Livres
432 948
Membres
354 929

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Flame in the Mist, Tome 1



Description ajoutée par Moun-1 2018-06-11T21:59:49+02:00

Résumé

traduction du résume en anglais:

La fille d'un samouraï éminent, Mariko a longtemps connu sa place-elle peut être un alchimiste accompli, dont la ruse rivalise avec celle de son frère vagabond, mais parce qu'elle n'est pas un garçon, son avenir a toujours été hors de ses mains. À tout juste dix-sept ans, Mariko est promis à Minamoto Raiden, le fils de l'épouse préférée de l'empereur-un mariage politique qui va élever la position de sa famille. Mais en route vers la ville impériale de Jesse, Mariko échappe de justesse à une embuscade sanglante par une bande dangereuse de bandits connu sous le nom de clan noir, qui elle apprend a été embauché pour la tuer avant qu'elle n'atteigne le palais.

Habillé comme un garçon paysan, Mariko s'apprête à infiltrer le clan noir et traquer les responsables de la cible sur son dos. Une fois qu'elle est dans leurs rangs, cependant, Mariko trouve pour la première fois qu'elle est appréciée pour son intellect et ses capacités. Elle se retrouve même amoureuse-un amour qui la forcera à questionner tout ce qu'elle a jamais connu sur sa famille, son but et ses désirs les plus profonds.

Afficher en entier

Classement en biblio - 43 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Jordane_ 2017-08-29T16:36:04+02:00

When he spat at her, she punched him again.

For all those times a man had caused her to feel fear. For all those times she'd been made to think something was wrong with her. For all those times she'd been forced to believe a girl was somehow less than a boy.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Sheo
Or

«In this forest, there is no place to hide.»

J'ai un crush sur Okami. Je pense qu'il est important que je vous le dise immédiatement.

Il est aussi important que je vous l'annonce : J'ai ADORÉ ce livre! Sincèrement, je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas lu plus tôt... ah si, je sais. Je ne suis pas superficielle (vraiment?) mais est-ce que je suis la seule qui n'aime pas la couverture?

Honnêtement, je ne m'attendais pas à aimer Flame in the Mist autant que j'ai aimé The Wrath and the Dawn (voir plus). Et pour ceux qui, comme moi, ont entendu dire que c'est une réécriture de Mulan, sachez que ce roman est une histoire à part entière et non pas une simple réécriture, je dirais. Bien que du coup j'arrête pas de penser à Mulan (comme en témoignera cette review), le seul véritable point commun entre Mulan et Flame in the Mist c'est le fait que l'héroïne se tire en douce et s'habille en mec dans un but précis.

Je n'aurais pas dû oublier que c'est Renée Ahdieh. Cette auteure a le don de me faire sentir à mon aise. Dans chacun de ses romans, je me sens comme à la maison. Et j'adore cette sensation, bien-sûr.

◊ Renée Ahdieh m'avait déjà donné un aperçu de sa superbe plume via sa première duologie. Flame in the Mist n'a fait que me confirmer mon avis sur la merveilleuse façon que cette femme a d'écrire. C'est une plume entraînante avec des tournures de phrases poétiques. Le récit est tout bonnement passionnant. Je fais à présent pleinement confiance au talent de cette auteure, je dois bien admettre qu'elle assure!

◊ Alors que Mariko est en chemin pour aller rencontre son fiancé, son convoi est attaqué par le Black Clan (un groupe de voleurs et de tueurs franchement sympas) et Mariko est l'unique survivante de cette attaque. Elle va donc décider de se déguiser en homme pour infiltrer les rangs du Black Clan et tenter de découvrir qui a essayé de la tuer, pourquoi, et bien-sûr pour se venger sinon ce n'est pas drôle. Cependant, Mariko va prendre ses marques au sein du groupe où elle va enfin être reconnue pour ses compétences et non pas être jugée incapable de si ou de ça juste parce qu'elle est née avec le "mauvais" truc entre les jambes. (J'adore écrire des résumés nuls.)

L'histoire est addictive. Je l'ai dévoré comme un pancake aux pépites de chocolat. (Précis, n'est-ce pas?) Renée Ahdieh a écrit le parfait mélange avec au rendez-vous une intrigue trépidante, des secrets, des révélations, romance (bien-sûr) et j'en passe. L'auteure ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer et c'est avec grand plaisir que j'ai suivi cette aventure.

◊ Bon, je suppose que ce n'est pas une grande surprise si je vous dit que j'ai adoré le world building. Si? L'univers dans lequel se déroule l'histoire s'inspire de la culture japonaise (si je ne dis pas de conneries) et même si ce n'est pas ce que je préfère habituellement, j'ai beaucoup apprécié ce que j'ai découvert. C'était rafraichissant et les décors décrits m'ont énormément plu! On ne peut pas faire mieux, question dépaysement. (Que voulez-vous, quand on lit, on voyage.)

Ah et je ne vais pas me priver de faire un petit point spécial sur le Black Clan. Comme je l'ai dit plus haut, c'est un groupe de gars dont la principale activité est le vol. Et je ne m'attendais sincèrement pas à les aimer. MAIS, en découvrant le groupe via Mariko, on se rend compte que les choses sont bien plus complexes que ce le reste du monde prétend et du coup, dans un autre monde, dans une autre vie, dans un autre univers, j'espère que je fais partie du Black Clan. ^^

Oh, et le campement des ces hors-la-loi se trouve dans une sombre forêt avec des arbres mangeurs d'hommes. J'adore. ♥

◊ Les personnages sont géniaux. Clairement à la hauteur du reste du roman. Ils sont complets avec un brin de complexité et bien-sûr ils sont attachants. Que puis-je demander de plus? J'ai adoré découvrir les nouveaux personnages de Renée Ahdieh, qu'ils soient principaux ou secondaires.

J'ai beaucoup aimé Mariko. Ce n'est pas le genre d'héroïne qui prend des décisions idiotes ou qui perd de vue son objectif à la vue du premier beau mec. Elle est intelligente, elle est pleine de ressource, et elle a une véritable force d'esprit. (Merci Renée A. de ne pas avoir donné vie à une héroïne qui me donne envie de lui enfoncer la tête dans un mur.)

Okami est le genre de personnage qui m'attire immédiatement et sans le moindre effort. S'il était réel et que je le croisais dans la rue, je m’évanouirai. J'adore la personnalité et le caractère de Okami. Il est assez mystérieux et complexe et au final, je n'étais jamais sûre de la façon dont il allait se comporter d'une scène à une autre et j'ai beaucoup aimé ça. Il est aussi bien doux et protecteur que fort et menaçant. Le mélange parfait, je suis aux anges.

Ren est un personnage secondaire. Mais je suis tombée amoureuse de lui. Même si j'ai un crush sur Okami, je le laisse à Mariko et je prends Ren. #renismine

◊ Avec des relations amoureuses comme celle-ci, je pourrais très vite reprendre goût à la romance. J'ai adoré la relation de Mariko et Okami. La dynamique entre les deux m'a énormément plu, il y a une véritable alchimie entre eux - chaque scène entre eux est faite d'étincelles. (Oh et parfois l'étincelle en question s’enflamme. ♥)

Je les ship grave! Pas d'insta-love, une romance qui se développe doucement mais (très) sûrement... Je ne peux qu'approuver. De plus, j'aime sincèrement l'idée que Okami se soit senti attiré par Mariko avant-même de savoir qu'elle est une fille. Ça rend le tout tellement plus magique et crédible. J'aurais sincèrement été déçue s'il avait commencé à avoir des sentiments pour elle uniquement après découvert ce qui se cachait sous son kosode (c'est entre autre très ressemblant au kimono mais c'est plus court. Eh ouais, j'ai appris mes leçons. ;)). ^^

◊ Il y a autre chose que j'ai beaucoup aimé par rapport à Flame in the Mist. (Quelque chose que j'appréciais déjà dans l'esprit de Mulan.) Via le personnage de Mariko (principalement) Renée Ahdieh fait passer un message très important selon moi. Ce message étant qu'être une femme ne signifie pas qu'on est moins capable de faire ce qu'un homme est jugé d'office capable de faire. (Wow, ça c'est de la phrase. Je ne suis même pas sûre que ça soit clair. ^^)

◊ En conclusion, Flame in the Mist est un roman que je conseille vivement puisque c'est un coup de cœur. J'ai adoré ma lecture de la première à la dernière ligne et il me tarde de pouvoir découvrir la suite. (Faites que le temps passe vite, merci.)

◊ (Petite parenthèse.) Ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de montrer, d’ordinaire je garde cette partie de ma lecture pour moi. Sauf pour My Lady Jane (remember?) mais bon. J'aime commenter quelques citations et je n'ai pas pu m'en empêcher.

«Never doubt. Never fear. Never overthink.» ← omg, Jay Kristoff sort de ce corps!

«Be as swift as the wind. As silent as the forest. As fierce as the fire. As unshakable as the mountain. And you can do anything...» ← Oui bah, avant de pouvoir faire n'importe quoi, tu dois quand-même être "as swift as the wind et tout le blabla". Autrement dit, il va falloir que tu te casse le cul ma petite.

«I believe the stars align so souls can find one another. Whether they are meant to be souls in love or souls in life remains to be seen.» ← *sifflement admirateur*

«To me, you are magic.» ← Je fonds comme la cire d'une bougie sous la flamme.

«If I am marching to my death, then I will march to it as a girl. Without fear.» ← On dirait moi au début de mes règles, jusqu'à ce que la douleur me mène à me rouler en boule dans mon lit en priant que le monde s'écroule sur ma tête.

«The stars could fall - the moon could crash from the heavens - and Mariko could not care.» ←↑oui c'est ce que je disais.

«"Are you ever angry you were born a woman?"

"I've never been angry to have been born a woman. There have been times I've been angry at how the world treats us."» ← J’approuve.

(Et maintenant j'arrive plus à me sortir la chance "Comme un homme" de la tête. arrhh! Oh, je sens que je vais finir ma soirée en écoutant des chansons Disney moi. ^^)

«Control is an illusion. Expectations will not rule my days. Not anymore.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/07/05/flame-in-the-mist-renee-ahdieh/

Afficher en entier
En train de lire

4,5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/books/345/chronique-flame-in-the-mist-tome-1-de-renee-ahdieh

“Be as swift as the wind. As silent as the forest. As fierce as the fire. As unshakable as the mountain. And you can do anything…”

Quel magnifique livre. Flame in the Mist fut, pour moi, un coup de cœur ! La plume de l'auteure est divine, les personnages complexes et attachants, l'intrigue addictive… que demander de plus ? Je ne mets peut-être pas la note maximale, mais je pense que lors de ma relecture (car il est certain que je relirai Flame in the Mist), je n'hésiterai pas à l'augmenter. J'ai vraiment apprécié ma lecture du début à la fin.

L'histoire se situe dans un univers inspiré de la culture japonaise. L'atmosphère y est à la fois sombre et magique, et les décors somptueux. J'avais, à chaque fois, très hâte de reprendre ma lecture rien qu'à l'idée de me replonger dans ce monde envoûtant.

Je pensais que j'aurais affaire à un conte revisité de Mulan, mais pas du tout. Le seul point commun entre les deux histoires est que l'héroïne principale (ici, Mariko) doit se déguiser en homme afin d'intégrer le Black Clan. Tout le reste n'avait rien à voir avec le conte. Bien qu'étant entrée dans l'histoire avec certaines attentes, je n'ai cependant pas été déçue du résultat. Flame in the Mist s'est même révélé être mieux que ce que je pensais ! En effet, j'avais déjà tenté de lire la première duologie de Renée Ahdieh (The Wrath and the Dawn) sans succès car je n'avais pas accroché aux personnages, ni au style d'écriture (je trouvais qu'il y avait trop de dialogues…) ; j'avais donc quelques réticences au sujet de son nouveau bouquin… et je suis très heureuse de lui avoir donné une seconde chance parce que WAOU.

Alors que Mariko est en chemin pour rencontrer son fiancé au palais impérial, son convoi est attaqué par les bandits du Black Clan. Seule survivante, Mariko décide alors d'infiltrer le Black Clan afin de comprendre pourquoi ils ont voulu la tuer et se venger. Mais tout ne se passe pas comme prévu : Mariko commence à apprécier cette nouvelle vie où elle se sent acceptée et reconnue pour ses compétences intellectuelles et ses capacités…

“True weakness is weakness of the spirit.”

La seule petite chose qui ne m'a pas trop convaincue, c'est l'argument trouvé pour justifier la décision de Mariko d'infiltrer le Black Clan. Au lieu de chercher de l'aide ou de retourner auprès de sa famille (comme tout personne saine d'esprit si je puis me permettre), Mariko décide d'intégrer un groupe de dangereux bandits hors-la-loi surentraînés qui ont tenté de l'assassiner afin de les détruire de l'intérieur… #crédible

Bref, c'est le SEUL point négatif que j'ai trouvé. Donc en fait, tout va bien ! Au début, j'avais un peu de mal à m'y faire (faut dire que toute l'histoire se base sur ce choix) mais au final, ça ne m'a pas empêchée d'adorer tout le reste.

Le Black Clan était la meilleure chose qui soit. J'ai adoré en apprendre plus sur eux, sur leurs membres mais aussi sur la sombre forêt qui les abrite. Avec des Yōkai et des arbres mangeurs d'hommes, le Black Clan n'est pas la seule chose à redouter dans les parages ! Et plus Mariko tente de percer les secrets du Black Clan, plus ses doutes grandissent à l'égard de leur véritable nature. Sont-ils réellement les méchants de l'histoire ?

Entre intrigue haletante, trahisons, secrets et révélations, on ne sait plus où donner de la tête ! J'ai été happée par l'histoire et impossible de décrocher.

Les personnages avaient une toute aussi grande place dans l'histoire et je les ai tous adorés, mêmes les personnages secondaires. Leurs personnalités étaient toutes complexes et intéressantes. J'ai notamment aimé celle du frère jumeau de Mariko, Kenshin. On voit qu'il tient énormément à sa sœur et qu'il fait tout pour la retrouver, mais il doit également combattre ses propres démons…

Mes préférés restent sans aucun doute Mariko et Ōkami. PARCE. QUE. JE. SHIP.

Mais vraiment beaucoup.

Beaucoup.

La liste de mes couples favoris s'agrandie avec ces deux personnages merveilleux. Ahlala. Je suis tellement contente de la manière dont tout s'est déroulé. Renée Ahdieh a parfaitement maîtrisé le développement de la relation entre Mariko et Ōkami. Ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu des aussi géniales. Bye-bye instalove, bonjour relation construite et torride et tellement rafraîchissante et unique et wow. L'alchimie entre les deux était juste magique. Le fait que Mariko soit d'abord déguisée en homme a un peu freiné le cours des choses mais, pour moi, c'est loin d'être une déception. Je trouve même que ç'a permis de casser les barrières de la catégorisation. Ōkami est attiré par Mariko avant même de savoir que c'est une fille. Pour lui, elle avait quelque chose de spécial, quelque chose qu'il n'arrivait pas à déterminer… mais quelque chose en plus. Bien sûr, en comprenant quelle était sa véritable identité, il n'y a plus eu aucun doute quant à ses sentiments !

Le dernier aspect que j'ai beaucoup aimé dans Flame in the Mist, c'est le caractère féministe de l'histoire que l'on voit surtout à travers le personnage de Mariko. Son but, tout au long du récit, est de gagner la confiance du Black Clan, mais il s'agit en parallèle d'une lutte pour se faire entendre, pour prouver que les femmes sont aussi capables que les hommes.

“I’ve never been angry to have been born a woman. There have been times I’ve been angry at how the world treats us, but I see being a woman as a challenge I must fight. Like being born under a stormy sky. Some people are lucky enough to be born on a bright summer’s day. Maybe we were born under clouds. No wind. No rain. Just a mountain of clouds we must climb each morning so that we may see the sun.”

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par zoubaayed 2018-06-21T02:29:49+02:00
Diamant

Un des meilleurs livres que j'ai lus. J'ai vraiment été conquise. Je dois dire qu'avant de commencer cette histoire j'avais quelques appréhensions car les derniers livres de Fantasy que j'ai lu je ne les avais pas trouvé du tout à la hauteur. Mais ce livre est vraiment unique dans son genre. Déjà, l'univers est juste fantastique. Réaliste avec un zeste de supernaturel. J'ai vraiment apprécié le fait de ne pas me noyer dans un univers compliqué et riche en magie. Je trouve que certains auteurs peuvent en faire trop quand ils écrivent de la fantasy. En plus c'est la première fois que je lis une histoire qui se passe au Japon médiéval. J'ai appris énormément de choses sur le folklore japonais et sur leur Histoire bien évidemment. J'ai adoré les personnages aussi, principaux comme secondaires. Ils avaient leurs lot de défauts et de qualités. Ils étaient intrigants et fascinants. J'ai adoré suivre leurs histoires et j'ai compatis avec leurs dilemmes. Le scénario est juste impeccable. Pleins de surprises et de suspense avec son lot de comploteurs et de menteurs. Je suis vraiment restée bouche bée vers la fin. Ca fait vraiment du bien de tomber sur un bon livre de fantasy. J'ai hâte de lire le prochain tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2018-05-25T19:50:17+02:00
Argent

Une agréable lecture ! Mulan étant mon disney préféré je me suis lancé dans cette réécriture et je n'ai pas été déçue ! L'histoire se passe au Japon, le personnage de Mariko m'a beaucoup plus, elle est déterminée mais pas infaillible. L'histoire est courte mais riche, elle se lit très rapidement grâce à un rythme dynamique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2018-02-21T11:04:16+01:00
Or

Respire.....Inspire....Expire.....Ouuuuuufffff.

Franchement je suis morte...en ce moment je prépare ma décente en enfer, parce que s'il faut attendre encore trois mois pour la sortie du prochain tome...je préfère bien tomber dans un profond sommeil et me réveiller comme par enchantement le jour de la sortie du tome 2 . Si vous saviez le talent qu'a R.A pour faire ressortir mon côté fangirl ! Si vous saviez la facilité avec laquelle ces mots me font tantôt pleurer, enrager, et rire. J'ai fondu devant Okami, et j'ai adoré Mariko ( son caractère de feu...sa fougue, sa détermination, et le fait qu'elle suive sa raison et non son coeur m'ont conquise...c'est une badass). Les autres personnages tout aussi mystérieux et charismatiques sont très attachants ! Je veux postuler pour intégrer le Black Clan !

Sérieusement lisez ce livre....il en vaut largement la peine....surtout avec le style poétique et Harmonieux de R.A !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2017-12-31T20:51:31+01:00
Or

"Be as swift as the wind. As silent as the forest. As fierce as the fire. As unshakable as the mountain."

Une lecture très rapide. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce roman.

Un cadre dans le japon feodal avec une héroïne attachante.

Mariko est un personnage très intelligent. C'est d'ailleurs sa plus grande force. Elle a un esprit qui permet de la sortir de différente situation. Bien sur elle fait aussi des erreurs comme chaque humain ce qui la rend plus réelle.

Spoiler(cliquez pour révéler)j'ai aimé le fait que ranmaru savait qu'elle était une fille. Ça rend son personnage plus crédible. Ça m'aurait étonné que le grand guerrier ne le remarque pas.

Je dois dire que ce roman n'a rien à voir avec mulan. Sa seule similitude est d'avoir pour personnage principal une fille qui se fait passer pour un garçon dans un monde asiatique. Ça ne suffit pas du tout pour le comparer à Mulan.

Il y a bien sur d'autres personnages qui font la force de ce livre.

Le black clan, une bande de voleurs et de voyoux que Mariko infiltre m'a charmé. Ils sont très atachants et amènent beaucoup à l'intrigue. Particulierement okami et ranmaru qui sont très mystérieux.....

La fin était une surprise Spoiler(cliquez pour révéler)pour sa révélation sur l'identité des deux hommes. Çela donne clairement une direction toute traçé pour la suite qui sera malheureusement assez prévisible.... Je dois dire qu'il reste pas mal de mystere à elucider....

Okami est un personnage parfait. Le genre de garçon qui en ferait fondre plus d'une et à juste titre mais je ne peux m'empecher de penser que l'auteur la rendu un peu trop parfait pour la réalité....

La romance de l'histoire m'a plu jusqu'à ce qu'elle deviennent vraiment concrete on va dire. Spoiler(cliquez pour révéler)lors de la révélation du sexe de Mariku comment puise t-il etre possible que la premiere chose que ces deux la fasse soit de s'embrasser.

Je ne sais pas moi okami aurait du etre choqué, en colére de découvrir que le gars en face de lui est une fille, pas de lui sauter dessus....ça m'a pas mal déçu je m'attendais à autre chose....

La romance n'est pas l'élement principal de l'intrigue et heureusement. Elle occupe juste la place qu'il faut.

L'auteur aborde tout au long du roman, la place de la femme dans une société japonaise du moyen age. Être une fille n'est pas très plaisant, elles ne sont pas très valorisés et Mariko s'en rend compte à travers les yeux de son soit masculin.... malgrè tout je n'ai pas vraiment trouvé de facette positive à cette critique et c'est bien dommage. Dans le monde de l'auteur, il n'est pas vraiment avantageux d'etre une fille un point c'est tout......

Que dire d'autre sinon que j'ai vraiment beaucoup aprécié ma lecture et que je lirai très certainement la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2017-11-13T16:01:09+01:00
Diamant

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/flame-in-the-mist-renee-ahdieh/

Ma notation: 5/5

Au départ, je n’étais pas certaine d’aimer Mariko, elle semblait si naïve et passive! Mais j’ai très vite changé d’avis parce que l’héroïne montre qu’elle a une âme de combattante qui sommeille en elle. Par instinct, elle se coupe les cheveux et prend l’apparence d’un garçon pour les besoins de son investigation: retrouver les membres du Black Clan et démasquer celui qui les a payés pour l’assassiner. Malgré elle, cette dernière infiltre ce groupe de mercenaires qui va la recueillir pour lui en faire voir de toutes les couleurs! Parce qu’il faut le dire, le Black Clan n’y va pas de mains molles avec l’héroïne, il lui faire faire des tâches ingrates qui requièrent une force physique qu’elle n’a pas.

A travers Mariko, l’auteure dénonce avec délicatesse la condition des femmes, ce que cela signifie pour une femme de vivre dans une société où elle n’est pas appréciée à sa juste valeur. On prive les femmes de démontrer leurs capacités intellectuelles ainsi que leur savoir-faire. Notre protagoniste est toujours en train de repousser ses limites ainsi que les barrières que lui plante la société.

Au-delà de tout ça, Mariko parvient à changer sa perception des choses, elle s’aperçoit que malgré ce que lui néglige son statut de noble que les autres femmes sont d’autant plus censurées dans leur vie quotidienne. Mais ce qui est le plus intéressant, c’est que notre héroïne fait tous ces constats en étant dans la peau d’un garçon, elle apprend ainsi à voir la force d’être une femme. C’est grâce à cette liberté acquise que Mariko se familiarise avec son identité. Je crois que c’est toute cette force que Renée Ahdieh a voulu transmettre dans son personnage qui a fait que j’en suis venue à l’admirer et à autant l’apprécier!

On fait également la connaissance de Kenshin qui est le frère jumeau de Mariko. Surnommé The Dragon of Kai, Kenshin est le meilleur guerrier qui soit, et c’est également celui qui va partir à la recherche de sa soeur (à qui il tient énormément). Comme pour tous les guerriers, son statut est fondé sur l’honneur, et on découvre avec ce personnage les coutumes qui lient les samouraïs avec leur empereur. Kenshin a été assez intéressant à suivre mais je pense que c’est celui qui évolue le moins, ou en tout cas pas de manière significative. En mettant en relief les jumeaux, l’auteure montre que la force existe sous bien des formes différentes et que chacune peut avoir son importance à un moment donné. Je pense que l’auteure lui réserve un rôle plus important dans le second tome!

Et bien sûr, on a le Black Clan que j’ai absolument adoré! Comme je le disais plus haut, ces mercenaires ne se privent pas pour mener la vie dure à Mariko, mais bon, en même temps, ils ne savent pas que c’est une fille! On a deux personnages importants dans ce groupe – Ranmaru et Ōkami.

Ranmaru et Ōkami sont probablement les protagonistes les plus mystérieux mais aussi les plus sages! Parce qu’il faut que je le souligne, Flame in the Mist est plein de sagesse! Je n’ai pas arrêté d’acquiescer de la tête tout au long de ma lecture! En plus de ça, j’ai trouvé leur passé troublant et tragique, sans compter que c’est avec eux que le côté fantasy de la duologie ressort (la forêt est à la fois sublime et lugubre). J’ai même adoré Yoshi qui est le premier à faire preuve de gentillesse envers Mariko (il est juste tellement gentil). Bref, j’ai adopté le Black Clan à jamais, j’aurais même envie de crier prenez-moi avec vous!

Evidemment, on a aussi droit à une romance dans cette histoire. Une fois de plus, je ne vais pas vous surprendre en vous disant que je l’ai trouvé magique! C’est plein de taquineries, de déni mais aussi de passion et de sincérité. Ce n’est pas de l’insta-love mais la relation ne met pas non plus trois siècles à se mettre en place, c’était juste parfaitement amené!

Pour finir cette revue, je tiens à dire que j’ai trouvé ce premier tome drôle, parfois embarrassant (pour Mariko, haha), et très très bien écrit! En plus, il y a un joli rebondissement ainsi que quelques révélations..!

Si vous souhaitez découvrir quelque chose de nouveau, ou si vous avez tout simplement envie de vous dépayser, je vous recommande Flame in the Mist sans hésitation!

J'ai hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lea-Luttringer 2017-10-15T09:26:36+02:00
Argent

Un très bon roman qui se démarque par sa singularité.

Mariko est une jeune fille qui est en marche vers son mariage arrangé avec le fils de l'empereur quand on la rencontre. Le convoi est soudainement attaqué et elle se retrouve seule dans une forêt hostile. Elle va très vite rencontrer les membres du Black Clan, qu'elle soupçonne être responsable de l'attaque. Mariko les infiltre mais... parfois, les apparences sont trompeuses.

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère mystérieuse du roman, on se rend vite compte que l'on ne sait rien et que les personnages se font tous mener en bateau un par un.

Le personnage de Mariko est top et les ideaux qu'elle représente aussi. Ōkami également et j'ai trouvé leur romance très bien amenée.

Hate de lire le second tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par True-Book-Fan 2017-08-20T16:52:14+02:00
Argent

Un livre magnifique même s'il m'a fallu du temps pour m'ajuster au style d'écriture.Un personnage féminin fantastique ainsi qu'une belle réflexion sur la place de la femme dans la société.Le Black Clan et ses membres sont très attachants et Spoiler(cliquez pour révéler)la mort de Yoshi triste. Des mots inspirants dans des citations sur la vie. Il reste encore de nombreuses questions sans réponses et j’attends donc avec impatience la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cressy 2017-08-03T18:56:22+02:00
Diamant

Flame in the mist est le roman de Renée Ahdied que j’attendai impatiemment cette année ! Entre ma passion pour les réecritures de contes ( oui maintenant que tu connais mon amour pour les disney , et les mondes enchantées niouh ) et une promesse de fantasy je ne pouvais qu’être excitée !

Renée Ahdied à fait bien plus qu’écrire une banal histoire elle nous à vendu du rêve ! ( Oui oui oui ! )

L’histoire reprends les bases du contes original de chez disney une jeune femme japonaise , se transformant en homme pour intégrer un clan mystérieux et dangereux vivant dans les profondeurs de la forêt dont elle soupçonne d’avoir comploté pour la tuer alors qu’elle se rendait à la cité impérial pour épouser le fils de l’empereur .

Nous partons donc avec Mariko une riche fille de samurai destinée à un destin dessiner pour elle , celui de l’épouse docile et parfaite . Cependant rien ne se passe comme prévue et la belle japonaise se retrouve bien vite en péril ,prête à tous pour sauver l’honneur de sa famille et se venger du complot qui fut monté contre elle , elle décide de mener sa propre vengeance .Au travers de cette histoire nous découvrons un japon féodal ou la femme est malheureuse soumise à l’homme , les libertés ne sont malheureusement pas égal et la femme n’a le statut qu’épouse bonne à enfanter et maintenir le prestige de la famille .

“I believe the stars align so souls can find one another. Whether they are meant to be souls in love or souls in life remains to be seen.”

Je suis TOMBEE AMOUREUSE DE L UNIVERS DE RENEE A . ! ( sérieusement cette femme à un talent de malade ) ! A travers son écriture déjà si poétique j’ai pu me perdre à la découverte d’un pays magnifique , aux coutumes ancestrales entre samurai , kimono et palais impérial j’ai pu vivre les descriptions écrites comme si je voyageais au pays du soleil levant .

Quant à l’intrigue nous ne pouvons nous ennuyer , j’ai littéralement ris ! pleurer ! sauter de joie et serrer les dents un bon millions de fois ! ( Merci Okami ! ) il ne se passe pas une minute sans qu’une action se déroule , particulièrement l’arriver de notre Mariko au sein de cette bande de voleurs et mercenaires dont elle cherche la mort . Intégrer se groupe d’hommes fut un réel défit , au début je pensais que cela serai compliqué à amener ( comment pouvais t’elle faire ? Et eux ? Seraient t’ils aussi convivials que cela ) et au final LE BLACK CLAN IS MY SECOND FAMILY ! ( ever ) forcément comment ne pas se sentir chez soie ? avec cette bande de dégénérer tous plus attachants les uns que les autres !

Un clan fidèle et loyal qui sous ses traits de méchants et la mauvaise réputation cache des secrets et une vérité toute autre que l’illusion qu’on se fait d’eux . Une fraternité unis comme jamais ( des justiciers prêt de l’ombre : note si vous aimer Robin des bois il y a plusieurs références ! ) .

Les personnages sont exploités à la perfection et chacun apportent une part de chaleur et de caractère à ce roman : que ce sois le chef Ranmaru et son grand coeur , Le tendre Yoshi -san ( je rêve de goûter à ses plats de me perdre dans sa philosophie ) , l’insouciant le mystérieux Ren ( CE MEC EST WHAOUE le tome deux promets !! ) ou encore Okami okami okami (non je ne bug pas ! ) ce mec fait désormais parti de mes personnages favoris ! Autant dire que je suis pourtant compliqué mais Okami à su créer la brèche dans mon coeur , de sa vérité pourtant blessante , de ses mensonges de renard à ses scrupules idées je suis tombée amoureuse de ce « Loup » de la forêt de Jukai ! Quant à Mariko elle n’a rien de l’héroïne idiote que je redoute à chaque roman ! elle est intelligente ,maligne et ne perds jamais de vue son objectif premier malgré les indécisions de son coeur ! Pour faire foie à son honneur à sa conscience elle mène son combat et juste pour cela je dis merci Renée A !

Ce livre à tous pour lui , des personnages en or ( OKAMI REN LE DRAGON DE KAI !! ), une intrigue intéressante avec une dose de magie ( une forêt démoniaque ? des esprits ? et quelques doses de magie noire ? ) ,si vous aimer les contes originaux , les aventures trépidantes les complots machiavéliques ce livre comblera vos attentes !

Il fait passer un message fort à toutes les femmes de nos jours ! et nous rappelle le dur chemin pour la lutte sur l’égalité !

Une bible selon moi à lire donc ! Et je peux vous dire que j’attends ce tome deux avec impatience !

review sur :

https://spellofbooksblog.wordpress.com/2017/08/03/%E2%80%A2-flame-in-the-mist/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Callmeluh 2017-07-26T15:32:52+02:00
Or

Ma note: 4.5/5

Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/07/26/flame-in-the-mist-tome-1-de-renee-ahdieh/

“You are first and foremost a person. A reckless, foolish person, but a person nonetheless. If I ever say you are not permitted to do something, rest assured that the last reason I would ever say so would be because you are a girl.”

Ce livre faisait parti de ceux que j’attendais avec le plus d’impatience cette année. J’ai toujours entendu énormément de bien de sur cette auteure dont je n’avais encore jamais lu les livres, et forcément le fait qu’il s’agisse plus ou moins d’une réécriture de Mulan a pas mal joué. Et ça a été un réel plaisir de le lire en lecture commune avec mon amie Louisa.

En chemin pour la capitale afin d’y rencontrer son fiancé, Mirako et son convoi se font attaquer par des membres du Black Clan. Mirako en est la seule survivante. Déterminée à découvrir pourquoi ces personnes qui ne s’attaquent pourtant jamais aux femmes et aux enfants voudraient sa mort, elle se déguise en garçon et infiltre leurs rangs. Et c’est là que la réécriture de Mulan se termine: mis à part le fait que les deux héroïnes se déguisent toutes les deux en garçons, les points communs s’arrêtent ici. Et honnêtement je pense que c’est une bonne chose, je cherchais quelque chose d’intéressant et de plus ou moins original dans ce livre, et c’est ce que j’ai trouvé (bon, dans la limite où le YA le permet quand même).

J’ai beaucoup aimé le personnage de Mirako. Elle est courageuse, très intelligente, n’a pas la langue dans sa poche, et est prête à tout pour découvrir qui veut sa mort et pourquoi, mais aussi à se venger. Au début j’ai trouvé sa situation assez comique puisque, venant d’une famille aisée, elle n’a jamais eu à faire quoi que ce soit, ce qui n’était plus le cas quand elle a intégré les rangs du Black Clan, ce qui l’a obligée à se remettre en question et à apprendre les bases de la vie comme faire un feu ou encore cuisiner.

Dès notre première rencontre avec Ōkami, je suis complètement tombée sous son charme. Il dégageait quelque chose de tellement mystérieux et sombre, que forcément je n’ai pas su résister. On sent bien depuis le début qu’il cache quelque chose, et j’ai adoré découvrir un peu plus son personnage tout au long du livre.

Tout comme dans Mulan, j’ai adoré voir la complexité des sentiments qu’a Ōkami à l’égard de Mariko. Même si lui ne veut pas l’admettre, on voit bien qu’il y a quelque chose qui se passe entre eux. Vous vous doutez bien que depuis leur première rencontre, je les ship ensemble. C’est plus fort que moi, même si la romance ne fait pas tout dans un livre, faut que je ship au moins un couple (même si ça arrive pas toujours, il y a des exceptions). Mais bref, Mariko + Ōkami = I SHIP IT.

“There is such strength in being a woman. But it is a strength you must choose for yourself. No one can choose it for you.”

Depuis le début du livre j’ai senti que le Black Clan était bien plus qu’un groupe de mercenaires violents dont il valait mieux ne pas s’approcher, et j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir qui se cache derrière ce groupe. Même si certains des membres sont définitivement des têtes à claques, je me suis énormément attachée à eux.

J’ai trouvé ça vraiment intéressant que l’on suive l’histoire sur plusieurs points de vue: celui de Mariko, ce qui est assez logique, mais également celui d’Ōkami, celui de Ranmaru, mais celui qui m’a le plus intéressé était celui de Kenshin, le frère jumeau de Mariko. Ce dernier est à la recherche de sa soeur, persuadé qu’elle n’a pas été tuée dans l’attaque du convoi. Avoir l’occasion de voir les choses de sa perspective nous permet de suivre l’avancement des recherches, ce qui n’est pas toujours le cas dans les livres de YA dans ce genre de situation, et j’ai vraiment beaucoup aimé ça.

Même si j’ai adoré ma lecture, je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un coup de cœur même si c’est pas passé loin. J’ai adoré cette reconstitution du Japon féodal, j’ai les personnages et leur évolution, j’ai adoré l’histoire. J’ai été surprise plus d’une fois pendant ma lecture alors que je m’attendais à quelque chose d’assez prévisible. Mon seul problème a été que j’ai eu du mal à rentrer dans le livre. J’ai trouvé le début un peu long et peut-être pas très logique: j’ai eu un peu de mal avec le plan de Mariko de chercher les réponses à ses questions par elle-même alors qu’elle aurait pu rentrer chez elle, mais une fois l’intrigue lancée ça ne m’a plus trop gêné. D’autant plus que la vie de Mariko aux côtés du Black Clan lui permet de se rendre compte de ce qu’elle veut faire de sa vie, mais aussi de se rendre compte qu’elle vivait dans un mensonge jusqu’à maintenant, et j’ai vraiment aimé cette évolution.

“Be as swift as the wind. As silent as the forest. As fierce as the fire. As unshakable as the mountain. And you can do anything…”

C’est la première fois que je lis un roman de Renée Ahdieh, et je dois dire qu’après avoir entendu beaucoup de choses incroyables sur elle, je n’ai pas du tout été déçue ! J’ai été complètement conquise par sa plume magnifique et ça ne me donne qu’une seule hâte: lire sa duologie The Wrath and the Dawn, qui se trouve d’ailleurs déjà dans ma PAL.

En conclusion ce livre a été juste génial. Malgré un début un peu difficile je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’avoue que j’avais un peu peur de ne pas trop aimé malgré tous les avis positifs que j’ai pu lire dessus, mais heureusement ça n’a pas été le cas ! Je n’ai pas du tout vu la fin venir, en tout cas pas exactement comme ça, et je n’ai qu’une seule hâte: lire le tome deux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2017-07-22T16:39:40+02:00
Diamant

Whoa whoa WHOA !

J'ai adoré !

L'histoire, les personnages, la dynamique... TOUT !

Honnêtement, vous pouvez lire le commentaire de Sheo, elle a tout écrit.

J'aime énormément les histoires où une fille doit se travestir en homme. Ça emmène généralement beaucoup de situations cocasses et j'avoue que, bien que j'apprécie énormément ce genre de passage, je suis heureuse que l'auteure ne soit pas tomber dans le cliché du genre.

L'alchimie entre Mariko et Okami est convaincante, ce n'est pas un coup de foudre, loin de là. Et tous les passages où Okami avoue que le petit nouveau le perturbe m'ont fait fondre: il s’intéresse à Mariko avant même d'apprendre que c'est une fille, et ça, c'est génial.

Ce livre transmet beaucoup de message sur la force des femmes. Il est bourré de passage inspirant.

J'ai tellement aimé ce livre que j'ai déjà envie de le relire, alors que je l'ai terminé il y a à peine 2 jours !

D'ailleurs... à l'origine, j'ai mis Flame in the Mist dans la catégorie Or. Mais je pense de plus en plus à le mettre en Diamant.

J'espère qu'il sera rapidement traduit en français pour le faire partager <3

Afficher en entier

Dates de sortie

Flame in the Mist, Tome 1

  • France : 2017-05-16 (Français)
  • USA : 2017-05-16 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 43
Commentaires 15
Extraits 10
Evaluations 20
Note globale 8.37 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode