Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fildefer : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Attraction mortelle Attraction mortelle
Lucy Christopher   
http://wandering-world.skyrock.com/3193376753-THE-KILLING-WOODS.html

THE KILLING WOODS est une déception. J'en attendais beaucoup plus venant de l'auteure du fabuleux roman LETTRE A MON RAVISSEUR. Pendant absolument toute ma lecture, je n'ai rien ressenti : pas d'attachement particulier pour les personnages, pas de grands moments de suspense et d'angoisse, pas de surprise face aux rebondissements... Bref, pas grand chose de magnifique, en fait.
J'ai été déçu par les héros, surtout. En effet, je m'attendais à découvrir une Emily et un Damon totalement brisés et hyper touchants. Malheureusement, on a le droit à tout sauf à cela. Toutes les émotions de ces deux protagonistes ne sont que partiellement approfondies. On sent bien qu'il pourrait y avoir encore plus de sensibilité et d'intensité dans tout ce qu'ils éprouvent. Du coup, je n'ai pas vraiment eu le souffle coupé par leurs caractères. On les suit juste, sans jamais frissonner ou être pris aux tripes par leur histoire. J'ai trouvé ça tellement dommage !
J'ai été énooooormément frustré par leur duo, en plus ! Moi qui m'attendais à être confronté à une sublime relation passion/répulsion, PAS DU TOUT ! Le résumé m'avait tout de même laissé penser que quelque chose les unirait et les pousserait à s'attacher l'un à l'autre... Eh bien ce n'est pas le cas ! Ok, ils ressentent chacun leur tour un sentiment qui s'apparente à de l'amitié, mais ça ne va pas plus loin. Seigneur, que j'ai trouvé ça ennuyeux ! En fait, j'ai plus eu l'impression qu'on suivait deux histoires complètement opposées et différentes, qui se recoupaient de temps en temps. Sauf que je ne voulais pas ça du tout, moi !
Niveau action, on progresse un peu. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère noire, étrange et oppressante qui ressortait de ce roman. Il y a énormément de scènes qui prennent place dans les bois, ce qui apporte une dimension assez dérangeante et assez glauque au récit, ce que j'ai vraiment adoré ! En savoir plus sur ces mystérieux Jeux qui se passent au cœur de la forêt de Darkwood était également une expérience plutôt palpitante. Malheureusement, les révélations finales ne m'ont pas ébloui du tout. J'avais compris le gros nœud de l'intrigue assez tôt avant la fin de l'histoire pour être frustré dans les 50 dernières pages, moment où les héros prennent à leur tour conscience de ce que je savais déjà. Lucy Christopher n'a pas été très fine, de ce côté-là. L'aspect thriller/enquête policière n'est pas très au point. Les coups de théâtre manquaient de profondeur, de détails, de secrets et de suspense. J'en attendais, là aussi, beaucoup plus de la part de l'auteure.
En résumé, THE KILLING WOODS est un roman qui se lit rapidement, mais sans grande avidité. L'histoire, qu'on s'attend à être renversante et haletante, est en fait très plate et pas mal prévisible. Je me suis senti loin des héros et de tout ce qu'ils ont pu éprouver. Les surprises n'en sont pas vraiment, et l'intensité n'est pas au rendez-vous. Une lecture très moyenne et décevante, qui n'a absolument pas su répondre à mes attentes.

par Jordan
Au bout de la route, l'enfer Au bout de la route, l'enfer
C.J. Box   
Avec cette nouvelle enquête de Cody Hoyt et de sa nouvelle adjointe, Cassie Dewell on se retrouve dans le milieu des routiers et des tueurs en série.
Danielle Sullivan, 18 ans et sa sœur, Gracie, 16 ans, qui se rendent chez Justin, le fils de Cody, sont enlevés par un mystérieux routier surnommé, "Le roi reptile".
Dans ce nouvel opus, nous retrouvons les personnages de "Piégés dans le Yellowstone".
L'action, le suspense, l'horreur, et la nature somptueuse sont toujours au rendez vous.
Je ne vais pas trop en raconter car pour les futurs lecteurs, cela gâcherait complètement la lecture du roman.
Sachez cependant qu'une surprise de taille vous attend !!!!
Bien sur, le thème des serial killer a été maintes fois utilisé mais ici nous avons droit à une sorte d'association de trois tueurs en série dont un bien placé dans l'échelle sociale et qui est insoupçonnable au début.
Ce C.J. Box est excellent tout comme "Fin de course" et "Piégés dans le Yellowstone" que j'ai lu récemment.
Par contre je n'ai pas encore découvert "Vent Froid".
Pour ceux qui connaissent uniquement les aventures de Joe Pickett, sachez que Cody Hoyt est l'inverse du premier.
Alternant les périodes d'abstinence et de biture, il enquête à l'instinct et se révèle souvent incontrôlable et hyper violent.
Avec cet auteur, le lecteur sait toujours où il va !!!!
Pendant vos vacances, je vous conseille ces différents ouvrages car ils procurent un excellent moment de détente.
De plus, ils se lisent très vite.
Je l'ai découvert vers 2006 et je suis accroc tout comme avec les "Preston et Child", "Camilla Läckberg", "C.J. Sansom", "Mark Frost", "Jörg Kastner" où dans un tout autre genre, "Stephen King", "Dan Simmons" et "Robert Charles Wilson".
Un sel mot pour résumer: Passionnant !!!!
Adanson Marco.

par Adanson
Dominium Mundi, Livre II Dominium Mundi, Livre II
François Baranger   
Et voilà, c'est fini...

Et oui, toutes les (très) bonnes choses ont une fin… malheureusement…

Je viens à l’instant de terminer ce livre II et j’en subi encore les effluves grisants dans mon esprit…

Mon commentaire vient un peu tard, mais j’ai une excuse, j’ai relu le 1er tome avant d’entamer celui-là (en même temps ce Livre II est sorti 1 mois plus tard que prévu alors bon…), et je tiens à préciser que, parmi les nombreux romans que je possède depuis que je me suis replongé dans la lecture (intensive !) il y a 8 ans, c’est la 1ère fois que je relis un roman… Ce simple fait me démontre à quel point j’ai été marqué par la lecture du 1er Livre, que j’ai adoré.

Que dire de celui-ci…… Je ne sais même pas par où commencer, aussi je préfère prévenir tout de suite que, si mon commentaire apparait confus, c’est involontaire de ma part et dicté par les nombreuses et intenses réminiscences que sa lecture au cours des dernières semaines ont provoqué chez moi.

Ce Livre débute donc au débarquement sur Akya, et il faut préciser que nous nous concentrons beaucoup sur les 2 héros principaux que sont Tancrède et Albéric, les autres personnages prenant un recul certain (notamment les Seigneurs et avec eux la politique…) pour laisser le lecteur profiter pleinement de nos 2 héros.

La lecture s’est avérée tout aussi plaisante que lors du 1er Livre (hormis quelques fautes de frappe par ci par là, quelques articles manquant ou en trop ! Rien de bien méchant !!), et les trajectoires de nos 2 héros sont passionnantes, tout comme la prise de connaissance de ce (surprenant) peuple Atamide s’avère très intéressante !

L’aspect technologique, que je relevais déjà dans mon commentaire du Livre I, se renforce ici, c’est tout à fait passionnant de lire les technologies imaginées par l’auteur, elles sont en fait criantes de vérité, c’est-à-dire que ça ne m’a pas paru si extravagant que cela, on se l’imagine réalisable.

Le roman reste toujours à l’écart des grands messages idéologiques que l’on pourrait trouver naïfs, et qui se masquent parfois dans des romans futuristes ou non, mais curieusement, quand bien même cette (saine) absence ne fait aucun doute, le lecteur que je suis n’a pu qu’en arriver lui-même à la conclusion qui s’impose…

En cela, déjà, coup de chapeau, « bien joué » Cher François !! Je ne le souhaitais pas, je pouvais le craindre, il n’est pas venu... par votre biais en tout cas ;-)

Tout comme vous avez réussi, comme matériau de base, à utiliser les croisades du moyen-âge sans tomber dans le piège intimement lié de la religion, vous ne vous faites jamais l’avocat des Grands Messages idéologiques… et pourtant… je n’ai pu m’empêcher de me dire : « mais qu’est-ce qu’il m’a fait là ? » C’est ainsi qu’on apprend les origines de la fameuse (car seulement effleurée) Guerre d’Une Heure, très intéressante partie dont j’ai apprécié la lecture…

Bref, revenons-en à nos (2) moutons, batailles épiques formidablement narrées, intrigues savamment distillées et rebondissements réguliers, tout est là pour nous tenir en haleine et à aucun moment, au cours des superbes 800 pages de ce roman, je ne me suis ennuyé ! Rien ne m’a été épargné en tant que lecteur assidu de ce roman, et surtout pas cette terrible page, peu après 15h04… où j’ai presque vu le sol s’ouvrir sous mon canapé !!!!! Raaaaaah, quelle rudesse, quelle inexorabilité, quelle… bon bref, pas gentil !!! Mais alors pas gentil du tout !!!!!!! Et mon empathie alors ? Vous y avez pensé ??? Fâché, voilà ce que j’étais, très fâché, et ce n’était pas le seul sentiment qui m’étreignait (c’est le terme…).

Enfin, que voulez-vous, c’est ainsi… Akya, c’est pas le monde des bisounours…

On appréciera (ou pas en fonction de ses affinités) la fin du roman, personnellement je m’en suis délecté (ou presque donc… grrrr) et c’est avec une certaine anxiété que je me suis rapidement rapproché de cette page 796 et de son point final, non sans relever le dernier clin d’œil de l’auteur, qui n’en rate décidément pas 1 pour nous secouer comme des pruniers (ou des cocotiers en fonction de vos latitudes – moi c’est les pruniers… « alas ! »), pour finalement percuter de plein fouet ledit point, et sentir un certain vide je dois bien l’avouer, d’autant que ce commentaire est écrit à chaud (c’est mieux quand c’est bien frais ! – contradictoire non ? –).
En conclusion, un superbe roman, une magnifique histoire qui aura fait mon quotidien depuis la sortie du Livre I en octobre dernier, superbement écrite et dotée d’un suspens, de rebondissements et d’une originalité qui ne font que faire monter cette pression bienvenue ! Quant aux personnages, complexes et attachants, ils sont parfaits pour les rôles… Excellent casting !

*soupir* mais que vais-je bien pouvoir lire à présent qui va autant me transporter et m’emmener loin dans ce que tout lecteur de roman souhaite, l’imaginaire ! Et ben je ne sais pas (si quelqu’un a une idée, je suis ouvert !), à part attendre le prochain roman de François Baranger… ;-)

NB : tombé sous le charme des talents artistiques de l’auteur dès que mes yeux se sont posés sur la couverture du 1er Livre, je me suis intéressé à ses autres réalisations et ai visité sa page, bien (les dessins sont magnifiques)/mal m’en a pris car le doute m’a assailli durant toute ma lecture, je vous invite donc à vous abstenir de trop fouiner dans ses dessins avant de terminer la lecture de ce superbe roman.

Betty bulle Betty bulle
Marie Burigat   
Betty broie du noir. Elle traîne en pyjama dans une chambre d'hôtel miteuse depuis quatre mois. Seule. Enfin, avec Germaine, son poisson rouge aérophagique. Toute sa vie a explosé, Jean-Boris l'a quittée ! Pire, il l'a mise à la porte ! Et à 42 ans, tout est fini !

Mais c'est l'enterrement de Cookie. Betty y retrouve sa tante Gabrielle, une vieille fille qui enterre sa seule amie et colocataire. Toutes les deux vont se retrouver dans la maison aux parfums d'enfance, près du lac. Betty découvre que sa vieille tante y héberge déjà une jeune gothique, mal dans sa peau, qui répond au nom de Mo'. Petit à petit, entre blessures et chagrins, elles se découvrent et, ensemble, tâchent d'apprivoiser la vie...

Betty va peut-être enfin trouver la force et le courage de l'affronter pour de bon, cette vie. La rage au cœur ! Et qui sait...

par Azamoon
Wayward Pines, tome 1 Wayward Pines, tome 1
Blake Crouch   
Un roman surprenant à l'ambiance oppressante, on ne s'ennuie pas car tout se déroule toujours en mouvement, les personnages et événements sont inquiétants avec un fin mot de l'histoire bluffant et impressionnant.
L'écriture est très dynamique et très fluide, je pense que ce livre risque de devenir un classique du genre.
J'ai adoré !

par Maks
Bloody Lily - Sous l'emprise du vampire vol. 12 Bloody Lily - Sous l'emprise du vampire vol. 12
Amber James   
Je met un commentaire pour toute la série : Je suis déçue ; la romance arrive trop rapidement , c'est aussi beaucoup trop mièvre : au cours des 12 tomes on a l'impression de tourner un peu en rond rien n'avance entre Lily et Isaac on a compris ils s'aiment à la folie du début à la fin mais à mon sens leur couple est un peu saoulant à la longue !
Quant à l'intrigue et tout le mystère entre l'anneau , la pierre et le tatouage..ben au final c'est beaucoup de bruits pour rien , ça a quand même pris 12 tomes pas très palpitant pour se finir super vite , sans vrai suspens..
Je les ai tous lus car je n’arrête jamais des livres en cours de route , mais pour ma part au final c'est plutôt une déception.
Une valse pour rien Une valse pour rien
Catherine Bessonart   
Paris. On y bat le pavé, plus qu’ailleurs, pour crier sa colère et sa peur. Pour parler d’amour, aussi. Les uns ­demandent le respect. Les autres redoutent ce monde qui change.

Alors que la France s’embrase autour du mariage pour tous, un dangereux oiseau de nuit s’en prend avec violence et cruauté à des membres de la communauté gay. Chrétien Bompard, épaulé de ses fidèles Grenelle et Machnel, est chargé de l’enquête. Qu’a donc réveillé ce climat de défiance et de mépris??

Bompard rencontrera aussi Camille, une infirmière qui milite pour le droit à mourir… rappelant que certains demandent la dignité dans la vie, d’autres dans la mort. Les fils de l’enquête sont subtils, adroitement tissés. Il faudra toute l’ingéniosité de Bompard pour les dénouer et parvenir, à bout de souffle, à une issue aussi terrible que libératrice.


par MiLn
Keep Calm and Love Me Keep Calm and Love Me
Catherine Kalengula   
http://leschroniquesdelaplumeapapote.blogspot.fr/2015/11/keep-calm-and-love-me.html?m=1

"Mon père nous avait abandonnées, Buzz m’avait trahie de la pire des façons, pourtant, je n’en démordais pas : l’amour était le sel de la vie. "

Mon avis :
Si vous cherchez un livre plein de sous-entendus, qui fait réfléchir ou qui instruit, passez votre chemin. Keep Calm and love me n'est pas un livre que l'on lit pour s'instruire sur un sujet grave, mais bel et bien un roman léger qu'on lit sans y penser pour se détendre et passer un bon moment.
Lina est la plus banale des héroïnes de Chick Lit : romantique, maladroite, malchanceuse en amour, drôle malgré elle, bref en un mot : attachante. Comme toute bonne héroïne de Chick Lit, Lina s'éprend d'un homme qui n'est pas faite pour elle, quitte à passer à côté du grand amour. Jaimee, son premier amour, revient dans sa vie du jour au lendemain; malgré ses sentiments renaissant et son apparence de gentleman, Lina a du mal à lui faire totalement confiance. Elle déprime donc dans son appartement, mais même cloîtrée là-bas, son idiot de voisin, Swann, lui tape sur les nerfs. Voilà, en quelques lignes de résumé vous êtes sûrement déjà capables de prédire la fin du livre.
Si cette romance n'a rien de très originale, à l'instar des personnages, elle est tout de même divertissante. Les personnages sont hautement attachants, et le livre se devore sans qu'on en ai conscience.
J'apprécie beaucoup ce genre de lecture qui apaise et permet de se vider la tête entre deux lectures ardues ou une actualité trop lourde ...
En conclusion, je vous recommande cette lecture qui a tout d'un roman de Chick Lit appréciable
L'Adjacent L'Adjacent
Christopher Priest   
Grande lectrice, ne laisssant jamais passer un mot dont je ne connaissais pas la signification exacte, J'ai donc été comme d'habitude au dictionnaire: continu, voisin, angles secteurs angulaires qui on un même sommet ? Je ne me setais pas plus avancée ! J'ai lu ce livre, très bien écrit (heuresement) Il y a trop d'évènements qui ne semblent pas se relier (en dépit de la définition). L'histoire d'amour annoncée n('est qu'une suite de rencontres diverses pour le héros inconsolable de la perte de son épouse avec qui toutefois il s'entendait déjà moins bien quant à l'orientation de leur vie commune. Par contre, une des personnes qu'il rencontre semble vivre uniquement à la recherche de son amour de jeunesse qu'elle finira par croire l'avoir retrouvé. L'histoire est truffée de détails intéressants: la guerre, l'aviation, les services secrets, etc.. mais (à mon âge) on a intérêt à lire ce livre le plus rapidement possible pour parfois s'y retrouver. Sinon, il faut retourner à certains chapitres antérieurs. J'ai pour principe de ne pas dévoiler la fin des livres que je commente. Elle ne sauve pas le livre.

par Mietje
La flèche de Poséidon La flèche de Poséidon
Clive Cussler    Dirk Cussler   
A ceux qui pensaient que s’en était fini des aventures pour Dirk Pitt senior maintenant qu’il est directeur de la NUMA: vous avez tort. On retrouve ici le cocktail habituel pour une enquête sur l’espionnage Industriel

par laorus