Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fitzyfool : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
L'Élégance du hérisson L'Élégance du hérisson
Muriel Barbery   
Je l'ai trouvé trèèès long à démarrer, comme certaines personnes l'ont fait remarquer, on a parfois l'impression de ramer entre les moments où il se passe quelque chose. Mais au bout d'un moment, j'ai pris davantage de plaisir à la lecture et je me suis même beaucoup amusée à certains passages (notamment celui où Renée se dit qu'elle aurait pu répondre "Mon chat ne sait pas lire")

J'ai assez apprécié la portée philosophique du livre, même si comme le dit zouck, ça vire parfois légèrement au snobisme. D'ailleurs j'ai eu beaucoup de mal à supporter Paloma, snober les snobs ça reste quand même le comble de la prétention ! Donc je ne pouvais qu'approuver le passage vers la fin où elle reconnait d'être comportée comme une petite fille qui veut faire son intéressante (en plus "je souffrais mais sans douleur", j'ai trouvé ça très pertinent, je crois qu'on ressent souvent ça).

*************************************

En ce qui concerne l'écriture, je ne fais pas du tout confiance à mon jugement, mais j'ai été assez agacée par la manie de l'auteur de terminer les chapitres sur des phrases censées être philosophiques. Attendez j'ouvre des fins de chapitres au hasard :

"La contemplation de l'éternité dans le mouvement de la vie."

"Car l'Art, c'est l'émotion sans le désir."

"L'éternité, cet invisible que nous regardons."

"Parce qu'un camélia peut changer le destin."

C'est peut-être vrai et très intelligent, mais finir ses chapitres sur de telles phrases, je trouve ça résolument snob. :P

************************************

Oh et puis j'en veux TERRIBLEMENT à Muriel Barbery pour cette phrase :

"Mais le gloutof de Manuela est aussi un nectar. Tout ce que l'Alsace comporte de lourd et de desséché se transmute entre ses mains en chef d'œuvre parfumé."

Pardon ? Bon, lourd, je veux bien le lui concéder, mais desséché ??? Blasphème, blasphèèème !!! A supposer que "gloutof" désigne le kouglof, il n'y a rien de moins desséché, c'est même aussi moelleux que la brioche, mais en moins gras ! Cela dit cette réclamation n'engage que moi. ^^
Par contre, Renée fait précéder ladite phrase d'un "Le gloutof est un gâteau alsacien un peu vorace." qui selon moi ne veut pas dire grand-chose. Je n'ai pas souvent croisé de gâteau "vorace". Enfin je dis ça je dis rien... Enfin la même Renée a beau être une farouche défenseuse de la grammaire française, elle n'en emploie pas moins un anglicisme tel que "réaliser" dans le sens de "prendre conscience".

Malgré tout c'était une lecture très agréable, qui incite à réfléchir et donne envie de profiter de la vie en lisant de la littérature.
Le Club des punks contre l'apocalypse zombie Le Club des punks contre l'apocalypse zombie
Karim Berrouka   
Attention bombe atomique littéraire !!
Oui vous avez bien lu, j'ai utilisé le mot littéraire pour une histoire de zombies. Ne vous inquiétez pas si vous êtes fans du genre on est en plein dedans, ça mord, ça griffe, ça dépece, ça rend tout plein d'hémoglobine, de poursuites remplies d'action. Seulement j'utilise ce mot "littéraire" car c'est véritablement bien écrit, Karim Berrouka, chanteur du groupe punk Ludwig Von 88, à une imagination débordante, une culture générale étoffée et un sens de la répartie fulgurant.

En parlant de cette écriture, je la qualifierai de subtilement hilarante au service d'une histoire absurde et indispensable pour les amoureux de Romero et de musique électrisante, car oui c'est du zombie mais c'est aussi et avant tout du Punk, la musique a un rôle énorme, c'est un personnage à part entière qui donne tout le sens à cette histoire rocambolesque ou "Kropotkine" rêve du drapeau noir de l'Anarchie flottant en haut des monuments, que "Deuspi et Fonsdé" ont bien le temps d'une bière et d'un acide même si les zombies frappent à la porte, ou "Mange-Poubelle" l'allergique au savon devient roi de la furtivité en milieu hostile, ou "Eva" rêve d'un renouveau écolo-punk. Tous sont potes de galères et vivent dans un squat qui va rapidement devenir leur QG, mais attention vont-ils tous s'en sortir ? Je vous laisse le découvrir.

C'est une lecture électrique, aucune place pour l'ennui, une fois commencé on ne pose plus le livre ou alors avec regret et envie de le reprendre.

Les lecteurs connaissants Paris pourront retrouver des lieux bien connus car le principal de l'histoire s'y déroule, de plus cette dernière, en plus d'avoir l'énorme qualité de nous arracher un sourire toutes les 3 minutes, se permet des échappées scénaristiques complètement barges. En plus des zombies et de la musique, on explore des thèmes variés tels que la drogue, l'anarchie, le consumérisme, la religion, la politique, l'écologie, la liberté et l'entraide.

Pour conclure je vous confie que cette lecture est un coup de cœur et qu'au final on peut véritablement la qualifier de complètement PUNK !

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2018/05/le-club-des-punks-contre-l-zombie-karim.html

par Maks
King Kong théorie King Kong théorie
Virginie Despentes   
Un essai vraiment passionnant, qui aborde des sujets clivants de façon crue et directe, à travers l'exemple du vécu de l'auteure mais sans s'y limiter. Il ouvre de nombreuses pistes de réflexion sur des sujets tels que le viol, la prostitution, la pornographie, et fait plusieurs fois le lien entre la domination des femmes par les hommes et la domination des hommes par l'Etat.
Aussitôt refermé, j'étais partagée entre l'envie de le relire immédiatement, pour mieux assimiler toutes ces idées nouvelles, et celle de découvrir les romans de l'auteure et notamment Baise-moi, qui a tant choqué de la part d'une femme !

par Fitzyfool
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert La Vérité sur l'affaire Harry Quebert
Joël Dicker   
Une claque monumentale. Un coup de maître. Voilà ce qu'est ce livre. Comment peut-on écrire quelque chose d'aussi bien ? D'aussi abouti ? L'enquête est parfaitement menée, l'écriture est merveilleuse et on ne s'ennuie pas un seul instant ! Grâce aux flash-back on s'attache à la victime et aux personnages secondaires. On est triste que cette histoire d'amour n'ait pas pu durer, et on se surprend à espérer qu'elle s'en sorte quand même, même si nous savons pertinemment que c'est impossible. J'ai été extrêmement émue par cette fille qui a tout fait pour Harry. C'est si dur de commenter sans en dire trop ! J'ai dû faire des pauses pour reprendre mon souffle, je m'apercevais souvent que je ne respirais plus pendant ma lecture. Impossible de lâcher ce livre avant la fameuse révélation qui allait régler cette affaire. Et une fois le livre fini, on est pris de nostalgie, on en veut encore.
Ce livre est un petit bijou que je conseille vraiment à tous ceux qui hésitent encore.
La Trilogie de l'empire, Tome 1 : Fille de l'empire La Trilogie de l'empire, Tome 1 : Fille de l'empire
Raymond E. Feist    Janny Wurts   
Ma première incursion dans l'univers de Raymond Feist, et je sais déjà que je suis partie pour rester ! Passées les premières pages de découvertes forcément déroutantes, les deux auteurs nous entraînent dans les subtilités politiques du "jeu du Conseil" auquel Mara, bien décidée à ne pas laisser l'honneur de sa famille mourir avec elle, se révèle très douée...
J'ai adoré ce roman où les actions se suivent sans laisser de répit au lecteur. Il devient rapidement impossible de le reposer, car dès qu'une portion de l'intrigue se résout, une autre, préparée en amont, prend sa place, et tout s'enchaîne encore et encore.
Un seul bémol pour moi : vu l'aisance de Mara au milieu des intrigues politiques et son audace, j'ai du mal à comprendre pourquoi elle souhaitait de base y renoncer. Mais son personnage est tellement admirable, à saisir toutes les chances de redorer le blason terni de sa famille, que j'ai vite oublié ce questionnement.
A tous les fans de fantasy, du Trône de fer, de l'univers oriental féodal, un must-read !

par Fitzyfool
Ensemble, c'est tout Ensemble, c'est tout
Anna Gavalda   
J'ai adoré le livre.
C'est un fragment de vie qui aurait pu se passer, qui s'est surement passé. On y croit, puisqu'il n'y a aucune raison de ne pas y croire. Les personnages sont attachants, le livre est bien écrit. Ce que j'aime chez A.Gavalda c'est qu'il y a juste à ouvrir le livre et à se laisser bercer. C'est fluide, ça coule tout seul, c'est magnifique.

L'adaptation filmique est très réussie. Pour une fois je n'ai pas été déçue (oui c'est rare) et les acteurs sont tellement à leur place dans cette histoire ... =)

par Gomette
Troie, Tome 3 : La Chute des rois Troie, Tome 3 : La Chute des rois
Stella Gemmell    David Gemmell   
Heureusement que Stella Gemmell a fini d'écrire Troie, c'est de très loin le meilleur cycle écrit par son mari. Dommage qu'il soit parti rejoindre ses héros sur les champs Elyséens.

par MyriamT
Troie, Tome 2 : Le Bouclier du tonnerre Troie, Tome 2 : Le Bouclier du tonnerre
David Gemmell   
Incroyable !

Gemmell arrive dans ce tome a nous faire tout le temps changer d'émotion !
Par exemple : au depart on aime bien Priam c'est un bon guerrier qui a du Bon et Agamemnon le Big méchant, puis on change de point de vue, et la Priam devient un gros ** alors qu'on se met a apprecier le Roi Mycéniens. Et ainsi de suite, ce qui fait qu'a la fin, on deteste les deux au contraire de Achille Hector Enée etc ...

Ce Livre nous fait suivre l'avant guerre, avec le Mariage d'Hector et d'Andromaque. Tout les rois sont invités donc magouilles politiques, assassinats, sont au rendez vous ! Le point de vue tourne autour de Banocles et Calliades, deux bon guerrier Grec qui vont etre embarquer dans toute les Magouilles du Pouvoir.

Ces personnages seront tres travaillé, et on decouvre encore une fois mais d'un nouveau regard le contexte de l'epoque. Nous assistons au Fameux Duel qui a traversé le monde antique, Hector VS Achille, le Choc des Titans !
L'écriture de Gemmell est fluide, limpide, envoutante, bref parfaite ! On est embarqué pour ne ressortir qu'a la toute derniere page du livre. C'est ce que j'aime chez Gemmell, c'est super interessant et super addictif !

La deuxieme partie du Livre suit toujours nos deux Heros, mais 3 ans se sont ecoulés depuis le mariage, pour faire court, la Guerre de Troie a commencé !
Ce qu'on apprends en Histoire ne nous prepare pas du tout a ce livre, en effet, tout ce qu'on sait c'est que ca dure 10 ans, et voila.
Mais que s'est 'il passé pendant ces 10 ans ? ca on ne sait pas vraiment.
Gemmell nous l'explique avec ses propres mots tout en restant parfaitement crédible, ce n'est pas comme le Lion de Macédoine ou Magie et guerre sont etroitement liés, non ici pas de Magie, juste de L'histoire.
Et ce n'est que plus prenant vous pouvez me croire !
Bref, la guerre fais rage et sur Mer et sur Terre plus particulierement en Thrace ou Le cheval de Troie combats.

Encore meilleur que le Tome 1, ce Livre nous fait redécouvrir l'Histoire. Agamemnon, Ulysse pourquoi il s'est allié au Mycéniens alors qu'il etait neutre. Bref tout s'emboite parfaitement pour nous preparer au grand Final :
La Chute des Rois !

par Steph87
Troie, Tome 1 : Le Seigneur de l'arc d'argent Troie, Tome 1 : Le Seigneur de l'arc d'argent
David Gemmell   
La trilogie de Troie est assez différente de ce qu'écrivait habituellement David Gemmell, on ne peut que regretter que ce soit sa dernière oeuvre. Beaucoup de travail de recherche sur la mythologie, des personnages plus réalistes que jamais, un scénario bien plus abouti que les autres. Mais pourquoi nous a-t-il quitté si tôt, il avait tant de talent qu'il aurait pû nous offrir bien d'autres trésors encore...

par MyriamT