Livres
392 351
Comms
1 375 447
Membres
283 787

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fille d'Hécate, Tome 1 : La Voie de la Sorcière



Description ajoutée par x-Key 2012-05-30T09:35:14+02:00

Résumé

"Je croyais n'être qu'une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don... Maintenant je dois apprendre à m'accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s'il n'y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu'un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?

Et, pour ne rien arranger, j'ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n'est vraiment plus de tout repos !"

Maëlys nous ouvre les portes d'un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l'exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l'aideront à résoudre les mystères d'une existence parsemée d'ombres… Car, une sorcière peut-elle s'épanouir coupée de ses racines, ignorante d'un passé dont pourrait dépendre l'avenir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 107 lecteurs

Or
28 lecteurs
PAL
69 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Felicity 2014-06-07T10:55:03+02:00

Je ricanai un peu bêtement, gênée de passer pour un plat de nouilles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Panthera 2016-06-17T17:06:26+02:00
Or

En avisant la taille du roman (moins de 140 pages), j'avais craint un manque de développement dans l'intrigue. Mais en fait, pas tant que ça.

Je me suis immédiatement attachée à l'héroïne, une étudiante qui se découvre être une sorcière et d'initie à la Wicca, une forme de magie qui s'apparente plus à une principe de vie en accord avec soi et la nature. Cela change agréablement de la magie puissante à la Charmed, c'est plus relax, presque cocooning.

La fin de ce tome 1 - en cliffhanger - étant très frustrante, je me procurerais la suite de cette histoire très rafraîchissante dès que possible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BelleEtoile 2016-04-25T19:44:33+02:00
Lu aussi

J'ai eu du mal avec ce roman, pourtant bien écrit et pas très long. Je n'ai pas accroché à la personnalité de l'héroïne, que j'ai trouvée faible et ennuyeuse. Par ailleurs, je trouve qu'elle accepte bien facilement l'extraordinaire, et qu'elle ne se soucie que peu des menaces qui pèsent sur elle pour se focaliser sur des choses moins importantes, moins vitales. On sent qu'il y a un potentiel à exploiter dans de futurs tomes, mais ce premier tome ne m'a pas convaincue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BookOver 2016-03-06T17:24:42+01:00
Lu aussi

Je n’ai pas chroniqué énormément de livres de cette maison d’édition, et j’ignore si je l’ai déjà mentionné sur le blog, mais je n’ai encore jamais été déçue par un livre des éditions du Chat Noir. Et, pour mon plus grand bonheur, celui-ci ne déroge pas à la règle. Car OUI, il s’agit d’un gros coup de cœur !

C’est pourtant avec beaucoup de perplexité que j’ai entamé cette lecture. La faute à la mise en place du récit ; que je trouvais un peu retranchée derrière des stéréotypes attachés au genre de la SFFF. (ooooh la jeune femme jolie, maladroite et naïve qui tombe sous le charme d’un beau gosse mystérieux, etc.)

Néanmoins, après quelques pages hésitantes, mes craintes se sont rapidement effondrées, car infondées. Point de jeune fille niaise et naïve, mais une jeune femme forte et indépendante, point de surnaturel glauque, mais une véritable culture Wicca (pour autant que je puisse juger, puisque je ne suis absolument pas une spécialiste de la chose).

C’est donc une véritable histoire, originale et emplie d’une multitude de petits détails qui ont chacun leur importance propre, formant un TOUT complet et convaincant.

Maëlys est une banale étudiante en dernière année de psychologie, lorsqu’elle rencontre fortuitement Alexandre, un jeune et beau garçon qui lui propose de vivre une expérience originale.

Suite à celle-ci, la jeune femme va découvrir une nouvelle part d’elle-même, le don.

Peu à peu elle prend conscience de sa véritable identité, elle est une sorcière. Pas une de ces sorcières de légendes qui kidnappaient les jeunes enfants dans leurs lits, non, une wicca. À la recherche de ses racines, Maëlys se rapproche de ce monde, fait des rencontres qui renforcent ses liens avec cette « communauté ».

Cependant, alors qu’elle vient à peine de découvrir une nouvelle facette de ce nouveau monde, une force obscure et hostile semble s’attaquer à elle.

Bien qu’un chouïa dubitative quant à ce personnage principal au début de ma lecture ; je la trouvais très, trop, crédule et elle a accepté sans sourciller un bon nombre de choses qui m’auraient fait fuir. Néanmoins, je me suis rapidement attachée à Maëlys, avec qui, j’ai aimé m’imprégner de cette magie et de ces rites. Mais Maëlys n’est pas l’unique personnage à avoir suscité à la fois ma curiosité, et ma sympathie : Claudine qui m’a étonnée par sa force et sa sagesse, mais également l’énigmatique Alexandre sur lequel on ne sait que très peu de choses.

J’espère en apprendre davantage à leur propos dans le second tome, que j’ai d’ors et déjà dans ma PAL (et dont la lecture est planifiée pour fin mars-début avril).

L’intrigue était vraiment pas mal, et l’association de la Wicca et des religions païennes n’y sont pas étrangères. Étant donné que je ne connaissais pratiquement rien sur le sujet, j’étais une lectrice privilégiée et à l’écoute. À tel point que ce récit m’a transmis l’envie d’aller plus loin et de d’en découvrir plus.

En revanche, je fus moins bon public pour résoudre l’énigme de l’identité de la « force hostile ». Je n’étais pas aux 2/3 du récit que j’avais visé juste. Je suis donc un peu déçue de ne pas avoir bénéficié de l’effet de surprise souhaité quant à cela.

L’écriture de ce premier tome est limpide, j’ai été étonnée avec quelle facilité Cécile Guillot est parvenue à articuler les différentes actions qui jalonnent ce roman. C’est à peine si le lecteur a le temps de se reposer entre deux événements clefs qu’un troisième lui saute au visage.

Le seul bémol que j’ai trouvé dans ce livre, ce sont les échanges de mails entre Maëlys et Alexandre. Cette correspondance m’a beaucoup perturbée et a hachée le rythme de ma lecture.

Outre cela, j’ai totalement été happée par l’intrigue originale, ainsi que sur l’univers qu’ouvre cette dernière.

Le plus qui a fait chavirer mon cœur, c’est le lieu dans lequel l’action se déroule, en France. J’aurai sauté au plafond et peut-être même détruit un bar à la manière d’un hooligan si cela avait été en Belgique, mais la France c’est très bien aussi (ok j’arrête les divagations vaseuses pour aujourd’hui). J’adore ce concept, cela permet de changer un peu d’horizon.

Après tout, l’Amérique c’est un peu surfait et il y a souvent comme un goût de déjà vu (dixit celle dont la plupart des livres se déroulent au States).

En conclusion, La fille d’Hécate c’est vraiment de la balle, du fantastique très bien écrit, bien présenté (j’ai plus qu’un faible pour cette couverture), une histoire riche et originale, des personnages sympas et attachant, et l’action se passe en France. Que demander en plus ?

Je le conseille vivement à quiconque souhaite s’évader dans le Midi en compagnie de wiccas à la recherche d’anciennes déesses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lena10 2016-02-28T18:03:54+01:00
Argent

Un premier tome qui pose l'univers et nous fait découvrir les personnages. C'est un livre très court donc tout va très vite ce qui pose parfois problème notamment dans les liens qui se créer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lady_maud 2015-04-29T23:05:32+02:00
Argent

Alors qu'elle vient de récupérer les documents pour ses cours de Psychanalyse à la fac, Maëlys Rousset va percuter l’énigmatique Alex. Pour sa faire pardonner de sa maladresse, elle va accepter de lui servir de cobaye pour son mémoire. Sous les ordres de son directeur de recherches, Monsieur Martinez, Alex va faire passer à Maëlys une expérience de télépathie à laquelle elle va répondre positivement. Elle l'a toujours senti mais ce petit exercice orchestré par les deux hommes va la conforter dans l'idée qu'elle possède un réel don d'empathie.

Afin de tenter de mieux comprendre ses capacitées, elle va se rendre dans une librairie spécialisée où elle fera la connaissance de Dorine qui lui apprendra qu'elle a bien plus de pouvoir qu'elle ne le pense. Tout comme elle, Maëlys est une sorcière !! Les pouvoirs des sorcières sont transmis de mère en fille. Ayant été abandonnée à la naissance, Maëlys n'a aucune idée de ses origines.C'est donc avec le soutien d'Alex et de Dorine qu'elle va essayer d'assimiler et de développer ses pouvoirs tout en enquêtant sur son passé, sur sa mère biologique.

Mais Maëlys va s'affaiblir de jour en jour et faire de terribles cauchemars, il semblerait que quelqu'un de malveillant tente de s'en prendre à elle, jusqu'au jour où il va réussir...

Très bonne mise en bouche. Un premier tome rapide mais complet et très plaisant à la lecture. L'univers est bien défini, les personnages sont sympathiques et les références liées au monde de la sorcellerie sont bien détaillées. J’espère que dans le prochain tome la relation entre Maëlys et Alex sera un peu plus développée. Il me tarde d'attaquer la suite !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie9589 2015-04-10T15:51:35+02:00
Argent

J’ai apprécié lire ce livre, l’écriture de Cécile Guillot est fluide et agréable.

D’après des commentaires, certaines personnes trouvent que Maëlys est trop naïve. C’est vrai qu’elle accepte plutôt facilement son héritage de sorcière, mais pour ma part je ne la trouve pas coincée, elle a vécu des choses pas faciles, elle s’est repliée sur elle-même, ça se comprend, et ça la rend attachante.

Juste un petit bémol, pour moi il manque un peu de détails (moi qui suis plutôt curieuse, j’adore les descriptions afin de bien me représenter les personnages et les lieux).

Mais l’intrigue est très intéressante, j’ai hâte de découvrir la suite et d’en apprendre plus sur les personnages et sur les principes de la Wicca !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ProseCafe 2015-04-02T12:42:09+02:00
Argent

Par Yannick sur http://www.prose-cafe.fr

Grâce à ce livre, j’ai pu en apprendre plus sur la Wicca et sa pratique, ses croyances, ses rituels…

J’ai encore peu croisé de roman traitant de cela, je vais donc suivre cette saga et avec plaisir.

L’écriture de l’auteure est agréable, moderne, tout est fluide, ensoleillé :-D. Pour un thème qui m’est inconnu, je ne me suis pas perdu, les explications sont finement intégrées à l’histoire.

Maëlys, le personnage principal, est attachante. On découvre avec elle se monde mystérieux et envoûtant.

Les émotions, les sentiments sont forts. On vibre avec elle.

C’est un livre très plaisant à lire pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur les sorcières et la Wicca.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JennDidi 2015-01-24T10:29:46+01:00
Or

Un roman qui aura fait parlé sur Booknode !

Les avis sont mitigés mais pour ma part j'ai vraiment apprécié.

Oui le début semble bizarre et peut-être contraire à la description du personnage que l'on nous avait donné mais il ne faut pas s'arrêter là, ce serait dommage.

Fille d'Hécate est une saga addictive qui se lit d'une traite et les personnages sont, au final, très bien créés et attachants.

Je recommande cette série qui représente une bouffée d'être frais pour moi car vous ne retrouverez l'univers de Cécile Guillot nulle part ailleurs ! Pas de copie, l'auteure a créé de toute pièce son histoire.

Ma chronique des deux premiers tomes ici (sans spoil pas de panique !) : http://smallthings.fr/2015/01/23/fille-hecate-cecile-guillot-saga/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lea64 2014-11-29T20:56:20+01:00
Pas apprécié

Peut-on m'expliquer le délire ? Le personnage principal est tout d'abord très, excusez moi du terme, coincée. Ensuite elle suit un étudiant inconnu pour une expérience (mais oui bien sur allons y !) on lui révèle qu'elle a des "capacités" et elle le croit comme ça (vous pensez réellement que si on vous disez ceci vous le croirez commme une GROSSE DEBILE ????). Elle rentre dans une boutique New-age et la elle rentre en disant qu'elle a des "pouvoirs" à la femme (sans déconner elle ne pouvait pas dire qu'elle s'intéressait au sujet, si elle veut finir en hopital psy...) et la vendeuse lui annonce qu'elle est une sorcière (et aller on continu dans l'absurdité totale et à la naïveté de ce monde) bref vous l'aurez deviner je me suis arrêté avant de balancer le livre par la fenêtre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KarolynD 2014-09-19T23:12:26+02:00
Bronze

http://plumes-de-reve.skyrock.com/3229545481-Fille-d-Hecate-Tome-1-La-Voie-de-la-Sorciere-Cecile-Guillot.html

Dès que je l'ai vue dans le catalogue des éditions du Chat Noir, j'ai été attirée par cette saga : le monde des sorcières, la Wicca, c'est tout à fait ce que j'aime et comme je trouve qu'il y a peu de livres sur le sujet, je me suis laissé tenter sans regrets. Hélas, même si je compte terminer cette saga, je ressors mitigée de ce premier tome.

La couverture est superbe : elle attire l'œil et l'attention sur le roman, et je l'adore honnêtement. Quant à l'histoire, eh bien nous faisons la connaissance de Maëlys, une étudiante banale en psychologie. Banale ? Hum, pas tant que ça en fait. Maëlys est une sorcière, et c'est à la sortie d'une expérience qu'elle l'apprend, réalisée avec un garçon de sa fac qu'elle a croisé au détour d'un couloir. Dès lors, elle va se plonger entièrement dans la Wicca et apprendre tout ce qu'elle a à savoir sur sa nature et ses racines. Seulement, ce qu'elle est va de pair avec quelques ennuis... qu'elle va devoir affronter en bonne et due forme.

Maëlys est une étudiante de 22 ans qui découvre être une sorcière un peu par hasard. En effet, elle n'a plus de parents, vit une vie solitaire depuis un certain temps et elle préfère se consacrer à ses diplômes qu'à sa vie sociale. Résultat : si elle n'avait pas rencontré cet étrange garçon, lui aussi par hasard, elle n'aurait jamais découvert son don et sa nature. L'étrange garçon en question, c'est Alex, un jeune homme mignon qui s'intéresse à Maëlys pour ce qu'elle est, et qui agit parfois bizarrement : il pose beaucoup de questions, est curieux à propos de la jeune femme, mais évite de répondre à ses interrogations à elle. De ce fait, on ne sait pas trop quoi penser de lui. Et puis il y a Dorine, la libraire qui croit en la magie et qui va prendre Maëlys sous son aile. Son approche envers l'héroïne et sa dévotion immédiate m'ont paru suspectes dès le début tant j'ai trouvé ça pas naturel. Bref, la base de leurs relations à tous m'a assez déstabilisée.

Et la raison à cela est simple : le hic pour moi, c'est que tout arrive trop vite, limite comme un cheveu sur la soupe en ce qui concerne la révélation de la nature de Maëlys. Elle croise un garçon qu'elle ne connaît pas, il lui propose de faire une expérience, et elle accepte sans se poser de questions ? Qui savait si Alex n'était pas un tueur en série, ou un sorcier voulant lui voler ses pouvoirs, ou tout autre chose ? Bref, ce mec pouvait être aussi bon que méchant, et elle, elle le suit sans réfléchir une seule seconde. Je ne suis pas arrivée à m'attacher à Maëlys justement parce que je l'ai trouvée trop naïve : en effet, elle fait confiance à Alex et à Dorine beaucoup trop rapidement : elle les rencontre, leur parle quelques minutes, et hop, ils sont les meilleurs amis du monde. OK... eh bien, je n'adhère pas. L'amitié est une valeur précieuse à mes yeux, qu'il faut développer et entretenir, et cela se fait avec le temps. Or, là, on en n'a pas. Alors certes, c'est une fiction, mais comment y croire quand certaines choses sont passées à la trappe ? Dans le premier chapitre (en quelques pages, donc), Maëlys rencontre Alex, accepte de faire l'expérience qu'il lui propose, découvre sa nature de sorcière, et accepte ça comme si c'était normal. J'ai trouvé ça vraiment, vraiment trop rapide. On n'a pas le temps de faire la connaissance de l'héroïne et de se faire à sa vie qu'on entre déjà dans le vif du sujet : la sorcellerie.

Ce côté-là, par contre, est pas mal mis en scène. On apprend les choses en même temps que Maëlys, et j'ai apprécié cela. On la voit se dépatouiller avec des grimoires, tester ses pouvoirs, des sorts, et j'ai trouvé ça très intéressant. On est aussi témoins de ses cauchemars, qui prouvent que quelqu'un est après elle et qu'il faut donc qu'elle se protège. J'aurais aimé avoir plus de détails sur la sorcellerie, les façons de procéder, les conséquences des actes de Maëlys, et j'ai trouvé que des sorts qui rimaient auraient été plus sympas, mais bon... passons, cette dernière chose est un détail, car les charmes sont très beaux, même en prose.

J'ai beaucoup aimé les derniers chapitres par contre : la tension est à son comble, on a peur avec Maëlys, ce qui fait qu'on a du mal à lâcher le livre. Le coupable est inattendu, c'est un bon point, seulement, comme on ne le voit qu'une seule fois durant tout le roman (et brièvement, par-dessus le marché), il en devient presque... incohérent. Enfin, pour ma part, je n'ai pas trouvé logique de le découvrir à cette place, il m'a semblé comme posé là... parce qu'on n'avait pas le choix, que les autres solutions ne convenaient pas. Du coup, je ne suis pas arrivée à croire en sa culpabilité... Dommage, parce que les explications quant à ses actes sont cohérentes et bien amenées.

Cependant, le contact entre Maëlys et Alex à ce moment-là m'a vraiment attendrie, et j'aurais aimé qu'on les revoie ensemble après l'événement. Mais j'ai été frustrée, tant que c'est en partie à cause de ça que j'ai lu le tome 2 tout de suite après avoir terminé le premier. Les autres raisons de cette envie de découvrir la suite ? La plume de Cécile Guillot, qui est si fluide qu'on ne voit pas défiler les pages, ainsi qu'Alex, qui a piqué ma curiosité et mon attention à la fin, et dont je voulais à nouveau la présence. Oui, je me suis méfiée de lui tout au long du roman, mais avec cette fin, je ne pouvais plus le suspecter de la sorte, et il m'a alors paru indispensable au bon fonctionnement de l'histoire. Si j'ai fini par m'attacher à lui ? Probablement...

En bref, un roman qui se lit extrêmement rapidement à cause de sa finesse et de l'allure à laquelle va l'intrigue. Même si cette dernière est cohérente, le manque de détails sur certains sujets font qu'on a du mal à croire à l'ensemble des choses, et notamment sur les liens entre les personnages. J'ai trouvé que pas mal de passages manquaient de développement et cela m'a empêchée d'être totalement prise dans l'histoire, car ça m'a semblé aller beaucoup trop vite. Cependant, ce premier tome contient des mythologies intéressantes, du suspense et une fin qui pousse à lire la suite.

Afficher en entier

Dates de sortie

Fille d'Hécate, Tome 1 : La Voie de la Sorcière

  • France : 2012-07-01 (Français)
  • Canada : 2013-01-07 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 107
Commentaires 33
Extraits 6
Evaluations 37
Note globale 7.14 / 10

Évaluations