Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fliinn : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le pharaon oublié Le pharaon oublié
Valerio Manfredi   
Super roman, très intéressant avec du suspense et de l'action, à lire !
Mission iceberg Mission iceberg
James Rollins   
Encore un chef d'oeuvre de James Rollins! Après la lecture d'Amazonia, je voulais encore vivre une grande aventure qui me transporte et me donne des frissons... je ne suis pas déçue. Action, suspence, voyage... tout y est pour rendre le lecteur accro. Je n'en perd pas une miette et compte lire d'autres livres du même auteur. Je le recommande vivement!
Le masque de Troie Le masque de Troie
David Gibbins   
Des thèmes tels que Archéologie, Homère, Guerre de Troie, Secrets nazis mêlée dans un aventure à la Indiana Jones. Palpitant, très instructif! A lire absolument!

par Richou121
Ravage Ravage
René Barjavel   
C'est un livre incroyable. L'histoire presque plausible de toute une société qui s'effondre et se détruit elle même à cause d'une chose aussi banale qu'une coupure d'éléctricité. C'est terrifiant, et pourtant ça n'est pas totalement impossible que ça nous arrive un jour! Enfin bref, un livre magnifique.

par Idle
L'Héritage Dickens L'Héritage Dickens
Louis Bayard   
« Un style exceptionnel, un sens de l'intrigue ahurissant, un plaisir de lecture rare : Louis Bayard fait définitivement partie des très grands du thriller historique. »
The Washington Post

« Un roman plein de chausse-trappes et de faux semblants qui nous surprend constamment. Long soit le règne de Louis Bayard ! »
The New York Times


Enfant malade, Tim Cratchit est devenu célèbre bien malgré lui. Il a en effet été l'un des personnages principaux du roman de Charles Dickens, Un conte de Noël. C'était lui, le jeune Tiny Tim, qui réussissait àémouvoir le héros du livre, Ebenezer Scrooge, et devenait ainsi l'instrument de sa rédemption. En 1860, une vingtaine d'années plus tard, Tim a bien changé. Lassé de l'image d'Épinal qui lui a trop longtemps colléà la peau, il vit désormais dans un bordel des bas-fonds de Londres, où, en échange du gîte et du couvert, il apprend à lire et àécrire à la tenancière. Il lui arrive également de sillonner la Tamise sur le bateau du capitaine Gully pour récupérer les cadavres qui y flottent. C'est ainsi qu'il repêche un jour le corps d'une petite fille, marqué d'une lettre mystérieuse. Quelques jours plus tard, une autre enfant est retrouvée assassinée, son corps marqué de la même façon. Qui s'en prend ainsi aux petites filles perdues des bas-fonds de Londres ? C'est le début d'une enquête passionnante pour Tim, qui va le mener dans les beaux quartiers de la ville, là où tout s'achète et se monnaye. Pris dans un réseau de mensonges, de meurtres et de manipulations, ce qu'il va découvrir dépassera tout ce qu'il a pu imaginer.



par Ertiammot
Le Petit Copain Le Petit Copain
Donna Tartt   
Un livre qui m'a marquée, je ne saurais dire exactement pourquoi... Je l'ai lu il y a quelques années, et quand on me demande conseil pour un livre à livre, c'est un des premiers que je cite.
Pourtant, à bien y regarder, l'histoire n'est pas très élaborée, les personnages pas forcément très originaux, mais j'ai accroché, j'ai lu d'une traite et surtout j'ai apprécié. J'ai apprécié le style d'écriture, j'ai apprécié le caractère de l'héroïne, son obstination à vouloir retrouver l'assassin de son frère, la fin qui mettrait en rage les puristes des "héros qui gagnent forcément".
Bref, j'ai adoré !
Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonen Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonen
Arto Paasilinna   
A lire absolument pour un petit tour d'europe à travers les péripéties d'un pasteur et de son ours qui ne manquent pas d'originalité. En plus c'est bien écrit et très cocasse. J'en ai encore le souvenir et l'envie d'en rire. On y apprend des choses drôles sur la biologie, l'hygiène et le mode de vie de l'ours qui est un animal fidèle et attachant; du moins à travers ce roman

par valy
La Fin de l'éternité La Fin de l'éternité
Isaac Asimov   
Premier roman d'Asimov que je lis et j'ai vraiment bien aimé. L'intrigue est superbe, avec un peu de mystère et d'action.
Je trouve vraiment sympa le fait que l'auteur de nous force pas à aimer son héro, il ne le montre pas sous ses plus beaux jours, il le décrit mentalement et physiquement de manière froide. Du coup pendant tout le roman je me suis toujours dit que Harlan était un idiot, il ne l'est pas, loin de là mes ses actions me paraissent très souvent stupide. Je pense que je ne l'aimerais pas trop si je le rencontrais vraiment.
[spoiler]Pour le dénouement, je le trouve un peu oubliable. Je veux dire que toute l'histoire m'a parut super intrigante, j'etais vraiment absorbée, mais la fin me laisse un peu froide. Je crois que c'est un peu parce que je me fiche pas mal du bonheur d'Harlan et Noys? Ce qui m'a vraiment attiré c'est l'Eternité et son avenir.[/spoiler]
La mort est mon métier La mort est mon métier
Robert Merle   
Il n'y a pas de " par simplicité d'esprit", au contraire ce livre nous montre l'endoctrinement qu'ont pu subir les allemands et cela depuis tout petit . La mort est mon métier est un livre assez incroyable sur ce point , nous pouvons constater que les allemands ont toujours du subir une discipline de fer que ce soit dans la famille que sous le régime totalitaire. Et cette attitude de Lang n'est que le reflet de cette éducation , de cette culture si portée sur l'honneur, le respect et l'obéissance. Il n'est que le produit de la discipline.
Et puis la chose assez tordue, c'est qu'on en vient quand même à espérer pour Lang, on en vient à se dire "pourvu qu'il s'en tire"... les joies de la manipulation littéraire :)

par Sadess
La Vague La Vague
Todd Strasser   
Comment aboutissent les effets néfastes d'un groupe d'individus lorsque sa cohésion est fondée sur des principes purement autoritaires.

Loin d'être un chef d'œuvre, le roman (n'ayant aucun intérêt purement littéraire) est écrit simplement et son sujet n'est pas approfondi. Mais, je pense qu'il a été écrit afin de permettre à un grand nombre de le lire. Et cela, c'est important ! Car le roman nous laisse à notre propre réflexion. Il en découle que la bête qui sommeille en nous peut se réveiller à tout moment. C'est une prise de conscience « post-lecture » révélant notre faiblesse, notre imperfection humaine et notre petitesse latente. Peut-on se permettre de juger les pages de l'histoire lorsque l'on s'aperçoit que la masse peut être sujette à l'endoctrinement irraisonné ? Je ne crois pas. L'homme préfère se voiler la face sur les actes d'horreur répréhensibles. L'homme est sujet à la dérive, au fanatisme, aux caresses de grandeur, au pouvoir du contrôle des esprits faibles.

Sommes-nous certains de ne pas mépriser nos propres convictions, malgré la peur ou la souffrance ?

Comment briser cette spirale infernale, dans laquelle nul n'aurait jamais cru pouvoir un jour tomber ?

La Vague est un roman qui dérange et génère de nombreux questionnements. Et pour reprendre les mots de l'auteur, c'est surtout un livre "très utile".

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4