Livres
458 172
Membres
411 034

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fièvre de glace



Description ajoutée par x-Key 2011-01-03T17:52:56+01:00

Résumé

Cette sensation, Jim Ironheart, un professeur, la connaissait. Cette fièvre de glace l'avertissait que, quelque part, quelqu'un était en danger. Le Mal allait encore frapper, il fallait intervenir. Mais la nuit, il ne pouvait lutter contre sa force et il sombrait dans d'horribles cauchemars.

Holly Thorne, une jeune et jolie journaliste, s'était très vite passionnée pour le cas de cet homme étrange.

Qui étaient ces entités qu'il appelait l'Ami et l'Ennemi ? Pourquoi s'affrontaient-elles en lui ? Attirée avec Jim dans le vieux moulin où il avait passé son enfance, Holly ne pourrait éviter longtemps l'ultime question : qui était vraiment Jim Ironheart ?

---------------------------------------------------------

Quand vos cauchemars se transforment en réalité, mieux vaut ne pas avoir trop d'imagination...

Régulièrement, d'étranges prémonitions avertissent Jim Ironheart que, quelque part, quelqu'un va se retrouver en danger de mort. Comme possédé, il se rend sur les lieux, parfois à plusieurs milliers de kilomètres, pour empêcher, là un accident, ici un meurtre, puis s'éclipse discrètement.

Ayant assisté, par hasard, à l'un de ces sauvetages miraculeux, Holly Thorne se passionne très vite pour ce professeur apparemment ordinaire. Quelles sont les entités qu'il appelle « l'Ami » et « l'Ennemi » ? Serait-il un jouet entre les mains de quelque dieu schizophrène ? Et que s'est-il vraiment passé dans le vieux moulin lorsque Jim n'avait que dix ans ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 84 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Stephanelefort 2016-12-24T18:11:09+01:00

Il hésita, se demandant s'il avait pris assez de vêtements. Mais les voyages étaient dangereux; chacun pouvait être le dernier, auquel cas avoir emporté trop ou trop peu de bagages n'aurait plus aucune importance.

Il referma la valise et l'observa, incertain de ce qu'il devait faire ensuite. Puis il dit: " Il faut que je prenne l'avion ", et il comprit.

Il lui fallut moins d'une demi-heure pour atteindre l'aéroport John Wayne, au sud-est de Santa Ana. En chemin, il remarqua de subtils détails rappelant que le sud de la Californie avait été

un désert avant la construction des aqueducs. Un panneau d'affi-chage exhortait aux économies d'eau. Des jardiniers installaient cactus et autres plantes peu exigeantes devant un immeuble neuf à la mode du Sud-Ouest. Entre les espaces verts et les quartiers emplis de propriétés luxuriantes, la végétation des terres en friche et des collines était brune, desséchée, attendant le baiser de l'allu-mette tenue par la main tremblante d'un des pyromanes qui contri-buaient chaque année à la saison des incendies dévastateurs.

A l'aérogare principale de l'aéroport, de nombreux voyageurs franchissaient dans les deux sens les portes d'embarquement. La foule multiraciale démentait le mythe tenace voulant que le comté

d'Orange f˚t culturellement homogène et seulement peuplé

d'Anglo-Saxons blancs protestants. Tandis qu'il se dirigeait vers la suite d'écrans vidéo de la compagnie PSA, o˘ s'inscrivait la liste des arrivées et des départs, Jim entendit parler quatre langues en plus de l'anglais.

Il parcourut de haut en bas la colonne des destinations. L'avant-dernière ville-Portland, Oregon-fit jaillir en lui une étincelle d'inspiration, et il marcha droit vers le guichet des billets.

Le jeune homme bien mis qui le servit avait une apparence aussi saine qu'un employé de Disneyland-du moins à première vue.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Masa50 2018-06-18T20:12:43+02:00
Bronze

En ayant lu beaucoup de ses livres, je me pose une question légitime. À quelle catégorie celui-ci appartient-il ? En regardant l'année de parution (1991), juste après « la maison interdite », qui reste mon préféré, et juste avant « la cache du Diable », pas lu mais semble être un grand cru, on a déjà un élément de réponse. Méfiance toutefois puisque le bougre a déjà pondu quelques romans décevants. C'est ça qui est dommage chez lui. Il est capable d'écrire quelque chose d'énorme et après plus rien. À noter que le titre, n'a rien à voir avec l'histoire, je cherche encore... Cold Fire est le titre original.

Le roman est divisé en trois parties. Jim Ironhead, trentenaire, est un ancien professeur d'histoire. Suite à une tragédie, il quitte son travail. Depuis, sa vie n'est plus la même. Il devient étrange et, par moments, semble possédé par une force surnaturelle. Ainsi, il n'hésite pas à voyager à travers l'Amérique pour sauver des enfants d'une mort tragique. À chaque fois, il arrive exactement avant que la mort ne s'empare de sa victime et, à chaque fois, il disparaît. Tous les témoins sont unanimes, ils disent que le héros s'appelle Jim et qu'il a des yeux bleus. Un jour, lors de l'un de ses sauvetages, il rencontrera une journaliste du nom d'Holly Thorn. Elle aura alors un coup de foudre et tentera de revoir ce mystérieux héros. Elle sera alors prise de rêves étranges.

La première partie est juste haletante et prenante. On se pose beaucoup de questions sur Jim, mais qui peut bien se servir de lui ? J'ai vraiment apprécié ces passages, surtout celui de l'avion. Puis, la deuxième partie devient une romance où Holly essaye d'aider Jim à comprendre. Là, ça devient moins palpitant. Au fur et à mesure que les pages s'enfilent, la lecture devient moins plaisante. Les passages sont désormais longs et ennuyeux. Il ne se passe plus grand-chose. le moulin à vent devient l'élément principal du livre. Quelques scènes relèvent un peu plus la curiosité. La troisième partie est plus courte. Elle répond à tout ce que l'on se demande.

C'est la première fois que j'ai autant de mal à lire un livre de Dean Koontz. Autant la première partie était vraiment géniale, autant à partir de la seconde, ça devient lent et lourd. Dommage quand on sait que les deux dernières parties représentent un peu plus de la moitié du livre. Dean Koontz avait une idée, délirante. Il a réussi à la partager et à y aller jusqu'au bout. le problème est la dynamique et le rythme donné. Ce livre reste néanmoins un bon livre, divertissant et intelligent, mais bien loin de ses bons titres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laorus 2017-12-04T23:26:30+01:00
Diamant

Koontz nous dépeint encore un univers angoissant. On accroche tout de suite. Mon premier roman de l’auteur et mon premier jusqu’à maintenant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2017-06-12T15:05:10+02:00
Bronze

Un livre qui traînait dans ma bibliothèque depuis un moment. Je me rappelais avoir lu cet auteur avec "la nuit des cafards" qui m'avait effrayé! J'appréhendais donc la lecture de ce livre. Une lecture toujours aussi fortemais moins effrayée. Peut être ai-je mûrie , j'ai mieux vécu cette lecture bien que les "jets" aient été à la hauteur de mes attentes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par moaNanou 2016-05-22T20:15:55+02:00
Bronze

Y a t-il un adjectif pour décrire cet auteur ? A chaque fois on pense qu'il n'ira pas plus loin et à chaque fois que l'on prend un nouvel opus, on s'aperçoit qu'il a encore trouvé une idée plus forte que la précédente.

Imaginatif - mais ce n'est pas assez fort pour décrire D. KOONTZ.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par beckygirly 2013-06-29T18:57:19+02:00
Bronze

Fièvre de Glace promet des moments angoissants, surtout dans le moulin. Koontz a une écriture fluide, et il ne se perd jamais dans des descriptions futiles qui perdraient son lecteur. Il s'en tient à l'essentiel, développant des personnages charismatiques et attachants (du moins pour Jim). Pourtant, il manque un petit quelque chose à la fin qui rendrait le livre meilleur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurentderudder 2013-04-25T11:42:19+02:00
Lu aussi

Bon roman de Koontz comme a son habitude l'auteur nous entraine dans la terreur petit a petit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wizbiz06 2012-12-10T15:54:02+01:00
Bronze

je suis un peu perplexe face à ce roman. La première partie ma plongé dans un état de satisfaction fort appréciable. L'histoire nous amenait dans des situations où l'action et le l'intrigue m'apparaissaient propice à une lecture passionnante. Mais dès le début de la seconde partie, l'ennuie c'est installée avec des dialogues interminables.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2012-07-17T11:26:17+02:00
Bronze

Ce roman n'est pas mon préféré de Koontz mais je ne peux pas retirer le suspense haletant qui nous tient d'un bout à l'autre de ce livre, il se lit très bien et assez vite... A lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kathy7777 2011-07-02T03:10:42+02:00
Diamant

le premier livre que jai lue de cette auteur, qui est devenue mon auteur préfèrer. un tres bon livre qui se lit trop vite :P on acroche tout de suite!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MARQUISE66 2011-06-08T17:47:13+02:00
Diamant

Hello,

Excellent livre Jim nous fait partir dans son histoire difficile de ne pas accrocher !!! j'ai vraiment adoréee se livre ; la peur et toujours au rendez-vous frissons garantie comme à son habitude merci à cet auteur de génie!!!!!

marquise66

Afficher en entier

Activité récente

Masa50 l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-18T20:11:00+02:00
Aelanne l'ajoute dans sa biblio or
2016-10-28T14:44:42+02:00

Les chiffres

Lecteurs 84
Commentaires 10
Extraits 13
Evaluations 18
Note globale 7.94 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Cold Fire - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode