Livres
463 912
Membres
423 657

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Flash, Tome 1 : De l'avant



Description ajoutée par Calinou036 2015-03-18T17:47:58+01:00

Résumé

Frappé par la foudre et aspergé de divers produits chimiques, l'agent de police scientifique Barry Allen devient subitement l'homme le plus rapide du monde. Il décide alors de mettre ses pouvoirs extraordinaires au service de la justice, sous l'identité du Flash. Et l'occasion d'éprouver ses nouveaux talents ne se fait pas attendre : le criminel Mob Rule vient tout juste de plonger la ville de Central City dans l'obscurité…

Afficher en entier

Classement en biblio - 71 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par la-bouquineuse74 2018-05-15T11:59:09+02:00

Assez pensé, c’est simple…Je dois courir au devant du danger. C’est mon travail, de défendre les villes-joyaux, protéger mes amis. Quel que soit le prix à payer, je n’arrêterai pas de courir…Je suis Flash. Tel est mon don.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

ma chronique : https://labouquinerieimaginaire.wordpress.com/2018/01/24/flash-de-lavant-t1-par-francis-manapul-et-brian-bucellato/

Les personnages principaux de ces histoires, sont bien évidemment notre cher Barry Allen (alias Flash), Patty Spivot sa collègue et petite amie, la journaliste Iris West (on ne connaît pas leurs liens, mais ils ne semblent pas proches), et Manuel, un personnage très important de l'histoire, qui semble être une sorte de frère ou meilleur ami pour Barry. C'est autour de lui que va se jouer la plus importante partie de l'histoire, et il semble étrangement lier au « grand méchant » Mobe Rule.

On découvre aussi d'autres personnages comme le fameux Captain Cold, grand ennemi de Flash, le docteur Darwin Elias, l'ami scientifique de Flash qui lui a permis de comprendre son sort et ses capacités, le singe télépathe Grood (et son peuple) …

Les histoires se passent à Central City (lien wiki), ville du Flash de « la dernière version », Barry Allen, au pénitencier d'Iron Heights , qui reçoit les criminels de Central City et Kestone City (j'avoue ne pas trop comprendre de la version Renaissance des super-héros :') , et au coeur de la force véloce.

L'intrigue commence, il paraît (non préciser dans les comics), cinq ans après que Barry est découvert qu'il possédait des pouvoirs. Il maîtrise alors, de nombreuses capacités qui lui permettent de secourir la population de Central City de catastrophes et des attaques. À ce moment-là, personne ne sait qui est Flash. Barry vit donc une double vie qu'il cherche tant bien que mal à cacher à ses proches et à la Terre entière. Scientifique dans la police le jour et Flash la nuit. Pour maîtriser ses super-pouvoirs, il écoute les conseils du docteur Darwin Elias, qui lui apprend à maîtriser les conséquences de sa vitesse sur son corps et sur son environnement. Barry découvre alors ce qu'est la force véloce. La force véloce serait donc un monde parallèle constituer d'énergie responsable des métas humaine. Flash étant un méta humain supersonique, il puiserait sa vitesse, son énergie dans cette force. le problème, c'est que l'utilisation de cette force ouvre des trous de vers, c'est-à-dire des micros faillent, aspirants des humains et des objets d'une époque dans une autre… Cette conséquence aura de grands impacts sur son entourage, mais ça ne sera pas la seule menace dont il devra se méfier. Son ami d'enfance Manuel, qui resurgit dans sa vie, la découverte d'un nouveau méta humain du nom de Turbine, Grood…

Personnellement, j'ai trouvé le style de dessin très détaillé. Cela rend les personnages vivants et on s'attache plus facilement à eux. Aussi, en lisant on remarque tout de suite que la mise en page est particulière. L'action s'étale parfois sur plusieurs pages ou alors suivant des bulles ayant des formes particulièrement adaptées. Les personnages en mouvement, donc principalement Flash, sont aussi bien réussis. Dessiner le mouvement est compliqué à rendre réaliste, mais quand on regarde les dessins de Flash, on ressent cette impression de vitesse qui lui coule dans les veines. Ainsi, on se sent tout de suite plonger au coeur de l'action, et on ne peut s'empêcher d'admirer le travail accompli.

Je n'ai vraiment pas envie de faire ce paragraphe, dire du mal de ce comics alors que j'adore le personnage de Flash, je trouve cela dommage… le problème, c'est qu'avec ce premier tome, j'ai été perdue. Ce qui me gène, c'est qu'on ne nous présente pas les personnages dès le début, mais au fur et à mesure de l'histoire. Aussi l'histoire se déroule un peu partout et parfois on jongle entre le moment présent, futur et passée. Il faut être très attentif et concentré pour ne pas se perdre. J'aurais aimé qu'il y est, comme dans le second tome, un récapitulatif de la situation, parce que j'ai été totalement perdue. Comme je regarde la série télévisée Flash, et qu'elle n'est pas totalement similaire à ce comics j'ai été embrouillée. Mais je peux vous dire, que par la suite ce « défaut » a été rectifié. Dans le second tome, il y a un résumé détaillé du tome 1 (c'est celui que j'ai utilisé ci-dessus) et une description précise de tous les personnages qu'on retrouve dans ce tome. Dans le troisième tome, il y a aussi un résumé ainsi que la description des personnages principaux…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnteikuUta 2017-12-20T10:42:29+01:00
Or

https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/12/20/flash-tome-1/

Mon avis :

L’histoire : Barry Allen est l’homme le plus rapide du monde. Après avoir été frappé par la foudre alors qu’il manipulait des substances chimiques il a acquit une vitesse incroyable. Depuis il sauve la ville de Central City sous le pseudonyme de Flash !

C’est mon premier comics sur Flash, mais je connais déjà le personnage à travers divers vidéo et aussi grâce à la série. D’ailleurs c’est cette dernière qui m’a donné envie d’en savoir plus sur Barry Allen. Car j’adore la série, c’est sûrement ma série de super-héros favorite même. Alors bien sûr je ne pouvais pas passer à côté des comics qui ont permis la création de cette série. Je n’ai bien sûr pas besoin de le dire mais la série et le comics, bien qu’elles ont des bases similaires, ont beaucoup de différences. Mais il ne sera pas question de ça dans mon avis.

Nous suivons ici Barry alors qu’il est à une sortie avec Patty, sa petite amie. Durant cette soirée une attaque va avoir lieu alors Flash va devoir agir. Évidemment en toute discrétion le temps de devenir un super-héros car son identité doit rester secrète. Après cet événement plusieurs choses vont arriver. Mais je ne peux pas trop dévoiler l’intrigue après ça sinon ça serait du spoil. En tout cas j’ai beaucoup aimé apprendre des détails sur le passé de Barry et sur certaines de ces relations. J’ai d’ailleurs hâte d’en savoir beaucoup plus encore.

Je regrette cependant que quelques faits soient vite expédiés. Je ne peux évidemment par dire de quoi je parle, mais il y a certaines scènes qui nous laisse en suspend et pourtant… l’histoire elle continue sans s’y arrêter d’avantage. Après ce n’est que le tome un, alors j’ai l’espoir que tout ça revienne sur le devant de la scène à un moment où à un autre.

Les personnages : Comme c’est un premier tome je vais parler rapidement de chaque personnage qui a un minimum d’importance dans l’histoire. Sans spoil cela va sans dire.

En première ligne nous avons bien sûr Barry Allen, alias Flash. En dehors de son travail de super-héros il est officié de police scientifique et donc très présent sur les scènes de crime. Je trouve que ces deux facettes de sa vie collent bien. Car dans les deux cas il essaye de faire de son mieux pour aider les autres, protéger la ville et arrêter les menaces. Après dans ce comics nous avons aussi un Flash qui découvre certains facettes de ces pouvoirs. Bien sûr il n’est pas un Flash débutant, il me semble même qu’il est dit qu’il est comme ça depuis cinq ans. Mais cela ne l’empêche pas de continuer à grandir et de découvrir des choses sur lui qu’il ignore.

Ensuite, c’est sûrement le personnage féminin qui m’a le plus plu dans ce premier tome : Patty. La copine de Flash travaille, tout comme lui, à la police. C’est une femme forte qui n’hésite pas à aller au devant du danger pour son travail où une cause qu’elle juge juste. Ou alors pour suivre Barry. Elle ne sait pas qu’il est Flash, mais quelque chose me dit qu’intelligente comme elle est elle finira par le comprendre d’elle-même.

Il y a aussi Iris qui est une journaliste qui cherche à avoir des informations tout le temps, surtout si ce sont des exclusivités. Tout comme Patty elle n’hésite pas à aller sur le devant de la scène, quitte à se mettre en danger. Je ne saurais pas encore dire si je l’aime bien ou non, mais en tout cas son personnage à du potentiel.

Captain Cold est clairement l’un des personnages que j’aime le plus dans la série. Alors le voir dès ce premier tome m’a remplie de joie. Comme pour tout il est différent, mais j’ai quand même retrouvé ce côté attachant du personnage. Donc oui c’est un ennemi de Flash, mais il a une histoire derrière et j’espère grandement en apprendre plus sur lui dans la suite de la série. Car ce qu’on nous montre dans ce tome me laisse un peu sur ma faim.

Il y a encore beaucoup d’autres personnages dans ce tome comme Grood, qui aura plus d’importance dans la suite. Turbine, dont on ne sait que très peu de chose mais qui va lui aussi avoir son rôle à jouer dans la suite. Ou encore le Dr Elias ou Manuel. Pour ces deux derniers personnages je ne dirais rien car j’ai peur de trop en dire et donc de spoiler l’histoire…

Point fort : L’histoire et le dessin. Alors pour le premier point je dirais quand même qu’il est dommage que les origines de Flash ne soit pas plus développé. Je suppose qu’on les trouve ailleurs car là nous n’avons que deux petites phrases en haut d’une page… Mais en dehors de ça j’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire. Il y a une très bonne dose d’action et plein de personnage différent qui m’ont fait passer un très bon moment.

Et puis le dessin car j’aime vraiment le style de ce comics. C’est quelque chose que je découvre vraiment avec les comics : chaque série et parfois même chaque tome a un style différent et c’est vraiment cool. Alors je me doute que je serais déçu de temps en temps, mais en tout cas dans ce tome ci j’aime beaucoup ! Surtout le changement des couleurs avec des teintes très pâles et bleu pour montrer le côté triste des flash-back.

Point faible : Parfois c’est un peu dur de s’y retrouver. Je pense notamment au passage du combat contre Captain Cold où à chaque page – ou presque – ça se passe à un moment différent. Je ne saurais pas trop comment l’expliquer, mais pour faire simple ça commence dans le présent, puis on repart la veille, ensuite le matin, puis à nouveau le présent, etc… C’est perturbant la première fois mais on s’y fait vite. Après je suis quand même contente que ça ne reste pas comme ça pendant tout le livre.

Avis global : Une très bonne découverte au niveau de Flash. C’est mon premier comics DC et je voulais vraiment que ça soit sur un héros que j’étais sûre d’aimer. Et ça n’a pas loupé : j’adore toujours autant Barry, même si je préfère la série pour le moment. Après j’ai hâte de continue cette série alors j’espère trouver la suite assez rapidement mais ce n’est pas gagné.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par queenregina 2017-05-31T18:15:57+02:00
Lu aussi

Un bon comics même si Flash n'est pas mon personnage préféré le tout reste bien ficelé.

Les différentes histoires sont agréables, j'apprécie le fait de découvrir la création du héro (il est frappé par la foudre et aspergé de produits toxiques). En même temps que notre ex policier nous voyons l'étendu de ses pouvoirs et la façon de les appréhender, par contre nous ne connaissons pas grand chose de son passé, de sa vie personnelle en règle générale, l'auteur le développe peut être par la suite.

Les dessins sont pas trop mal pour un premier tome, il y a quelques améliorations à faire sur les expressions du visage (certaines ne collent pas à la situation).

En conclusion : nous passons un très bon moment, le tout se lit facilement et rapidement. Les scénarii se tiennent dans l'ensemble et réussissent à nous tenir en haleine.

Afficher en entier
Argent

Je trouve que les histoires et les intrigues sont très bien. Illustrations très belle. J'ai dévoré la bande dessinée en une après midi même pas tellement les histoires étaient captivantes. J'ai hâte de lire la suite. Mon article détaillé : http://wp.me/p7jE5V-1q

Afficher en entier
Lu aussi

Si je baigne dans l’univers de Batman depuis ma plus tendre enfance, je ne connais l’univers de Flash que de très, très loin. Je l’ai croisé au détour de certaines aventures de ma chauve-souris préférée, que ce soit dans le monde de l’animé ou celui des comics, je connais les grandes lignes de son histoire et j’ai vu les séries télé qui lui ont été consacrées mais je n’avais jamais eu la curiosité de lire les aventures de ce super-héros en solo. Voilà qui est chose faite ! J’admets m’être lancée dans ma lecture avec scepticisme parce que je suis habituée à ce que Wally West soit Flash (culture Batman-esque oblige) alors qu’ici nous sommes en compagnie de Barry Allen.

Notre héros a semble-t-il une vie sans histoire. Il travaille dans la police scientifique, n’a plus de famille, entame une relation avec Patty Spivot, sa collègue et amie depuis deux ans. Mais lorsque le danger menace la ville de Central City, il devient Flash, super-héros dont la vitesse lui permet de faire une multitude de choses impressionnantes. Il a appris à maîtriser ses capacités (obtenues lors d’un accident mêlant foudre et produits chimiques) seul et de manière intuitive et n’a d’ailleurs pas encore découvert toute l’ampleur de ses pouvoirs. Malgré sa double identité, la vie de Barry est relativement tranquille, du moins jusqu’à ce que surgisse au détour d’une enquête le cadavre de Manuel Lago, un ami dont il n’avait plus entendu parler depuis des années. Les choses se compliquent lorsque Manuel se révèle ne pas être aussi mort qu’il en a l’air, sans oublier qu’il est poursuivi par toute une organisation dont les compétences ne sont pas sans rappeler l’armée ou les commando spéciaux. Parallèlement, Flash va apprendre que ses pouvoirs, lorsqu’ils sont particulièrement sollicités, ouvrent des trous de ver, des failles temporelles aspirant des choses (objets comme humains) dans une époque pour les jeter dans une autre.

Le comics ne précise pas depuis combien de temps Barry a obtenu ses pouvoirs. On peut penser que c’est encore assez récent étant donné qu’il est loin de maîtriser complètement ses capacités. D’une manière générale, je dois bien admettre qu’on ne sait pas grand chose sur le héros. Il est vaguement mentionné qu’il a perdu ses parents, on sait qu’il a mis deux ans à demander à sa collègue de sortir avec lui, qu’il débute dans le monde des super-héros, mais à part ça nous n’en saurons pas plus. Ce qui est un comble lorsqu’on veut vous faire adopter un nouveau personnage. Je dois reconnaître que je n’éprouve pas grand chose pour Barry. Il parait timide, voir un peu niais, et ne m’a pas vraiment touché. Je me suis d’avantage intéressée à Manuel Lago et ce pour une raison toute simple : on en apprend bien plus sur lui que sur le héros. Même s’il n’est pas exempt de certains clichés, au moins son personnage a-t-il une réelle profondeur, une épaisseur. On découvre avec plaisir le passé chaotique de cet homme surentraîné qui a fait pas mal de vilaines choses tout au long de sa carrière, jusqu’à laisser les scientifiques jouer avec son code génétique. Mais si au début on se laisse attendrir par Manuel, tout bascule lorsqu’il change radicalement de position (pas sûre d’avoir saisi pourquoi, d’ailleurs) et décide d’embrasser la cause qu’il essayait pourtant de fuir jusque là (sa route croisera à nouveau celle de Flash un jour, je n’en doute pas une seule seconde). Les hommes qui poursuivent Manuel parviennent à le capturer et le sort qu’ils lui réservent fini par priver toute la ville de courant, ce qui va déclencher le second arc de De l’avant.

La ville n’a plus d’électricité depuis deux mois lorsque Captain Cold entre en jeu. Méchant dont je ne sais pas grand chose à l’origine, il m’a fallu recoller les morceaux ici et là pour essayer d’avoir une vue d’ensemble mais tout cela reste assez flou. Captain Cold ne me semble pas appartenir à ses méchants qui vous marquent l’esprit (mais je le répète : de base je ne le connais pas !) ou qui vous impressionnent. Sa raison pour attaquer la ville est néanmoins sinon justifiée, compréhensible : la ville n’ayant plus de courant, l’hôpital ne peut pratiquer l’opération censée sauver la vie de sa sœur. Mettant tout ça sur le compte de Flash, il va semer le chaos sur la ville et provoquer notre héros. S’en suit un combat où Flash repousse les limites de ses capacités jusqu’à ouvrir une autre faille temporelle qui cette fois va aspirer aussi quelques innocents au passage. Je vous passerai les détails sur toute la partie culpabilité du héros, je ne vous cache pas que malgré toute la bonne volonté du scénariste, ça sent le réchauffé.

J’ai été un peu agacée dans le dernier quart par tous ces changements de point de vue. D’une double page à une autre on navigue dans le temps (hier, la nuit dernière, maintenant, il y a quinze minutes, …) donc forcément on passe d’un évènement à un autre. Là où il y a vraisemblablement une intention de donner une sensation de vitesse, je ne garde qu’un agacement et une frustration par ces scénettes qui viennent au final ralentir l’action principale, à savoir l’affrontement entre Flash et Captain Cold.

De plus De l’avant m’a perdu dans les dernières pages, lorsqu’a commencé à se mettre en place un troisième arc. Flash part à la recherche de ces personnes aspirées par la faille en passant d’un univers à un autre (ce a quoi je dis oui) mais atterri dans un espace temps où les gorilles règnent en maîtres (ce à quoi je dis non). J’aime la science-fiction mais jusqu’à un certain point, et quand un super-héros se met à rencontrer des gorilles au cerveau surdimensionné et dont la hiérarchie se base sur la violence, là je dis stop. Il aurait croisé des licornes ou une bande de leprechauns, ça m’aurait fait le même effet. Je n’aime pas quand un comics par dans tous les sens. Je n’ai rien contre les réalités alternatives mais j’aime que mes comics restent crédibles (oui j’ai conscience d’être en plein paradoxe puisque je suis prête à accepter qu’un mélange foudre + produits chimiques créé un héros mais je refuge un peuple fait de gorilles. Je n’ai jamais prétendu être logique ou sensée).

S’il y a une chose que j’ai été heureuse de découvrir c’est celle-ci : De l’avant ne se contente pas de nous montrer un Flash doté d’une super vitesse qui lui permet de marcher sur l’eau ou de faire le tour du globe en un battement de paupières. Brian Buccellato est parti du principe qu’il n’y avait pas de raison que seul le corps de Barry Allen ait été affecté par ses nouveaux pouvoirs, pourquoi ne serait-ce pas également le cas pour son cerveau ? Avec un peu d’entraînement, Flash découvre qu’il peut également penser à la vitesse de la lumière, ce qui le dote de nouvelles capacités pour l’aider à lutter contre le crime. J’ai également été ravie de voir qu’il peut bouger toutes les cellules de son corps à une vitesse inimaginable au point de les « fractionner » pour pouvoir fusionner avec un avion, là je dis wahou !

Deuxième point fort de ce comics : les graphismes ! Les traits des personnages secondaires sont certes épurés mais largement suffisant pour leur conférer de l’intérêt. L’astuce trouvé par Francis Manapul pour le costume de Flash est intéressant (déjà bien plus crédible que cette histoire de combinaison pliée en quarante-douze jusqu’à le faire tenir dans une bague …) et graphiquement belle. J’ai adoré ces pleines pages où notre héros se retrouve au cœur d’une explosion, les dégradés de jaune, de orange et de rouge sont juste magnifiques ! Sans parler de ces couleurs … flash !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedBlueMoon 2016-01-14T19:03:17+01:00
Or

La première fois que je rencontre ce personnage. J'aime beaucoup la manière de dessiner de Francis Manapul, et je trouve le scénario plutôt original. Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aerkor 2015-06-07T22:56:39+02:00
Lu aussi

Un bon comics.

Je ne suis pas spécialement une fan de Flash mais j'ai bien aimé. Le scénario est sympa, les dessins sont biens fait même si parfois, l'expression du visage ne correspond pas à ce qui est dit. J'ai trouvé l'écriture parfois un peut hachée mais ça ne m'a pas trop gênée. La psychologie des personnages est travaillée mais pas assez poussée à mon goût (mais bon, c'est peut-être le genre qui veut ça...).

Un comics que j'ai lu avec plaisir et dont je lirai la suite même si ça n'a pas été une révélation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LSGI 2015-05-20T19:29:02+02:00
Or

J'adore la manière dont se termine ce comics, ça promet une suite intéressante.

J'aime beaucoup Flash, qui est l'un de mes super-héros préféré, et je l'aime encore plus dans cette histoire.

A présent j'ai juste hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilionne 2013-07-01T21:58:42+02:00
Or

Ce premier tome m'a fait entrer dans l'univers de Flash, un héros que je ne connaissais pas. Un scénario simple, mais qui se tient, avec des dessins que je trouve magnifiques.

Afficher en entier

Date de sortie

Flash, Tome 1 : De l'avant

  • France : 2015-03-20 (Français)

Activité récente

oliXIII l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-24T13:31:23+01:00
deslois l'ajoute dans sa biblio or
2017-07-23T21:22:35+02:00

Les chiffres

Lecteurs 71
Commentaires 9
Extraits 2
Evaluations 16
Note globale 7.94 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode