Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fitzyfool : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Petit traité de la décroissance sereine Petit traité de la décroissance sereine
Serge Latouche   
«La décroissance n'est pas la croissance négative. Il conviendrait de parler d'"a-croissance", comme on parle d'athéisme. C'est d'ailleurs très précisément de l'abandon d'une foi ou d'une religion (celle de l'économie, du progrès et du développement) qu'il s'agit.

S'il est admis que la poursuite indéfinie de la croissance est incompatible avec une planète finie, les conséquences (produire moins et consommer moins) sont encore loin d'être acceptées. Mais si nous ne changeons pas de trajectoire, la catastrophe écologique et humaine nous guette. Il est encore temps d'imaginer, sereinement, un système reposant sur une autre logique : une "société de décroissance".»

par JulBarrow
Americanah Americanah
Chimamanda Ngozi Adichie   
Je pense que j'éprouverai toujours une grande tendresse pour ce roman et je m'enthousiasmerai toujours autant à en parler <3

J’ai pleinement dégusté ma lecture et, pour une fois, j’ai pris mon temps pour lire ce pavé, réaliste, sensible et bourré d'intelligence.

Ifemelu quitte le Nigeria et son amoureux pour étudier aux USA. Elle découvre d'autres difficultés que celles de son pays d'origine, un autre type de pauvreté et surtout prend conscience qu'elle est NOIRE et perçue avant tout comme telle. Dès lors, elle passe par plusieurs phases pour savoir quelle vision elle souhaite donner d'elle-même et ses observations la mènent à créer un blog à propos de la « race », qui devient vite très populaire. Ifemelu reste 15 ans aux États-Unis, avant de décider de retourner vivre au Nigeria...

Ces 600 pages ont été très agréables à lire. Les rythmes entre l'intrigue et les réflexions socio-philosophico-culturelles sont très bien menés : je ne me suis jamais ennuyée, sauf à un petit moment, au deux-tiers du roman, où je n'en pouvais plus du mot « race »…
Les réflexions sur ses relations, ses cheveux, son accent, etc. sont captivantes, quoique parfois un peu trop intellectualisées à mon goût, mais heureusement l'histoire d'Ifemelu permet de relancer rapidement et efficacement l'intérêt !
C'était passionnant de découvrir les cultures américaine et nigériane par son biais. Je dois aussi parler d'Obinze, le second personnage principal, qui m'a beaucoup touchée dans son désir de droiture.

Il y a plein de choses dans ce livre. Des réflexions intelligentes sur les différences de cultures, sur la perception de la « race », sur les États-Unis. Des relations humaines très réalistes et incroyablement touchantes. Une histoire de femme forte qui ne fait aucune concession pour atteindre ses idéaux de vie, un destin inspirant.

J'ai appris des choses, j'ai vibré avec Ifemelu et Obinze, j'ai réfléchi. C'est exactement tout ce que je demande à un roman !!
Le Cycle de Drenaï : Loup Blanc Le Cycle de Drenaï : Loup Blanc
David Gemmell   
Vraiment un livre très agréable à lire. J'ai apprécié de retrouver Druss plus âgé, plus mâture, il est devenu un véritable guerrier aguéri. Quant au personnage de Skilgannon, il est sublime. Il n'y a que Gemmell qui sache autant me faire aimer un personnage, à priori, détestable. Même si je ne suis plus vraiment surprise par son écriture, cet auteur a le mérite d'avoir trouvé un rythme de croisière qui fonctionne à merveille !

par Nadia974
La Horde du Contrevent La Horde du Contrevent
Alain Damasio   
Une belle découverte que ce bijou, j'en suis encore tout retourné.
Malgré une fin (presque) prévisible, l'ensemble est selon moi tout simplement parfait.
On sent l'influence de Perec tout du long, ce qui n'est pas pour me déplaire: l'écriture a du style, et ajoute une dimension littéraire sensationnelle à ce qui aurait été un excellent bouquin sans cela.
Rien que la première page m'a laissé pantois...

Finalement, comment ne pas s'attacher sincèrement à un personnage aussi fin et délicat que Golgoth?

par codis
Un coup d'aile Un coup d'aile
Vladimir Nabokov   
La première de ces deux nouvelles n'offre pas grand intérêt mais la seconde rattrape bien, il y a du fantastique, c'est original et très bien écrit.

par Serafima
« Femme, réveille-toi ! » « Femme, réveille-toi ! »
Olympe De Gouges   
Livre lu pour le lycée, je l'ai trouvé long et pas addictif cependant on apprend beaucoup de choses.

par Aicilame
Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, Tome 1 Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, Tome 1
Emil Ferris   
Un incroyable roman graphique qui aborde une série de thèmes qu’on ne croirait pas compatibles au premier abord, dans un style graphique et une mise en page hyper originaux et atypiques. Un journal intime particulier où passé et présent se mêlent. Vivement la suite !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2018/09/08/moi-ce-que-jaime-cest-les-monstres-livre-premier/
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
Harper Lee   
A travers les yeux d'une petite fille, on montre la ségrégation aux Etats-Unis. Le style est léger et drôle, mais derrière se cache une histoire pesante. Je le conseille à tout le monde.

par myosotis
Le Mythe de Cthulhu Le Mythe de Cthulhu
Howard Phillips Lovecraft   
Perso, j'ai adoré. J'aime cette représentation de cauchemars. Lovecraft nous ramène à l'enfant appeuré que nous étions.

Qui plus est, ces nouvelles sont datés des années 20/ 30. Or si aujourd'hui nous avons l'habitude de l'horreur affichée par les médias, si nous voyons quotidiennement ou presque des monstres qui ne nous font plus peur; imaginez l'esprit du lecteur de l'époque, qui n'est pas noyé dans nos images. Alors on comprend l'horreur exprimée par Lovecraft, reçue par les lecteurs.
Je pense que pour saisir la portée terrifique du Mythe de Chtulhu, il faut simplement oublier que nous avons déjà vu plus de monstres que notre esprit puisse en créer, recevoir ce récit comme un lecteur des années 20.
Je l'ai fait, et franchement, je l'avoue j'ai eu peur de ces monstres, comme un enfant qui a peur du monstre sous son lit.

par Keagan
Quand viennent les cyclones Quand viennent les cyclones
Anita Nair   
livre fort intéressant à lire car il nous parle de l'Inde, de ses traditions, de la condition de la femme, et de l'avortement des filles... mais aussi, se mêlent plusieurs histoires de famille, d'amour, de couples qui se font et se défont, d'hommes et de femmes qui se battent contre ou pour leur destin... en recherche aussi de vérité... une véritable enquête est menée par Jack pour connaitre ce qui est arrivé à sa fille.... bref, j'ai bien aimé, même si petit bémol, on est parfois un peu perdu avec du vocabulaire pas connu et des traditions qu'on ne connait pas... pour info, un glossaire se trouve à la fin du livre pour nous aider à comprendre, je ne l'ai vu qu'en terminant le livre.... à découvrir !

par Lilou