Livres
478 117
Membres
459 460

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-T'es tu jamais dit que ,peut être,ta facon de faire était anormale?J'ignore si c'est lié à tes origines britanniques ou à ton éducation rigide,mais je vais te donner un petit conseil.Les mecs ne passent pas l' aspirateur tous les trois jours;ça m'étonnerait même qu'ils le passent plus d'une fois par trimestre.Et ils ne disposent pas leurs magazines sur la table basse de leur salon comme si c'était la salle d'attente d'un médecin. Et qui diable referme le bouchon du dentifrice?Tu devrais essayer de te détendre au lieu d'arpenter l'appart comme si on avait pissé dans tes cornflakes.

Il fronca les sourcils.

-Oh pardon!sexclama-t-elle,railleuse.Est-ce une autre reference américaine qui t'échappe ?Je vais traduire,parce que j'ai bien révisé les idiomes et expressions argotiques britanniques Toi,tu dirais que tu arpentes l'appartement comme si quelqu' un avait uriné dans ton porridge.

Afficher en entier

— Billy pourra le faire réparer. (Kristin attrapa son sac à main et embrassa Sophie sur la joue.) Je reviens.

— Il est 6 heures du matin et on est dimanche. Il va me haïr, dit Sophie avec une moue exagérée.

Sa copine ricana.

— Ouais, tu parles ! Certains jours, j’ai l’impression que mon mari t’aime plus qu’il ne m’aime.

— Dixit la femme que son homme vénère comme si elle était Aphrodite.

Kristin gloussa.

— Il est génial, c’est vrai. Je vais le garder, tout compte fait.

Afficher en entier

Le délicieux frottement de son pouce calleux contre sa peau nue se répandit à tout son corps, jusqu'à des zones qui n'avaient pas servi depuis si longtemps qu'elles étaient entrées en hibernation.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode