Livres
443 718
Membres
379 660

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fils-des-brumes, Tome 4 : L'alliage de la justice



Description ajoutée par maccam 2011-08-25T20:10:14+02:00

Résumé

Trois cents ans après les événements de la trilogie Fils-des-Brumes, Scadrial est maintenant au summum de la modernité, avec les chemins de fer pour compléter les canaux, l'éclairage électrique dans les rues et les maisons des riches, et la charpente d'acier pour les grattes-ciel faisant la course avec les nuages .

Kelsier, Vin, Elend, Sazed, Spestre, et le reste font désormais partie de l'histoire_ou la religion. Pourtant, alors même que la science et la technologie ont atteint de nouveaux sommets, la magie ancienne : l'allomancie et la ferrochimie continuent à jouer un rôle dans ce monde renaissant. Sur les terres frontalières connues, comme celle du rough, ils sont des outils indispensables pour les courageux hommes et femmes qui tentent d'établir l'ordre et la justice.

Un dénommé Waxillium Ladrian, un Twinborn rare, qui peut pousser sur des métaux avec son allomancie et utiliser la ferrochimie pour devenir plus léger ou plus lourd à volonté. Après vingt ans dans les roughs, Waxillium a été forcé de revenir à la métropole de Elendel à cause d'une tragédie familiale. Maintenant, il faut ranger à contrecœur ses révolvers et assumer les devoirs et la dignité qu'incombe d'être à la tête d'une maison noble. Jusqu'à ce qu'il apprenne à la dure que les élégants manoirs et rues bordés d'arbres de la ville peuvent être encore plus dangereux que les plaines poussiéreuses du rough.

Afficher en entier

Classement en biblio - 164 lecteurs

Extrait

— "N’en parlons plus, cracha Wayne. Qu’est-ce que c’est que cette histoire comme quoi vous avez des prisonniers du gang des Subtilisateurs ? Par tout l’acier du monde ! Il a fallu qu’on l’apprenne dans les journaux !"

(...)

"Nous avons la priorité ! La juridiction vous appartient pour l’enquête initiale, mais c’est à nous que revient le droit d’engager des poursuites. Le premier vol a eu lieu dans notre octant."

— "Vous devez nous remettre une requête écrite !"

— "Nous avons envoyé une missive", répondit Wayne.

Brettin hésita.

— Un peu plus tôt dans la journée, ajouta Wayne. Vous ne l’avez pas reçue ?"

— "Heu… Nous recevons beaucoup de missives…"

— "Je croyais que vous aviez engagé quelqu’un pour les lire."

— "Je l’ai envoyé chercher des scones tout à l’heure, vous comprenez…"

— Ah. Très bien, dans ce cas. (Wayne hésita.) Je peux en avoir un ?"

— "Un scone ou un prisonnier ?"

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Étant fan de la trilogie Fils-des-Brumes, ce fut donc avec enthousiasme que je me suis jeté sur ce tome qui se passe quelques siècles après les événements de la première trilogie. Brandon Sanderson indique dans ces remerciements son désir de ne pas donner l'impression d'un Scadrial (l'univers du roman) statique et sans progrès. On quitte donc l'aspect médiéval pour une ambiance résolument Western et autant le dire, le mariage entre allomancie et armes à feu créé un cocktail détonnant. Si nous ne somme pas dans l'épique tel les combats de Vin face aux Inquisiteurs, le livre n'en demeure pas moins très dynamique avec des scènes d'actions absolument jouissives.

Fini les Fils-des-Brumes, c'est derniers ne sont plus qu'un mythe. Seul reste les Brumants qui peuvent se servir d'un seul pouvoir allomantique mais en revanche, la ferrochimie c'est démocratisé dans la population au détriment de la capacité à pouvoir utilisé les 16 matériaux. En clair, si les Fils-des-Brumes ont disparu et que les ferrochimistes ayant accès aux 16 pouvoirs sont de moins en moins nombreux, une nouvelle "rareté" à vu le jour : les Doubles fils qui dispose d'un pouvoir allomantique et d'un pouvoir ferrochimique. Wax le héros du roman en est un, à savoir donc qu'il est à la fois un lance-pièce (allomantique) et a aussi le pouvoir de diminuer ou d'augmenter le poids de son corps (ferrochimique). Une combinaison qui détonne vous vous en rendrez vite compte si vous lisez ce livre.

Contrairement aux précédents tomes, ce dernier est relativement court avec des points de vue assez limités. L'auteur va à l'essentiel et si il n'oublie pas d'approfondir ces personnages, cela reste toutefois légèrement superficiel mais il se rattrape aisément grâce aux dialogues savoureux des 2 protagonistes principaux : Waxillium et Wayne. Une connivence très forte entre les deux frères d'armes qui me fait penser à ce que l'on peut voir dans des films comme L'Arme Fatal ou récent le Sherlock Holmes. Des dialogues à la fois légers et mordants qui mettent énormément d'ambiance et éclipse assez rapidement l'unique femme du trio.

Un livre sans doute pas aussi profond que ne l'était la trilogie de base mais qui n'en demeure pas moins une excellente lecture pour se détendre. L'auteur annonce d'ailleurs clairement son intention de faire 2 trilogies à divers époques de Scadrial : une urbaine et une futuriste. Ce livre est donc plus une aparté mais j'espère bien qu'une suite verra le jour d'autant que Brandon Sanderson laisse une porte ouverte pour la suite (pour ne pas dire qu'une bonne partie de l'intrigue est laissé en plan même si nous avons heureusement, pas de clifhanger).

Petite déception sinon, le fait que Brandon Sanderson n'est pas approfondi les mythes et la religion. Ces dernièrs étant, pour la plupart, basés sur les personnages des premiers romans (le survivant, la guerrière ascendante, Oeil-de-fer...), j'aurais vraiment aimé découvrir comme ces derniers avaient évolués et leurs dogmes dans certains cas. Tout au plus aurons nous quelques allusions mais un petit texte au même titre que la "Liste des métaux" en fin de tome aurait fait mon bonheur.

D'ailleurs, en parlant de fin de tome, ce dernier possède la nouvelle "Le Onzième Métal" qui met en place le charismatique Kelsier de la première série alors qu'il viens juste de devenir Fils-des-Brumes. On découvrira donc les débuts de son entrainement avec le mystérieux professeur ainsi que le déclic qui ferra de Kelsier l'homme qu'il sera dans le premier tome de la série "L'Empire Ultime". Un complément court mais presque indispensable puisqu'il révèle une petite partie du mystère Kelsier.

Un tome qui ne demande pas tant d'investissement que la première trilogie mais qui n'en demeure pas moins fun et dynamique. Pas de temps mort, beaucoup d'action et des dialogues savoureux. Je le conseillerais bien à tous mais j'ignore en revanche si ceux qui ont sauté la première trilogie parviendront à bien saisir le fonctionnement de l'allomancie. De toute façon, vu l'excellente de la première trilogie, ce serait un crime de la sauter et vous encourage donc à commencer par celle-la. Quand aux autres, L'Alliage de la justice n'attend plus que vous!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Après la première sublimissime trilogie, il était difficile de garder le même niveau. J'aime bien l'atmosphère steampunk mais j'ai personnellement que très peu d'amour pour les combats avec des armes à feu (je préfère largement des bonnes vieilles épées) donc j'ai eu plus de mal à entrer dans l'histoire. Les personnages sont en revanche toujours aussi construits et on s'y attache rapidement. Il y a d'avantage d'humour que dans les tomes précédents ce qui donne plus de légèreté à l'histoire. En ce qui concerne l'intrigue, elle est malheureusement moins addictive que l'a été celle de la première trilogie, même si la fin me donne un peu d'espoir. J'ai par contre été émue à chaque référence à mes personnages bien aimés, paix à leurs âmes. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai bien aimé le personnages de Miles qui représente un reflet sombre et tordu de Kelsier. J'apprécie beaucoup le fait que Sanderson met en lumière le visage de ses personnages sous différents angles: les actions de Kelsier étaient héroïques sous l'Empire Ultime, mais elles auraient été beaucoup plus mal vues sous ce nouveau régime. J'ai aussi sauté de joie à l'apparition de Marsh. J'ai hâte de faire plus ample connaissance avec les personnages, notamment Steris.

Afficher en entier
Or

Brandon Sanderson étant l'un de mes auteurs préférés, je m'attendais à adorer ce tome autant que la sage initiale. Cependant, je dois dire que j'ai eu du mal à terminer ce livre.

Les personnages sont pourtant intéressant et l'univers légèrement steampunk est agréable. Seulement, j'ai trouvé que le récit présentait quelques lenteurs avec une trame principale peu aguicheuse finalement. Je pense que l'auteur nous réserve encore des surprises avec l'allomancie mais pour ma part je vais attendre un peu avant de me lancer dans la suite.

Afficher en entier
Or

Sans être du même niveau que Fils-des-Brumes, ce nouveau tome n'en reste pas moins très intéressant, ou en tout cas pas du tout inutile. L'histoire est assez captivante -une fois que j'ai réussi à me plonger dedans-, les combats très bien décrits et chaque personnage a quelque chose de suffisamment spécial pour ne pas laisser le lecteur indifférent. Sans compter le décor qui est très différent de la première trilogie : j'ai bien apprécié que cet univers ne soit pas statique mais puisse évoluer au fil du temps.

Afficher en entier
Or

Vin et Elend me manquent, et j'ai trouvé l'histoire et l'univers moins fouillés, mais bon sang, ce tome est quand même un excellent livre et la saga qui débute s'annonce comme un bon successeur de la trilogie originale ! On ne s'ennuie pas une seule seconde avec tous ces nouveaux personnages attachants, ces superbes scènes d'actions et la découverte d'un monde très différent de celui de la première saga.

Afficher en entier
Diamant

http://un-monde-de-papier.blogspot.fr/2014/09/lalliage-de-la-justice-de-brandon.html

(...) ce hors-série n’est pas un coup de cœur comme la trilogie, mais je l’ai tout de même bien apprécié et vous le recommande

Afficher en entier
Or

C'est une suite très intéressante à la première trilogie !

On retrouve avec plaisir l'univers de Fils-des-brumes, notamment les magies. J'adore le concept de l'allomancie et de la ferrochimie et j'ai pris plaisir à suivre des personnages qui peuvent les utiliser.

L'époque du livre, qui se rapproche des XIX/XXè siècles, offre une dimension différente à la magie, et je l'ai trouvée très bien mise en scène, avec des combats intenses, des retournements de situation, avec des stratégies basées sur les pouvoirs de chacun.

D'ailleurs, c'est intéressant de suivre des personnages qui ne sont pas aussi "puissants" que Vin ou Kelsier pouvaient l'être, et voir comment ils se débrouillent avec leur allomancie et/ou ferrochimie pour s'en sortir ou accomplir certaines choses.

Le personnage principal, Wax, s'éloigne grandement de Vin, mais je le trouve tout aussi sympathique à suivre, attachant et bien travaillé. Les autres personnages importants - Wayne, Marasi, Miles - sont tout aussi bien développés. On a même le cœur qui se serre pour l'antagoniste.

D'autres personnages comme Steris ou Ranette ne demandent qu'à être mieux connus dans les tomes suivants, mais offrent déjà une belle palette de personnages charismatiques et bien différents.

Pour ce qui est du scénario, c'est une histoire haletante, où les retournements de situation arrivent au bon moment pour relancer le rythme, où quelques moments de pause offrent le temps de mieux découvrir les personnages, où les progrès technologiques sont utilisés de diverses manières, mais toujours bien expliqués.

On pourrait s'arrêter ici, mais l'épilogue donne terriblement envie de lire la suite et, puisque le tome 2 est sorti...

Afficher en entier
Bronze

Une histoire nettement en dessous de celle des autres romans Fils des Brumes. Cependant les personnages sont bien écrits, sont originaux et ont chacun un petit trait qui les rends uniques !

Afficher en entier
Or

Les fils de Brume n'ont rien perdu de leurs charmes ! Bien que cette histoire se passe près de 300 ans après la première trilogie on retrouve avec joie l'atmosphère de la première série !! J'ai adoré l'humour entre Wayne et Fax ! Impossible de fermer le livre avant la dernière page ! bref je l'ai dévoré en une journée !!

Quelqu'un saurait, par hasard, si le tome 2 est sortie en français ?

Afficher en entier
Argent

L'histoire se passe des années après la trilogie et avec d'autres personnages. C'était plutôt chouette à lire, plus concis donc davantage d'action et pas de temps morts. L'humour est davantage présent et jamais lourd. Par contre, j'ai été un peu déçue par la nouvelle en fin d'ouvrage, "Le Onzième Metal" où l'on retrouve le personnage de Kelsier. Je trouve qu'elle n'apporte pas grand chose de nouveau.

Afficher en entier
Or

Après avoir conclu avec brio sa première trilogie consacrée aux Fils-des-brumes, Brandon Sanderson nous offre avec ce livre, une aventure dans le même monde mais 300 ans après les évènements du dernier tome. Depuis l’Ascension de Sazed – devenu Harmonie – les hommes ont pu progresser sur le plan social autant que technologique. L’allomancie est toujours chose courante, la ferrochimie est devenue plus « accessible » et l’hémalurgie est devenue quasi inexistante. On suit donc les aventures de Waxillium Ladrian – Wax – le descendant direct de Brise. Autrefois garde-lois, rappelé à son devoir de Lord par le décès de son oncle, celui-ci va devoir redresser les finances de sa famille, tout en faisant face à une mystérieuse affaire de vol de métaux. Dans a tache il sera aidé de Wayne, son ami des Rocailles et Marasi, la « cousine » de sa fiancée.

J’ai adoré cette histoire. Plus courte que celles de Vin et Elend, on y retrouve une ambiance plus steampunk et surtout plus drôle. Point positif pour Sanderson, il fait en sorte de faire vivre son « nouveau monde » sans trop se baser sur l’ancien et sans jamais nous assommer avec d’anciennes références. Il y en a certes, mais toujours bien amenées. Ainsi on évoque légèrement l’Église du Survivant et le nom de Kelsier, on donne le nom de Vin à un pistolet, la ville principale porte le nom d’Elend. On retrouvera également certains oms familier dans le nom des grandes maisons (Ladrian, Yomen, etc…) ou dans celui des rues et villes (Demoux, etc…). Par contre, l’intervention finale du dénommé Œil-de-fer m’a un peu laissée béate. Le doute sur son identité plane légèrement, mais sa description nous confirme son identité et intrigue fortement. L’Histoire de Wax est rythmée et bien menée. L’enquête est vraiment sympathique à suivre, même si l’on peut deviner l’issu finale. Les personnages sont toujours aussi biens écrits et on s’y attache très facilement. Certaines questions que l’on se pose, notamment sur le fait que certaines personnes puissent posséder l’allomancie et la ferrochimie trouve une explication toute simple : Beaucoup de gens ont un terrisiens dans leurs ancêtres. (hypothèse personnelle : Rashek, l’Ancien Seigneur Maître serait donc issus d’une union semblable ?).

Pour conclure, le fait de reprendre le même univers, quoique totalement chamboulé mais en gardant un fil rouge (les 3 pouvoirs des métaux) est très agréable. Par contre, point négatif, il faut parfois avoir lu les premiers tomes pour comprendre certaines références. Ce n’est pas pénalisant non plus, du moment que ce n’est pas essentiel pour l’histoire, un petit clin d’œil de temps en temps est toujours sympathique.

Afficher en entier

Date de sortie

Fils-des-brumes, Tome 4 : L'alliage de la justice

  • France : 2012-04-11 (Français)

Activité récente

Marji l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-16T23:19:30+02:00
Nimini le place en liste or
2018-08-11T21:59:56+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 164
Commentaires 25
Extraits 17
Evaluations 38
Note globale 8.13 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Alloy of Law - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode