Livres
553 654
Membres
598 095

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de FiftyShadesDarker : Ma PAL(pile à lire)

Dette de sang, Tome 1 : Un paquet d’os et d’or Dette de sang, Tome 1 : Un paquet d’os et d’or
Hailey Turner   
♥♥♥♥

Oooh encore des anciens dieux et l'usage du Panthéon et gnagnagna. Stop ! Hermès est génial. Tendance empaffé qui râle de ne pas avoir le câble derrière le Voile, certes. Messager peu apprécié de Patichou, dispenseur d'oboles forts utiles cependant !

Patrick a été sauvé par Ashanti en personne, et Perséphone a décidé qu'il allait la servir, mais au final il se retrouve à devoir sauver les immortels. Ses acolytes plus ou moins bienveillants vont du medium au vampire bien flippant. Son Jonothon est effectivement la cerise sur le gâteau.

Même si ce premier tome reprend avec délices les codes communs de la bit-lit, il nous apporte un univers parfaitement pensé et cohérent, suffisamment plein de surprises pour qu'on ne s'ennuie pas devant du convenu. Patrick est attachant, consistant et on souhaite en apprendre plus sur lui et son entourage. Et nous ne sommes pas laissés sur notre faim, le passé se dévoilant progressivement.

C'est une lecture détente parfaite, un peu boulimique qui appelle à vouloir découvrir le tome 2 le plus rapidement possible. Et comme j'arrive en retard dans la bataille, j'ai de quoi faire ! Point bonus pour les couvertures de la série qui sont une parfaite réussite.

par Paule-8
Lord John, Tome 4 : Le Prisonnier écossais Lord John, Tome 4 : Le Prisonnier écossais
Diana Gabaldon   
Ahhhh le retour de Jamie et surtout de John ! J'ai adoré cette aventure qui réunit John et son cher Jamie après la débâcle du dernier tome... L'intrigue est bien menée et je trouve que c'est le meilleur tome d'un point de vue de la relation entre les deux hommes. Au début, ils sont tous les deux assez échaudés par leur dernière rencontre mais, peu à peu , et avec de grosses réticences, leur amitié se renouvelle avec une spécificité : ils ont du mal à se mentir et se montrent tels qu'ils sont.

Au delà de celà, j'ai apprécié de voir le personnage de Jamie sans la présence ce Claire et de le voir évoluer à Ellsmere, notamment dans sa relation avec le petit William. De la même manière, j'ai apprécié son renoncement à la cause jacobite tout comme ses confrontations avec la famille de Lod John

J'ai été surprise par l'histoire de la femme de Hal, je ne m'attendais pas à celà mais j'ai trouvé l'histoire jolie (même si j'ai toujours du mal à y croire)

Sur le reste, l'histoire est toujours aussi bien amenée et le contexte historique passionnant !


Ce que j'aime : voir Jamie sans Claire, sa relation avec William, les sentiments de John


Ce que j'aime moins : j'aurais apprécié les voir plus longtemps tous les deux


En bref : Un roman qui approfondit les relations de Jamie et de John tout en nous plongeant dans les méandres de l'histoire


Ma note


8/10

par JessSwann
Un portable, un chat roux et un inconnu Un portable, un chat roux et un inconnu
Aurore Chatras   
Pas de temps mort dans cette chick-lit décapante portée par un éventail de personnages atypiques, attachants et parfois agaçants ! Envie de vous évader, de rire et de décompresser ? Voilà une histoire faite pour vous !

par Marine-66
The Reason I Smile The Reason I Smile
Elle Séveno   
Olala.. Je n’ai pas pu arrêter ma lecture. C’est tellement entraînant et si doux.
Je suis rentrée immédiatement dans cette histoire avec cette fille pleine d’optimisme et ce garçon un peu perdu.
C’est l’histoire de Lili et Lilian, deux personnes qui n’ont pas grand chose en commun et pourtant, toutes les étoiles se sont alignées pour eux.
J’ai été touchée par l’amour au-delà des liens du sang. La famille qu’on se crée peut être aussi importante que la famille dans laquelle on est né. C’est une histoire sur le pardon, sur la communication, sur l’amour et les rêves réalisés.

Lili est un réel exemple. Elle est optimiste, souriante en toutes circonstances, elle a appris à se contenter de ce qu’elle a et ne pas vivre dans le regret, l’amertume, alors que bon, elle aurait pu. Elle ne fait pas de sa surdité un handicap, elle vit avec, et n’y prête presque plus attention.
Lilian a son caractère. J’ai grandement apprécié qu’il assume ses erreurs, ne se mente pas à lui-même. J’ai aimé son adaptation, sa simplicité, son dévouement. Il montre l’envers du décor des influenceurs.
Ensemble, ils s’équilibrent. Elle l’apaise et l’aide à calmer son côté colérique, il la pousse à se dépasser et à s’ouvrir au monde.

Mais, leur lien n’est pas le seul touchant dans cette histoire. Il y a aussi, cet amour au sein du groupe d’amis. Un groupe qui a inclus dès le départ la petite Lili à 5 ans en apprenant la langue des signes. Un groupe qui a évolué ensemble, année après année. Un groupe qui se protège les uns et les autres. Un groupe comme il doit en exister très peu et qui donnait envie de les rejoindre.

Quand j’ai fini ce roman hier soir, j’avais le cœur léger, rempli d’amour. J’en voulais encore et encore, toujours plus. Car c’est des personnes qui donnent envie de les suivre, de les découvrir toujours plus.

Je le conseille à 2000%. Un magnifique coup de cœur !

par Cam1526
Ivy Wilde, Tome 3 : S.O.S fantômes en détresse Ivy Wilde, Tome 3 : S.O.S fantômes en détresse
Helen Harper   
Je suis toujours autant sous le charme d'Ivy, mais surtout de Raph et de leur dynamique. J'ai vraiment apprécié de lire ce livre, il se lit facilement et m'a fait beaucoup rire.

par bee17
Ivy Wilde, Tome 3.5 : Noël, enquête et étincelles Ivy Wilde, Tome 3.5 : Noël, enquête et étincelles
Helen Harper   
Un livre très agréable à lire, qui conclut de manière parfaite la série et qui m'a aidé à lui dire au revoir. La fin est adorable. Plus qu'un hors-série, c'est un prologue plus long que d'habitude et j'ai adoré ce petit d'aperçu "d'après" !
Love & Ice Love & Ice
Peggy L.S   
Comment vous parler de ce livre … sans spoiler simplement en disant rien ?
Non ça ce n’est pas possible !!!
Ce livre même si on pense savoir ce qui peut se passer par la suite, on découvre des petites pépites à chaque page.
Une romance dont l’écriture donne envie de sourire régulièrement au fil des pages.
Ce livre m’a ramené dans de vieux souvenirs et là je vous parle d’un bout de moi, car oui ce livre m’a replongé dans les week-end souvenirs avec ma grand-mère lorsque nous regardions le patinage artistique à la télévision (elle adorait qu’on regarde ensemble car je faisais de la danse toute petite), bon on regardait aussi le tour de France mais là on change de domaine…
https://hearthaneasbook.wordpress.com/2019/10/12/love-and-ice/
Le Chant de l'océan Le Chant de l'océan
Erika Boyer   
Ma note: 4/5
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/10/15/le-chant-de-locean-de-erika-boyer/

Avant de commencer cette chronique, je souhaitais remercier Erika pour l’envoie de son roman, que j’ai donc reçu en échange d’une chronique honnête.

J’avais particulièrement hâte de lire Le chant de l’océan, et ce depuis le moment où Erika a annoncé travailler sur un spin-off de son roman Le langage des fleurs. Donc vous pouvez certainement imaginer mon bonheur d’avoir la possibilité de le lire en avant-première !

Cependant attention, si vous avez l’intention de le lire mais n’avez pas lu Le langage des fleurs, je vous conseille vraiment de lire ce dernier avant de vous lancer dans Le chant de l’océan. En effet, bien qu’il s’agisse d’un spin-off, les événements qui y sont relatés se passent après. On peut plus ou moins prendre ce livre comme une suite, mais ce n’est pas exactement le cas puisqu’au lieu de suivre Rose et Ethan, on suit ici l’histoire de Stecy et Lucas.

Stecy et Lucas ont une histoire compliquée, et ce depuis le début. Si nous avions eu la possibilité d’en entrevoir une partie dans Le langage des fleurs, Le chant de l’océan est bel et bien un moyen de se rendre compte jusqu’où ça va.
Victime de son passé, Stecy ne parvient pas à aller de l’avant et de laisser Lucas entrevoir l’étendue de ses blessures, tandis que ce dernier a peur de ce que cette relation pourrait signifier pour le futur qu’il se bat à avoir.

En me lançant dans cette lecture, je m’attendais à tout sauf à me retrouver face à un roman abordant des sujets aussi durs. Erika ayant partagé le prologue du livre à la fin de Le langage des fleurs, j’avais déjà une petite idée de l’histoire de Stecy, mais ce n’était vraiment qu’un aperçu de la vérité. Ses blessures sont très profondes et l’empêchent de vivre pleinement.

« Je veux avancer, même si je n’y arrive pas de ma seule force. Je pense qu’un pas avec l’aide de quelqu’un est toujours mieux que de rester immobile à attendre que le hasard fasse le travail à ma place. »

Je me suis énormément reconnue en elle. Certes, je n’ai pas les mêmes antécédents qu’elle, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir l’impression de lire quelque chose que j’aurai pu dire. Elle se sent de trop dans une famille qui l’aime énormément, une tâche dans un tableau qu’elle trouve parfait. Je souhaite d’ailleurs remercier Erika pour avoir écrit un personnage avec une telle justesse; j’ai déjà relevé sa plume magnifique à plusieurs reprises, et j’ai trouvé qu’elle faisait justice au sujet traité ici.

Le personnage de Lucas m’a énormément surpris. Il est doux, attentionné et aimant, mais cache également une part d’ombre et un passé qu’il cherche à mettre de côté. Cette part d’ombre le rend complexe et attachant, et c’est ce qui m’a le plus attiré chez lui.

Leur histoire rencontre des hauts comme des bas et est loin d’être parfaite, mais c’est ce que j’aime le plus (et ce que je recherche) dans les histoires d’amour. Cela ne les empêche pas de se battre pour que ça marche malgré tout.

Bien que ce tome ne soit pas centré sur eux, Rose et Ethan font malgré tout parti de ce livre, et je dois dire que j’ai énormément aimé voir où en était leur histoire depuis la fin du Langage des fleurs. Ils font toujours parti de mes couples préférés, et je dois avouer qu’ils m’avaient quand même manqués.

Ma seule déception avec ce livre est sa taille. Je l’ai trouvé simplement trop court. Les sujets les plus importants qui y sont abordés ne sont pas survolés, mais une part de moi aurait aimé avoir quelque chose de plus long pour donner la possibilité de voir encore plus de détails de la relation de Stecy et Lucas. J’ai adoré ce que j’ai lu, je ne dis pas le contraire, mais 50 pages en plus n’auraient pas été de refus.

« Nos yeux en disent beaucoup trop ; ce sont des traîtres qui dévoilent tous les secrets de notre cœur. »

Malgré tout, j’ai réellement aimé ma lecture. Bien que le livre se passe en hiver, on ne peut s’empêcher d’avoir des summer vibes en le lisant, les personnages sont tellement attachants et l’histoire est addictive et se lit rapidement.

Le roman sort en fin de semaine, et je ne peux que vous conseiller de l’acheter (et d’acheter Le langage des fleurs si ce n’est pas encore fait). L’histoire ne manquera pas d’en toucher plus d’un, que ce soit personnellement ou non.

par Callmeluh
Le Langage des fleurs Le Langage des fleurs
Erika Boyer   
J’ai adoré, j’ai affectionné, j’ai vraiment aimé cette histoire qui a sue vibrer en moi, c’est vraiment rare quand je lis un livre et que j’arrive à donner vie à chaque mot, je ne sais pas comment vous l’expliquer, mais cette histoire est/paraît tellement réelle à mes yeux.
Une lecture très bien construite, une écriture fluide avec une plume très addictive. Je suis aussi surprise il y avait une réelle intrigue, et surtout quelle intrigue! Et pourtant je m’étais déjà fait 1000 scénarios possibles, mais j’étais très loin du compte.
Également, j’ai été admirative du fait que la couverture du livre est un vrai lien avec l’histoire. (comprendras qui l’aura lu).

J’ai chéri chacun des personnages et pas que les principaux. Euh sauf Mikael et Sam. Rose qui paraît faible au début de l’histoire s’avère être forte, et elle n'a pas peur de prendre des décisions. Elle reste dans une relation nocive, car elle se sent redevable du bien qu’à procurer cet homme à un moment donné de sa vie, et j’ai malgré tout beaucoup aimé cette partie-là qui arrive à beaucoup de gens.
Puis cette rencontre avec cet autre homme qui va peut-être bouleverser sa vie et aussi très intéressante. En fait ça reste une histoire très réaliste est ce qui en fait aussi une belle histoire, je pense.
Ethan est secret, mais très attachant. Il a en lui un mal-être qu’on a du mal à définir ou à comprendre (jusqu’au dénouement de l’histoire), et tout s’explique sa froideur, sa distance, c’est secret, ou plutôt comme il le dit «l’omission de vérité» n’est que pardonner.
Je ne regrette absolument pas cet achat et je vous conseille vraiment cette histoire magnifique. La note a la fin du livre sur les fleurs et leurs significations est un vrai +. Je vais d’ailleurs me procurer le spin-off sur Stecy et Lucas dès que je peux.
Les Brumes de Cendrelune, Tome 3 : Les Ombres Celestes Les Brumes de Cendrelune, Tome 3 : Les Ombres Celestes
Georgia Caldera   
Ce dernier opus m'a tenu en haleine de bout en bout.
Je fais partie de ces lectrices qui a su apprécié la valeur du second tome après l'enthousiasme vécu dans le premier, ayant compris que le récit contenait tous les éléments capitaux pour le dénouement de cette palpitante dystopie. J'avais donc appris à m'attacher à divers personnages. Et dans ce troisième tome mes sentiments a leurs égards se sont renforcés soit dans le détestable, soit dans l'empathie ou le respect.
Verlaine et Céphise restent loyaux à leurs valeurs malgré les incertitudes qui auraient pu avoir raison de cette fidélité à eux-mêmes.
Cet univers est fascinant. Cet ultime récit dans le sombre pays de Cendrelune nous embarque dans un enchaînement de péripéties, de rebondissements qui nous coupe la respiration. Cet effet intensifie la lecture et son addictivité.
Certes, l'épilogue ne rencontrera pas l'unanimité chez les lecteurs. Personnellement, je l'ai trouvée logique. Ces sentiments paradoxales ressentis lorsqu'on ferme le roman sont de ces fins que j'apprécie.
La plume de Georgia Caldera m'a complètement convaincue dans ce voyage incroyable. C'est avec un pincement au coeur mais une curiosité pleinement assouvie que j'ai refermé cette trilogie.

par fifilini
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode