Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Filwela11 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Gorgias Gorgias
Platon   
Merveilleux souvenir de mon année de Terminal qui nous donne une autre vision du monde antique et nous remet en question...

par escape
Vert : Histoire d'une couleur Vert : Histoire d'une couleur
Michel Pastoureau   
Très beau livre d'art, très intéressant
On apprend pratiquement à chaque page (pourquoi pas de vert sur les tapis, la "reverdie"...) sans que cela soit pédant
une trè s belle réussite avec un jolie iconographie
Un beau cadeau à faire aux amateurs d'art

par AdeleP
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Divergente raconté par Quatre Divergente raconté par Quatre
Veronica Roth   
Mon frère m'a acheté ce tome bonus en Angleterre pour Noël, et j'étais toute excitée de le lire... Qu'est-ce que je suis naïve!!!

Si Divergente m'a complètement anéantie et que j'ai mis des semaines à m'en remettre, voir l'histoire du point de vue de Quatre n'a décidément pas arrangé les choses. Me replonger comme ça dans les factions en sachant d'ores et déjà comment ça va se finir... Laissez-moi pleurer un instant, je vous prie.

En tout cas ces histoires bonus apportent véritablement quelque chose en plus à l'histoire, il faut les lire.

par Mimori
Starcrossed, Tome 1 Starcrossed, Tome 1
Josephine Angelini   
Haaaa cette lecture... Quel plaisir ! Ça fait énormément de bien de trouver un livre comme Starcrossed... On ne se prend pas la tête, l'écriture est fluide, l'atmosphère est parfaite et les personnages sont vraiment attachants, bref, c'est génial !
Dès le début, j'ai su que j'allais adorer l'histoire. Rien que le fait qu'elle se déroule sur l'île de Nantucket ( un lieu qu'encore aucune de mes lectures ne m'avait fait découvrir ), un endroit paradisiaque, gorgé de soleil et bordé par l'océan, m'avait déjà conquis ! En effet, le cadre est vraiment sublime. Les décors sont superbes, on s'y croirait presque ! On a l'impression qu'en insistant un peu, on pourrait sentir le sable sur nos pieds. Rien qu'avec ça, j'adorais déjà l'intrigue... Mais avec les personnages, elle est devenue un pur délice !
Helen, une lycéenne de seize ans, vit sur l'île depuis sa plus tendre enfance. Son seule problème est qu'elle est très grande pour son âge. A cause de ça, beaucoup de gens ont la fâcheuse tendance à la fixer. Tous ces regards tournés vers elle la font souffrir physiquement. En effet, elle est tellement timide que lorsque l'attention est portée sur elle, ça la blesse. Mais ce problème, elle aurait pu s'en accommoder cette année, comme elle l'a fait auparavant. C'était bien sûr sans compter sur l'apparition de la famille Delos à Nantucket, et surtout l'arrivée de Lucas dans le lycée d'Helen à la rentrée.
Au moment où cette dernière le voit dans les couloirs le premier jour de cours, une haine intense et une colère profonde s'emparent d'elle. C'est ainsi qu'ils vont se mettre à se battre, devant tout le monde... Rien que d'y repenser, j'ai envie de relire ce livre ! La relation entre Helen et Lucas est vraiment géniale à découvrir ! On change complètement de style. Ici, les deux protagonistes se détestent. Pourquoi ? Hé bien ( sans vous spoiler ) ils sont destinés à être maudits. En effet, une ancienne malédiction les poussent à se haïr.
Et là, on arrive à ce que j'ai le plus aimé dans le roman : cette fameuse malédiction ! Je ne vous en parlerai pas plus en détails, mais elle remonte à la Guerre de Troie. On apprend que durant cette sanglante bataille, les dieux eux-mêmes avaient participé à la tuerie. Des dieux comme Zeus, Aphrodite et Athena. Ca ne vous rappelle rien ? Les mythes grecs !
Cette partie du livre est vraiment impressionnante, prenante et saisissante. J'ai adoré pouvoir découvrir la mythologie grecque. Ce fût vraiment un énorme plaisir. On revisite le passé et ses secrets. L'auteure arrive à nous faire remonter le temps sans aucune contrainte. J'ai été happé par le fait qu'elle ait réussie à moderniser les vieilles légendes et qu'elle puisse ainsi nous faire découvrir une histoire sensationnelle !
De plus, l'écriture de Josephine Angelini est très fluide. On ne se perd pas dans les descriptions, le cadre de Starcrossed est très bien décrit et l'histoire d'amour ( oups, en aurais-je trop dis ? ) entre Helen et Lucas est juste splendide. Je pense que je vais regretter cette romance d'ailleurs ! Ce mélange de haine et de passion m'a énormément plu. Mais bien sûr, que serait une histoire sans sa dose de méchants ?
Ici, les ennemis des Delos sont nombreux. Creon, un ennemi de la famille, est prêt à tout pour tuer Helen. Pourquoi ? Vous le découvrirez en lisant le roman ! Mais sachez d'ores et déjà qu'il y a des morts et de grosses trahisons dans ce livre. D'ailleurs à la fin, les masques tombent, les mystères s'éclaircissent finalement et toute la pression accumulée au cours de notre lecture peut enfin redescendre... Un peu.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman ! A la fois innovant et fascinant, cette association entre mythologie grecque et histoire d'amour maudite ne pourra que vous toucher. Helen et Lucas sont également deux héros que j'adore. Comme vous l'aurez compris, Starcrossed est une lecture très rafraîchissante. Son décor, son ambiance et son cadre sont merveilleux. Une lecture qui procure beaucoup de plaisir à la découvrir.

par Jordan
Wings, Tome 1 : Ailes Wings, Tome 1 : Ailes
Aprilynne Pike   
Avant tout, je dois vous informer que ce n'était pas la première fois que je lisais le roman. En effet, l'année dernière, j'avais pu lire Ailes en version québécoise. J'avais par la suite posté un premier avis sur le blog. Ce n'est qu'en apprenant cette année que Wings allait sortir chez nous que je me suis rendu-compte que j'avais complètement oublié de quoi parlait l'histoire et que mon avis était... Comment dire... Vraiment moyen.
Du coup, quand j'ai vu que Pocket Jeunesse organisait un concours pour gagner le roman, j'ai participé. Au pire, si je ne remportais pas le livre, j'avais toujours ma version chez moi. Mais coup de chance, je l'ai gagné ! Voilà pourquoi je reviens aujourd'hui avec un second avis. Mais pour tout vous dire, c'est exactement comme si j'en publiais un pour la première fois, comme j'avais tout oublié. Enfin, tout cela pour vous dire que oui, je l'ai bien lu une première fois, mais que j'ai totalement laissé m'échapper cette lecture.
Pour en venir à mon avis, je retiendrai de Wings une magnifique petite histoire, très douce et très fluide, qui se dévore. Le roman est un concentré de tendresse, qui nous permet de passer un excellent moment en compagnie de protagonistes touchants et adorables. L'auteure, Aprilynne Pike, a un style d'écriture très léger et très poétique, ce qui rend notre lecture agréable et captivante. J'ai vraiment passé d'excellents moments en lisant cet ouvrage magique.
L'intrigue est en apparence simple, mais elle n'en est pas moins prenante. On découvre Laurel, une adolescente âgée de quinze ans et demi, qui va vivre sa première année au lycée... Et de scolarité. En effet, depuis son enfance, elle n'a connu que les cours à domicile. Lors du jour de la rentrée, elle va faire la rencontre de David, un très charmant jeune homme, ainsi que de Chelsea. Très rapidement, ils vont se lier d'amitié. Tous trois vont d'ailleurs former un groupe que j'adore. Ils sont vraiment tous attendrissants.
Au fur et à mesure que David apprend à connaître Laurel, il nous permet de découvrir toutes les habitudes de vie de celle-ci. Elle semble être une jeune fille normale, mais elle possède certaines manies assez étranges. En effet, elle ne mange et ne boit que des produits à base de légumes, de fruits et d'eau. Pas question pour elle de se nourrir d'aliments salés, de boissons sucrées ou de repas servis à la cafétéria du lycée. Ce n'est pas tout, Laurel a la peau d'une blancheur unique, ses cheveux sont soyeux alors qu'elle ne les shampooine jamais et elle est incapable de se souvenir de la dernière fois qu'elle a saigné.
Mais ce n'est pas le pire, loin de là. Un beau jour, Laurel va s'apercevoir qu'un bouton a poussé dans son dos, entre ses omoplates. A première vue, cela est normal. Bien que Laurel n'est jamais eu de boutons d'acné, elle pense que la puberté l'a enfin touchée. Mais il n'en est rien. Plus les jours passent et plus cette grosseur va s'agrandir et s'étendre. Au bout d'un certain temps, elle disparaît... Remplacée par des pétales. Des pétales, oui. Une énorme fleur s'épanouit dans le dos de Laurel.
Suite à cette découverte, Laurel va rencontrer Tamani. Dès qu'elle va le croiser, Laurel va succomber à son charme, bien qu'il soit sur le point de lui offrir des révélations qui vont la laisser sous le choc. En effet, Tamani lui apprend qu'elle est la plus haute mutation de plante du monde, ce qui revient à dire... Qu'elle est une fée. Cette nouvelle va lui ouvrir les portes à un tout nouveau monde, et à un tas de nouveaux problèmes.
Je m'arrête là en ce qui concerne l'intrigue, mais il faut savoir qu'elle est menée à la perfection. Les rebondissements et les secrets s'entremêlent sans cesse, ce qui nous permet d'être ancrés dans l'histoire et de ne pas réussir à la quitter.
Mais ce n'est pas tout. Bien que les personnages soient innocents et passionnants, ils n'en restent pas moins dotés de sentiments forts et pleins d'affection. On assiste dans ce roman à la naissance d'un véritable triangle amoureux qui plaira à tous les inconditionnels de romance. Laurel, David et Tamani forment un vrai trio qui nous fait vivre des instants fabuleux et enflammés. Qui de Tamani ou David Lauren va-t-elle choisir ? C'est la question que tout le monde se pose, même elle.
Derrière toute cette histoire fantastique, je dois bien avouer que j'ai très souvent souri... Bon d'accord, j'ai ri à des moments où il n'y avait aucune raison de le faire, mais quand même, quand Tamani parle sans cesse de "la fleur" de Laurel, comment se retenir ? Je veux bien avoir l'esprit un peu mal placé, mais j'ai tout de même eu l'impression de lire des allusions étranges aux pétales dans son dos.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de lire Wings. J'ai vraiment adoré ce roman. Les personnages sont étonnants, l'histoire est féérique et la conception des fées que nous dévoile Aprilynne Pike est très plaisante. L'écriture, le fil conducteur et les évènements inattendus que renferme cet ouvrage nous permettent de succomber à son histoire, et de vraiment être plongés dans un univers fascinant. En bref, Wings est une très belle lecture, qui procure un réel plaisir à la lire.

http://wandering-world.skyrock.com/3042944443-Wings-Tome-1-Ailes.html

par Jordan
Promise, Tome 1 Promise, Tome 1
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan