Livres
462 275
Membres
419 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fiancée à un lord



Description ajoutée par Marion 2012-01-14T17:23:07+01:00

Résumé

1837, Angleterre. Louisa Sibson est bouleversée. Alors qu'elle pensait avoir tiré un trait sur son passé, elle tombe nez à nez avec lord Jonathon Fanshaw, le débauché qui, après l'avoir demandée en mariage pour l'attirer dans son lit, a eu la lâcheté de la faire chasser comme une vulgaire domestique. Heureusement, Louisa n'est plus une jeune fille naïve. Désormais, elle est une femme sûre d'elle, prête à tenir tête à ce séducteur. Mais elle ne s'attend pas à ce que Jonathan ose encore prétendre qu'il a des droits sur elle. et sur son corps. C'est pourtant ce qu'il fait : l'accusant d'avoir disparu sans explication - et d'oublier qu'elle est toujours officiellement sa fiancée -, il se met à évincer tous les prétendants de Louisa.

Afficher en entier

Classement en biblio - 41 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2012-12-16T22:15:05+01:00

Jonathon jouait avec une boucle de cheveux aux reflets roux, dans la faible lueur de la chandelle. L’examinant de plus près, il se demanda si leur couleur ne s’était pas quelque peu assombrie au cours des quatre dernières années. Peut-être sa mémoire n’était-elle pas tout à fait fidèle…

Sur un point au moins, il en était sûr, sa mémoire lui avait fait défaut : il ne se rappelait pas que faire l’amour avec Louisa pût causer de telles délices. Il avait perdu le total contrôle de lui-même, ce qui ne lui était jamais arrivé, avec aucune autre femme.

Levant la tête, il regarda autour de lui. Il n’avait certes pas imaginé renouer avec Louisa dans un cadre aussi misérable… mais cela avait au fond peu d’importance. Ils se retrouveraient en des lieux beaucoup plus convenables, plus agréables surtout. Si elle le voulait bien… Lui savait ce qu’il voulait : s’éveiller chaque matin près d’elle. Il voulait avoir Louisa dans sa vie, pas seulement dans sa mémoire.

Il n’avait pas prévu ces retrouvailles impromptues, mais l’orage — le destin ? — avait décidé à sa place. Les éclairs et le tonnerre étaient-ils pour quelque chose dans la reddition de Louisa ? Elle avait eu peur, c’était certain, mais cela suffisait-il à expliquer qu’elle se soit donnée à lui de si bon cœur, avec tant d’ardeur ? Si cela comptait un tant soit peu, ce serait déjà trop. La prochaine fois, les prochaines fois, elle ne devrait suivre que son pur désir. Il y tenait.

Il enfouit son visage dans les cheveux de la belle endormie. Mais elle avait le sommeil léger, car elle ouvrit aussitôt les yeux. Il voulut parler, mais, d’un doigt sur ses lèvres, elle lui imposa le silence.

— Il ne faut rien dire, murmura-t-elle, si ce n’est pas pour dire la vérité. Après ce que nous venons de partager, nous ne devrions plus avoir de secrets l’un pour l’autre.

Il ressentit le pincement de la culpabilité. Sa conscience lui parut bien pesante. Des secrets, il en avait, oui… Louisa ne tarderait pas à apprendre que Venetia Ponsby-Smythe allait arriver. Le lui dire maintenant, pour tenter de se racheter ? Lâchement, il reporta l’aveu à plus tard, et, prenant un ton léger, il demanda :

— Et toi, quels secrets as-tu encore à me révéler ?

— Je portais ton enfant quand je suis partie pour l’Italie.

Jonathon écarquilla les yeux. Il s’attendait à quelque enfantillage, pas à une révélation de ce calibre.

— Tu portais mon enfant ? lui dit-il, la voix cassée par l’émotion. Et tu es partie quand même ?

— Cela me semblait le meilleur parti à prendre. Il n’était pas question pour moi de renoncer à cet enfant, et tu allais te marier. Et puis, je pensais que ta belle-mère avait dit la vérité.

— C’est une menteuse.

— J’en suis convaincue maintenant, soupira la jeune fille en souriant, avant de se pelotonner contre lui.

Il l’éloigna un peu de lui, pour la regarder dans les yeux. Son cœur battait plus vite. Il voulait tout savoir.

— Où est cet enfant ? A Sorrente ?

Le visage de Louisa se ferma.

— Hélas, j’ai perdu notre enfant, Jonathon ; moi et personne d’autre.

— Que s’est-il passé ?

— Sur le bateau, j’ai contracté une fièvre, et le bébé est né trop tôt. Mon corps ne pouvait plus le garder.

Né trop tôt… Ces mots terribles résonnaient lugubrement dans l’esprit de Jonathon. Emu, il prit dans ses bras Louisa, qui se mettait à trembler et qui, sans doute, allait éclater en sanglots. Il souffrait ; mais que valait sa souffrance en comparaison de celle qu’il avait contribué à lui infliger ? Il eut envie de lui demander pardon pour tout le mal qu’il lui avait fait, mais, pour mieux savoir à quel point il était coupable, il ajouta d’une voix dure :

— Je veux tout savoir.

D’une voix morne, Louisa fit un récit sobre de ses souffrances, puis elle conclut avec un pauvre sourire :

— Le médecin a dit que j’avais de la chance de survivre, même si moi, je voulais mourir. Voilà ce qui est arrivé à Louisa, la fille que tu aimais. Je pensais qu’elle était morte, mais maintenant, j’en suis moins sûre.

— Tout va bien, répondit-il en lui donnant un baiser sur la tempe. N’aie plus peur, je suis là. Avec moi, tu es en sécurité. Plus rien de mal ne peut t’arriver. Personne ne te persécutera. Je…

— Tu m’as brisé le cœur deux fois, cette année-là. La première fois, parce que je n’avais plus de nouvelles ; la seconde, quand j’ai perdu ton enfant, notre enfant. La pauvre petite fille n’a même pas respiré. Elle était si jolie…

Digne et fière, Louisa laissa couler sur son beau visage les larmes brusquement jaillies de ses yeux.

— Lui avais-tu donné un prénom ? demanda Jonathon.

— Elizabeth Claire, d’après nos mères respectives.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par VibiaSabina 2015-11-20T17:34:38+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout aimé ! J'ai pas pu le finir je me suis tellement ennuyée. L'histoire semblait bonne mais c'est lent, beaucoup de répétitions, ça tourne en rond... Louisa est agaçante

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rodney 2013-07-10T01:21:24+02:00
Lu aussi

C'est plaisant, gentillet, mais un peu plus de rebondissements n'auraient pas été de trop.

Personnages attachants, j'aurai aimé croiser un peu plus souvent Arthur..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mx13 2013-05-04T17:56:22+02:00
Lu aussi

Déçue par le dénouement que j'ai trouvé trop rapide, alors que le livre était (trop?) long ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Book-Attitude 2012-12-06T22:20:06+01:00
Or

un livre rempli d'humour, et tous les moyens sont bons pour la reconquérir ! Un très grand moment comme j'adore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyress 2012-11-17T00:23:25+01:00
Lu aussi

Agréable à lire.

Jonathan est une surprise et rend les choses très drôle ^^ il ne lâche pas le morceau

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roza-Maria 2012-05-15T23:28:25+02:00
Or

Ah quel merveilleux roman !

Troisième Harlequin que je lis, troisième roman de cette édition que j'adore ! Bon sang, je suis vraiment accro à ces romances historiques ! Et Fiancée à un Lord est certainement l'un de leurs meilleurs romans ! Quelle histoire touchante et passionnante, l'auteur nous fait frissonner de délice avec ses personnages si uniques ! Un vrai petit coup de cœur !

Louisa n'a pas eu la vie facile, c'est le moins qu'on puisse dire. Désespérément amoureuse du lord Jonathon Fanshaw, il lui promet le mariage et l'attire ensuite dans son lit. Puis il fait un terrible accident et sa belle-mère la chasse du domaine. Humiliée et ruinée, Louisa n'a d'autre choix que de s'exiler en Italie. Et quand elle revient quatre ans plus tard en Angleterre, elle est bien décidée à montrer à Jonathon qu'elle n'est plus la naïve jeune fille qu'il à connu...

J'ai détestée Louisa. Elle est borné et se ment continuellement à elle-même, se fit plus à l'avis des autres qu'au sien et c'est exaspérant. En revanche, j'ai adorée Jonathon, il aime Louisa et il prêt à tout pour elle, et bien qu'elle le rejette continuellement, il ne lâche pas le morceau et continue de tout faire pour conquérir son coeur. Leur relation est partagée entre l'amour et le dégoût, ils s'aiment et se battent, et ce genre de relations me tient en haleine du début à la fin.

Un roman puissant, qui peut être doux un instant et frapper celui de l'autre. Totalement fascinant, j'ai adorée, une troublante histoire d'amour avec un jeune couple têtue comme des ânes, ce roman est un véritable régal !

J'ai hâte de me plonger dans le prochain Harlequin !

Afficher en entier

Date de sortie

Fiancée à un lord

  • France : 2012-02-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 41
Commentaires 6
Extraits 1
Evaluations 12
Note globale 6.83 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode