Livres
476 087
Membres
454 839

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par anonyme 2014-02-20T10:13:30+01:00

Pour ceux qui ne sont jamais tombés dans un ruisseau gelé, voilà comment les choses se déroulent.

1. On a froid. Si froid que le ministère de la Mesure et de la Régulation de la température, situé dans le cerveau, analyse les données et en conclut : " Nous ne pouvons pas régler cette situation, nous n'avons pas les compétences requises. " Il installe un panneau En pause déjeuner sur sa porte d'entrée et passe le relais...

2. Au ministère de la Douleur et de ses Effets secondaire, qui, suite au rapport incompréhensible du Ministère de la Température, déclare : "Ce n'est pas de notre ressort. " Il se contente de presser des boutons au hasard, procurant des sensations étranges et désagréables à la victime, avant d'appeler...

3. ...Le bureau de la Confusion et de la Panique, où il se trouve toujours quelqu'un pour bondir sur le téléphone. Cette administration-là, au moins, est prête à prendre des mesures. Elle adore intervenir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-16T21:00:46+01:00

Parce que quand j'entre chez Le Duc et la Duchesse, je suis le Duc. Dans votre bouche, je suis l'un des trois rois mages. On me traite d'homo quand je fantasme sur James Bond. Et tu ne me regardes jamais comme les autres filles, sauf... peu importe.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-16T21:00:46+01:00

Viens prendre un moka de Noël avec moi, Jeb. A quinze heures, au Starbucks, comme l'année dernière. C'est mon jour de congé, demain, mais je t'attendrai, dans l'un des fauteuils en velours violet. On pourra parler... et plus, j'espère...

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-16T21:00:46+01:00

J'ai un petit carré noir, je porte des lunettes la moitié du temps, des lentilles le restant. J'ai seize ans, je chante dans une chorale et je participe aux compétitions de maths dans mon lycée. Je joue au hockey sur gazon, qui exige des compétences très différentes de la souplesse et de la sensualité essentielles au savoir-faire des danseuses de charme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par The-Emerald-Ladybird 2010-11-04T18:19:51+01:00

Extrait 1 :

Tout à commencé la nuit de noël.

Enfin, pour être plus précise, l'après-midi du 24 décembre. Mais avant de vous plonger au coeur de mon récit palpitant, je tiens à me débarrasser tout de suite d'un problème. Je sais d'expérience que, s'il surgit plus tard, dans le cours de la narration, votre attention sera entièrement captée par lui et que vous serez incapable de vous concentrer sur ce que j'ai à vous raconter.

Je m'appelle Jubilé.

Prenez le temps de digérer cette information.

Vous voyez, dit comme ça, ce n'est pas si terrible. Maintenant imaginez que je sois au beau milieu d'une longue histoire (telle que celle que je m'apprête justement à vous livrer) et que je lâche au détour d'une phrase : "Au fait, je m'appelle Jubilé." Vous ne sauriez pas comment réagir.

J'ai conscience que ce prénom évoque immédiatement le nom de scène d'une strip-teaseuse. Certain d'entre vous ont sans doute même tiré la conclusion hâtive que j'en étais une. Et pourtant non. Si vous me voyiez, vous pigeriez assez vite que je suis même à mille lieues de ce genre de fille (enfin, je crois). J'ai un petit carré noir, je porte des lunettes la moitié du temps, des lentilles le restant. J'ai seize ans, je chante dans une chorale et je participe aux compétitions de maths dans mon lycée. Je joue au hockey sur gazon, qui exige des compétences très différentes de la souplesse et de la sensualité essentielles au savoir-faire des danseuses de charme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-16T21:00:46+01:00

Il était mon ainé d'un an, mesurait trente centimètres de plus, avait de larges épaules, des yeux qui pétillent et les cheveux long. Il avait tout pour lui - sportif, brillant, populaire - bref, le genre de type qu'on imagine au bras d'un mannequin, d'une espionne ou d'une scientifique ayant un laboratoire à son nom.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-16T21:00:46+01:00

D'accord, tu as raison, ai-je répondu d'une petite voix. Mais, euh... la journée a été particulièrement zarbi, même pour moi. Je veux juste que tu le saches. - Bien sûr qu'elle l' a été. Et bien sûr que tu as oublié Tegan, parce qu'il faut toujours, toujours, TOUJOURS que le monde tourne autour de toi...

Afficher en entier
Extrait ajouté par EveBirmingam 2016-03-17T03:05:44+01:00

Il filait droit sur nous. J'ignore combien pèse un tonneau de bière, mais, vu le mal qu'il donnait à ces types, son poids devait être suffisant pour tuer deux jeunes lycéens prometteurs qui faisaient de la luge sur un tapis de Twister la nuit de Noël.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EveBirmingam 2016-03-17T03:00:55+01:00

L'optimisme de JP n'était pas entamé.

- Oui! Tout va s'arranger! Je savais bien que Dieu m'avait doté d'une musculature de rêve pour une raison, mec. Dégage ta voiture! Je n'ai même pas besoin de ton aide. Vous pouvez papoter pendant que hulk accompli des miracles.

JP pesait au mieux soixante-dix kilos. Et les écureuils ont une musculature plus importante que la sienne. Mais JP ne se laissait pas démonter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EveBirmingam 2016-03-17T02:56:46+01:00

Merde. Carla penchait sur la gauche, et le pare-brise n'était plus qu'une surface blanche parsemée de goudron. Des pans de neige glacés tombaient à l'arrière de la voiture : on allait être enterrés! J'ai réagit à cette découverte par le language raffiné qui me caractérise :

- Merde merde merde merde merde merde merde merde...

Débile débile débile débile débile débile...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode