Livres
394 979
Comms
1 387 076
Membres
289 616

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fight Club 2



Description ajoutée par sylvain 2017-09-18T21:35:21+02:00

Résumé

Première règle du fight club :

Tu ne parles pas du fight club.

Deuxième règle du fight club :

Tu ne parles pas du fight club.

Bonne nouvelle :

Sebastian est de retour.

Mauvaise nouvelle :

Tyler Durden aussi...

Editions Folio SF

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Or
2 lecteurs
PAL
6 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2017-05-31T11:39:45+02:00

- Ce qu'il y a entre nous est moins de l'amour qu'un handicap affectif partagé.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par x-Key 2017-06-26T17:30:03+02:00
Argent

Fight Club 2 est l'un des livres que j'attendais le plus en 2016 et, à la fois, l'une des parutions que je redoutais. Il faut dire qu'on ne parle pas là d'une simple suite. Il s'agit de la suite de Fight Club, sans doute le roman le plus célèbre de Chuck Palahniuk, le plus alambiqué et le plus spectaculaire (sans la moindre objectivité, c'est clairement un de mes livres préférés).

Outre la perspective d'une suite à un livre qui n'appelle à aucune suite, le format de ce deuxième tome était également surprenant : d'un roman, on se retrouve à un comics. Palahniuk, connu pour son trash et sa verve venimeuse à souhait, imagé sur papier ? Ça avait de quoi laissé les lecteurs songeurs, moi la première. Et au terme de ma lecture, je dois avouer être toujours aussi songeuse.

Ai-je aimé ou non Fight Club 2 ? Autant le dire directement : à la sortie de ma lecture, je n'en avais pas la moindre idée.

Côté graphisme, et pour illustrer les idées tordues de Palahniuk, on retrouve Cameron Stewart, dont le nom vous sera sans doute connu si vous êtes férus de comics, et spécialement de Batman. Si ses dessins m'ont parus assez quelconques, il faut bien avouer qu'il y a quelque chose de très percutant dans le style de Stewart, que ce soit dans sa façon de faire surgir les émotions des personnages à travers les planches ou dans le côté très méta-textuel de son coup de crayon qui insert des objets (pilules, pétales de roses) sur les planches pour nous empêcher de lire certaines bulles ou de reconnaître certains personnages (coucou Tyler, on sait que c'est toi !).

Au niveau du scénario, il n'était pas forcément évidemment de reprendre l'histoire là où Palahniuk l'avait laissé, on se retrouve donc projeté des années plus tard et il n'est pas toujours facile de se faire aux nouvelles facettes des personnages (dont la vraie nature repointe tout de même assez vite le bout de son nez). On se laisse malgré tout assez vite prendre au jeu de ce nouveau récit qui joue encore une fois sur l’ambiguïté entre Tyler et Sébastian (nouveau prénom de vous-savez-qui), mais également sur l’ambiguïté entre réalité et fiction grâce à des passages dans lesquels Monsieur Palahniuk se met lui-même en scène entouré d'un groupe d'auteurs qui semblent incider sur toute l'histoire de Tyler.

Ce livre va faire partie de ceux qui demandent du temps, un délai de décantation pour faire le point, pour revenir dessus, pour se décider et finalement faire pencher la balance. C'est le genre de livre dont on sort sans avis fixe et qu'on découvre avoir adoré des mois plus tard après avoir relu deux, trois planches ou quelques chapitres. Adoré, ou détesté.

Quelques semaines plus tard, je me suis enfin fait un avis sur la question et pour ma part, je serais un peu moins catégorique cette fois : pas d'avis tranché, plutôt un ressenti en demi-teinte car non, je n'ai pas adoré cette suite sous forme de comics, mais sur certains points, j'ai trouvé cette lecture à la fois intelligente, surprenante et, il faut l'avouer, rudement bien foutue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tommyvercetti 2016-08-21T20:10:59+02:00
Argent

Je l'ai trouvé parfois très emmêlé, difficile à cerner, je n'ai pas lu le roman, donc je ne sais pas si le premier était aussi dans cette approche. Mais j'ai moins apprécié, du coup. J'y retrouve pas ce que j'avais aimé ; ici Tyler est bel et bien un antagoniste qu'il faut stopper, le message social est moins présent, la narration est moins linéaire, parfois on comprend pas bien le sens de certains passages.

Malgré tout, c'est une autre approche, et des éléments supplémentaires sur l'origine de Tyler chez Sébastian, et un jeu différent qui se joue, puisque l'existence de Tyler en tant que personnalité du protagoniste est avérée, connue, et du coup elle sert l'intrigue de façon plus explicite, là où dans le premier on ignorait sa nature.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Fight Club 2" est sorti 2017-10-05T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 05 Octobre

Dates de sortie

Fight Club 2

  • France : 2016-04-28 (Français)
  • France : 2017-10-05 - Poche (Français)

Activité récente

fredoue l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-12T03:02:27+02:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 2
Extraits 6
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations