Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Flavidou : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Mur Le Mur
Jean-Paul Sartre   
Sartre met ici en scène plusieurs histoires ou chaque personnage se retrouve bloqué face à un mur, qu'il soit physique ou spirituel. Il montre à ses lecteurs qu'ils sont toujours libres de leurs choix. Cela implique que nous sommes responsables de tous nos actes. De ce fait nous créons la personnes que nous sommes. Un livre poussant à la réflexion.

par onirisme
Faut-il manger les animaux ? Faut-il manger les animaux ?
Jonathan Safran Foer   
Voilà un bouquin d'une intelligence remarquable qui met notre sens critique et notre bon sens à l'épreuve: l'auteur ne vient pas en donneur de leçons. Tout au contraire, il partage un cheminement, une expérience, une analyse qui l'ont conduit à faire le choix raisonnable du végétarisme.

Il souligne l'incidence de l'industrie agro-alimentaire sur tous les aspects de notre vie: santé, environnement, morale, atteinte de l'air, de l'eau, des terres agricoles, etc. Et nous donne à voir ce que nous refusons de savoir: les conditions d'élevage ou d'abattage, et les limites économiques de ces pratiques.

Mais il convoque également les points de vue des différents acteurs de cette économie: producteurs, ouvriers d'abattoirs, éleveurs industriels et traditionnels...

Un livre bouleversant, dans tous les sens du terme. Un livre nécessaire.
Difficile, douloureux, rare.

par charly09
La Métamorphose La Métamorphose
Franz Kafka   
La grande solitude d'un homme son désarroi, ce drame humain ou ce personnage est confiné étouffé par les malheurs de la vie.
Sa transformation nous plonge il est vrai dans un univers fantastique mais c'est un roman sur la vie, ses angoisses, ou notre "héros" est délaissé par sa famille, impossible pour lui de retourner au travail, incapable de communiquer il sombre seul abandonné!!!
Un livre terrifiant de justesse sur la grande peur des hommes : l'abandon!

par rachl
Les corps inutiles Les corps inutiles
Delphine Bertholon   
Après la chronique de Pretty Books, j’ai longtemps repensé à ce roman qui me faisait très envie, mais un peu hésitante, car il ne correspondait pas du tout à mes lectures habituelles. Sur un coup de tête, j’ai décidée de me plonger de ce récit bouleversant et je ne regrette absolument pas d’être sortie de ma zone de confort, pour tenter quelque chose de nouveau.

Delphine Bertholon nous emmène dans une thématique difficile, Clémence vient d’avoir quinze ans, elle est insouciante comme les jeunes filles de son âge, heureuse de l’ouverture d’un nouveau cycle, elle vient de finir le collège et se réjouie de sa future entrée au lycée. Pourtant, il suffit d’un instant pour changer une vie à jamais, alors qu’elle se rendait à une fête, Clémence est agressée par un homme avec un couteau en plein jour. Cet évènement va être un réel traumatisme dans sa vie et va changer à jamais sa perception de la vie, même des années plus tard. Ce silence dans lequel elle va se murer, va la ronger de l’intérieur, elle va progressivement se créer une nouvelle identité, pour devenir quelqu’un de totalement différent, insensible à tout et terriblement marquée.

Le roman se divise en deux parties, alternées entre les événements de l’enfance et de la vie d’adulte. Le début renvoi aux dégâts que l’agression a causée, jeune fille ou femme souffre en silence, préférant taire sa honte et se répétant que ce n’est rien.Malgré le traumatisme, le sexe va avoir une place importante dans la vie de Clémence. Que ce soit son métier de maquilleuse pour poupée, destiné au plaisir sexuel ou sa propre vie sexuelle. Adolescente, elle ne va pas être très regardante sur ses partenaires préférant se donner pour ne pas que ce soit prit. Dans sa vie d’adulte, le sexe est beaucoup plus « cadrée », mais c’est la même rengaine tous les 29 du mois elle oublie dans les bras d’un homme. Clémence ne s’aime pas, elle est en colère, contre elle, contre ses parents, mais surtout contre lui et contre le monde entier. Mais se murer dans le silence, ne va lui apporter que davantage de souffrance.

La deuxième partie va être marquée par un évènement ressurgit du passé, il y a un avant, et il y a un après. Clémence qui vie depuis si longtemps anesthésier du monde, que le retour à la réalité va avoir un arrière goût. Malgré les quinze années qui se sont écoulés, toute la vie de Clémence repose sur ce jour sordide, chaque décision qu’elle a prise correspond à ce jour et surtout chaque pensée la renvoie à ce jour. J’ai trouvé très intéressant l’alternance entre le passé et le présent, car on comprend mieux son état d’esprit après l’agression et les raisons de sa solitude dans sa vie de femme adulte.

En commençant ce livre, je n’avais qu’une crainte que l’on tombe dans le sordide. Un sujet pareil est lourd à traiter et retranscrire des émotions fortes sans dégoûter n’est pas facile. Tout au long du roman, j’ai été très attristée pour Clémence et je me suis rendu compte qu’il m’était arrivée de réagir comme Virgile en me disant « C’est moins grave qu’un viol ». En lisant ce roman, je me suis sentie mal parce que ce n’est pas rien et je m’en veux de l’avoir un jour pensée. Clémence est totalement détruite, vide et insensible, c’est là que le titre prend toute sa signification « Les corps inutiles ». C’est l’histoire d’une jeune femme qui a grandi beaucoup trop vite, c’est l’histoire d’un traumatisme qui a complètement changé la vie d’une adolescente, c’est l’histoire d’une femme qui n’arrive pas à se reconstruire malgré les années… On n’imagine pas comment un simple jour, peut configurer le reste de notre vie.

Delphine Bertholon m’a ouvert les yeux sur toutes ces victimes qui culpabilisent, qui ont honte et qui souffre sans jamais tomber dans le pathos. Un livre bouleversant qui m’a énormément touchée.

https://luxnbooks.wordpress.com/2015/04/22/les-corps-inutiles-delphine-bertholon/

par Luxnbooks
13 à table ! 2019 13 à table ! 2019
Alexandra Lapierre    Agnès Martin-Lugand    Véronique Ovaldé    Romain Puértolas    Jacques Ravenne    Tatiana De Rosnay    Leïla Slimani    Alice Zeniter    Philippe Jaenada    Eric Giacometti    François D'Épenoux    Maxime Chattam    Karine Giebel    Philippe Besson    Françoise Bourdin   
Voici mes notes de 0 à 3 étoiles pour chaque nouvelle.

L'apparition de Philippe Besson: ** surprenante et émouvante. On ne s'attend pas à ce genre d'histoire avec le titre.

Laissée pour compte de Françoise Bourdin: ** , plutôt drôle mais sans suspense, on comprend rapidement où veut en venir l'auteur.

Le point d'émergence de Maxime Chattam: * un auteur connu que j'avais hâte de découvrir. Je n'ai lu aucun de ces livres et je ne suis pas sûre de le faire. J'ai trouvé cette nouvelle très dérangeante et triste. De la science fiction qui j'espère ne deviendra jamais réalité.

Big real park que la fête commence de François D'Epenoux: *** science fiction également. J'ai bien aimé surtout la fin.

Nuit d'ivresse de Éric Giamatti et Jacques Ravenne ***histoire fantastique. J'ai beaucoup aimé la chute même si rien ne s'explique.

Dans les bras des étoiles de Karina Giebel : **. Triste réalité de la vie. Le personnage est attachant mais l'histoire est trop pathétique pour moi.

Une vie, des fêtes de Philippe Jaenada: **. L'histoire de Marguerite Steinheil. Je ne connaissais pas du tout. J'ai eu du mal à entrer dedans surtout qu'elle est longue mais j'ai bien aimé sur la fin.

Bulles amères de Alexandra La pierre (pas d'étoile), histoire sans grand intérêt. On comprend tout de suite la fin possible. Les personnages sont pathétiques.

La crémaillère de Agnès Martin-Lugand: ** belle histoire d'amour finalement

Je suis longtemps restée une clématite Véronique Ovaldé: *** personnages très attachants, je ne m'attendais pas à cette histoire et je l'ai adorée.

Les cochons de Karl Lagerfeld de Romain Puertolas * Moyen, très original mais pas très drôle finalement.

Trouble fête de Tatiana de Rosnay * je n'ai pas trop aimé le personnage de ce récit et encore moins la fin.

La fête des voisins de Leïla Slimani : * J'ai lu Une chanson douce de cette auteure et ce livre m'avais beaucoup dérangé. C'est la même chose pour cette histoire. Je trouve cette auteure dérangeante par les thèmes qu'elle aborde dans ses récits : le désir d'enfant, le meurtre et les deux mêlés.

Le goût des fraises sauvages de Alice Zénith (aucune étoile) pas bien compris le rapport d'un discours raciste avec le reste de la nouvelle.

par buzco63
Vernon Subutex, tome 3 Vernon Subutex, tome 3
Virginie Despentes   
Que dire?
J'écris ces mots à chaud, juste après avoir lu ce dernier tome.
J'ai personnellement était emporté par les aventures de Subutex et ses camarades. L'introduction de chaque personnage, dans le détail, était une véritable gourmandise que je dévorais et pourrais volontiers regoûter. C'est une trilogie qui surprend, qui révolte, qui fait plaisir, et qui peint avec une sévérité révolatante notre réalité.
C'est bien pour cela que réside une part d'incompréhension dans un virage suréaliste.
[spoiler]Les convergences qui démarre dans le deux prenaient sens: dans l'esprit de "secte", l'univers de Vernon après ce qu'il a vécu, ça coulait tout seul. Le reste de l'histoire étant magnifiquement terre à terre, le dernier chapitre me laisse un goût amer. J'aurai presque aimer ne pas le lire, l'avant dernier concluant très bien l'histoire pour moi. Cet épilogue qui s'envole dans un futur étrange, sans musique, à peine décrit, donnant des faux airs de documentaires aux bouquins n'a pour moi strictement aucun intérêt et détonne complètement avec l'esprit immersif du livre.[/spoiler]
Cela ne reste que mon avis.
D'autant plus que je conserve pour cette trilogie une affection toute particulière et ces quelques pages troublantes ne pourraient pas me faire oublier l'incroyable qualité de ma lecture.

par MarieHymn
Amour, Passion & CX disel Amour, Passion & CX disel
Fabcaro   
Le patriarche, Harold Gonzalès, est souffrant. Bill, Brandon, Pamela, Jean-Mortens, Jessifer et Tony sont aux abois et se lancent dans une partie de poker menteur où tous les coups bas sont permis. En effet, QUI va hériter de la CX diesel ? Ce recueil comprend l'intégrale totale, complète et définitive des trois tomes de la série déjà culte Amour, Passion et CX diesel. Inclus le dossier exclusif sur les coulisses de la saga.

par Flavidou