Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Florence-117 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Notre-Dame de Paris, l'intégrale Notre-Dame de Paris, l'intégrale
Victor Hugo    Benjamin Lacombe   
Mitigée, l'histoire est originale, les personnages sont bien travaillés.
les descriptions... elles sont d'une longueur ! J'ai sauté des paragraphes entiers, je peux décrire la cathédrale les yeux fermés, alors oui, les descriptions sont bien faites, trop bien faites, trop , est le mot ! Alors je comprends, à l'époque tout le monde ne pouvais voir Notre Dame, il n'y avait pas internet pour en voir des photos (à la mienne non plus d'ailleurs, du moins pas quand je l'ai lu et je n'avais jamais vu cette fameuse cathédrale) [spoiler][/spoiler]Bref, autre que la fin désastreuse où je pleure comme une fontaine, à croire qu'à l'époque les histoires ne pouvaient avoir une fin heureuse, les descriptions cassent un peu trop le rythme.
Les 13 crânes de cristal - T1 - La prophétie des premiers Les 13 crânes de cristal - T1 - La prophétie des premiers
Anne Chevallier Maho   
Je suis très mitigée sur ce livre. Il est resté pendant 3ans dans ma pal, manque de temps.
J'ai fini par me bouger et le lire et là grande déception. J'ai bloqué sur l'age des personnages. Ce qui m'a cassé l'ambiance. Je lirai quand même la suite puisque j'ai acheté la trilogie d'un coup.
Je vais essayé de me détacher de leur age pour la suite. car le reste est vraiment sympas, elle fait des recherches et c'est très intéressant.
Darker Darker
E.L. James   
Un roman que j'attends depuis deux ans maintenant. J'avais hâte de le découvrir vu que c'est le point de vue de Christian pendant l'histoire de Cinquante nuances plus sombre, qui est mon tome préféré. Et autant dire, que j'ai adoré...

L'histoire reprend alors que Christian Grey a décidé de laisser son passé de côté et de reconquérir Anastasia, alors que cette dernière s'est enfuie lors d'une de leurs séances dans la chambre rouge. Mais cela ne va pas être facile pour lui à cause de son passé, à cause de l'entourage d'Ana, comme son patron... Malgré tout, il va trouver le courage pour réussir à reconquérir Ana, car il s'est rendu compte qu'il ne peut pas vivre sans elle, qu'il ne peut pas l'oublier...

Je dois dire que j'avais adoré Cinquante nuances plus sombre, qui avait été mon tome préféré. Et j'ai été ravie de relire cette histoire du point de vue de Christian, car j'ai eu l'impression de la redécouvrir, alors que je l'avais relu il y a seulement quelques semaines. Les scènes inédites et les pensées de Christian m'ont fait voir cette histoire sous une autre forme, sous un autre sens. J'avais peur de m'ennuyer, mais cela ne fut absolument pas le cas. Le point de vue de Christian donne une dimension beaucoup plus intéressante à l'histoire. J'ai passé un excellent moment et ce tome-ci devient donc mon préféré.

La fin n'est pas surprenante, mais juste mignonne. Bon, j'aimerai bien avoir le point de vue de Christian aussi dans le troisième tome pour pouvoir boucler la Saga. Mais je pense que l'on peut attendre quelques années...

Christian Grey m'a étonné dans ce tome-ci. En effet, je ne le voyais pas aussi inquiet et pas sure de lui... J'ai eu l'impression de découvrir une autre facette de lui plus humaine, plus déterminée, plus inquiète. Je dois dire que cela m'a vraiment plus de le découvrir comme cela. Mais lui m'a permis de découvrir aussi ces relations avec les autres personnages et notamment sa mère. D'ailleurs, cette dernière, Grace, m'a un peu déstabilisé quand elle doute d'Ana... Je n'aurais jamais cru cela... Heureusement que cela ne dure pas tout le temps. Bref, j'ai adoré ce qu'apporte ce personnage et surtout son point de vue sur l'histoire.

Anastasia Steele est une jeune fille qui est tout pour Christian. Mais à chacun de ces comportements, c'est comme un déchirement pour lui, il a toujours peur qu'elle reparte, donc il fait tout pour lui plaire, comme incapable de décider tout seul. A ses yeux, Anastasia apparaît comme une femme mature, déterminée et fière de ce qu'elle est. Cela change un peu, car elle fait un peu gauche quand elle raconte son histoire. J'ai adoré la découvrir à travers les yeux de Christian.

Le style d'écriture est beaucoup plus travaillé que dans les trois premiers tomes de la Saga du point de vue d'Ana. Et je dois dire que cela me plait encore beaucoup, surtout qu'il y a beaucoup de descriptions. Et enfin, j'aime bien quand Christian se parle à lui-même, certaines de ses réactions m'ont fait rire d'ailleurs.

En général, un énorme coup de cœur pour cette histoire racontée par Christian. Cela donne une autre dimension à cette Saga déjà génial.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/12/darker-de-el-james.html
E.M.I l'intégral E.M.I l'intégral
Rex Van Asselt   
histoire intéressante, déroutante. Quelques petites choses à revoir, pagination, l'écriture est assez fluide, pas trop de longueurs. En revanche beaucoup de coquilles...
L'Étranger L'Étranger
Albert Camus   
Un livre dérangeant, qu'on aime ou qu'on déteste mais à lire au moins une fois !
Grey Grey
E.L. James   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/grey-de-el-james.html

On peut dire que depuis sa sortie VO, ce livre fait couler beaucoup d'encre. Avec des propos bien souvent virulents à son égard.
Pour ma part, il était hors de question que je passe à côté de récit, mauvaises critiques ou pas. Je ne suis pas, et je n'ai jamais été une fan de 50 nuances, mais cette trilogie a une place toute particulière dans mon cœur. Tout simplement car c'est le premier roman érotique que j'ai lu. Alors oui, depuis, j'en ai lu des biens meilleurs, j'ai même eu des coups de cœurs pour certains... mais... comme on dit, la première fois, ça marque ! Et puis c'est Christian Grey quoi !

Donc je partais dans cette lecture, enthousiaste oui, mais sans pour autant mettre la barre haute (par crainte d'être déçue). Et croyez le ou non, mais je ressors de ma lecture enchantée ! J'ai bien du mal à comprendre tout ce lynchage médiatique envers ce roman.
Alors oui, évidement, ce n'est pas une histoire originale et c'est du déjà vu... puisque c'est le tome 1 de 50 nuances de Grey mais cette fois-ci du point de vue de Christian Grey. Forcément, il y a beaucoup de copié/collé avec la version d'Ana, comme le contrat, les mails, les discussions...etc...
Oui, mais... Je ne sais pas vous, mais par exemple lors des échanges de mails, j'ai toujours rêvé de connaître les sentiments de Grey à ce moment, de voir ses réactions... de savoir ce qu'il le poussait à agir de telle ou telle façon... etc...
Je suis donc ravie et comblée de ce côté là.

Après, on reproche à E.L James d'avoir survolé le roman, de ne pas apporter d'éléments nouveaux. C'est vrai que de nombreuses questions restent encore sans réponse et peuvent frustrer le lecteur. Qu'il est toujours difficile de cerner C.G, et que son passé et ses relations avec ses soumises sont encore un mystère. Certes. Mais ce n'est que le tome 1... L'auteure ne va pas tout divulguer dans un premier tome, si ? Donc, moi, ça ne m'a pas gênée plus que ça. Oui, le personnage de Grey aura pu être plus approfondi... ça n'est pas le cas, mais je ne doute pas que le tome suivant saura nous satisfaire.(Car pour moi, il y aura obligatoirement une suite - même si, en vérité, je n'en ai aucune idée :p)

Personnellement, ayant toujours eu un gros problème avec Ana que je trouve nunuche au possible, ne plus être dans sa tête est un bonheur. Exit la déesse intérieure et bienvenue au Mr maniaque du contrôle.
Je ne peux pas dire avoir été surprise du personnage de Grey. Je le trouvais avant, trop autoritaire, avec de gros problèmes à gérer - comme son obsession pour la bouffe, le besoin de tout contrôler et sa tendance limite psychopathe (si, si il faut l'avouer, par moment Christian est limite dans ses actes et comportements) -, bref, Grey a toujours été complexe et torturé... loin d'être un prince charmant, et c'est toujours le cas ici. Mais c'est comme ça qu'on l'aime, non ?

Et puis, ce que j'apprécie dans ce récit justement, c'est que ce personnage énigmatique reste énigmatique. Le voile n'est pas encore levé et c'est tant mieux. Le mystère Grey reste entier. Même si on entrevoit tout de même sa part de fragilité et chose nouvelle (car je ne l'avais pas perçu comme ça avec Ana), [spoiler]c'est son manque d'assurance, C.G doute... souvent et sur beaucoup de choses. Voir cette facette, nous permet de comprendre plus "aisément" certaines de ses réactions.. [/spoiler]

Donc voilà sans écrire tout un roman à son sujet, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui, je l'accorde, m'a plus semblé être une relecture. Mais pour moi, le tome de trop - s'il y a - c'est celui d'Ana :p

En bref ? Jugez par vous-même. Chacun à son propre ressenti, et pour ma part, le mien est très positif.

par toutoun
Grandir Grandir
Michaela Châteaux   
Témoignage poignant d'une femme qui on peut le dire lui est arrivé tout les malheur.
On la suit tout le long du livre, on comprend peu à peu son histoire, son enfance. On apprend ce qu'elle a vécu, ce qu'elle ressent.
L'écriture n'est pas toujours fluide, des longueurs, que je peux comprendre, des difficulté à le lire d'un trait. L'histoire est assez dramatique. On voit comment elle tente de se reconstruire on fur et à mesure.
Je ne suis pas adepte de ce genre de lecture, donc je n'ai pas de point de comparaison.