambre d’à côté et de Céleste pour elle-même. Parce qu’elle va finir par s’aimer, se pardonner et avancer. Elle va faire de même avec River et l’aider comme elle peut pour qu’il trouve aussi sa place et le pardon dont il a tant besoin.

Je n’ai vraiment pas vu les pages tourner, Em & Ma sont juste d’excellentes autrices et je ne regrette jamais aucune de leurs histoires.
The Burke Brothers, Tome 1 : Dirty Secret The Burke Brothers, Tome 1 : Dirty Secret
Emma Hart   
J'ai découvert Emma Hart avec la série 'Jeux Dangereux' que j'avais vraiment bien aimer. Donc après être tomber sur le synopsis de 'The Burke Brothers, Dirty Secret' qui m'avait bien plus je me suis lancer dans ma lecture. Je dois dire qu'en lisant les premières pages j'avais bien hâte de voir ou l'histoire allait nous amener. Et puis je dois dire qu'après un certain temps le caractère de Sofie m'agaçait un brin ce qui a rendue mon appréciation difficile mais une chance vers la fin elle se rattrape. Puis pour mettre un petit grain de bonheur et de tendresse il y avait l'adorable Mila. Je dois dire que Conner m'a aider a apprécier ce livre aussi. Il est drôle, un peu cocky sur les bords, patient, charmant mais surtout aimant. Il m'a bien plu celui-là, j'ai adoré son personnage et sa personnalité. J'ai passer un bon moment, ce n'est pas une romance exceptionnel mais ça ce lit super bien. Rien de nouveau mais pas mauvais du tout.

par Marieno89
Lairds' Fiancees, Tome 1 : Sur ordre du roi Lairds' Fiancees, Tome 1 : Sur ordre du roi
Julie Garwood   
C'est le deuxième livre que je tente de l'auteur… et comme avec Maya Banks, je n'accroche pas. Alors, je persiste malgré tout parce que je vois bien qu'elles plaisent au plus grand nombre… je ne dois pas être tombée sur les bons. Toutes deux n'ont aucun effet sur moi, ça manque d'âme, c'est tellement plat. J'ai aussi lu le tome 2 pour voir si ce n'était pas le syndrome du premier tome, mais il ne m'a pas convaincu lui non plus.

Déjà, j'ai eu l'impression de relire La splendeur de l'honneur avec les mêmes défauts. Des héroïnes qui me les brisent profond, elles sont limite skyzos. Un coup, elles sont coléreuses, débrouillardes ; un autre, elles sont débiles, niaises, trop sensibles… Mon dieu tant de clichés en si peu de pages, c'est dingue ! Et ne parlons pas des yeux violets, non, surtout pas.

Le gros souci vient donc de la caricature extrême de ces personnages, que ce soit le farouche guerrier des Highlands qui fera plus penser à un Neandertal ou que ce soit, les méchants… il n'y a aucune diversité, complexité dans ce qui est présenté.

Je ne parlerais donc pas des yeux violets, ni de l'intrigue qui ne casse pas quatre pattes à un canard. On est dans une romance après tout, je ne peux pas trop en demander. Parlons Amour, mais hélas, ce n'est guère mieux. Est-ce le nombre de clichés par pages qui vient empêcher les sentiments de faire leur effet, ou est-ce l'absence d'attachement aux personnages qui brouillent les vraies émotions ? Un peu tout ça à la fois.

J'adore les paysages de la romance historique et me promener dans les Highlands, mais j'ai connu bien mieux, et après les Monica McCarty c'est bien dur d'être satisfaite… Je ne sais pas si je dois retenter un Julie Garwood, c'est trop creux pour moi.

par LLyza